RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Jewels pouvant servir de nouveaux Guests, et des Guardians.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #7 ~ A Generous Offer
Serez-vous l'heureux gagnant de la vente aux enchères ? A vous de décider...
Partagez
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Elysium :: Hall d'entrée
Aller en bas 

 Promised feat Perseus

Pandora (Isabelle)
Pandora (Isabelle)
Mesmerized
Promised feat Perseus Jeh2
Identité : Isabelle Cartier.
Âge et date de naissance : 44 années bien utilisées, née le 14 mai 1975.
Date d'arrivée : Intimidée un soir de juillet en 1998.
Occupation à l'hôtel : Guest.
Côté cœur : Amoureuse et prête à tout, elle arbore à son annulaire la grosse pierre que son mari lui a offert.

Promised feat Perseus Giphy

Valeur :
Promised feat Perseus JyvYkf115 / 1815 / 18Promised feat Perseus IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

permanents
Circuler librement au Pandemonium
Avoir un(e) Jewel personnel(le)
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 138
Avantages : 164
Faceclaim : Kate Moss
Crédits : Etangs noirs (avatar) Crackintime (signature)
Multicompte(s) : Rimmon

 Sujet: Promised feat Perseus   posté le Lun 14 Oct 2019 - 18:59

Perseus
&
Pandora
Promised.
Ce soir là Isabelle s’était transformée en Pandora. Sous ses habits de lumière, sous son apparat, sous son pseudo, Madame Cartier apparaissait resplendissante au bras de son mari dans l’assemblée. À l’Atrium elle souriait, se croyait aimée par celui à qui elle avait juré. Les promesses ces deux là en avaient beaucoup fait...

La première quand ils se sont rencontrés et décrétés de se contacter dans les plus brefs délais. La seconde quand ils ont fait l’amour pour la première fois et qu’entre deux langoureux baisers ils affirmaient qu’ils recommenceraient, la troisième quand ils ont réussi à mettre des mots sur cet amour naissant mais envahissant, nous ne nous quitterons plus jamais... Les oui s’étaient succédés, une pierre énorme en attestait suivie d’une alliance qui brillait. Elle n’avait jamais menti depuis, jamais trahi. Lui aussi.

Sous bien des aspects Isabelle était fière du duo qu’ils formaient. Heureux et amoureux, tellement qu’elle y mettrait la main au feu. Le mensonge n’était pas pour eux, eux se disaient tout, eux s’avouaient tout. Rien n’était tenu secret pas même leurs escapades, pas même leurs incartades. A chaque instant, à chaque moment l’un savait où et avec qui l’autre se trouvait et ce qu’ils faisaient. Avant de consentir à pénétrer dans cet hôtel Isabelle avait arraché à Arnaud une dernière promesse... seulement et uniquement des relations tarifées. Rien ne semblait pouvoir détruire ce qui les unissait...

Sans se méfier Isabelle avait suivi du regard son époux qui s’éloignait du spectacle donné, la chaleur devait l’incommoder. A grand pas elle l’avait rejoint sur le perron du rez-de-chaussée, ils en riaient de cet incapacité à s’éloigner plus qu’il ne le fallait...
Arnaud avait le regard perdu dans les bosquets, sirotant un alcool ambré. Isabelle s’était approchée, l’avait ceinturé, de son amour, de son affection et embrassé... Soudain tout s’était écroulé. Au loin un corps nu se dissimulait, les longs cheveux ébènes de celle à qui il appartenait ondulaient au gré du vent, insolents. Violet, une guest... « Mon amour. Je vais prendre l'air, marcher un peu dans les jardins. Je te rejoins tout à l'heure d'accord ? » A t’il vraiment prononcé ces mots, va t’il vraiment se défiler, se défier, va t’il vraiment jeter leur union comme un vulgaire bout de chiffon ? Incrédule Isabelle s’était entendue articuler: « A cette heure ? Seul ? D'accord mais reviens-moi vite... » Elle voulait croire qu’elle avait tout inventé, la vision, le prétexte, mais son époux s’était retourné, lui avait confié son verre et avait murmuré les termes exacts qui l’avaient tant de fois enjouée. À ce moment précis ils l’avaient simplement glacé: « C'est promis. »

Littéralement écrasée, accablée de douleur, Isabelle crut sentir son cœur se fissurer, puis se briser. D’abord elle marcha lentement, la tête baissée prête à pleurer ou à crier, s’était mise à courir pour rejoindre le grand escalier. Dans sa course effrénée elle ne vit pas l’homme qui se tenait devant elle, ne fit rien pour l’éviter ou le contourner, le regard brouillé. Avant de se briser à leurs pieds le whisky ou ce qu’il en restait s’était répandu sur les costumes qu’ils portaient. Isabelle qui d’habitude était si sûre d’elle bafouillait. « Je... je... » Sans qu’elle ne puisse se contrôler les premières larmes d’une longue série coulaient. Elle frottait sa robe en rêvant d’ôter enfin son déguisement...


CODAGE PAR AMIANTE

_________________
lust
i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out...
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Perseus (Kane)
Perseus (Kane)
Devoted
Promised feat Perseus WbA62iD
Identité : kane bentley.
Âge et date de naissance : 45 ans, né le 14 février 1974.
Date d'arrivée : octobre 2019.
Occupation à l'hôtel : prestataire en œuvres d'art.
Côté cœur : en instance de divorce, plus rien ne vibre à l'intérieur de son torse.

Promised feat Perseus Tumblr_ptud9nvkwY1x1l0y5o8_400

Valeur :
Promised feat Perseus JyvYkf18 / 188 / 18Promised feat Perseus IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle (#183)
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

Messages : 91
Avantages : 64
Faceclaim : michael fassbender.
Crédits : AV. @gajah / PRO. @doom days
Multicompte(s) : honesty et karma.

 Sujet: Re: Promised feat Perseus   posté le Sam 19 Oct 2019 - 17:19

Promised
En tant que nouvel invité, il savait que personne ne l'attendait. À bien des égards, cela l'arrangeait. Kane n'était pas de ceux qui aimaient s'afficher. De loin, il préférait observer les alentours et identifier les possibles vautours. Il s'agissait toutefois d'un endroit que Javier lui avait recommandé ; insinuant que cela ne pouvait pas lui faire de mal de s'évader. S'il lui en avait décrit les nombreux délices, l'ancien militaire n'en avait pourtant retenu que l'opulence des vices. Sa curiosité envers cet hôtel ne s'était donc forgée que sur des suppositions. Puisque son accessibilité n'était, en vérité, qu'un leurre joliment orchestré. Il en fallait de l'argent pour traîner à son aise dans ces couloirs. Et si c'était son cas, Kane, ici, restait l'étranger que personne ne pouvait réellement cerner. Invité qui pourtant semblait s'éveiller depuis que ses pieds avaient fouler l'entrée. Lorsque toute émotion semblait nous avoir quitté, ce genre d'endroit était propice à l'éradication de certaines réalités. L'avantage d'être à peine vivant était que l'enfer lui-même ne pouvait nous laisser perdant. Ainsi, il avait pris son temps et s'amusait imperceptiblement à décortiquer l'esprit de ces gens. En silence et en maintenant une certaine distance, celui que l'on nommait à présent Perseus s'intéressait particulièrement aux méandres pervers que les résidents, autant que les passants, laissaient traîner autour d'eux.

C'est ainsi qu'il se contentait, dans un anonymat particulier qui lui plaisait. Pour l'instant, il n'était personne et c'est en cela même que la profondeur de ses amusements résonnent. Entre les jardins somptueux et l'élégance factice dont transpirait ce lieu, il s'imprégnait des énergies qui dansaient autour de lui. En s'encombrant l'esprit de détails, c'est en tenaille qu'il maîtrisait ses envies les plus infernales. Si le Mystic Swan était profane, il avait au moins le potentiel de canaliser ses propres flammes. Dans ce nouvel amas de prismes à déceler, il y avait aussi cette fille qu'il espérait retrouver. En supposant qu'elle ait réussi à braver tout le danger qui menaçait autrefois de la désintégrer. Perseus en doutait. Pour la simple raison qu'il n'était pas de ceux qui s'imposaient d'étrangers illusions. Aux facéties, il préférait la vérité et son mépris. Sagesse difforme qui ne correspondait pourtant pas aux ténébreuses normes qu'il suivait. Des limites, il s'en moquait. Il avait pour habitude de les dépasser afin de se tester. Cet endroit, à ses yeux, n'était pas à prendre au sérieux. Puisque rien des délectations qu'il promettait n'avait de valeur au sein du monde qui était sien.

Perseus savait d'où il venait et les tourments concrets qui le poursuivaient n'avaient rien d'une comédie face à laquelle certaines personnes fuyaient. Du coup, sa présence ici appartenait encore à l'abstrait mais son intérêt avait suffisamment été piqué pour qu'il décide d'y faire un arrêt assuré. Ce soir, c'est donc à l'Atrium qu'il se rendait. Dans le seul but de poursuivre ses observations, il s'était décidé à explorer ce qui pouvait se cacher dans la gueule du lion. Mais sur son chemin, c'est une femme agitée de confusion qui vint lui voler son attention. Sur les vêtements qu'il portait, suite à une bousculade, l'alcool que contenait son verre a fini en cascade. Elle bafouillait et derrière son regard fragilisé, tout semblait s'entremêler ; les éclaboussures et les brisures de verre devenant ainsi des preuves de son étourdissement temporaire. Lorsqu'elle se met à pleurer tandis que leurs mains s'efforcent vainement d'effacer ce qui vient les salir, l'homme s'arrête afin que l'inconnue puisse à nouveau se maîtriser.

« Ce n'est rien... Ne vous en faites pas. » dit-il d'un ton assuré. Il n'y avait pas de quoi s'inquiéter. Du moins, c'est ce qu'il lui aurait souhaité. « Est-ce que je peux vous aider ? » Ancien réflexe de carrière, à travers laquelle sa protection était devenue guerrière. Ainsi, ses prunelles se sont attachées à son visage décomposé. Elle était belle malgré ses larmes, appartenait à ce genre de femmes auxquelles on aimerait éviter le moindre drame.
Revenir en haut Aller en bas
Pandora (Isabelle)
Pandora (Isabelle)
Mesmerized
Promised feat Perseus Jeh2
Identité : Isabelle Cartier.
Âge et date de naissance : 44 années bien utilisées, née le 14 mai 1975.
Date d'arrivée : Intimidée un soir de juillet en 1998.
Occupation à l'hôtel : Guest.
Côté cœur : Amoureuse et prête à tout, elle arbore à son annulaire la grosse pierre que son mari lui a offert.

Promised feat Perseus Giphy

Valeur :
Promised feat Perseus JyvYkf115 / 1815 / 18Promised feat Perseus IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

permanents
Circuler librement au Pandemonium
Avoir un(e) Jewel personnel(le)
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 138
Avantages : 164
Faceclaim : Kate Moss
Crédits : Etangs noirs (avatar) Crackintime (signature)
Multicompte(s) : Rimmon

 Sujet: Re: Promised feat Perseus   posté le Mer 20 Nov 2019 - 18:50

Perseus
&
Pandora
Promised.
Les oreilles d’Isabelle bourdonnaient, son regard était troublé par les larmes qui coulaient. Son cœur palpitait. Effrayé. Si seulement elle avait la faculté de s’arrêter, d’analyser. Après tout son mari s’était amusé avec un tas d’autres femmes qu’elle avant ça. Pourquoi n’était-ce pas la même chose cette fois là ? 

Devant un inconnu la française se transformait en une femme qu’elle n’était pas. Incrédule et incertaine. Bafouée et rejetée. Une femme qu’on venait de mépriser et ça Pandora ne le supportait pas. En une fraction de seconde à peine elle avait tout perdu ou presque, son équilibre au sens propre comme au sens figuré. Tout cela sans lire sur le visage de son aimé une once de culpabilité.

D’un sourire courtois l’étranger l’excusa. Ne vous en faites pas lui dit-il d’une voix posée que l’on ne conteste pas. Il était son parfait opposé à ce moment-là, gardant son sang-froid. Le calme plat se lisait sur ses traits qu’Isabelle aurait pu contempler si elle n’était pas agitée par ses sentiments qui la terrassaient. Elle se perdait pour la première fois dans les affres de la peur et de l’anxiété. De la douleur et de la lâcheté. Allait-elle simplement lui pardonner ou plutôt s’arrangerait-elle pour lui faire payer cet affront dont elle ne se relèverait jamais. 

« M’aider ? » bégaya-t-elle une nouvelle fois. Qui pourrait lui venir en aide maintenant que son monde s’écroulait. Seule sa gouvernante Hélène qu’elle considère un peu comme sa mère avait la capacité de l’appairer mais même à elle Isabelle n’oserait avouer qu’Arnaud était finalement un salaud de la pire espèce. Et puis elle était loin Hélène, trop loin pour pouvoir la serrer dans ses bras et lui répéter une bonne centaine de fois que ce n’était rien. Rien qui ne puisse s’arranger en tout cas. 

Respirer. Le visage inondé Isabelle décide d’affronter le regard de l’homme qu’elle avait percuté, sa sollicitude l’avait touché. Surtout elle était désorientée, ne pouvait se réfugier dans la chambre qu’ils avaient l’habitude de partager, encore moins dans celle qui était la sienne quand elle se livrait sans complexes à ses pratiques sexuelles. Le sexe n’était plus sa priorité. Son urgence à elle était de s’envoler. « Auriez-vous le pouvoir de me faire disparaître ? » lui demanda-t-elle alors qu’elle n’y croyait pas. 


CODAGE PAR AMIANTE

_________________
lust
i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out...
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Promised feat Perseus
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Elysium :: Hall d'entrée
+
Sauter vers: