RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne année 2020 !
Mystic Swan vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année ♥️
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Guardians Et surtout d'hommes pour renflouer ses rangs.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #8 ~ À venir
stay tuned
Partagez
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Pandemonium :: Salles communes :: Salons
Aller en bas 

 (+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil." - Jean Racine [PV Bauhinia]

Amethyst (Rayna)
Amethyst (Rayna)
New soul
Identité : Amethyst
Âge et date de naissance : 29 Ans
Date d'arrivée : juin 2013
Occupation à l'hôtel : Swan, danseuse
Valeur :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] JyvYkf19 / 189 / 18(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium
Avoir une chambre personnelle (#86)
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 24
Avantages : 64
Faceclaim : Kate Upton
Crédits : Saf ♥
Multicompte(s) : Edel

 Sujet: (+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil." - Jean Racine [PV Bauhinia]   posté le Lun 28 Oct 2019 - 13:31

Lumière intimiste qui offre à ces deux femmes une ambiance intimiste. Sensualité dans l’air tandis que la Swan s’approche de la Jewel. Amethyst qui offre l’étendue de son talent à la jeune brésilienne. Regard langoureux, corps moulé dans une tenue provocante sans une once de vulgarité cependant. Robe courte, aussi légère que de la dentelle. Lingerie fine, transparence dans des endroits stratégiques. Parcelles de peau camouflées avec subjection. Audace dans les gestes quand elle se dandine au rythme suave de la musique. Ses iris sondent l’âme de la jewel. Elle cherche à l’envoûter un peu comme si elle cherchait à l’attraper dans ses filets. Perchée sur des hauts talons, elle joue avec sa partenaire du moment. Petit show improvisé, rien de calculé en somme.

Ses cheveux suivent ses mouvements indécents, crinière sauvageonne qui ondule sur ses épaules. Douce lumière qui éclaire son visage radieux. Elle approche de la belle brune, posant ses deux mains sur ses genoux tout en lui souriant. Son décolleté laisse entrevoir la naissance de ses nichons pleins. Bien que sa poitrine soit imposante, sans exagération, elle tient en place. Collagène ? Non, la belle est d’un naturel affligeant et l’idée de passer sur le billard pour sculpter sa silhouette, lui fait horreur. Elle entretient donc sa plastique avec du sport et puis, quelques parties de jambes en l’air. Après tout, c’est aussi considéré comme du sport, non ?

Elle offre un sourire ravageur, tout en venant par la suite s’installer sur les genoux de sa partenaire sans y être invitée. Du temps où elle était strip-teaseuse, elle savait être entreprenante. Quelques règles établies avec ses clients. Ils n’avaient aucunement le droit de la toucher, seule elle pouvait le faire. Elle attrape les deux mains de sa congénère et vient les plaquer contre sa poitrine. Elle dandine son cul comme pour la provoquer légèrement. Une rumeur enfle à son sujet, une rumeur qui a attisé la curiosité d’Amethyst. Première fois qu’elle sera confrontée à cette situation, mais elle n’a jamais dit non pour vivre une nouvelle expérience et puis, cette Jewel a quelque chose en elle qui l’attire complètement. Elle se recule un peu histoire que son dos soit collé contre le buste de Bau. Sa bouche qui vient avec indécence frôler son cou. Sa langue taquine qui aimerait goûter à cette peau, mais la Swan, sait parfaitement maîtriser le sujet et la séduction n’a aucun secret pour elle. Elle respire le parfum délicat de la brune tout en venant coller sa bouche contre son oreille.

-Tu aimes, Bau ?

Soucieuse de son bien-être. Elle aime plaire et elle fait tout pour être meilleure. Ne pas décevoir fait partie de son credo. Quelle déception si elle devait être déchue de son statut si privilégié. Non, elle ne se permettrait pas d’échouer, pas avec tous les sacrifices faits pour être là où elle est.

-Que voudrais-tu que je te fasse ?

Elle était prête à se soumettre devant la Jewel. Prête à satisfaire tous ses désirs. Le désir, cette chose brûlante et excitante qui enflammait la jeune Amethyst. Elle était vraiment prête à tout, tout comme elle avait été capable de vendre son âme.

-Ce soir, tu es libre de me demander tout ce dont il te plaira.

Sa bouche était restée contre son lobe, chuchotant ces mots dans une voix torride. Suave et légèrement rauque également. Elle avait des idées plein la tête, mais elle voulait entendre les fantasmes de sa belle.

-J’ai bien dit, « tout ce que tu voudras », Bau.

Ayant achevé cette phrase pleine de sous-entendus, elle léchant taquine son lobe du bout de la langue, tout en se relevant avec souplesse, tout en dévisageant Bau avec cette perversité dans le fond des iris. Se donner entièrement, ne lui faisait pas peur, bien au contraire. Elle pouvait disposer son corps à sa guise et surtout, selon les désirs de ceux qui avaient la chance de pouvoir profiter de la chaleur de son corps. Une nuit, deux nuits, ce n’était pas le problème de la Swan. Elle était dévouée corps et âme au Mystic et elle comptait bien offrir à la Jewel une soirée inoubliable. La balle était dans son camp. Docile chatte prête à accéder aux requêtes de son invitée…
Revenir en haut Aller en bas
Bauhinia (Marlene)
Bauhinia (Marlene)
Devoted
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] G49oy
Identité : Marlene Nascimento
Âge et date de naissance : 23 ans + 2 mars 1995
Date d'arrivée : 15/09/2018
Occupation à l'hôtel : Hôtesse
Côté cœur : Rien à l'horizon

(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] G1-1564980715502706783580

Valeur :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] JyvYkf18 / 188 / 18(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 206
Avantages : 203
Faceclaim : Valentina Sampaio
Crédits : Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, River, Magnolia & Giauzar

Récompenses :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] AXFQhm6

 Sujet: Re: (+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil." - Jean Racine [PV Bauhinia]   posté le Mar 29 Oct 2019 - 18:52

Belle, sans ornement...
Je ne savais même plus comment tout avait commencé. Je ne savais même pas pourquoi je me retrouvai dans cet endroit ni pourquoi j’étais en charmante compagnie. Un trou noir, sans doute, aspirée sans avoir eu la possibilité de faire quoi que ce soit. Envoutée, peut-être, par la belle blonde et ses charmes, ses pas de danse lascifs. Un régal pour les yeux et pour le cœur qui battait la chamade. Je ne savais même pas pourquoi je méritai cette danse, qu’avais-je fait pour avoir droit à un tel spectacle privé ? Ses mains sur mes genoux, je souris. Impossible évidemment de ne pas regarder son décolleté et se perdre dedans. La poitrine naturelle de cette femme était incroyable et me faisait tourner la tête. Elle vint s’installer sur mes genoux, suffisamment loin de mon sexe pour ne pas le sentir alors qu’il était en pleine érection. Savait-elle ce qui l’attendait en dessous de cette culotte ?

Comme si elle avait deviné ma pensée, Amethyst guida ses mains sur sa poitrine généreuse. Je me laissai faire, parce que c’était exactement là où je voulais aller. Lorsqu’elle se recula un peu, elle ne se trouvait plus qu’à quelques millimètres seulement de ma queue… elle me donnait envie, évidemment, à se trémousser comme cela sur moi…  Pour la séductrice qu’elle était, elle avait besoin d’entendre que ce qu’elle faisait était bon : c’est pour cela qu’elle me demanda si j’aimais, elle avait besoin de ma validation. Comment répondre non ? « Oui, j’aime. Beaucoup. » avouais-je sans chercher à dissimuler quoi que ce soir.

J’avais été engagée quelques mois dans un club de strip-tease, mais uniquement parce que j’avais sucé le patron : en vrai, je manquais de talent. J’aurais aimé savoir danser comme Amethyst… Peut-être qu’elle m’apprendrait ? En attendant, elle me demandait ce que je voulais qu’elle me fasse… Oh boy : qu’est-ce que je voulais pas qu’elle me fasse ? Par quoi commencer ? Que choisir ? Le souffle haletant, je ne lui répondis pas tout de suite, bien trop préoccupé par les précisions qu’elle apportait : je pouvais lui demander tout ce que je voulais, j’étais libre ! Dire que d’autres paieraient cher pour être à ma place !

En réaction à sa langue contre mon oreille, je fermais les yeux comme pour mieux la savourer. Lorsque la Swan sulfureuse se releva, c’était pour se replacer en face de moi. Le regard toujours bloqué sur cette poitrine, il était évident que j’allais lui demander de me l’offrir. « Ça, je veux ça… dis-je en venant passer mes doigts sur le bout de ses seins. Je veux les sucer, les lécher, les téter… je veux te bouffer les seins Amethyst… » dis-je complètement excitée. J’allais me régaler…

_________________
Sex
without love

is a meaningless experience, but as far as meaningless experiences go its pretty damn good
Revenir en haut Aller en bas
Amethyst (Rayna)
Amethyst (Rayna)
New soul
Identité : Amethyst
Âge et date de naissance : 29 Ans
Date d'arrivée : juin 2013
Occupation à l'hôtel : Swan, danseuse
Valeur :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] JyvYkf19 / 189 / 18(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium
Avoir une chambre personnelle (#86)
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 24
Avantages : 64
Faceclaim : Kate Upton
Crédits : Saf ♥
Multicompte(s) : Edel

 Sujet: Re: (+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil." - Jean Racine [PV Bauhinia]   posté le Ven 1 Nov 2019 - 22:07

Amethyst est dans son élément. Menant la danse avec lenteur tout en cherchant à séduire la belle brésilienne. Elle sait y faire, elle sait captiver l'attention de son public alors que celui-ci retient son souffle. Pendu à ses courbes qui ne cessent de se déhancher au rythme de la musique. La Swan a appris aux côtés de Virginia, excellant avec grâce dans ce rôle dans lequel elle s'est glissée. Ce soir, elle a choisi la Jewel qui lui a tapé dans l’œil. Curiosité mal placée, la voilà qui se dandine, danseuse aguerrie devant sa douce. Bau la regarde fascinée, d'ailleurs, comment ne le serait-elle pas en découvrant cette Swan qui se donne toujours à fond pour offrir le meilleur des spectacles ? Elle n'a jamais commis de faux pas. En parfaite osmose avec son corps qu'elle a appris à dompter. Elle écoute ses envies sans jamais se dérober. Après tout, elle reste avant tout une fine séductrice. Elle n'a pas peur de jouer les entreprenantes quand il le faut. Cependant, elle ne le fait jamais sans vulgarité aucune? Toujours avec de la retenue. Plus tard, elle laissera exploser son plaisir et laissera découvrir à Bau l'étendue de ses nombreux talents. Elle n'est pas qu'une parfaite danseuse, elle est avant tout, un appel au sexe. Elle transpire le désir, elle transpire cette soif d'être irréprochable.

Elle sourit dans le vide quand Bau la complimente et ses mains sur ses seins la font frémir. Un brin excitée par cette audace. Elle en voudrait plus, mais elle sait faire languir ses partenaires. Elle aime avoir le contrôle, pouvoir jouer avec chacune des émotions qui se dégagent d'eux. Elle aime les sentir frétiller d'excitation, les voir s'emballer devant ses déhanchements langoureux. Bau n'y échappera pas ! La dévorer crue, la goûter dans son entièreté, c'est ce qu'elle compte faire. Le jeu en vaut la chandelle et Amethyst se laisse aller sans aucune retenue aucune à la séduction. Elle s'est penchée légèrement face à Bau et a bien senti son regard qui ne cessait de se poser sur sa poitrine. La Swan sent déjà ses tétons se durcir et il est même possible à Bau de sentir sous ses doigts les pointes gorgées d'excitation. Elle se recule après avoir échappé un doux et léger soupir alors que la belle la frôlait du bout des doigts.

-Très bien beauté ! Si c'est ce que tu veux.

Alors avec un silence soutenu, froufrou de la robe qui se détache de son corps voluptueux. La belle jette la robe qu'elle a retirée par-dessus ses épaules. Elle scrute le visage de Bau tout en venant dégrafer son soutif de dentelle blanc. D'une main, elle cache ses nichons avec languide, tout en balançant le sous-vêtement au sol. Le sourire de la blonde s'étire avec mesquinerie. Il ne lui reste plus que ses hauts talons, et le mince tissu qui recouvre son intimité. A demie-nue, elle libère sa poitrine tout en venant la caresser tout en narguant la brunette.

Elle s'avance vers Bau tout en venant s'installer sur ses genoux tout en lui offrant sa poitrine plantureuse. Tendant son buste afin qu'elle puisse profiter de la vue agréable. Rejetant sa tête en arrière laissant le temps à la belle partenaire de les découvrir dans leur totale nudité.

-Tu as le droit de les toucher, mais à une seule condition, Bau !

Elle relève la tête tout en plongeant son regard bleuté dans celui de la Jewel.

-Tu ne dois utiliser que ta langue et si tu échoues, tu auras un gage.

Voix érotique, sensuelle tandis qu'elle approche la tête de Bau tout en lui maintenant sa nuque sans force. Allez ma douce, viens donc, les mordre, les lécher. Fais-toi plaisir, mais tu ne dois pas oublier que seule ta langue doit faire le travail. Un jeu qu'elle aimait bien mettre en place quand elle avait encore les idées claires, car pour le moment, la Swan avait encore le contrôle de la situation, mais pour combien de temps ? Il incombait maintenant à la Jewel de ne pas succomber à la tentation de venir les palper, bien qu'Amethyst priait en silence pour que Bau échoue. Après tout, le jeu n'en serait que plus excitant. Elle aussi se risquerait à cette erreur si elle était à la place de la jeune femme. A voir si Bau était joueuse...

Et tandis que les doigts de la Swan s'aventuraient dans ses cheveux elle laissa donc à Bau le soin de s'occuper de sa poitrine. Ses doigts taquins et baladeurs qui venaient par la suite caresser la rondeur de sa poitrine par-dessus son vêtement.

-Tu es si excitante.

Souffle court tandis qu'elle était impatiente de sentir sa langue sur elle, sur cette poitrine qu'elle lui offrait sans aucune pudeur. Ses seins se tendirent sous l'effet de l'excitation. Pourtant, ce n'était rien comparée au désir qui lui brûlait déjà les cuisses. Pourtant, pour le moment, rien ne s'était passé entre elles, mais cela avait suffit à la Swan de réveiller ses ardeurs. Son imagination était débridée et elle espérait vraiment passer une agréable soirée en sa compagnie. Elle laissera faire le feeling comme d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Bauhinia (Marlene)
Bauhinia (Marlene)
Devoted
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] G49oy
Identité : Marlene Nascimento
Âge et date de naissance : 23 ans + 2 mars 1995
Date d'arrivée : 15/09/2018
Occupation à l'hôtel : Hôtesse
Côté cœur : Rien à l'horizon

(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] G1-1564980715502706783580

Valeur :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] JyvYkf18 / 188 / 18(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 206
Avantages : 203
Faceclaim : Valentina Sampaio
Crédits : Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, River, Magnolia & Giauzar

Récompenses :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] AXFQhm6

 Sujet: Re: (+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil." - Jean Racine [PV Bauhinia]   posté le Mar 5 Nov 2019 - 18:07

Belle, sans ornement...
La fixette que je faisais sur sa poitrine était intense. Jamais je ne pourrais prétendre à avoir ce qu’elle avait, et il n’était pas question de passer par la case chirurgie...  Je me considérai tout de même chanceuse d’avoir de petits seins grâce aux hormones… mais ça… ça, c’était formidable. L’excitation n’était pas que pour moi : je sentais à travers son haut ses tétons durs de plaisir. J’avais juste hâte de pouvoir les gober et les sucer.

Impossible de détourner le regard lorsque, langoureusement, Amethyst retira sa robe et m’offrit une vue impeccable sur sa poitrine lourde serrée dans son soutien-gorge. Je frétillai d’impatience en m’imaginant y gouter. Professionnelle jusqu’au bout des ongles, elle ne dévoila pas immédiatement ses seins, préférant les cacher quelques instants pour me faire languir. Et, enfin, après quelques secondes, je peux les voir en intégralité, et la Swan, toujours dans son rôle se caressait devant moi. La jeune femme s’était rapprochée de moi, j’avais failli y mettre immédiatement les mains avant qu’elle n’ouvre la bouche et parle d’une… condition ? Ah, je devrais pourtant le savoir que rien n’était gratuit dans cet hôtel !

Les yeux rivés sur ses mamelons, Amethyst exprima clairement ce qu’elle attendait de moi, et j’en fus bouche bée. « Quoi ? » Mélange de stupéfaction et de déception. Elle était joueuse… C’était clairement pas du jeu… Mais ça ne voulait pas dire que je n’allais pas essayer ! Je ne devais utiliser que ma langue, ça paraissait tellement simple sur le papier… Ça fonctionnerait sur moi et mes petits seins, ça serait largement suffisant… Mais avec le bonnet de la Swan... Comment résister ? Comment ne pas vouloir y mettre plus que la langue ?

Le rythme des battements de mon cœur s’accéléra lorsqu’elle approcha ma tête de ce que je convoitai tant. Qu’avait-elle derrière la tête ? Quelle sorte de gage prévoyait-elle pour moi ? J’essayai de ne pas y penser alors que j’ouvris la bouche et qu’aussitôt, ma langue vint au contact du téton gauche d’Amethyst. « Et c’est moi qui suis excitante… » articulai-je difficilement. Bon sang, c’était si… douxSi gros ! Ma langue fit plusieurs fois le tour de son téton, je faisais tous les efforts du monde pour ne pas y poser mes lèvres, pour ne pas prendre l’autre avec mes mains… À quoi bon ?

J’étais en train de bander comme jamais. Et je sentais que la raison venait de me quitter : moi aussi je voulais jouer. Ainsi, soudainement, je pris tout son téton dans ma bouche avant de malaxer l’autre de ma main libre. Délicieux… Cette poitrine généreuse m’excitait tellement… Je répandais abondamment ma salive sur ses seins, à peine frustrée de ne pas pouvoir ouvrir plus grand la bouche pour tout prendre d’un coup, c’était impossible. Je les embrassais, je les caressais… Et puis je me mis à les sucer. J’échappai un râle de plaisir non dissimulé. « J’ai perdu, je m’en fiche. J’ai eu ce que je voulais. Donne-moi ton gage… fais-moi faire ce que tu veux… » dis-je haletante.

_________________
Sex
without love

is a meaningless experience, but as far as meaningless experiences go its pretty damn good
Revenir en haut Aller en bas
Amethyst (Rayna)
Amethyst (Rayna)
New soul
Identité : Amethyst
Âge et date de naissance : 29 Ans
Date d'arrivée : juin 2013
Occupation à l'hôtel : Swan, danseuse
Valeur :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] JyvYkf19 / 189 / 18(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium
Avoir une chambre personnelle (#86)
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 24
Avantages : 64
Faceclaim : Kate Upton
Crédits : Saf ♥
Multicompte(s) : Edel

 Sujet: Re: (+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil." - Jean Racine [PV Bauhinia]   posté le Dim 17 Nov 2019 - 13:27

Bau était la réincarnation de l’appât. Une délicieuse tentation dans laquelle Amethyst avait envie de croquer. Le fruit défendu qui était devant elle, si proche et qui ne demandait qu’à être goûté. Elle était excitée, mais ce n’était rien comparé à cette beauté froide, alors qu’elle sentait clairement son érection lui vriller les sens. C’était bien une première pour elle, et cela ne la choquait vraiment pas du tout. Au contraire, c’était même excitant de se rendre compte qu’elle avait une particularité étonnante et puis, ça n’enlevait rien à son charme. Elle sourit quand la langue taquine caressa sa peau nue, quand elle vient se glisser contre l’un de ses tétons pleins et déjà tendu par l’excitation. Elle frissonna allégrement, ayant toujours apprécié ces caresses contre ses seins. Très sensible bien même qu’elle avait une opulente poitrine. Elle en voulait plus et attendait le moment où la belle allait franchir la limite du point de non-retour. D’ailleurs, qu’allait-elle bien lui donner comme gage quand elle finirait par échouer ? Elle avait bien son avis sur la question, mais pour l’heure, elle profita de ses léchouilles. Il n’y avait rien de plus délicieux que de sentir sa langue, mais ses dents la firent gémir davantage quand une morsure se fit sentir sur cette pointe alléchante. De son côté, la Swan avait envie de lui rendre la pareille, de la déshabiller sur le champ pour lui faire éprouver la même sensation qui réchauffait à présent ses entrailles, feu ardent qui avait pris place en son sein. Elle se dandine sur ses jambes tout en mimant en rythme sensuel des mouvements de va-et-vient. Ses soupirs se font plus intenses à mesure que la belle continue de la taquiner du bout de la langue. Amethyst continue de faire jouer ses doigts contre sa nuque, dans ses cheveux tout en se cambrant, lui dévoilant à sa douce sa poitrine qu’elle offrait volontiers. La Swan savait qu’il lui serait difficile de résister, d’ailleurs, si elle était à sa place, elle n’écouterait que ses fantasmes. Alors si Bau semblait s’en tenir qu’à sa bouche pour le moment, elle dut avouer que c’était un tel délice.

L’excitation était à son comble, alors qu’il n’y avait plus que ses soupirs qui brisaient le silence. Son corps chargé d’électricité qui répondait à ses sensuelles caresses en frémissant. La blondinette n’attendit pas longtemps avant que la Jewel s’aventure sur ses miches de sa main. Elle gloussa alors qu’elle la laissa faire sans pour autant oublier le gage. Elle avait perdu, c’est un fait, mais elle avait été patiente quand même. Peu savaient résister devant sa poitrine, rares étaient ceux qui restaient de marbre face à ses charmes. Amethyst possédait un charme bien à elle et elle n’était pas de celles qui restaient dans l’ombre, non, elle était une femme qu’on admirait à la lumière, une femme qui s’épanouissait dans la débauche tout comme dans la sensualité. Elle ouvrit les yeux face à Bau qu’elle regardait avec gourmandise alors qu’elle accusa le coup. La défaite ne lui faisait pas peur, bien au contraire, elle s’en amusait presque même.

Elle posa son index sur les lèvres de Bau tout en lui offrant un clin d’œil sagement bien maîtrisé, sans grimace apparente. Elle attrapa de nouveau sa nuque et la força à approcher. Elle scella par la suite dans un silence absolu, ses lèvres contre les siennes en un chaste baiser. Ce baiser, aussi semblable qu’un frôlement d’ailes de papillon n’a pas duré, juste quelques secondes, et elle la libère tout en la contemplant avec intensité. Elle se lève tout en attrapant ses mains afin qu’elle la suive. Elle s’avance au milieu de la pièce tout en maintenant les mains de la belle.

-On va échanger les rôles, Bau. Cette fois, c’est moi qui vais m’asseoir sur le fauteuil et toi, tu vas danser pour moi. Je veux que tu sois sensuelle, que ton corps me parle et qu’il me dise à quel point il veut me rendre folle. Laisse parler tes envies, n’écoute que ton désir.

Elle alla par la suite s’installer sur le fauteuil tout en invitant la brunette à choisir la musique sur laquelle elle voulait danser. Maintenant, c’était donc à Bau de faire le show. Ce soir, Amthyst allait donc profiter de ce spectacle, faire partie de ces gens qui salivaient et s’excitaient devant une danseuses exotique. Et même si ce n’était pas une professionnelle, elle sait qu’elle allait passer un excellent moment et puis, elle n’était pas là pour la juger, elle voulait juste qu’elle la rende dans le même état qu’elle l’avait rendue.

-Montre-moi ce que t’as dans le ventre, beauté !

Et elle s’installa confortablement sur le siège, croisant divinement ses jambes pour ne pas que la belle remarque qu’elle était déjà excitée par la situation. Elle tenait à ce qu’elle se concentre sur la danse et surtout, qu’elle mette du cœur à l’ouvrage…
Revenir en haut Aller en bas
Bauhinia (Marlene)
Bauhinia (Marlene)
Devoted
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] G49oy
Identité : Marlene Nascimento
Âge et date de naissance : 23 ans + 2 mars 1995
Date d'arrivée : 15/09/2018
Occupation à l'hôtel : Hôtesse
Côté cœur : Rien à l'horizon

(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] G1-1564980715502706783580

Valeur :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] JyvYkf18 / 188 / 18(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 206
Avantages : 203
Faceclaim : Valentina Sampaio
Crédits : Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, River, Magnolia & Giauzar

Récompenses :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] AXFQhm6

 Sujet: Re: (+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil." - Jean Racine [PV Bauhinia]   posté le Mar 19 Nov 2019 - 20:43

Belle, sans ornement...
C’était ma meilleure défaite. En me reculant, j’observai l’état de ses mamelles : mouillées, rougies, parsemées de petites traces de mon rouge à lèvres par-ci par-là… j’avais pas fait semblant. Je voulais me souvenir toute ma vie du goût de sa poitrine, je voulais déjà y retourner. Soupirant de plaisir, je la laissai poser son doigt sur ma bouche pour me faire comprendre que ce n’était plus à mon tour de parler. Je n’avais pas besoin de m’apitoyer sur mon sort, j’avais perdu… Mais quelque chose me disait que c’était exactement ce qu’avait prévu Amethyst. Dès lors, le gage ne serait pas trop sévère, n’est-ce pas ?

Ce fut pour un baiser qu’elle rapprocha ma tête contre la sienne. Il était court, mais pas insignifiant. La belle Swan à la poitrine opulente se leva puis m’amena jusqu’au centre de la pièce. Quel allait être mon gage ? De quoi était capable cette fille ? Jusqu’où irait-elle ? Je n’étais pas anxieuse, juste… curieuse. Je savais pertinemment que ma punition serait agréable.

Alors, elle m’apprit qu’elle voulait qu’on échange les rôles. J'allais devoir danser pour elle. J’arquai un sourcil de surprise, un sourire au coin de la bouche : je ne m’étais pas attendu à quelque chose comme ça… Les consignes étaient claires, mais ce n’était pas pour autant que j’étais tout à fait sûre de moi. J’avais envie de lui dire que j’étais une danseuse médiocre, que ce n’était pas les quelques leçons que je prenais parfois avec Virginia qui y changeraient quelque chose. « D’accord ! » dis-je cependant en souriant.

Amethyst alla s’installer sur le fauteuil que j’avais précédemment occupé. Elle n’avait pas l’intention de me mettre en difficulté : elle me laissait le choix de la musique, c’était plutôt sympa de sa part. J’hésitai entre deux musiques : du Jazz, quelque chose qui swinguait, les trucs que je voyais avec Vi’ quoi… ou bien de la musique électronique hypnotisant, du style celle que j’avais eue en fond lorsque j’avais dansé quelques mois à peine dans ce bar à strip-tease. J’optai pour l’électronique.

Le morceau démarra lentement, ce qui me permit de faire quelques mouvements pour m’échauffer un peu puis d’analyser un peu la musique. Enfin, je m’arrangeai pour transformer les sons en mouvements : ce n’était pas gracieux, ce n’était pas pro comme elle, mais ça avait au moins le mérite d'être érotique. Mon corps ondulait au rythme des basses profondes de la musique lancinante. Je fermai les yeux, soit pour me concentrer, soit pour ne pas voir les éventuelles réactions d’Amethyst, un des deux. J’avais appris à danser en me déshabillant… et même si ce n’était pas ce qu’avait demandé la Swan, je me disais que je préférai mieux être à armes égales : sans arrêter mes mouvements sinueux, je retirai mon haut pour dévoiler ma poitrine nue, infiniment plus petite que celle d’Amethyst.

« Je danse mal… je sais ! » déclarai-je soudainement en rouvrant les yeux avant de jeter mon haut dans sa direction. Je ris, de bon cœur. C’était un petit jeu rigolo auquel je n’avais pas pensé jouer ce soir, mais pour être tout à fait honnête, j’avais juste envie de retourner lui bouffer la poitrine, peut-être même de faire glisser ma queue entre ces deux gros seins… « Tu aimes quand même ? » demandai-je en continuant de bouger mes hanches, de lever les bras en l’air avant de les faire retomber délicatement le long de mon corps.

_________________
Sex
without love

is a meaningless experience, but as far as meaningless experiences go its pretty damn good
Revenir en haut Aller en bas
Amethyst (Rayna)
Amethyst (Rayna)
New soul
Identité : Amethyst
Âge et date de naissance : 29 Ans
Date d'arrivée : juin 2013
Occupation à l'hôtel : Swan, danseuse
Valeur :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] JyvYkf19 / 189 / 18(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium
Avoir une chambre personnelle (#86)
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 24
Avantages : 64
Faceclaim : Kate Upton
Crédits : Saf ♥
Multicompte(s) : Edel

 Sujet: Re: (+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil." - Jean Racine [PV Bauhinia]   posté le Jeu 16 Jan 2020 - 10:15

Elle accepta. Bau accepta à son tour d'être au-devant de la scène et de danser pour la Swan qui attendait de se délecter du spectacle avec fébrilité. Amethyst en profita pour la reluquer sans vergogne tandis qu'elle choisit le style de musique sur lequel elle se trémoussera. Chose faite, Bau prit place au milieu de la salle. Elle se dandina au rythme de la musique et même si ce n'était pas parfait, même s'il manquait de la grâce et de la souplesse, Ame profita quand même de la danse langoureuse sans n'émettre aucun jugement. Bien au contraire, elle apprécia les efforts fournis par la belle afin de rentrer dans son jeu. Elle s'effeuilla doucement comme si elle cherchait à la faire languir. Le vêtement s'envola en sa direction et l'attrapa tout en venant humer l'odeur de sa partenaire. Elle le laissa par la suite choir au col alors qu'elle retrouva les formes féminines qui se dandinaient devant ses yeux. Bien qu'elle arborait une plus petite poitrine qu'elle, elle avait l'avantage d'avoir de beaux nichons. Des petits seins qui tenaient facilement sous ses mains délicates. La blondinette se passa la langue contre ses lèvres tout en remuant contre son siège, sentant le désir l'envahir. Cette chaleur qui consuma peu à peu chacun de ses sens, irradiant son bas-ventre alors qu'elle crevait d'envie de glisser le bout de sa langue sur ses tétons tendus.

-Tu danses bien pour une non-professionnelle, ajouta-t-elle avec un sourire amusé.

Amethyst ne cherchait pas à la flatter outre mesure, elle cherchait simplement à lui donner confiance en elle. Elle s'en fichait pas mal qu'elle soit maladroite, ou bien que ses pas n'étaient pas au même rythme que le son qui résonnait à ses oreilles. Elle était simplement belle, tout simplement. Naturellement voluptueuse et c'était largement suffisamment pour elle. Le spectacle lui ravit les yeux et pour une fois, elle était spectatrice. Bau continua d'onduler de son bassin, levant les bras en l'air alors que sa poitrine se leva au rythme de ses mouvements et quand ceux-ci retombèrent, ses seins se mirent à s'agiter. Si la Swan aimait ? Comment ne pas apprécier ce show ? Il serait fou de ne pas se laisser envoûter par cette femme, femme fatale. Érotique, désirable.

-Viens approche, afin que je te montre à quel point j'aime te voir te trémousser.

Amethyst l'invita à la rejoindre dans un sourire exquis, sensuel et charnel. Elle avait hâte que la fausse danseuse vienne s'installer sur ses genoux et de pouvoir venir elle aussi goûter à cette excitante poitrine. Goûter sa peau, la lécher, la caresser afin de découvrir toutes ses zones érogènes. Simplement une découverte des sens et Ame voulait prendre son temps pour la rendre complètement dingue. Même si en tant que spectatrice elle n'avait pas le droit de toucher, elle était prête à braver tous les interdits, après tout, c'était quand même elle la professionnelle et Bau n'y verra sans doute aucun inconvénient à ce qu'elle savoure son corps...
Revenir en haut Aller en bas
Bauhinia (Marlene)
Bauhinia (Marlene)
Devoted
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] G49oy
Identité : Marlene Nascimento
Âge et date de naissance : 23 ans + 2 mars 1995
Date d'arrivée : 15/09/2018
Occupation à l'hôtel : Hôtesse
Côté cœur : Rien à l'horizon

(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] G1-1564980715502706783580

Valeur :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] JyvYkf18 / 188 / 18(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 206
Avantages : 203
Faceclaim : Valentina Sampaio
Crédits : Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, River, Magnolia & Giauzar

Récompenses :
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil."  - Jean Racine [PV Bauhinia] AXFQhm6

 Sujet: Re: (+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil." - Jean Racine [PV Bauhinia]   posté le Sam 18 Jan 2020 - 11:45

Belle, sans ornement...
Toute ma concentration était dirigée vers mes pas de danse. Je n’avais rien oublié des leçons de Virigina, rien oublié de mon expérience dans ce bar. Je voulais que le spectacle soit suffisamment plaisant pour Amethyst. Il ne s’agissait pas de l’impressionner, juste de lui faire plaisir ! Jamais je ne pourrais prétendre prendre sa place ni même aspirer à rejoindre les Swan : ce n’était pas mon talent principal, et ce n’était de toute façon pas ce que je voulais. Danser, être adulée, mais ne pas avoir la garantie d’être baisée après cela, non merci ! J’avais trop besoin de ça dans ma vie pour être heureuse.

« Merci ! » répondis-je rassurée. Voilà un petit compliment qui était très agréable à entendre ! Ça devait être drôle pour Amethyst d’être dans le rôle de la spectatrice pour une fois. Je me rendais bien compte de la pression que les filles pouvaient ressentir lorsqu’elles étaient sur scène : tous ces regards sur elles !

Un peu avant la fin du morceau, la belle Swan m’ordonna de m’approcher d’elle. La partie show était terminée, sans doute voulait-elle passer à autre chose… « Tout de suite ! » dis-je en éteignant la musique avant de me ruer sur elle et de m’installer à califourchon. Sans lui laisser le temps de faire quoi que ce soit, je vins l’embrasser avec langueur, mes mains tenaient fermement ses épaules que je caressais avec passion. « Merci. Pour le compliment. » dis-je en reprenant ma respiration, collant mon nez contre le sien avant de rigoler.

Le bout de mes seins touchait les siens, c’était tellement bon. Je baissai la tête pour voir sa grosse poitrine écraser mes petits seins et exhaler un soupir : je ne me lasserai jamais de les regarder, de les toucher et de les sucer. « Tu veux me faire pareil ? Tu veux me faire ce que je t’ai fait ? » demandai-je en passant mes bras autour de son cou.

_________________
Sex
without love

is a meaningless experience, but as far as meaningless experiences go its pretty damn good
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
(+18) "Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil." - Jean Racine [PV Bauhinia]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Pandemonium :: Salles communes :: Salons
+
Sauter vers: