RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Event #6 bis ~ Little Red Riding Hood
Nous attendons l'inscription de trois nouveaux Guests/Guardians
pour lancer la deuxième session du petit chaperon rouge :3
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Jewels pouvant servir de nouveaux Guests, et des Guardians.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #7 ~ A Generous Offer
Serez-vous l'heureux gagnant de la vente aux enchères ? A vous de décider...
Partagez
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Elysium :: Salons :: Salon de massage
Aller en bas 

 A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian

Obsidian (Candace)
Obsidian (Candace)
(Admin) Resilient
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian Tumblr_pvztwc0REp1wkomkoo4_400
Identité : Candace King
Âge et date de naissance : 23 ans, 17.02.96
Date d'arrivée : 12.04.19
Occupation à l'hôtel : Jewel attitrée de Jabbah
Côté cœur : Néant

A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian IIMqLwD

Valeur :
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian JyvYkf17 / 187 / 18A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo

Messages : 115
Avantages : 219
Faceclaim : Duckie Thot
Crédits : av. Hoodwink, sign par Anesidora, icons par Vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Tsadquiel, Strelitzia & Merremia

 Sujet: A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian   posté le Ven 1 Nov 2019 - 23:06

A night away from the others
La chambre était vide. Hortensia était de service et Opal avait été louée. Encore. A croire qu'elle fuyait cette chambre... qu'elle me fuyait. Les rêves de plumes dansantes, blanches et dorées, avait été remplacés par un sourire moqueur et les promesses envolées. Nous nous étions promis de toujours être une équipe, de si belles paroles qui aujourd'hui n'ont plus de sens... Je n'osais même plus tenter de lui parler, ni ne serait-ce que de l'approcher. Depuis cette dernière fois où Jabbah m'avait louée, que ce médecin m'avait fait comprendre l'impact de mes précédentes ruses pour obtenir ce que je souhaitais, rares étaient les mots qui parvenaient à franchir le seuil de mes lèvres.

Sa promesse de ne jamais être très loin... J'entendais encore résonner dans mon esprit sa voix et ses paroles. Pourtant, ma meilleure amie se trouvait être plus éloignée de moi que jamais. Si éloignée... Je sais que Jabbah y est pour quelque chose, mais je ne lui en veux même pas. Quelques soient les mots qu'on serait venu me dire sur Opal, jamais je ne l'aurais abandonnée comme elle m'avait abandonnée. C'était ce qui me causait le plus de mal dans cette histoire... Qu'Opal le laisse nous éloigner. Une souffrance qui hantait mes songes. Je me sentais trahie et c'était là une douleur bien plus déchirante que n'importe quelle torture que l'on pourrait m'infliger. Opal avait été plus qu'une amie, qu'une sœur, qu'un amour... j'avais placé tous mes espoirs en elle et... et maintenant je me levais en pleine nuit pour vomir.

Précipitée dans le couloir, difficile d'être discrète. Projetée dans l'une des cabines de toilette des Jewels, je m'effondrais en larmes à chaque régurgitation. Bafouée, abandonnée, trompée... Une réaction physique à un mal psychique. De quoi me faire croire qu'il était possible de mourir de chagrin. Est-ce que je souffrais de ce mal ? Après tout, ce n'était pas sans trouver son sens... Je n'avais qu'elle, et cette elle ne voulait plus de moi. Je ne me demandais même pas ce que Jabbah lui faisait. Je ne voulais pas le savoir. Sans doute était-ce le même jeu qu'Abaddon. Trouver en elle la douceur et l'innocence. Et en moi la colère et la violence. Pourquoi inspirai-je cette haine ? Faute à la couleur de ma peau ? Difficile à croire, mais cela faisait sens... Opal c'était la lumière, celle vers qui on voulait se tourner. Obsidian était l'obscurité, la pénombre effrayante que l'on voulait enterrer.

Peinant à me remettre de ce que j'avais vécu, je n'avais fait que me renfermer de plus en plus sur moi-même. Mon guide dans ces méandres s'était fait la malle. Me voilà désorientée, abandonnée. Je n'étais pas encore assez désespérée pour tenter de trouver le maître d'orchestre de cette vaste farce mais je n'étais pas assez forte pour taper sur les murs et hurler à m'époumoner jusqu'à ce que quelqu'un daigne m'entendre. En vérité, j'avais peur... peur d'être ignorée. Alors j'économisais le peu de volonté qui subsistait pour rester en vie.

Appuyée sur la paroi des toilette, j'essuyais les traces de mon passage. Une fois la chasse d'eau tirée, je me laissai glisser jusqu'au sol. Mes genoux contre ma poitrine, mes bras les entourant et soutenant mon visage, je me retrouvais seule avec mes sanglots, percée par le froid du carrelage qui m'étreignait. Comme je donnerai cher pour une étreinte humaine... quand bien même elle serait hypocrite.

_________________
God is wearing black. They were crying when their sons left. Where there is no one here but me. People all grow up to die. There is no one here but me
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine (Lakshmi)
Jasmine (Lakshmi)
Resilient
Identité : Lakshmi Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans
Date d'arrivée : janvier 2017
Occupation à l'hôtel : masseuse tantrique
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian 191101085002291889

Valeur :
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian JyvYkf18 / 188 / 18A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 25
Avantages : 81
Faceclaim : deepika padukone
Crédits : winter soldier
Multicompte(s) : cassia / virginia

 Sujet: Re: A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian   posté le Mar 5 Nov 2019 - 20:29

A night away from the others
Silence troublé de lamentations alors qu'elle passe dans les toilettes pour venir chercher des produits pour nettoyer sa cabine. Jasmine grimace, c'est courant ici, elle sait qu'il n'y a pas de quoi revendiquer être une jewel ou une shade parce qu'ici c'est comme être des esclaves. Pour le coup elle se trouve assez chanceuse, de ne pas avoir eu trop de problèmes de ce côté là, même si ses massages ont quelque chose de lubrique, bien souvent cela reste très professionnel. Qui l'eut cru ? Jasmine sait que pour d'autres c'est bien assez différent et surtout pour les hôtesses qui sont parfois traitées comme de la viande. Elle a entendu de ces histoires à lui en retourner l'estomac, n'étant pas certaine de vouloir connaître ça un jour. Alors ces gémissements et hurlements de détresse lui fendent le cœur ce soir là, elle ne peut pas rester sans rien faire. Jasmine laisse tomber pour le ménage car c'est tout à fait naturellement qu'elle se dirige lentement vers l'endroit où se trouve la fleur fanée. A pas feutrées, pour ne pas la surprendre, elle vient vers cette pauvre jeune femme terrée, visiblement dépassée par quelque chose qui a dû être une épreuve très difficile. Inutile de lui poser la question, cela se voit à cette crise de pleurs, cela se sent, elle pourrait presque sentir les tremblements de sa peau sans même la toucher.

A genou Jasmine ne montre pas la moindre pitié, elle la salue d'abord poliment, mains jointes et un hochement de tête. Elle n'a pas besoin qu'on la plaigne, elle n'a pas besoin qu'on lui dise qu'elle n'a pas eu de chance. Elle a juste besoin d'une aide. Jasmine observe d'abord qu'elle ne soit pas blessée, avant de se lever et de l'aider à se relever. « Viens avec moi Obsidian on va à ma cabine. » Jasmine n'a jamais eu l'occasion de lui parler, mais elle la connaît, souvent le souffle coupé par sa beauté, par ce qu'elle dégage, elle a appris les noms, du temps où elle avait du mal à communiquer à cause de la barrière de la langue. Jasmine tenait un petit carnet, Obsidian a été un des premiers qu'elle a noté.  Aussitôt la main posée dans son dos pour la soutenir dans sa démarche vacillante de chagrin, elle ressent à travers tout son corps le trop plein de mauvaises ondes, de mauvaises choses. Les Jewel se doivent d'être solidaires entre eux, parce que personne ne peut prendre soin d'eux-mêmes. Ils sont condamnés à servir, alors pour survivre il faut savoir trouver la force autour de soi. Cela lui rappelle ses parents qui lui rappelaient qu'ils regrettaient de l'avoir laissée vivre parce qu'elle est une fille, quand son frère lui avait insisté pour qu'elle reste dans la famille. Son attention s'était alors focalisée sur lui, elle avait grandi sans regarder autour, pour qu'il guide ses pas dans ce monde qui ne voulait pas d'elle.

C'est ce qu'elle fait avec Obsidian, peut importe ce qu'il se passe autour, peut importe si elles se connaissent ou pas, Jasmine se porte main aidante, elle n'a qu'à la saisir. Jasmine l'emmène dans les couloirs, jusque dans ses cabines de massage. Pas de guardian dans les alentours pour voir Obsidian dans un état critique, ça aurait été mal venu de ramener Obsidian dans sa chambre avec les autres filles. Elle la fait entrer, ferme avec soin la porte et allume les lampes de sel pour ne pas faire trop de lumière. Elle lui tend un mouchoir si elle a besoin de se moucher puis vient humidifier un linge pour le passer sur son visage désabusé. « Je m'appelle Jasmine » Fort accent indien dans le palais, elle essaye pourtant de faire en sorte que ça s'entende moins, s’entraîne beaucoup à parler. Même après deux ans ici il y a encore certaines choses qui restent, certaines de ses phrases tournées un peu maladroitement.

« Je suis ton amie »


Dans la volonté de lui traduire qu'elle ne lui veut que du bien. Ce n'est pas qu'elle se sent obligée de faire ça, Jasmine le fait naturellement, c'est tout à fait normal tout comme elle aimerait qu'on l'aide si elle en vient à craquer un jour. Peut être qu'à ce moment là ce sera Obsidian qui lui rendra la pareille. Elle la fait asseoir sur la table de soin et recouvre ses épaules d'un plaid doux avant de venir attraper le tabouret, le mettre à hauteur maximum pour se poser face à elle.

« Tu as mal quelque part ? »
Revenir en haut Aller en bas
Obsidian (Candace)
Obsidian (Candace)
(Admin) Resilient
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian Tumblr_pvztwc0REp1wkomkoo4_400
Identité : Candace King
Âge et date de naissance : 23 ans, 17.02.96
Date d'arrivée : 12.04.19
Occupation à l'hôtel : Jewel attitrée de Jabbah
Côté cœur : Néant

A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian IIMqLwD

Valeur :
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian JyvYkf17 / 187 / 18A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo

Messages : 115
Avantages : 219
Faceclaim : Duckie Thot
Crédits : av. Hoodwink, sign par Anesidora, icons par Vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Tsadquiel, Strelitzia & Merremia

 Sujet: Re: A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian   posté le Mer 6 Nov 2019 - 0:21

A night away from the others
Égarée dans des limbes ne menant vers aucune porte. Le seul sentiment de ne plus rien être d'autre qu'une poussière évincée d'un violent coup de balai. Ne jamais espérer retrouver la situation passée. Ne jamais croire que les choses pouvaient rester ce qu'elles étaient. Aucune promesse ne pouvait avoir de valeur en ces lieux. Pas même celles prononcées de l'être qui nous est pourtant le plus cher.

Être vue ainsi, aussi vulnérable et désarmée, me déplaisait au point que je tentai de faire comme si de rien était. Pressant le revers de ma main pour essuyer mes larmes. En vain... Elles revinrent d'un assaut décidé en me faisant exploser en sanglots alors que la Jewel venait m'aider à me relever. Jasmine. Une femme on ne peut plus reconnaissable. Autant que je l'étais ou pouvait l'être Opal. Les atypiques. Bien des Guests en quête d'exotisme nous appréciaient. J'aurais tant aimé tomber sur l'un d'eux... à la place, je me farcissais un vieux raciste perclus de je ne sais quel problème mental. Au moins Opal détournait son attention de moi et à elle, il n'avait pas l'air de lui faire vivre un enfer. Ou alors elle était bien plus forte que moi à le cacher, à l'encaisser. Je n'en doutais pas vraiment... Elle était certainement plus forte que moi. J'étais si pathétique...

Dans l'état où je me trouvais, il m'était impossible de rejeter son aide. Elle ne pourrait sans doute pas faire grand chose pour apaiser mon malheur, mais j'étais bien trop exténuée pour lutter. Loin de moi l'envie de livrer bataille contre une autre Jewel. Impossible de lutter, je la laissais me traîner dans les couloirs tout en essayant pourtant de l'en dissuader. "Je ne peux pas sortir comme ça... encore moins à Elysium, laisse-moi je t'en prie..." la suppliai-je pour ne pas risquer de me faire en plus reprendre par les gardes. Pleurer ou montrer tout sentiment indigne dans les quartiers des Guests était très sévèrement punis. À leur yeux, cet endroit devait rester aussi radieux qu'un paradis. Aucune place pour les cernes, les pleurs, les mines contrites.

Elle avait l'air de ne pas y porter d'importance et je n'étais visiblement plus à ça près... Je le payerai demain ou un autre jour, tant pis. La Jewel voulait m'aider. Maladroitement, mais elle le souhaitait. Je tentai de relâcher la pression, de ne pas être éprise de cette peur qui me nouait l'estomac. "Non... je n'ai mal nulle part", lui répondis-je. Nulle part qu'elle pourrait essayer d'apaiser. Une peine et si profonde que je m'en sentais vidée de toute énergie, toute force. "On ne devrait pas être ici... je ne devrais pas être ici. Je vais avoir des ennuis, Jasmine", larmoyai-je sans pouvoir me contrôler. Des larmes qui remplirent bien vite le mouchoir qu'elle m'avait donné.

Ma tête pencha vers elle, en quête de son épaule. Je ne voulais pas qu'elle me voit ainsi. À pleurer toutes les larmes de mon corps dans un torrent incessant. Mais je n'y arrivais plus... je n'arrivais plus à me contrôler, à me contenir. Sans doute en avais-je besoin, d'extérioriser et de traverser cette phase. Cela me coûtait... enlevant le peu de fierté qui aurait pu subsister en moi.

_________________
God is wearing black. They were crying when their sons left. Where there is no one here but me. People all grow up to die. There is no one here but me
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine (Lakshmi)
Jasmine (Lakshmi)
Resilient
Identité : Lakshmi Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans
Date d'arrivée : janvier 2017
Occupation à l'hôtel : masseuse tantrique
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian 191101085002291889

Valeur :
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian JyvYkf18 / 188 / 18A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 25
Avantages : 81
Faceclaim : deepika padukone
Crédits : winter soldier
Multicompte(s) : cassia / virginia

 Sujet: Re: A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian   posté le Ven 8 Nov 2019 - 18:57

A night away from the others
Dans la cabine, alors qu'Obsidian est installée et couverte, elle met de l'eau à chauffer dans une bouilloire pour lui préparer quelque chose qui apaisera son être. Et Obsidian élève la voix, interpelle la Jewel qui réalise alors que ce qu'elle dit est véridique. Jasmine prend conscience assez vite que l'endroit n'est pas adapté, mais la cabine n'accueille plus de visiteurs et son insouciance souvent prenant le dessus de sa raison elle ne pense qu'à ce détail qu'une fois qu'Obsidian l'évoque. Les deux mains sur ses bras recouverts de ce plaid, elle vient se pencher ver elle pour observer son regard larmoyant.

« On va y retourner, pas inquiéter, je veux juste que tu puisses avoir un endroit calme pour te relâcher. »
Relâcher ou pleurer, parce qu'elle en a manifestement besoin, et si la blessure n'est pas physique elle est donc morale. « Dehors on n'entend pas ici, alors tu peux, tu peux pleurer si tu veux, autant que tu veux; Moi Je viens ici aussi pour ça, c'est jardin secret. »

Elle essaye d'expliquer avec ses mots marqués de son accent en dents de scie que l'insonorisation de la cabine est relativement utile si elle veut se lâcher sans craindre qu'on l'entende. C'est en effet pour permettre aux clients une coupure parfaite, évite d'avoir les vibrations de la musique des spectacles et à l'intérieur de se sentir comme dans une bulle. Plutôt que la laisser dans les toilettes qui résonnent, sur cette idée moyenne finalement elle espère que cela pourrait lui rendre service. Et les sanglots  hors contrôle, si ça sort c'est que ça devait sortir. Jasmine instinctivement vient la prendre doucement entre ses bras pour la laisser pleurer su son épaule.

D'abord vider cette peine qui lui pèse au cœur au beau milieu de la nuit, puis il faudra qu'elle fasse un point, qu'elle agisse. Pourquoi une femme avec une aura aussi belle est centre de mauvais comportements ? Il y a bien des choses que Jasmine ne comprend pas complètement ici, depuis deux ans ne se contente que de masser les clients qui viennent comme une routine banale. Et quand  la réalité lui éclate au visage, c'est une lourde descente sur terre. Jasmine fait silence, garde Obsidian entre ses bras et passe doucement sa main sur son dos. Elle sent son corps crispé, tétanisé par une colère et une tristesse profonde. Elle voudrait pouvoir la lui ôter aussi facilement qu'elle pourrait lui brosser les cheveux.  Elle reste là, autant qu'elle en a besoin puis s'éloigne un peu d'elle, d'un mouchoir essuie ses larmes avec délicatesse. « Tu ne me connais pas mais je n'aime pas te voir comme ça, je m'appelle Jasmine et je travaille ici c'est ma cabine de massages. Je faisais le ménage et j'ai entendu toi....» Peut importe les circonstances dans laquelle elle l'a trouvée, elle n'a pas hésité à lui venir en aide parce que ça lui semblait essentiel.

« Tu veux du thé ? » Elle lui propose, rajuste le plaid sur ses épaules puis vient lui tenir doucement la main. Un peu maladroite, peut être trop envahissante, mais Jasmine a l'habitude que le tactile soit ce qui apaise les autres, c'est montrer qu'elle est une présence qui ne lui veut que du bien .
Revenir en haut Aller en bas
Obsidian (Candace)
Obsidian (Candace)
(Admin) Resilient
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian Tumblr_pvztwc0REp1wkomkoo4_400
Identité : Candace King
Âge et date de naissance : 23 ans, 17.02.96
Date d'arrivée : 12.04.19
Occupation à l'hôtel : Jewel attitrée de Jabbah
Côté cœur : Néant

A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian IIMqLwD

Valeur :
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian JyvYkf17 / 187 / 18A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo

Messages : 115
Avantages : 219
Faceclaim : Duckie Thot
Crédits : av. Hoodwink, sign par Anesidora, icons par Vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Tsadquiel, Strelitzia & Merremia

 Sujet: Re: A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian   posté le Dim 17 Nov 2019 - 0:02

A night away from the others
Ce sentiment de profonde solitude, je ne le devais qu'à moi-même. Avoir fait confiance aux mauvaises personnes. M'être discréditer auprès des mauvaises. Un enchaînement de choix, de mensonges et de tentatives pour contrôler le peu que je pouvais contrôler. Échec total qui résultait à ceci : la fin.

Le sentiment d'être arrivé au bout du tunnel et se rendre compte qu'il est terminé. Qu'il n'y a rien au fond de cet abîme... Hormis cette épaule sur laquelle je venais me pencher.

Dans ses bras, mon corps se faisait fébrile, tremblant de frénétiques à coups tels des spasmes à la fois de peur et de douleur. Une difficulté à rester maîtresse de moi-même et une inconsidérée envie de m'effondrer en larmes par les encouragement de la Jewel. Cela avait beau ne pas être digne, ça l'était toujours plus que le sol carrelé des toilettes qui nous étaient réservés... Un beau geste qu'il me fallait saisir au vol comme le dernier écho d'une main tendue.

Mes doigts vinrent s'accrocher à Jasmine, se crispant sur le tissu tel un appel à l'aide. Les sanglots vinrent par me saisir encore et encore jusqu'à ce que la tempête semble se calmer. Prévenante, l'hôte s'éloigna pour m'apporter un mouchoir. Je le saisis sans la regarder et essuyai mon visage, effaçai les traces de cette faiblesse.

Les gestes et attentions de la Jewel semblaient si maternels et réconfortants que c'en était presque suspect... Mais comment faire pour me battre sur tous les fronts ? Je n'en avais guère l'envie. Alors je la laissai faire, la laissai m'approcher, me toucher. Un thé. Quelle bonne idée... j'acquiesçai d'un signe de tête avant de la voir s'éloigner de nouveau. "Je suis désolée... ça ne me ressemble pas et je m'en veux de t'inquiéter..." ce n'était pas vrai, j'en avais, en soi, que faire qu'elle vienne à s'attrister de mon sort. Et en même temps, j'étais très touchée par la détresse qui se reflétait dans les regards qu'elle me lançait. J'étais touchée par son souci d'autrui. Incapable d'en faire de même... bien trop égoïste, individualiste et intéressée... La seule personne pour qui j'étais capable de me dévouer corps et âme, envers qui je n'avais pas besoin de jouer le moindre rôle m'avait tourné le dos...

Perdue. C'est ce que j'étais. Et tout ce que je valais. Un retour de karma en pleine face signé Jabbah et toute la clique. Pathétique... "Je ne suis pas vraiment en odeur de sainteté dans les couloirs des Jewels. Tu ne devrais pas t'attarder sur moi. Ça ne vaut pas le coup." Et là, c'étaient mes paroles qui devenaient à mon image : pathétiques. Mais je ne voulais pas que ma malchance ne l'atteigne. Je ne voulais pas finir par tomber dans les mièvreries... d'autres Jewels avaient des clients comme le mien. Peut-être qu'au moins, ils pouvaient se rassurer en se disant qu'ils les louaient. Ce qui était au moins bon signe pour leur survie. Les Guardians allaient me flinguer pour être incapable de tenir mon rôle, une crainte qui me nouait de plus en plus l'estomac. Prise entre deux feux.

_________________
God is wearing black. They were crying when their sons left. Where there is no one here but me. People all grow up to die. There is no one here but me
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine (Lakshmi)
Jasmine (Lakshmi)
Resilient
Identité : Lakshmi Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans
Date d'arrivée : janvier 2017
Occupation à l'hôtel : masseuse tantrique
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian 191101085002291889

Valeur :
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian JyvYkf18 / 188 / 18A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 25
Avantages : 81
Faceclaim : deepika padukone
Crédits : winter soldier
Multicompte(s) : cassia / virginia

 Sujet: Re: A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian   posté le Lun 18 Nov 2019 - 8:46

A night away from the others
Obsidian s'excuse, entre ses torrents de larmes et sa peine qui fait trembler son dos. Jasmine la serre un peu plus entre ses bras, la recouvre de ce plaid doux et lui laisse le temps qu'il faut pour récupérer.  Elle s'en veut de l'inquiéter, Jasmine secoue négativement la tête, elle n'aurait pas pu la laisser comme ça, qu'elle la connaisse ou pas.« C'est normal, on doit se soutenir. On choisi pas mais on est grande famille. » C'est le point de vue de Jasmine, c'est ce que la vie lui a prouvé maintes fois, seul on arrive a faire des choses, mais a plusieurs on peut faire beaucoup plus. Et il arrive que parfois ça s'avère plus compliqué que prévu alors il est important de pouvoir compter sur les autres. Son frère lui a appris cela, dès ses premières minutes de vie, peut importe ce qu'il se passe tant qu'il la soutenait elle pourrait toujours trouver solution à ses problèmes ou au moins passer outre. Parfois les destin fait qu'on est impuissant devant une situation, alors il faut juste aller de l'avant et garder courage. Sur les méchancetés que lui disaient ses parents elle a failli souvent abandonner et le jour où elle n'avait plus son frère, elle a pris la décision de partir. Alors Obsidian même si elle ne la connaît que très peu, elles sont pareilles toutes les deux, elles sont Jewel, elles ont très peu de privilège et il est plus facile de leur faire du mal sans doute. Alors Jasmine voudrait que ce que lui a appris son frère perdure, si elle se montre là pour Obsidian alors elle trouvera la force en elle pour trouver une solution ou passer outre de son problème.

Jasmine la laisse un instant pour mettre la bouilloire en route et lui préparer une bonne infusion de camomille et d'autres plantes apaisantes en choisissant dans la boite. Elle prend ces petits sachets au petit déjeuner pour les garder ensuite ici, elle se dit que c'est le meilleur remède pour réconforter quelqu'un, d'abord parce que quelqu'un l'offre avec bonne intention et ensuite pour la chaleur diffuse entre les mains, mais aussi par le parfum que ça dégage. Tout dans le détail, comme un massage. Jasmine en profite pour vérifier le couloir, met un petit encart sur la porte, celui qu'elle met quand elle masse un client pour ne pas être dérangée.

« Il ne faut pas dire ça, tu as droit à l'attention comme tout le monde »

Quoi qu'elle ait fait, quoi qu'elle ait dit qui fait qu'elle estime ne pas valoir le coup, c'est de l'ordre de son problème personnel, elle est la seule qui peut agir pour devenir quelqu'un qui vaut le coup à son propre regard. Jasmine ne la connaît pas, elle ne peut pas juger, chaque personne est différente avec des motivations différentes. La bouilloire fait un bip, l'eau bouillante est ensuite versée dans la tasse et elle ajoute une cuillère de miel avant de venir porter la tasse à sa collègue Jewel. A deux mains elle la lui présente, penche la tête pour la prier de bien accepter cette attention. Puis elle se redresse, lui offre un sourire. Son visage est marqué par la fatigue et par les sillons de larmes. Jasmine vient s'asseoir à ses côtés.

« Est ce que tu veux discuter ? Me parler de ce qui arrive a toi ? Je dis rien, je sais pas encore bien parler de toute façon. » Jasmine a fait des progrès en l'apprentissage de la langue, mais elle sourit, se moque un peu de son propre accent en espérant que cela déride un peu Obsidian
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
A night away from the others ~ Jasmine & Obsidian
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Elysium :: Salons :: Salon de massage
+
Sauter vers: