RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Jewels pouvant servir de nouveaux Guests, et des Guardians.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #7 ~ A Generous Offer
Serez-vous l'heureux gagnant de la vente aux enchères ? A vous de décider...
Partagez
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Pandemonium :: Dortoirs :: Chambres des privilégiés :: Chambre #87
Aller en bas 

 Friends Will Be Friends (ft. Absinthe)

Giauzar (Nils)
Giauzar (Nils)
Mesmerized
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) GR4dK

'Got my eyes on you


Identité : Nils Thönen
Âge et date de naissance : 45 ans + 22 août 1974
Date d'arrivée : 12/05/2006
Occupation à l'hôtel : Guest
Côté cœur : Vide, mais quelqu'un s'invite dedans

Do people always fall in love with things they cannot have?

Valeur :
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) JyvYkf112 / 1812 / 18Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

Messages : 169
Avantages : 52
Faceclaim : Richard Armitage
Crédits : Dandelion + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, River, Magnolia & Bauhinia

 Sujet: Friends Will Be Friends (ft. Absinthe)   posté le Dim 29 Sep 2019 - 11:28

Friends Will Be Friends

Puisque j’étais en pleine… tournée de mes Jewels –Dieu que je n’aimais pas présenter la chose ainsi– il m’était impensable de ne pas passer voir Absinthe, celle avec qui j’avais lié une amitié profonde depuis tout ce temps. Véritable rayon de lumière dans ma triste vie, je savais que je ressortirais heureux de mon entretien avec elle, qu’il y ait du sexe ou pas d’ailleurs. Difficile de résister à ses charmes, difficile de lui dire non quand je savais qu’elle satisfaisait efficacement mes désirs de mâle les plus primaires.

J’avais eu l’autorisation de venir dans sa chambre : logique qu’après tant d’années de bons et de loyaux services, on lui accorde un espace personnel. C’était un véritable privilège que d’avoir sa proche chambre au Mystic, pour beaucoup, cela représentait même l’objectif à atteindre : cela devait être étouffant de partager constamment sa chambre avec d’autres personnes, même si l’entente était bonne, au bout d’un moment, on avait parfois besoin de se retrouver seul.

En pénétrant dans son antre, je lui adressais un sourire. La jeune femme était en train de se coiffer, immédiatement, j’intervins pour lui prendre l’objet des mains et continuer moi-même de la brosser. Excès de galanterie, j’avais du mal à m’en défaire. « Si c’était pour moi que tu te faisais belle, tu n’avais pas besoin de faire autant d’efforts ! » dis-je en prenant bien soin d’articuler le mouvement de mes lèvres dans le reflet du miroir. Sans doute habituée… non, conditionnée pour se faire belle dès qu’elle recevait un Guest, elle avait sans doute oublié qu’elle recevait ce soir un ami avant tout.

« Tu es splendide, comme toujours ! » dis-je en la regardant dans les yeux à travers la glace. Je déposai la petite brosse avant de lui prendre la main pour l’aider à se lever. Nouvel excès de galanterie… tant pis si je passais pour le Guest fantasque, je me disais que c’était bien plus agréable pour elle que tous ces pervers qui arpentaient les couloirs de l’établissement et parfois même sa chambre ; au moins, ça lui changeait de d’habitude. Je la pris dans mes bras, mais l’étreinte dura longtemps : sa poitrine collée à la mienne, je sentais battre son cœur. J’avais bien besoin d’un peu de chaleur humaine ces temps-ci. Finalement, par peur de l'embarasser, je le relâchai avant de la regarder dans yeux. « Tu vas bien ? J'ai entendu dire... qu'un certain Guest avec une certaine réputation t'avais louée récemment... Tu t'en es sortie indemne ? »  

_________________
She can
touch your soul

And there is a difference between having your heart break and having your soul shatter.
Revenir en haut Aller en bas
Absinthe (Min Ji)
Absinthe (Min Ji)
Devoted
Identité : Min Ji Williams
Date d'arrivée : 31.10.2012
Occupation à l'hôtel : Danseuse de charme au Neon Lounge, strip-teaseuse ensorcelante
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) 1560447184-tumblr-ouo1iict3k1vjfs5ho1-400

Valeur :
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) JyvYkf111 / 1811 / 18Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium
Avoir une chambre personnelle

Messages : 188
Avantages : 164
Faceclaim : Byun Jungha
Crédits : noralchemist.
Multicompte(s) : Absinthe, Azalea, Ela

 Sujet: Re: Friends Will Be Friends (ft. Absinthe)   posté le Dim 29 Sep 2019 - 20:43

Friends Will Be Friends
La Jewel avait des clients dont elle guettait le retour. Des Guests qui la louait depuis quasiment son arrivée et dont elle s'assurait la fidélité de petites visites ou d'attention dès leur arrivée. Il fallait marquer, rester dans leur esprit, s’assurer que les semaines, les mois voir parfois les années, n'aient pas estompés son souvenir. Qu'aucune nouvelle ne vienne à la remplacer, qu'aucune ancienne ne s'essaie à la voler. Pourtant, lorsqu'elle avait lu aux lèvres de quelques Shades que Giauzar était revenu à l'hôtel, elle ne s'était pas livrés à ce genre d'attention. Et pour cause, il n'était plus un client à ses yeux, mais le seul à être devenue un ami. Ca n'avait pas de prix dans un endroit comme celui là et Absinthe n'avait aucune besoin d'en assurer la solidité. Il viendrait la voir, elle n'en doutait pas une seconde.

Alors elle avait attendu que les jours lui donne raison, jusqu'à cette après-midi où un Guardian lui avait annoncé qu'elle aurait de la compagnie dans la soirée. La sienne. La nouvelle avait embellie une journée qui n'avait pas trop mal commencée. Un entrainement bien matinal pour ce show qu'elle préparait, sans cesse en quête de nouveauté pour ne jamais lasser, suivit d'une ballade, aux grès des discussions qu'elle épiait pour s'assurer de rester bien informée. L'après midi avait été longue à passée, il faut dire qu'elle était pressée de la voir s'achever. La porte de sa chambre enfin close, elle avait délaissé les traits d'indifférence et ce regard impénétrable pour un sourire sincère et des étincelles de malice dans les iris. Elle quitte sa robe pour une douche, détendant ses muscles sous l'eau tiède. Quelques un pour se plaindre la rigueur et la discipline de ses numéros.

Elle ramasse la robe laissée au sol, en saisit une autre dans l'armoire. Comme beaucoup, l'inspiration des lignes est asiatique. Elle se noue à la taille comme un Kimono, d'un soyeux bleu sombre. Elle rejoint la coiffeuse et s'y assoit, parant le visage d'un maquillage plus léger que celui effacé par la douche. Elle se prépare sans appréhension ou sans prémédité au déroulement de la soirée. Elle est légère, d'une insouciance que peu lui connaisse. En même temps, malgré le temps passé ici, peu la connaisse vraiment. Giauzar ne vit pas à l'hôtel et ses visites sont erratiques, pourtant, il peut se vanter du contraire. Le sourire parant ses lèvres s'étirent d'avantage alors qu'elle devine ses pas sur le vieux plancher, des vibrations qui parviennent à ses pieds.

Il entre sans frapper, il sait que ce serait inutile. Elle l'observe amusée, au travers du miroir, le laissant prendre la brosse. Il n'a aucune mauvais attentions, il ne feint pas, il est honnête dans ce geste, il lui est naturel de l'aider dans cette simple tâche. Elle a toujours appréciée. Il n'a pas tant changé. - Tu plaisantes ? C'est justement parce que c'est toi que je tiens à être présentable. Elle sourit, mutine. Il est vrai qu'il a une certaine habitude, dans cette préparation qui précèdes chaque rendez vous. Elle s'y arme habituellement mais le rituel n'avait aujourd'hui pas le même dessein. Elle n'en avait justement aucun. - Merci... Elle prend cette main qu'il tend et se révèle pour le regarder sans le filtre de son reflet. Elle n'a guère le temps de constater quoique ce soit, il la prend dans ses bras. Étreinte tendre qui lui en dit de toute façon plus que ce qu'elle aurait pu voir. Elle reste contre lui jusqu'à ce qui la relâche. - Indemne et sans séquelle. Je vais bien, ne t'inquiète pas de ça. Et elle n'a même pas besoin de mentir. Sans le vouloir, Jabbah a attisée quelques rumeurs. Elles sont nombreuses à se demander comment et pourquoi Absinthe semble ne pas avoir souffert de sa nuit avec le Guest réputé pour tout, sauf la douceur. Elles sont très inventives pour l'expliquer.

Elle tend une main pour la poser sur sa joue. - Et toi ? Comment tu va ? Elles sont rares les importants qu'elle tutoie entre ses murs, elle, si protocolaire, mais elle est unique, cette amitié qui les lie.

Mystic Swan
Revenir en haut Aller en bas
Giauzar (Nils)
Giauzar (Nils)
Mesmerized
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) GR4dK

'Got my eyes on you


Identité : Nils Thönen
Âge et date de naissance : 45 ans + 22 août 1974
Date d'arrivée : 12/05/2006
Occupation à l'hôtel : Guest
Côté cœur : Vide, mais quelqu'un s'invite dedans

Do people always fall in love with things they cannot have?

Valeur :
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) JyvYkf112 / 1812 / 18Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

Messages : 169
Avantages : 52
Faceclaim : Richard Armitage
Crédits : Dandelion + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, River, Magnolia & Bauhinia

 Sujet: Re: Friends Will Be Friends (ft. Absinthe)   posté le Mer 2 Oct 2019 - 8:27

Friends Will Be Friends

Je ne disais rien, mais intérieurement, j’étais gêné : je ne comprenais pas pourquoi j'avais toute cette attention de sa part. Ce n’était pas dans ma nature d’accepter que l’on m’accorde autant d’intérêt ; dans ces situations, j’avais plutôt tendance à quitter la lumière pour me réfugier dans un coin obscur et reculé d’une pièce ou de fuir. « C’est trop d’honneur ! » dis-je presque timidement. Je lui avais déjà dit plusieurs fois qu’elle était belle ma petite coréenne, qu’elle n’avait pas besoin de tous ces artifices pour me plaire ou pour plaire aux autres clients, qu’elle était présentable en toutes occasions. Mais, elle trouverait sans doute quelque chose à dire pour défendre ses choix, alors je ne disais rien de plus.

Ce n’était pas spécialement une information qui circulait naturellement dans les entrailles du bâtiment dédié aux plaisirs, mais j’avais entendu d’une autre Jewel que le terrible Jabbah avait loué Absinthe. Je n’avais pas l’impression qu’elle mentait dans le but de m’épargner des détails houleux en me répondant cela : elle avait l’air sincère en disant qu’elle était sortie indemne de cette rencontre. « Eh ben... comme quoi : les rumeurs… » On élevait parfois rapidement au rang de monstre les hommes qui fréquentaient cet établissement, sans doute à tort. Dans ce cas précis, pour une raison que j’ignorais encore, celui-ci n’avait pas traumatisé ou même blessé mon Absinthe : tant mieux.

Quant à savoir si j’allais bien, c’était un vaste programme. Je souris avant de baisser le regard, comme si la réponse se trouvait au bout de mes chaussures. Mentir, ça ne servait à rien et ce n’était pas quelque chose que j’avais envie d'infliger à ma camarade : après presque sept ans d’amitié, elle le remarquerait de toute façon sans doute bien assez vite. Lui dire la vérité n’était pas l’option qui me plaisait le plus non plus : j’avais trop chose sur les épaules et le cœur, je n’avais pas envie de m’ouvrir à elle jusqu’à ce qu’elle puisse voir le fond de mes pensées.

Ça peut aller… » dis-je en relevant la tête pour croiser son regard. C’était un bon début, mais il fallait continuer. « Le boulot me prend tellement de temps et d’énergie… j’ai l’impression d’être à bout, mais pas question de baisser les bras. Pas question. » répétais-je comme pour me motiver moi-même. Malgré nos nombreuses confidences, je ne lui avais rien dit de ma délicate mission entre ces murs : naturellement, elle avait repéré ma proximité avec Sao, mais elle était loin de se douter qu’il s’agissait d’une princesse en danger et qu’elle était sous ma protection. Pas question non plus de lui parler de mes dérives sentimentales concernant cette même princesse, ça ferait beaucoup d’informations d’un coup et je savais très bien ce que faisait Absinthe des informations.

J’observe avec attention son visage qui me plaisait tant et sa jolie robe avant de sourire de nouveau. « Tu sais, si tu as eu une longue journée, ou même que la nuit dernière a été éprouvante, on peut simplement rester là à discuter ! » déclarais-je. « Qu’est-ce que tu as envie de faire, toi ? » demandais-je en lui prenant la main. Ce n’était pas souvent qu’on demandait aux Jewels ce qu’elles voulaient faire.

_________________
She can
touch your soul

And there is a difference between having your heart break and having your soul shatter.
Revenir en haut Aller en bas
Absinthe (Min Ji)
Absinthe (Min Ji)
Devoted
Identité : Min Ji Williams
Date d'arrivée : 31.10.2012
Occupation à l'hôtel : Danseuse de charme au Neon Lounge, strip-teaseuse ensorcelante
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) 1560447184-tumblr-ouo1iict3k1vjfs5ho1-400

Valeur :
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) JyvYkf111 / 1811 / 18Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium
Avoir une chambre personnelle

Messages : 188
Avantages : 164
Faceclaim : Byun Jungha
Crédits : noralchemist.
Multicompte(s) : Absinthe, Azalea, Ela

 Sujet: Re: Friends Will Be Friends (ft. Absinthe)   posté le Mer 9 Oct 2019 - 2:28

Friends Will Be Friends
Perdre son ouïe lui a ouvert les yeux sur les détails. Privé de l'aiguillage de la voix, elle s'oriente autrement et accorde à la gestuelle une importance particulière. Celle des mains évidement mais aussi celle des lèvres, jusqu'à leurs commisures qui s'étirent parfois quand elles restent figées. Le regard est aussi capitale, il peut être trompeur semblable aux intonations qu'elle ne saisit plus, mais il est plus capricieux. L'inconscient s'y trahit bien plus souvent. Elle sait repérer les failles, même lorsqu'elles tentent de se camoufler sous le mensonge, alors forcément, le trouble qui se distille dans les iris du Guest ne lui échappe pas. Il ne le dissimule même pas, penaud de cet égard qu'elle a pour lui. Elle sourit, y prêtant une certaine innocence qui la désarme parfois. Elle est unique entre ses murs, l'hôtel est un havre de paix pour la débauche, surement pas pour la Morale. - Un gage de respect. Et d'affection. Elle dépose un chaste baiser sur sa joue. - N'y prêtes pas attention.C'est dans mon éducation. Pas uniquement celle du Mystic. Beaucoup de paraitre dans les traditions de ses ancêtres.

Ce n'est pas surprenant qu'il s'enquiert de cette nuit avec Jabbah. Les rumeurs qui court à son sujet elle les connait, elle y prête même un œil attentif depuis son arrivé, connaissait son statue et cette attention qu'il a du directeur. Comme tous les puissants, elle le surveille et voue un respect à cette place qu'il tient, au client qu'il est. Pour l'homme, c'est autre chose. Il est plus complexe que cette monstruosité qu'on lui colle en ombre. - Les rumeurs ne sont pas toutes infondées. C'est un homme... Dangereux. Elle avait l'expérience nécessaire pour encaisser vices, l'intelligence d'y trouver un plaisir et l'endurance à la douleur. Toutes les jewels n'en seraient pas ressorties indemnes. Lorsqu'il aura reprit ses esprits, qu'il la louera à nouveau avec cette fougue qu'il avait pour les premières, retrouvée, qu'elle en souffre réellement est une possibilité qu'elle ne peut écarter. Elle s'en inquiétera cependant le moment venu. Assurément, il n'est pas celui qu'elle passera avec Giauzar.

Elle incline la tête lorsqu'il pose son regard sur le bout de ses pieds. Il n'est pas au mieux, elle le soupçonnait mais elle espérait qu'il lui donne tort. Il cherche comment le dire. Elle aimerait pouvoir l'aider. Elle feint la compassion et l'oreille attentive souvent, mais l'éprouve plus rarement et n'entends jamais. Les doutes, les problèmes, les inquiétudes du Guest étaient pourtant aussi les siennes. Ses amis sont peu nombreux mais ils lui sont chères. D'une valeurs qui ne se monnaient pas. Contrairement aux secrets pillés qu'elle revend au plus offrant, ceux qu'on lui confie ne franchiront jamais ses lèvres. Elle aimerait qu'il le sache, la retenue qu'elle perçoit l'assure du contraire. A elle de lui prouver qu'il se trompe sans lui arracher les mots.

Qu'il parle de ce travail qui l'accapare alors même qu'il séjourne à l'hôtel, interpelle la belle, elle n'en dit rien pour l'instant mais elle y réfléchit, rassemble ce qu'elle a apprit des langues bavardes. - Tu es un homme déterminé, Giauzar. Déterminé et tenace. Quoique tu ais à affronter, tu réussira, il n'y a que toi pour en douter. Elle sourit. Qu'elle veuille le rassurer ne lui enlève pas sa sincérité. Elle n'aura pas l'irrespect de lui mentir. Elle serre cette main qu'il a mit dans la sienne et le tire doucement jusqu'au fauteuil qui siège près du lit. D'un geste, elle l'y pousse pour qu'il s'assoit. - La journée n'a pas été éprouvante. La nuit précédente... Elle fait une légère grimace. - Peut être. Elle hausse les épaules, s'en amuse et se détourne pour rejoindre un petit placard. - Et vu que niveau boulot, c'est pas la joie, on va le mettre de côté et trinquer au faîte qu'à cet instant... ça compte pas. Elle revient avec deux verres et une bouteille, pour s'assoir sur l'accoudoir du fauteuil, croisant les jambes. - Commençons par ça et... on verra bien après. Elle se libère des préméditations, de son rôle aussi. - Ça te va ? Quand bien même il l'appelle Absinthe, elle n'est pas celle que les autres connaissent.

Mystic Swan
Revenir en haut Aller en bas
Giauzar (Nils)
Giauzar (Nils)
Mesmerized
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) GR4dK

'Got my eyes on you


Identité : Nils Thönen
Âge et date de naissance : 45 ans + 22 août 1974
Date d'arrivée : 12/05/2006
Occupation à l'hôtel : Guest
Côté cœur : Vide, mais quelqu'un s'invite dedans

Do people always fall in love with things they cannot have?

Valeur :
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) JyvYkf112 / 1812 / 18Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

Messages : 169
Avantages : 52
Faceclaim : Richard Armitage
Crédits : Dandelion + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, River, Magnolia & Bauhinia

 Sujet: Re: Friends Will Be Friends (ft. Absinthe)   posté le Sam 12 Oct 2019 - 14:07

Friends Will Be Friends

Absinthe voulait que je n’y prête plus attention, alors c’est exactement ce que je fis en m’abstenant de faire tout commentaire supplémentaire. J’imaginais que son éducation avait été faite en deux parties, avant et pendant le Mystic Swan, et qu’avec l’habitude, elle ne changeait rien, même pas pour moi qui était son ami avant d’être son amant.  
La nuit avec le Guest réputé pour ses goûts douteux n’avait pas l’air d’être un sujet à discuter non plus, et ce, même si elle m’affirmait qu’il était dangereux. Il s’était passé quelque chose cette nuit pour que l’homme n’abuse pas d’Absinthe, soit. Je ne chercherais pas à en savoir davantage, ça ne me regardait pas : ce qu’elle faisait avec les autres clients ne regardait qu’elle.

Les compliments de la Coréenne me gênèrent, parce que d’une certaine manière, ils me plaçaient sous un projecteur que je ne voulais pas. Mais d’un autre côté, cela me donnait du baume au cœur : ce n’était pas souvent qu’on me félicitait pour ce que je faisais ! J’avais l’impression de ne pas mériter tous ces mots : après tout, je ne faisais que mon travail et je m’efforçais de bien le faire. « Merci… merci… » dis-je plus par convention qu’autre chose.

Je m’étais laissé faire lorsqu’elle me déplaça pour me faire assoir sur le fauteuil près de son lit. J’avais l’impression d’être sa marionnette ; qu’elle pouvait faire ce qu’elle voulait de moi. Je souris lorsqu’elle répondit énigmatiquement à mes interrogations. « Peut-être ? » demandais-en riant. Je la voyais se lever pour quérir quelques verres et une boisson avant de revenir s’installer à mes côtés. « Ah ! Оui, je pense que ça me va ! » dis-je en m’emparant d’un verre.

C’était très agréable d’avoir Absinthe à mes côtés pour prendre soin de moi comme cela : voilà pourquoi cet hôtel m’attirait autant, pour la douceur de ses femmes et les nombreux plaisirs qu’elles apportaient. Avec elle, c’était encore plus spécial, car nous avions dépassé le stade de la relation simple et strictement charnelle entre un Guest et une hôtesse. Après avoir bu un coup, je me surpris à passer ma main sur sa cuisse légèrement vêtue. Cela faisait très longtemps que j’avais vu une femme et encore plus longtemps que j’avais pu faire l’amour avec une… C’était finalement logique qu’Absinthe soit la première à y passer avec mon retour récent… « Je peux ? » demandais-je en soulevant légèrement sa tenue.

_________________
She can
touch your soul

And there is a difference between having your heart break and having your soul shatter.
Revenir en haut Aller en bas
Absinthe (Min Ji)
Absinthe (Min Ji)
Devoted
Identité : Min Ji Williams
Date d'arrivée : 31.10.2012
Occupation à l'hôtel : Danseuse de charme au Neon Lounge, strip-teaseuse ensorcelante
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) 1560447184-tumblr-ouo1iict3k1vjfs5ho1-400

Valeur :
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) JyvYkf111 / 1811 / 18Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium
Avoir une chambre personnelle

Messages : 188
Avantages : 164
Faceclaim : Byun Jungha
Crédits : noralchemist.
Multicompte(s) : Absinthe, Azalea, Ela

 Sujet: Re: Friends Will Be Friends (ft. Absinthe)   posté le Dim 20 Oct 2019 - 23:14

Friends Will Be Friends
Le feu des projecteurs lui est devenu routinier. Elle récolte les compliments des clients, sème la sincérité lorsqu'elle les accompagne et récole une fierté nouvelle, pour conserver cette assurance dont elle irradie sur scène. Ce n'est pas inné, elle a apprit à le faire en arrivant à l'hôtel. Si Absinthe peut briller des louanges, Min ji en a toujours rougit. Dans son éducation, les félicitations étaient rares. Ce n'est pas pour les entendre qu'on se mettait à la tâche, ils étaient superflus. Comme l'évidence des qualités. Celle qu'elle était avant le MS n'aurait jamais énoncé au Guest, les talents qu'il possède. Elle aurait trouvée autre chose à dire. Elle est satisfaite de ne plus être la même. Même les évidences ont parfois besoin d'être souligné. Et la vérité, même lorsqu'elle est flatteuse, mérite d'être entendue. Alors oui, peut être qu'il en gêné mais ce n'est pas l'important. Ce qui compte, c'est qu'il l'intègre et finisse par le réaliser. Elle prend les remerciements comme ils sont, d'un simple hochement de tête. Elle ne rajoutera pas, qu'il n'avait aucune obligation à les donner.

Le détendre à présent. Dénouer les muscles comme les problème qui s'agitent dans son crâne. A défaut les lui faire un peu oublier, au moins le temps de cette soirée. Et maintenant qu'il confortablement installé, de quoi s'hydrater. Un peu de magie en bouteille qu'elle garde pour les occasions particulière. Elle sourit sur l'énigme qu'elle laisse sur sa nuit passée. Elle ne saurait dire si elle a été éprouvante... Désagréable, certainement. - Disons qu'il y a des contrats dont je me passerai bien. Contrats au lieu de clients, elle est décidément plus naturelle avec lui, loin du personnage. Elle s'assoit, les serre et lui tend son verre. - Alors trinquons et buvons. La simplicité à du bon. Elle prend une gorgée après avoir feint teinter le verre. Gyauzar tombe à point nommé. Tandis qu'elle se surprend à elle même se détendre de leur retrouvaille, elle sourit de cette main qu'il pose sur sa cuisse.

Sans doute que leur amitié est étrange. Il y a beaucoup d'hôte régulier, beaucoup à venir depuis de nombreuses années, il y a bien des préférés, des Jewels pour fêter leur arrivée d'étreinte passionnée pour les mener loin de la routine tracée. Et pourtant, il y a peu qui se lie vraiment. Dans la détermination qu'a mit Absinthe à le faire parler, elle s'est sans doute un peu trop dévoilée. D'abord par professionnalisme, ensuite par curiosité, puis de plus en plus intrigué par l'homme qui se taisait. Elle ne saurait dire à quel moment, elle a commencé à guetter ses retours, à s'impatienter qu'il vienne la louer. Ça s'est juste installé un jour. Elle apprécié, ce qui se cachait sous les silences. Ça lui a parlé. Rappelé une autre vie. Le lien ne change cependant pas le rôle. Entre ses murs, elle est éternelle Jewel mais cette relation qui n'a rien de traditionnelle lui apporte une autre facette.

Elle desserre les cuisses à la question, en première réponse. Prend le temps d'une gorgée avant la seconde. - Tu peux.. Elle sourit. Qu'il est payé ne change rien à cette envie qu'elle a de sentir ses doigts glisser sur sa chair. Pas besoin d'argent pour éveiller le désir de sentir sa paume chaude contre sa peau. Il ne s'est loué que l'accès à cette pièce, pas de ce corps. Ça, elle le lui offre. De cette main qui ne tient pas le verre, elle défait le ruban ocre ceinturant sa taille pour que, si il le souhaite, il n'est plus qu'à écarter les pans de la robe, pour dévoiler les courbes qui s'y cachent.

Mystic Swan
Revenir en haut Aller en bas
Giauzar (Nils)
Giauzar (Nils)
Mesmerized
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) GR4dK

'Got my eyes on you


Identité : Nils Thönen
Âge et date de naissance : 45 ans + 22 août 1974
Date d'arrivée : 12/05/2006
Occupation à l'hôtel : Guest
Côté cœur : Vide, mais quelqu'un s'invite dedans

Do people always fall in love with things they cannot have?

Valeur :
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) JyvYkf112 / 1812 / 18Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

Messages : 169
Avantages : 52
Faceclaim : Richard Armitage
Crédits : Dandelion + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, River, Magnolia & Bauhinia

 Sujet: Re: Friends Will Be Friends (ft. Absinthe)   posté le Lun 21 Oct 2019 - 18:48

Friends Will Be Friends

Mystérieuse à souhait, Absinthe ne souhaitait probablement pas s’étaler sur sa soirée précédente… Je compris immédiatement qu’elle faisait probablement allusion à certains Guest aux paraphilies gênantes. Il y avait des brutes, il y avait des fous… Mais Absinthe ne pouvait pas dire non, elle ne pouvait pas refuser. Elle devait se faire toute petite et accepter les traitements les plus difficiles, parce que c’était son métier, c’était ce qu’on attendait d’elle. Il y en avait quelques-unes qui vivaient cela comme un véritable calvaire et d’autres comme Absinthe qui, loin d’adorer cela, semblaient prendre sur elles… « D’accord, je comprends… dis-je en levant mon verre dans sa direction. Oui, trinquons ! »

Habituellement peu intrusif, j’étais un peu gêné de ma propre main sur sa cuisse… mais je ne pouvais pas la retirer pour autant : elle était trop douce, trop agréable. Je ne sais pas pourquoi je me comportais comme un puceau, ou comme si je n’avais jamais vu le corps lisse d’Absinthe. Cette candeur, si elle se voyait, me gênerait. J’avais l’impression qu’il fallait que j’aille plus loin pour donner l’apparence d’un homme, un vrai, qui savait ce qu’il faisait… Mais je n’avais pas le temps de le faire : Absinthe me donnait son accord pour aller plus loin. Je lui souris.

Je la voyais défaire son ruban pour m’aider à la déshabiller, elle était prête à m’aider. Tout cela paraissait tellement facile, c’était toujours aussi étrange : aucune résistance, rien, je n’avais qu’à retirer cette tenue pour la voir nue, je pourrais ensuite lui faire l’amour, sans avoir à négocier quoi que ce soit. « Avant qu’on commence, faut que je te prévienne quand même : ça va faire des mois que j’ai pas eu de rapports, alors je risque d’être un peu… moyen ! » dis-je en souriant avant de lever la tête vers elle.

Pourtant, c’était pas les occasions qui manquaient. Lorsque j’étais en mission, je pouvais très bien m’offrir les services d’une prostituée… Mais je ne le faisais jamais, parce qu’à cause du Mystic Swan, je m’étais habité à un service de qualité que je ne retrouvai nulle part ailleurs. Je préférai largement m’abstenir pendant des mois avant de retrouver les douces créatures qui évoluaient au sein de l’hôtel. Lentement, je fis glisser sa tenue sur ses épaules, jusqu’à la faire tomber totalement, dévoilant ainsi sa poitrine nue. Des mois que je n’avais pas vu des seins, les siens étaient magnifiques. Sans lui demander la permission, je soulevai le reste de sa robe pour la dévêtir totalement.

Ma respiration était lente et saccadée, j’étais nerveux. Pourquoi ? En plus, s’il y avait bien une Jewel avec qui je n’avais pas à me poser tant de questions, c’était bien avec elle ! Nous avions déjà eu de nombreux rapports, tout s’était toujours très bien passé, qu’est-ce qui ferait que ça serait différent cette fois-ci ? Délicatement, je vins lui embrasser les seins, sans les mordre, sans les lécher, juste les couvrir de baisers, peut-être pour voir ses tétons durcir. Moi, je sentais que j’étais dur, en même temps, après autant de temps passé sans faire l’amour, la réaction était... normale.

_________________
She can
touch your soul

And there is a difference between having your heart break and having your soul shatter.
Revenir en haut Aller en bas
Absinthe (Min Ji)
Absinthe (Min Ji)
Devoted
Identité : Min Ji Williams
Date d'arrivée : 31.10.2012
Occupation à l'hôtel : Danseuse de charme au Neon Lounge, strip-teaseuse ensorcelante
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) 1560447184-tumblr-ouo1iict3k1vjfs5ho1-400

Valeur :
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) JyvYkf111 / 1811 / 18Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium
Avoir une chambre personnelle

Messages : 188
Avantages : 164
Faceclaim : Byun Jungha
Crédits : noralchemist.
Multicompte(s) : Absinthe, Azalea, Ela

 Sujet: Re: Friends Will Be Friends (ft. Absinthe)   posté le Mar 19 Nov 2019 - 0:52

Friends Will Be Friends
Des mauvais clients ne sont ni plus ni moins que des moments, le même avantage, ils finissent par appartenir au passée. Elle sait de toute façon comment les gérer. L'habitude, sans doute. Cette volonté d'acier ne s'est pas forgée d'une enfance tendre. Elle a été éprouvée, malmenée jusqu'à trouver l'équilibre pour ne plus vaciller. Le juste milieu entre l'abnégation et l'acharnement. Inutile de se lamenter sur sa soirée. Les souvenirs n'ont que l'importance qu'on leur donne. Giauzar comprend. Il comprend sans avoir besoin de question et d'indiscrétion. Elle pourrait, parce que c'est lui, y répondre avec honnêteté, mais on ne pas éduqué à naturellement se dévoiler. Alors par habitude, elle confine et compartimente, la soirée n'est pas aux plaintes inutiles. Elle boit plutôt à ce qu'elle promet: Aucun plan, aucun projet. La liberté de simplement apprécier une bonne compagnie, qui mêlera lubricité et complicité.

La seconde semble à l'hésitation et elle ne laissera pas la suivante s'achever sur la compréhension, qu'importe les raisons de ce qui pourrait s'apparenter à de la timidité, elle consent et laisse l'opportunité l'assassiner. Elle tend la main qui ne tient pas son verre posé contre ses lèvres, pour glisser ses doigts contre sa joue. - Tu dis ça comme si il était question de performance. Elle s'en amuse dans un sourire et secoue légèrement la tête. Il n'y a pas d'attentes, pas de jugement en suspend. Elle le délivre de ses contrariétés, il ne s'agit que de profiter de ce qui s'offrira à eux. L'égo se flattera plus tard d'être la première depuis sa dernière visite. C'est avec elle qu'il rompt son abstinence. Le choix parait judicieux, il n'a pas à s'inquiéter d'être évalué.

Sa main reprend son ascension et Absinthe frissonne doucement de son avancé. Elle vient dénuder ses épaules jusqu'à dégager la poitrine du tissu, la dévoilant à sa vue. La Jewel ne cherche pas à s'y soustraire, pas plus qu'elle ne tente de se dissimuler quand sa robe vient à tomber. Les mêmes doutes viennent le troubler, elle le connait assez pour pouvoir l'observer. Elle l'apprécie assez pour vouloir l'en débarrasser. Il dépose des baiser contre la chair de ses seins, réchauffant son ventre d'une douce chaleur. Elle passe un bras autour de son cou et souplement s'installe sur ses genoux. Les doigts joueurs viennent déboutonner sa chemise, alors que le bassin aguicheur vient éprouver sa fermeté. - Tu réfléchis trop, Giauzar. C'est éprouvant. Elle comprend, le remue ménage des méninges, elle connait. - Et à trop réfléchir, tu oublies comment te laisser aller. Les lèvres embrassent sa gorge, remontant au fur et à mesure des mots qu'elle y laisse, vers les siennes.

Elle écarte les pans de sa chemise d'un simple geste. Sa main effleure son torse, descend vers son ventre, parfois l'ongle se presse contre la chair. Si elle veut jouer avec envie, l'attiser jusqu'à consumer les questions, elle embrase aussi le sien. Elle se brûle des flammes qu'elle manipule. Sa bouche est revenue à la sienne, elle l'embrasse avec le même égard qu'il avait eut pour sa poitrine sauf que son baiser se finit sur une douce morsure. La Jewel baise tous les jours, mais Absinthe n'a que peu d'occasions de faire l'amour. Avec lui, ça lui a manqué.

Mystic Swan
Revenir en haut Aller en bas
Giauzar (Nils)
Giauzar (Nils)
Mesmerized
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) GR4dK

'Got my eyes on you


Identité : Nils Thönen
Âge et date de naissance : 45 ans + 22 août 1974
Date d'arrivée : 12/05/2006
Occupation à l'hôtel : Guest
Côté cœur : Vide, mais quelqu'un s'invite dedans

Do people always fall in love with things they cannot have?

Valeur :
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) JyvYkf112 / 1812 / 18Friends Will Be Friends (ft. Absinthe) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

Messages : 169
Avantages : 52
Faceclaim : Richard Armitage
Crédits : Dandelion + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, River, Magnolia & Bauhinia

 Sujet: Re: Friends Will Be Friends (ft. Absinthe)   posté le Jeu 21 Nov 2019 - 19:15

Friends Will Be Friends
La peur de l’échec, la peur de décevoir, et ce, constamment… C’est comme si cette peur coulait dans mes veines, c’était insupportable. Un peu honteux, je baissai la tête lorsque Absinthe posa ses doigts graciles sur ma joue et me fit comprendre que je n’avais pas à m’inquiéter de tout cela. J’étais en présence d’une amie, compréhensible et douce : je pourrais être le pire des amants qu’elle saurait me pardonner, j’en étais certain. Le pouvoir de ses mots rassurants, son toucher délicat… J’allais un peu mieux, je sentais la pression quitter mes épaules. En guise de remerciement, je relevai la tête et lui souris.

Mais quand je réussissais à me débarrasser d’un poids, un autre revenait. Étais-je un pervers ? Sans doute un peu. Pourquoi étais-je en train de penser à ça ? Parce que je réalisai mon attirance pour les femmes bien plus jeunes que moi : que ce soit Absinthe, Dahlia ou Sao, aucune de ces femmes ne dépassait la trentaine. Pourquoi étais-je autant attiré par des femmes bien plus jeunes que moi ? Ne pouvais-je pas me contenter d’une femme de mon âge ? Ce fut en observant avec envie sa belle poitrine que je réalisai à quel point j’aimai la jeunesse.

Ses seins avaient d'ailleurs un gout exquis. Un autre soir dans un autre contexte, j’aurais pu me contenter de ces caresses buccales, mais j’avais bien trop envie de faire l’amour après tout ce temps d’abstinence… Absinthe vint s’installer sur mes genoux avant de commencer à me déshabiller… et de me faire la morale. Même pas un rire, juste un souffle léger de mes narines. « Je sais ! déclarai-je sommairement. Ça aussi je sais, mais j’essaye de changer… un peu… » Sensuellement, elle vint m’embrasser le cou tandis que je me retrouvai presque torse nu. Puis, elle vint m’embrasser les lèvres.

Je répondis à son baiser avec ardeur. C’était si bon et doux. Absinthe comprenait que n’étais pas seulement à la recherche de sexe, mais également de douceur et de tendresse. C’était jouer avec les mots, mais je ne voulais pas baiser avec elle. Non, voulais qu’on fasse l’amour. J’avais entièrement confiance en elle, je me laissai faire lorsqu’elle fit glisser sa main sur mon corps. Par réflexe, je fermai les yeux et me surpris à me détendre… Pourvu que ça dure ! Je rouvris les yeux au moment de sentir de nouveau sa bouche contre la mienne et souris à sa petite morsure. Moi aussi je pouvais la surprendre.

Elle était très légère, suffisamment pour que je sois capable de la soulever dans les airs au moment de quitter ce fauteuil. Je lui souris : je ne l’avais pas prévenu que je comptai faire ça, j’aimai bien faire des petites surprises comme celles-ci. Je la déposai délicatement sur son lit avant de me débarrasser de ma chemise, et de tous mes autres vêtements d’ailleurs. « Aide-moi à me laisser aller… tu veux bien ? » demandai-je en la regardant avec passion.

_________________
She can
touch your soul

And there is a difference between having your heart break and having your soul shatter.
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Friends Will Be Friends (ft. Absinthe)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Pandemonium :: Dortoirs :: Chambres des privilégiés :: Chambre #87
+
Sauter vers: