RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne année 2020 !
Mystic Swan vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année ♥️
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Guardians Et surtout d'hommes pour renflouer ses rangs.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #8 ~ À venir
stay tuned
Partagez
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Pandemonium :: Dortoirs :: Guardians :: Salon des Guardians :: Private room
Aller en bas 

 Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel

Tsadquiel (Kristian)
Tsadquiel (Kristian)
(Admin) Mesmerized
Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel Tumblr_pwscykYTBp1wkomkoo3_250

Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel 191103122206669187
Identité : Kristian Zablieski
Âge et date de naissance : 58 ans, né le 12.02.1960
Date d'arrivée : 25.02.1991
Occupation à l'hôtel : Propriétaire du Mystic Swan
Côté cœur : Son ex-femme pour la mélancolie, Virginia pour la beauté, Chrysanthe pour être son jouet. Le réel amour, Tsadquiel ignore ce que c'est.

Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel QWU42sS

Valeur :
Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

provisoires
Avoir une Swan pour la nuit
Avoir une Jewel pour la nuit

Messages : 407
Avantages : 751
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : av. Venus in Furs / sign. anesidora / ico. vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Merremia

 Sujet: Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel   posté le Lun 28 Oct 2019 - 12:41

Insanity
Quelques enveloppes refermées sur des invitations personnelles furent distribuées dans les rangs des Guests et des Guardians. Tous répondaient à l'appel, on ne manquait pas une invitation du propriétaire des lieux mais surtout chef de cette mafia. Après tout, pourquoi se priver ?

Le salon privé des Guardians était spacieux, lumières tamisées, banquettes confortables, tables garnies d'alcools et de mets raffinés, et en plus on pouvait y profiter de fleurs sans avoir à débourser le moindre cents ! Une musique prenante finissait le tableau où Tsadquiel et ses invités avaient le spectacle de quelques Jewels triées sur le volet mais aussi de deux trois Swans appelées pour l'occasion.

Pour ce soir, Tsadquiel n'avait pas ramené ce nouveau jouet qu'il aimait voir sous d'autres coutures que la danse. Il était venu accompagné de sa Shade, Chrysanthe. Pour l'occasion, il l'avait faite habiller et maquiller convenablement. Elle était rayonnante pour quiconque ignorait qu'il lui avait fait couper la langue. Une mutilation bien méritée. Si les Guardians étaient rapidement au courant, les Guests s'y laissaient pourtant surprendre. "Est-elle muette ?" Demandait-on sans s'adresser directement à Chrysanthe tout en la toisant avec insistance. "Non, un accident de parcourt lui aura coûté sa langue, mais sa voix est bien présente. Particulièrement douce aux oreilles quand elle se met à gémir de plaisir", ajouta avec un sourire joueur Tsadquiel en répondant au curieux.

Abigor et Abalam, les gardes du corps personnels de Tsadquiel, se laissaient distraire par les courbes aguicheuses déambulant autour des Guests. Abigor ne détachait pas ses yeux d'une Swan que l'ancien directeur avait fait venir : Merremia. Elle était dans une cage au milieu de la pièce et devait y danser pour la soirée. Des caches tétons en dentelle rouge et un string aux mêmes motifs étaient ses seuls vêtements. Elle avait un certain charme et captait l'attention de bien des Guests qui, à défaut de l'avoir elle, venaient à intercepter des Jewels, les toucher, les dénuder, le tout dans un silence excitant ; il fallait prendre du plaisir sans gêner les autres, ce n'était que le début de la soirée.

Entourer d'un Guest encore nouveau accompagné d'une Jewel qui l'embrassait, le caressait, de Chrysanthe et de Gabriel, le propriétaire était comblé. Sa main remontait doucement la cuisse de la Shade pour venir toucher cette intimité qu'il avait expressément demandé de laisser sans entraves. Un collant sans culotte sous sa robe courte. De quoi permettre à Tsadquiel de caresser son intimité sans la moindre contrariété. Il ne cherchait pas à lui donner du plaisir, non. Le bouton d'or de Chrysanthe était pour lui ce qu'était une peluche fétiche à un enfant.

"Vous savez recevoir en tout cas monsieur Tsadquiel ! Je suis bien curieux de connaître les limites de vos services, si tant est qu'il y ait !" Déclara le Guest en riant. Le propriétaire sourit. "Les seules limites résident dans le prix que l'on est prêt à payer pour obtenir quelque chose." L'intérêt du Guest était piqué, autant que sa curiosité l'était depuis son arrivée. Il n'était pas homme à manquer d'argent et Tsadquiel comptait sur Gabriel pour s'assurer que celui-ci ait l'occasion de dépenser un maximum au Mystic Swan. La petite Shade relayée au rang de jouet sexuel étouffa un soupir de plaisir. Tsadquiel riva son regard noir sur Chrysanthe. Elle savait qu'il détestait l'entendre gémir quand il discutait avec quelqu'un. A plus forte raison un Guest. "Mais... certaines règles font que nos envies peuvent être bridées. De quoi vous priver d'une clientèle plus... gourmande, si j'ose dire." La remarque du Guest s'appuya d'un regard presque hésitant, comme s'il avait honte d'évoquer son réel désir. "Vous parler du fait que l'on refuse de voir nos Jewels et Swans être abîmées sans doute ? Il acquiesça en buvant dans son verre. Nous avons une sélection de filles qu'il nous ait possible de proposer pour ce genre de choses. Vous ne seriez pas le premier avec ce genre de besoins. Mais il va sans dire que cela fait grimper la note, mon cher ami." Le Guest pouffa dans son verre d'un sursaut qui sembla l'embarrasser. La Jewel semblait avoir toucher un point sensible de l'homme... "Veuillez m'excuser. Je... puis-je vous abandonner un instant avec cette jeune femme ?" Tsadquiel opina du chef, sourire aux lèvres, avant que les deux ne s’éclipsent pour faire leur affaire.

Un soupir, dos enfoncé dans la banquette à regarder Merremia danser. "Je crois que je ne me lasserai jamais de voir de nouveaux clients. Ils me font penser à des poussins tombés du nid", joua-t-il d'humour face à Gabriel. "Avais-tu déjà remarquer cette Swan ?" Vint-il changer de sujet en pointant du menton la danseuse. Si elle était ici depuis déjà sept ans, Tsadquiel ne l'avait vu qu'une fois. Une soirée au théâtre où au lieu de vendre sa virginité, on l'avait contrainte à se faire dépuceler par son frère jumeau sur scène. Une soirée dont Tsadquiel se souvient plus de la grande rentrée d'argent que du spectacle en lui-même. Pourtant, il se souvient que l'ingénue avait pris son pied. Aimer être prise par son propre frère... c'était déroutant. Cette fille n'était pas nette.

_________________
Fire away something calls on the edge of it all. Face the fire, let it come on the edge of it all. Hold your breath, feel it coming.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel (Antonio)
Gabriel (Antonio)
Mesmerized
Don't pee on the chair. I'm just talking to you.
Identité : Antonio Spinari
Âge et date de naissance : 46 ans
Date d'arrivée : Il y a 20 ans
Occupation à l'hôtel : Comptable
Côté cœur : Carla est morte.

Valeur :
Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir un(e) Shade personnel(le)
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 44
Avantages : 142
Faceclaim : Julian Mcmahon
Crédits : Moi-même
Multicompte(s) : Non

 Sujet: Re: Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel   posté le Lun 4 Nov 2019 - 23:02

Une invitation à une soirée avec Tsadquiel, c’était purement formel pour le comptable. Il est évidemment là, il est là pour toutes les soirées exceptionnelles. Moins pour profiter de ce qui est offert, que pour veiller à ce que l’argent rentre bien. Et que les soirées soient le plus rentable possible et surtout pas des gouffres financiers. Il était arrivé en avance, le Guardian arrive toujours en avance, non par ponctualité ou par se faire bien voir. Mais pour voir qui participe à la soirée et pour éventuellement interceptés celles et ceux qu’ils jugent à la limite du défaut de paiement. Mais aussi pour être vu des Swans, Jewels et Shades.

Il ne s’étonnait plus de la candeur des Guests. Ayant surveiller des prostituées, puis co-diriger un réseau de prostitutions, ses clients savaient pertinemment où ils mettaient les pieds et le reste en demander les faveurs de ses dames. Mais, dans ses premiers années aux Mystic Swan, il trouvait ridicule, déplacé ou étrange, la naïveté des Guests. Riches, mais naïfs, faussement naïfs ou tout simplement stupides, ne s’imaginant au milieu de prostitués et des mafieux. Ils ne s’imaginaient même pas ce qu’ils avait pu traverser ou ce qu’ils étaient capables de faire. Gabriel avait tué par le passé, ce n’était un secret pour personne, et rien que de croiser son regard, suffisait à le savoir, si d’aventures on l’ignorait. Gabriel avait peu tué sous les ordres de Tsadquiel. Il avait bien plus tué durant les vingt premières années avant d’intégré l’établissement que durant ses vingts ans à l’intérieur. Combien ? Comme s’il avait fait un décompte macabre de ses victimes.

Voilà un client naïf d’ailleurs. Évidemment qu’il peut avoir ce qu’il désire, du moment qu’il est prêt à en payer le prix et ici tout et une question de prix. C’est le principe même du Mystic Swan, celui de bafouer les interdits en échange d’une somme substantielle. Et Gabriel est là pour faire en sorte que cette somme substantielle soit la plus élevée possible. Sa présence ici était largement suffisante pour motiver les jeunes femmes déjà briefés par leurs Guradians respectifs. La présence du comptable rajoute un petit plus, pour certaines il représente une menace, un cauchemar pour qui ne rapporte pas assez d’argent, pour d’autres il est un puissant stimulant. Un stimulant pour sa fougue et son endurance. Le Guest commençait à agacer visiblement Gabriel, où pensait-il vraiment être ? Dans un couvent de bonnes sœurs ? Un pouce glisse lentement et nerveusement sur le verre de chianti qu’il tient à la main. La Jewel accompagnant remarque le geste nerveux du Guardian et son regard effrayé préfère se détourner.

Le départ du Guest est autant un soulagement pour Gabriel, que pour la Jewel, que pour le verre du Guardian. Le chef mafieux parle des Guests avec un avis à l’opposé de celui du comptable. Malgré leurs caractères très différents, les deux hommes ont une relation au-delà de la confiance et du respect, vingt ans qu’ils travaillent et bien plus qu’ils se connaissent. Puisque Carla travaillait déjà avec Tsadquiel, ce dernier est d’ailleurs le seul à savoir qui elle est et l’avoir connu de son vivant. Alors que le chef mafieux lui désigne Merremia, Gabriel avala un rasade de son vin italien.


"Merremia est très demandée. Depuis la fameuse soirée, la rumeur s’est répandue parmi les Guests, qui se disent que si elle couche avec son frère, elle couchera avec n’importe lequel d’entre eux. Virginia semble avoir des problèmes, car elle est si demandé qu’elle devrait être dans beaucoup de shows. Mais je pense qu’Asmodae t’en parlera mieux que moi. Elle est rentable, elle rapporte beaucoup. Néanmoins, ces shows coûtent de plus en plus cher et je dois restreindre pour éviter qu(ils ne coûtent plus qu’ils ne rapportent. Les demandes extravagantes de certains Guests doivent être payés à la hauteur de l’investissement. Je commence déjà à chercher nos paniers percés dans le personnel. Je dois regarder cela d’un peu plus près, un détail me chiffonne sur certains comptes."

Alors qu’une main féminine et tatouée se pose sur son épaule. Sa main gauche claque le derrière de l’insolente.

"Va travailler, Mimosa. Je m’occuperais de tes comptes après. Elle, c’est un puits sans fond. Elle récolte beaucoup d’argent, mais en dépense autant. Il faut que la surveille aussi souvent que possible. En ce qui concerne Merremia, je l’aurais plutôt vu à écarter les cuisses qu’à danser. Cela nous rapporterais peut-être plus et nous coûterais moins. Tu as mon avis de comptable."
Revenir en haut Aller en bas
Tsadquiel (Kristian)
Tsadquiel (Kristian)
(Admin) Mesmerized
Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel Tumblr_pwscykYTBp1wkomkoo3_250

Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel 191103122206669187
Identité : Kristian Zablieski
Âge et date de naissance : 58 ans, né le 12.02.1960
Date d'arrivée : 25.02.1991
Occupation à l'hôtel : Propriétaire du Mystic Swan
Côté cœur : Son ex-femme pour la mélancolie, Virginia pour la beauté, Chrysanthe pour être son jouet. Le réel amour, Tsadquiel ignore ce que c'est.

Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel QWU42sS

Valeur :
Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

provisoires
Avoir une Swan pour la nuit
Avoir une Jewel pour la nuit

Messages : 407
Avantages : 751
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : av. Venus in Furs / sign. anesidora / ico. vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Merremia

 Sujet: Re: Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel   posté le Mer 6 Nov 2019 - 1:27

Insanity
Pour une soirée non officielle, le comptable se faisait bien guindé. De quoi refroidir peut-être ou à défaut intimider les Guests privilégiés qui se trouvaient parmi eux. Mais Tsadquiel n'en voulait pas à son sous-fifre. Il était comme ça de nature. Loin d'être le genre de personne dont on qualifierait la compagnie de joviale. En même temps, ce n'était pas ce qu'on lui demandait de laisser paraître. Loin de là. Tsadquiel le plaçait en col blanc au Mystic Swan mais surtout au sein des Guardians. Son rang de lieutenant n'avait pas été volé, ça non. Et les recrues savaient le respecter dès leur arrivée dans la famille.

Ces soirées privées étaient loin de coûter le moindre centime aux invités. Elles étaient offertes et financées généreusement par Tsadquiel qui n'était pas à voler ses propres comptes, pas comme son fils. De quoi attrister dans une certaine mesure Tsadquiel qui aime savoir ses collaborateurs comblés à la hauteur de leur mérite.

Quand Tsadquiel vint quérir l'avis de Gabriel sur Merremia, celui-ci étala une vision très professionnelle. La soirée à laquelle il faisait allusion remontait à sept ans déjà. Ce soir où Tsadquiel avait pris pour parti de ne pas vendre la virginité de la future Swan mais d'en vendre le spectacle de sa cueillette par son propre jumeau. Un spectacle qui avait rapporté bien plus que ne l'aurait fait sa virginité seule. Merremia n'était pas arrivée au Mystic Swan dans la peur et les larmes d'une brebis qu'un Guest aurait aimé souiller férocement ou au contraire bercé d'illusions en lui promettant une première fois douce et digne.

Quant à la rumeur persistante, Tsadquiel haussa les épaules. Aussi curieux que cela pouvait paraître, l'inceste, ça excitait. Ils avaient d'ailleurs un client qui la louait à chacune de ses visites justement parce qu'il pensait qu'elle forniquait avec son jumeau de manière régulière. En ça, Gabriel avait raison : la rumeur rendait la Swan désirée. L'ancienne danseuse de cabaret avait beau être gourmande sur les coût de ses spectacles, elle restait on ne peut plus rentable, bonne travailleuse que ce soit sur les planches ou dans les chambres. Toutes ne pouvaient pas être aussi polyvalentes. Les Swans avaient tendance à se prendre bien trop au sérieux à en jouer les difficiles avec leurs clients...

La discussion dévia sur les comptes, les trous, les manques, les coefficients à revoir pour être plus rentables. Des discussions dont Tsadquiel devait se laver les mains pour que son fils prenne vraiment conscience de ce qu'impliquait la gestion de cet endroit. Gabriel aimait toutefois le tenir toujours informé, par habitude ou par souci. Après tout, tant que Tsadquiel était en vie, il avait toujours autorité sur son rejeton pour redresser la barre quand ça ne va plus. Le regard du chef des Guardians ne s'attarda pas sur la Jewel. Il sourit à la remarque de Gabriel et d'un signe, ordonna à l'un de ses sbires d'ouvrir la cage pour faire approcher la Swan. "Le duo qu'elle forme avec son frère est bien trop sensationnel ! Nous avons des clients qui viennent uniquement pour payer une place et les admirer danser. Je m'en voudrai de leur arracher cet instant de poésie", dit-il avant de boire une gorgée de son verre.

La Swan approchée, Tsadquiel se leva et se plaça derrière elle. Il huma son parfum, déposant son souffle sur l'épaule nue de la danseuse. "Douce Merremia. Le gardien de nos finances ici présent soumet une idée on ne peut plus intéressante quant à ton rôle au sein de cet établissement. Vois-tu, il souhaiterait que ton corps serve un peu plus nos intérêts. Ta dévotion gonfle nos attentes et t'y plier pourrait t'accorder nos faveurs..." Il sentait le pouls de la Swan s'accélérer et cette angoisse naissante qu'elle tentait de dissimulait lui plaisait grandement. "Tout dépend de ce qu'implique ces attentes", déclara la jeune femme avec raison. La dextre de Tsadquiel arrangea les cheveux de la Swan avant de venir caresser sa silhouette. "Des prestations en moins, des clients en plus. Tu as quelques réguliers mais tu t'arranges bien trop souvent de sorte à ce que tes admirateurs louent la Jewel qui t'assiste plutôt que ce corps à la saveur délicate. Gabriel soumet l'idée que tu donnes plus de ta personne à l'avenir. Plus d'échappatoire, tes talents au lit devront être reconnu d'ici la fin du mois si tu ne veux pas te retrouver privée de tes privilèges actuels", indiqua le chef des Guardians sans trop lui laisser d'autre choix que d'accepter.

Il la vit se pincer les lèvres, douter, hésiter, comprendre que ses manigances avec son assistante n'étaient pas passées inaperçues face au comptable. "Pour l'heure, continue ce que tu étais entrain de faire. Maintenant que tu es plus proche, on va pouvoir en profiter bien plus avidement. Et Gabriel, je te l'offre pour la nuit de ton choix, à mes frais. Qu'elle signe son nouvel engagement en te prouvant qu'elle est aussi bonne au lit que sur scène. Auquel cas on la contraindra à un entraînement intensif", dit-il en regagnant sa place aux côtés de son lieutenant.

_________________
Fire away something calls on the edge of it all. Face the fire, let it come on the edge of it all. Hold your breath, feel it coming.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel (Antonio)
Gabriel (Antonio)
Mesmerized
Don't pee on the chair. I'm just talking to you.
Identité : Antonio Spinari
Âge et date de naissance : 46 ans
Date d'arrivée : Il y a 20 ans
Occupation à l'hôtel : Comptable
Côté cœur : Carla est morte.

Valeur :
Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir un(e) Shade personnel(le)
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 44
Avantages : 142
Faceclaim : Julian Mcmahon
Crédits : Moi-même
Multicompte(s) : Non

 Sujet: Re: Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel   posté le Mar 12 Nov 2019 - 21:04

Parler des comptes au chef mafieux est purement formel, car il a une certaine confiance dans le comptable, sinon il ne le serait pas depuis vingt ans et vingt ans dans une organisation mafieuse, c’est une éternité. Il a servi de mentor ou de vétéran pour des guardians, s’il inspire la crainte pour nombre, certains lui portent une forme de respect. Même si le comptable ne porte guère d’attention à l’intérêt qui peut lui être porté, peu importe sa nature.

Il observe la sortie de Merremia de sa cage, mais ne manifeste pas la moindre expression sur son visage, se contentant d’écouter et d’assister au jeu favori de Tsadquiel, celui de s’enivrer de la terreur qu’il peut inspirer à autrui. Et c’est bien l’énorme différence entre les deux hommes. Gabriel ne tire aucun plaisir à la peur qu’il peut instiller chez autrui, le Guardian ne fait cela que parce que c’est dans sa nature et également pour le business. Mais s’il n’est pas sadique, ce n’est pas par pitié, mais juste parce qu’il vit uniquement pour lui et se moque bien de ce que peu ressentir autrui, du moment que cela n’entrave pas son travail.

La jeune femme est terrorisée, comme beaucoup de femmes dans les mains du chef mafieux et Gabriel ne lui offre aucun réconfort avec un visage de marbre. Bien au contraire, le comptable sait se renseigner si quelque chose touche de près ou de loin au business et il fait tomber tout son manège pour le plaisir sadique de son patron. L’homme la regarde danser, mais il finit pas se lasser bien vite de cette danse sans saveur. Alors que Merremia danse, elle passe tout près de Gabriel, trop près et il attrape le poignet dans une poigne de fer. La main tire en avant la danseuse imprudente lui faisant plier les genoux et basculer sa tête entre les cuisses du Guardian.


"-Puisque tu m’offres une nuit avec elle, autant choisir celle-là."

Il défait son pantalon et empale littéralement la tête sur son membre, glissant l’épée de chair dans sa bouche, dans une fellation forcée.

"Et je te conseille d’être appliquée. Sinon j’aurais toute la nuit pour veiller à ce que tu apprennes de gré ou de force."

Une de ses mains arrache les caches tétons et dévoilent la poitrine dont il empoigne un sein, tirant dessus comme un ferme trairait une vache. Son autre main baisse le string et lui claque violemment le derrière à plusieurs reprises, laissant de belles marques de main.

"Allez, petite traînée, montre un peu ce que tu vaut en tant que joyau de ce magnifique établissement. Fait lui honneur devant son créateur, Tsadquiel."
Revenir en haut Aller en bas
Tsadquiel (Kristian)
Tsadquiel (Kristian)
(Admin) Mesmerized
Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel Tumblr_pwscykYTBp1wkomkoo3_250

Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel 191103122206669187
Identité : Kristian Zablieski
Âge et date de naissance : 58 ans, né le 12.02.1960
Date d'arrivée : 25.02.1991
Occupation à l'hôtel : Propriétaire du Mystic Swan
Côté cœur : Son ex-femme pour la mélancolie, Virginia pour la beauté, Chrysanthe pour être son jouet. Le réel amour, Tsadquiel ignore ce que c'est.

Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel QWU42sS

Valeur :
Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

provisoires
Avoir une Swan pour la nuit
Avoir une Jewel pour la nuit

Messages : 407
Avantages : 751
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : av. Venus in Furs / sign. anesidora / ico. vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Merremia

 Sujet: Re: Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel   posté le Mar 26 Nov 2019 - 13:12

Insanity
La fébrilité de Merremia était presque palpable. Telle une rétrogradation. De quoi la dérouter mais sans qu'aucune protestation ne soit formulée. La Swan savait en quelle compagnie elle se trouvait. De quoi endiguer toute envie de se justifier ou chercher à se défendre. Si telle était la volonté de Tsadquiel, alors elle s'exécuterait. Bon gré, mal gré. Être servie sur un plateau au lieutenant ici présent n'était pas non plus pour la ravir, cela put se lire un bref instant sur sa peau alors hérissée d'un léger frisson. De quoi élargir le sourire du propriétaire.

Lascive et faussement ravie, la Swan déambulait alors que Tsadquiel venait se rasseoir à côté de Gabriel. Ce dernier ne paraissait pas plus ravi que cela mais il décrocha un sourire à l'ancien directeur en venant se saisir de la Swan. D'un œil attentif, Tsadquiel observait Merremia contrainte d'engloutir le membre vigoureux du comptable. Des réflexes nauséeux devaient contracter la gorge de la Swan autour de la queue imposée à sa bouche. Le visage de la jeune femme devenait écarlate sous la pression mise. Mais elle se faisait esclave et obéissante. Remarquablement malléable à se laisser traire et fesser.

Tsadquiel était presque étonné de la voir jouer le jeu de Gabriel sans chercher à s'en débattre. Merremia était loin de prendre le moindre plaisir à cette irrumation, mais ce n'était pas le cas du Guardian. Même Tsadquiel viendrait à mentir s'il disait que cela ne lui évoquait aucune excitation. Chrysanthe le devinait et chercha à glisser sa main vers l'intimité de son maître. Ce dernier passa une main dans sa chevelure, caressant ses mèches soyeuses sans l'empêcher de venir empoigner son vit pour en jouer avec délicatesse. Tsadquiel ne quittait pas des yeux le spectacle qu'offrait Gabriel. "Cette Swan ne pourrait rêver meilleur professeur ! Tu as intérêt à te montrer reconnaissante, Merremia. Montre-nous que tu l'es", l'encourageait le chef des Guardians. Coincée entre deux feux, la Swan se plia à cette volonté et laissa Gabriel la pénétrer jusqu'à lui couper la respiration. De quoi lui demander un effort auquel elle ne s'était pas préparée en venant ici...

_________________
Fire away something calls on the edge of it all. Face the fire, let it come on the edge of it all. Hold your breath, feel it coming.
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Insanity ~ Gabriel & Tsadquiel
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Pandemonium :: Dortoirs :: Guardians :: Salon des Guardians :: Private room
+
Sauter vers: