RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne année 2020 !
Mystic Swan vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année ♥️
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Guardians Et surtout d'hommes pour renflouer ses rangs.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #8 ~ À venir
stay tuned
Partagez
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
Aller en bas 

 No flowers anymore (terminé)

Nebel (Zelda)
Nebel (Zelda)
(Admin) Devoted
No flowers anymore (terminé) NbArmhR

☽ ♅ ☾
~ Froide, directe, pragmatique

~ Cadette d'une fratrie bien présente au Mystic Swan

~ Famille rattachée aux Guardians : trafic d'armes en Autriche, ils ont été sanctionnés d'avoir tenté de doubler leurs employeurs

☽ ♅ ☾

Identité : Zelda Stonheimer
Âge et date de naissance : 24 ans, née le 02.02.1995
Date d'arrivée : 2014
Occupation à l'hôtel : Assistante
Côté cœur : Rien

No flowers anymore (terminé) OPxdf2v

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf17 / 187 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 1165
Avantages : 465
Faceclaim : Zhenya Katava
Crédits : av. pp Dandelion / av. sign. Dandelion / ico. mistborn
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Tsadquiel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) RKjjpMI No flowers anymore (terminé) QKVJtGv

 Sujet: No flowers anymore (terminé)   posté le Dim 20 Jan 2019 - 18:39

No flowers anymore
Le sillon des couloirs, nervures et veines de ce lieu maudit, devenait tristement de plus en plus familier. Dédale infini se faisant de plus en plus terne et fade. Un voile superficiel dissimulant la noirceur des âmes y habitant.

Les arpentant comme si j'y avais ma place, je ne prêtais qu'une attention distraite à ma route, un seau d'eau à la main pour terminer le nettoyage des pièces qu'on m'avait attribué pour la journée. Au détour d'un couloir, perdue dans mes songes, je ne vis pas le Guardian que je percutai de plein fouet. Le seau éclaboussant généreusement l'homme en costume qui se mit à bouillir d'un rouge écarlate m'empêchant de me répandre en excuse. Un réflexe que, de toute façon, je n'avais jamais vraiment eu...

M'insultant d'une voix tonnante, il me saisit par la nuque et me força à fléchir les jambe dans un croche-pied qui me mit à terre. J'essayai d'amortir ma chute en mettant mes bras en avant. Il me serrait fort, me faisait assez mal pour geindre de douleur. "Arrête !" Lui ordonnai-je sans succès. "Arrête ? T'es sûre de toi ?! Ce costume coûte trois fois ta misérable vie de chienne !" Alors je compris qu'il ne s'arrêterait pas, même si je lui avais demandé gentiment...

Sa main me redressa assez pour que ma tête puisse passer par-dessus le seau que je tentai de renverser pour éviter qu'il ne me plonge la tête dedans. Mes cheveux s’emmêlèrent entre ses doigts et le seau, trempant jusqu'à ce que sa deuxième main ne fasse pression pour que mon visage se retrouve immergé dans cette eau sale et savonneuse. Les yeux fermés, une inspiration à peine prise, je luttais pour me débattre. En vain. Le Guardian continuait d'appuyer malgré les bulles d'air qui s'échappaient, mes poumons qui se vidaient. Un instant de panique qui me faisait suffoquer et lutter encore de plus belle pour ne pas finir noyée.

L'apnée, ça n'a jamais été mon truc.

Quand finalement il retira ma tête du seau, je pris la plus grande inspiration de ma vie, gardant les yeux fermés pour ne pas les retrouver agressés par les produits. Mais sa vengeance ne s'arrêta pas là. Brusquement, il vint plaquer ma tête sur le sol et força pour la faire glisser sur le parquet. Mes tentatives de briser son étreintes ne menaient à rien... "T'as même plus besoin de serpillière alors dis-moi merci ! Allez !" Le contact du bois à mon visage me faisait mal, créant des éraflures que je devinais sans même voir ma tête... Le choc et la douleur faisaient s'échapper des larmes de colère et de peur. Je ne voulais pas lui dire merci, c'était hors de question !

Mauvaise idée. Très mauvaise idée. Il me releva violemment en me tirant par les cheveux et me plaqua contre le mur. Un bruit sourd retentit à la collision et je me sentis être légèrement sonnée. J'entendis son souffle s'approcher de mon oreille. "J'ai pas entendu : tu veux qu'on aille régler ça dans un endroit plus privé ou vas-tu te décider à me remercier sans que ça n'aille trop loin ?" Dit-il en venant appuyer son bassin contre mon postérieur. Un élan nauséeux me traversa et l'envie de le remercia trouva son chemin.

C'était sans compter l'intervention d'un autre Guardian... Avait-il était appelé ? Prévenu ? Là juste parce que le destin l'avait amené sur mon chemin ? Le fait est que sa voix figea le sous-fifre qui se décida, mauvais, à se reculer. Je tremblais comme une feuille et n'osais même pas bouger de ce mur. Les yeux rougis par le produit mélangé à l'eau, le côté gauche de mon visage commençant à me brûler et ce filet tiède que je sentais poindre le long de mon arcade sourcilière droite. "Amène-la à l'infirmerie", retentit la voix d'Adonis à l'attention d'une femme dont les traits m'apparurent une fois mon mur lâché. Nymphea. Je serrai les dents. La journée n'aurait pas pu être plus merdique. "Suis-moi", dit-il au Guardian d'une voix posée qui annonçait une tempête au loin. Ils disparurent tout deux dans le couloir opposé à celui qu'on devrait prendre pour aller à l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphea (Celeste)
Nymphea (Celeste)
Resilient
Identité : Celeste Parker
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 22.12.1995
Date d'arrivée : 02.12.2018
Occupation à l'hôtel : hôtesse
Côté cœur : Zagan, un amant devenu geôlier, le détenteur de son coeur et le responsable de sa déchéance

No flowers anymore (terminé) Tumblr_pq7w1rzDBp1wkomkoo1_250

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf16 / 186 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 316
Avantages : 545
Faceclaim : Taylor Marie Hill
Crédits : dopamine (av.) ; beloved (sign.) ; Vanka ❤ (gif) ; HOODWINK (icon)
Multicompte(s) : Laurel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) K68V31w

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Lun 21 Jan 2019 - 11:14

Le temps s’écoulait lentement, seconde après seconde, minute après minute. Rien ne l’empêchait de suivre son cours, pas même en ces lieux maudits. Le silence était parfois assourdissant la journée et la nuit était peuplée de gémissements. Je ne savais pas encore ce que je préférais. Une éternelle tension habitait mon corps, vivre sur le qui-vive était devenue une seconde nature. Pourtant, cela ne faisait pas encore deux mois que je vivais cloitrée entre ces murs. Une cage dorée où la tristesse et la folie guettaient tous ses pensionnaires.

Plier l’échine, ne pas protester, je l’avais compris rapidement. Les sentences pouvaient être d’une extrême violence tant physique que psychologique. Comme d’autres avant moi, j’avais protesté à mon arrivée. Mais rapidement j’avais compris que si je voulais sortir d’ici, cela ne me mènerait à rien. Résister et avoir le corps couvert de bleus ou céder et obtenir des privilèges. Le choix était rapidement fait. Ces privilèges étaient la clé de ma liberté, j’en étais sûre, du moins je m’en persuadais pour tenir chaque jour.

Certains jours, je me réveillais, inconsciente de l’endroit où je me trouvais. Je tentais de déterminer le prochain vol auquel j’étais affectée. Cela ne durait qu’une fraction de seconde, pourtant le retour à la réalité était chaque fois violent et je ne pouvais retenir les larmes de désespoirs qui roulaient sur mes joues. Le découragement pointait son nez le plus souvent lorsque je me soumettais au Guest, effectuant la tâche à laquelle j’étais dévolue. Pauvre petite chose insignifiante, trophée d’une seule nuit.

Installée près d’une fenêtre, j’observais immobile les alentours de l’hôtel, rêvant d’être cet oiseau et m’imaginant ressentir l’air frais sur mon visage. J’avais quelques heures devant moi avant d’être potentiellement achetée pour la nuit. Cela ne manquerait sans doute pas. J’étais nouvelle, de la chair fraîche que certains habitués voulaient essayer. Des éclats de voix extirpèrent de mes pensées. Un frisson me parcourut l’échine alors que je m’approchais de la source du bruit. Il me semblait entendre un homme et une femme. Sans doute un guardian qui trouvait quelque chose à redire de l’une des résidentes. A pas feutrer, je parcourus le couloir et m’arrêtais à l’angle. Je ne voulais pas être vue, il était hors de question que la fureur de cet homme se retourne contre moi.

Je portais une main sans m’en rendre compte contre ma bouche. Le guardian appuyait sur la tête d’une jeune femme, sans aucun doute une shade. Les bruits de noyade me glaçaient le sang alors que j’assistais silencieusement et impuissante à la scène. Je fis instinctivement un pas en avant, l’envie d’intervenir et de me jeter sur cet homme était puissante, presque animale. Je serrais les poings jusqu’à ce que mes jointures deviennent blanches et me mordis la langue pour ne pas crier. Je mis quelque temps à comprendre que la respiration forte que j’entendais était la mienne. Le cœur au bord des lèvres, je le vis utiliser son visage comme une serpillère. Je regardais autour de moi, espérant qu’un autre guardian plus mesuré arriverait. Il finit par arrêter son supplice pour la menacer en la plaquant contre le mur. Avant même qu’il ouvre la bouche, je savais ce qu’il allait lui proposer. Les guardians étaient nombreux à abuser des shades, l’une des raisons pour lesquelles je m’étais soumise. Rendre les armes pour bénéficier d’une relative protection, voilà ce que j’avais fait.

Un homme me dépassa, je ne l’avais pas entendu arriver et je me figeais. Un autre guardian. Celui-ci ordonna à l’autre de cesser immédiatement. Son regard se posa sur moi, impénétrable. Il ordonna que j’emmène la jeune femme à l’infirmerie. Je me tournais alors vers elle et ce n’est qu’à cet instant que je reconnus Edelweiss. Son visage était abimé après avoir été râpé contre le sol. Ses yeux étaient rougis et son teint avait perdu toute couleur. Un filet vermeil coulait de son arcade. J’hochais la tête en signe d’assentiment, je n’avais pas le choix. Les deux guardians disparurent et nous laissèrent seules. De toutes les femmes présentent dans cet hôtel, il fallait que ce soit Edelweiss. Nos caractères étaient tout simplement incompatibles et depuis notre dernière altercation, je faisais en sorte de l’éviter. Ce qui m’était à présent impossible. Je m’approchais doucement d’elle, comme d’un animal blessé qu’on ne veut pas faire fuir. Si sa présence avait normalement le don de m’irriter, à cet instant, je ressentais le besoin de l’aider. Je savais que si aujourd’hui, c’était tombé sur elle, demain cela pouvait être moi. Nous vivions tous et toutes un enfer. « Ça n’a l’air que superficiel. » Ma voix était dénuée d’émotion et maîtrisée, pourtant mes mains tremblaient après la scène à laquelle j’avais assisté. Ma remarque ne visait qu’à la rassurer sur le fait qu’elle n’était pas complètement défigurée. Je pris la direction de l’infirmerie sans attendre, incapable de soutenir son regard plus longtemps. « Je suis désolée de ne pas être intervenue. » A peine prononcés, je ne savais pourquoi je lui avais dit ces mots. Je les pensais c’est vrai, mais nous savions toutes les deux que chaque résident pensait à sa survie avant celle de son voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Nebel (Zelda)
Nebel (Zelda)
(Admin) Devoted
No flowers anymore (terminé) NbArmhR

☽ ♅ ☾
~ Froide, directe, pragmatique

~ Cadette d'une fratrie bien présente au Mystic Swan

~ Famille rattachée aux Guardians : trafic d'armes en Autriche, ils ont été sanctionnés d'avoir tenté de doubler leurs employeurs

☽ ♅ ☾

Identité : Zelda Stonheimer
Âge et date de naissance : 24 ans, née le 02.02.1995
Date d'arrivée : 2014
Occupation à l'hôtel : Assistante
Côté cœur : Rien

No flowers anymore (terminé) OPxdf2v

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf17 / 187 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 1165
Avantages : 465
Faceclaim : Zhenya Katava
Crédits : av. pp Dandelion / av. sign. Dandelion / ico. mistborn
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Tsadquiel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) RKjjpMI No flowers anymore (terminé) QKVJtGv

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Mar 22 Jan 2019 - 1:16

No flowers anymore
Encore dans les vapes à encaisser l'épisode, je ne lui adressai pas la parole. "C'est que superficiel". Hum. Qu'elle me lâche et ne vienne pas s'attarder à jouer de potentiels sentiments. Ça ne lui allait pas, pas du tout.

Oui, je n'étais pas restée sur un bon avis la concernant... Une de ces filles à qui tout devait être dû parce que mademoiselle remuait les miches pour ramener de l'argent à l'hôtel... Remarque, il fallait bien une compensation quand on avait ce genre de place : être une prostituée, ça devait peser. Si les Shades n'étaient pas là pour leur servir d'exutoire, elles seraient certainement bien moins dociles, non ?

Mais en cet instant, je n'avais pas envie de me battre ni de relever quoi que ce soit. Contrairement à elle, je n'allais pas jouer de rôle. Loin d'en avoir l'humeur. "Te fatigue pas. Y a pas de Guardians à flouer et je connais le chemin de l'infirmerie. Tu peux poursuivre ta route comme si tu avais gardé tes petites œillères", ne puis-je m'empêcher de rétorquer avec une once de méchanceté. Si elle avait vu la scène, Nymphea n'avait qu'à la fermer et royalement ! Ça avait dû lui faire plaisir de me voir être ainsi malmenée... pas besoin de s'en cacher. Et pire encore, de feindre aussi bien cette compassion soudaine...

Avec prétention, j'imaginais qu'à sa place, ennemie ou non, je serais intervenue. Et en vérité, je l'aurais probablement fait, comprenant que si un Guardian s'en prenait à une résidente de la sorte, il pourrait tout aussi bien finir par s'en prendre à une résidente à qui je tenais ou encore à moi. Mais ce n'était pas la politique de la maison ; et à raison... Un résident s'interposant entre un Guardian et sa cible revenait à courir de son propre gré dans les isoloirs de l'hôtel... Et personne, personne, ne voulait s'y retrouver. Pas même les plus masochistes. À cette seule pensée je regrettai mes mots qui pouvaient être injustement rudes... "Désolée... je sais pas trop c'que j'dis..." Ni ce que je faisais, mon corps vacilla à manquer de tomber au sol...
Revenir en haut Aller en bas
Nymphea (Celeste)
Nymphea (Celeste)
Resilient
Identité : Celeste Parker
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 22.12.1995
Date d'arrivée : 02.12.2018
Occupation à l'hôtel : hôtesse
Côté cœur : Zagan, un amant devenu geôlier, le détenteur de son coeur et le responsable de sa déchéance

No flowers anymore (terminé) Tumblr_pq7w1rzDBp1wkomkoo1_250

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf16 / 186 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 316
Avantages : 545
Faceclaim : Taylor Marie Hill
Crédits : dopamine (av.) ; beloved (sign.) ; Vanka ❤ (gif) ; HOODWINK (icon)
Multicompte(s) : Laurel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) K68V31w

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Sam 26 Jan 2019 - 15:06

Nos pas discrets dans ces couloirs contrastaient avec la scène de violence à laquelle j’avais assisté. Il était impossible pour moi de désobéir et de ne pas l’amener à l’infirmerie. Je n’avais pas envie que le Guardian me reproche d’avoir laissé Edelweiss dans cet état. Elle avait une mine affreuse. Pourtant, ma tentative de gentillesse rencontra un véritable mur de glace. Notre passé commun, encore très court, avait laissé autant de trace chez moi que chez elle. Je m’arrêtais pour la regarder.

Des œillères… Comme tous les résidents, je les portais sans broncher. Fermant les yeux sur les actes parfois infâmes des Guardian, trop préoccupée de ne pas subir à mon tour leurs états d’âme. Je n’avais pas réagi lorsqu’Edelweiss s’était faite malmenée, j’étais restée immobile, hypnotisée par le spectacle, capturée par la violence. Je n’avais pas pu fermer les yeux, les coups et les mots resteraient gravés dans ma mémoire, alimentant la haine que j’éprouvais pour nos geôliers. Je comprenais qu’elle me reproche ma passivité, moi aussi à sa place, je serais sans doute en colère. Nous étions nombreux à être enfermé ici et certains prônaient la solidarité, y voyant un acte de résistance. Je ne faisais pas partie de ceux-là. Je parvenais à me convaincre que je ne souffrais pas de la solitude dans laquelle je m’étais enfermée depuis mon arrivée.

Je laissai échapper un soupir, je n’avais pas envie de me battre avec elle aujourd’hui. Elle ne voulait pas aller à l’infirmerie, très bien. Elle n’avait qu’à rester ainsi avec le visage en sang en priant pour ne pas garder de cicatrice sur son joli minois. « Comme tu veux. Mais toi aussi, tu devrais déposer les armes. Tu te trompes d’ennemi. » Je m’adossais contre le mur derrière moi et croisais les bras sous ma poitrine. Edelweiss avait un don inné pour m’agacer mais la voir ainsi blessée remuait quelque chose en moi que je tentais d’enfouir. De la compassion, une envie de l’aider et de la protéger. S’attacher en ces lieux ne pouvait être que source de souffrance alors je tentais tant bien que mal d’enterrer la personne que j’étais avant. Avant de finir comme une poupée à qui l’on écartait les jambes contre un peu d’argent.

Contre toute attente, Edelweiss sembla regretter ses paroles et s’excusa. Je comprenais que ce qu’elle venait de vivre était abominable et qu’elle devait avoir dû mal à contrôler sa colère. « C’est pas grave. On y va ? » J’indiquais du pouce le couloir avant de me décoller du mur. Je n’attendis pas d’entendre ses pas pour me reprendre la direction de l’infirmerie. Je ne savais pas tout à fait pourquoi mais je ne voulais pas qu’on reste sur cette note alors je repris la parole. « J’étais sincère. Sur ce que je t’ai dit. Je me suis imaginée frapper le Guardian…vider toute la haine que j’ai en moi. » La fin de ma phrase n’est qu’un souffle et je ne suis pas certaine au début qu’Edelweiss m’ait entendu. Je me tournais vers elle afin d’observer sa réaction. « Je n’étais pas comme ça…avant. » Les mots sortaient difficilement alors je penchais la tête en avant pour que mes cheveux cachent mon trouble. J’observais les traces de mes ongles qui s’étaient enfoncés dans la chair de ma paume lorsqu’Edelweiss se faisait violenter.
Revenir en haut Aller en bas
Nebel (Zelda)
Nebel (Zelda)
(Admin) Devoted
No flowers anymore (terminé) NbArmhR

☽ ♅ ☾
~ Froide, directe, pragmatique

~ Cadette d'une fratrie bien présente au Mystic Swan

~ Famille rattachée aux Guardians : trafic d'armes en Autriche, ils ont été sanctionnés d'avoir tenté de doubler leurs employeurs

☽ ♅ ☾

Identité : Zelda Stonheimer
Âge et date de naissance : 24 ans, née le 02.02.1995
Date d'arrivée : 2014
Occupation à l'hôtel : Assistante
Côté cœur : Rien

No flowers anymore (terminé) OPxdf2v

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf17 / 187 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 1165
Avantages : 465
Faceclaim : Zhenya Katava
Crédits : av. pp Dandelion / av. sign. Dandelion / ico. mistborn
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Tsadquiel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) RKjjpMI No flowers anymore (terminé) QKVJtGv

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Dim 27 Jan 2019 - 20:39

No flowers anymore
Juste retour de mes mots. Je me mordis la langue, pestant contre moi-même. Je ne me trompais pas d'ennemi, mais plutôt de bataille. Dépenser de l'énergie à aller contre Nymphea ne m'apporterait rien, c'est sûr... Mes excuses étaient faiblardes, mais sincères. La Jewel sembla les accepter sans ciller.

Continuant alors la route après cette petite pause capricieuse, Nym me répéta ses mots. Qu'elle s'était imaginée à se défouler contre le Guardian. Je ne sus empêcher l'esquisse d'un sourire sur mes lèvres. Moi aussi, j'aurais rêvé lui en placer deux trois... mais j'avais l'intime conviction qu'il en prendrait plein la tronche par Adonis.

Au vu de son attitude, je comprenais bien qu'elle était vraiment sincère. Alors, presque à inverser les rôles, je vins la rassurer. "T'as bien fait de ne te contenter d'imaginer. À peine on lève la main sur eux et on finit au trou... ça n'en valait pas la peine. Même si ça ne fait qu'ajouter à cette colère qu'on doit tous avoir en nous, je suppose..." La haine, je connaissais bien ce sentiment. À vrai dire, chez moi, c'était devenu une constante plus ou moins affichée. Cet hôtel n'arrangeait rien. Bien au contraire... à un point où ça changeait les gens. Comme Nymphea. "Tu étais comment, avant ?" Vins-je demander en suivant mes pensées. Ce n'était pas une question très ordinaire... et peut-être ne voudrait-elle pas me donner de réponse. Sauf que je n'étais pas habituée à refréner mes questions. Certainement un point de ma personnalité qui ajoutait à mon côté exaspérant.

Les portes de l'infirmerie approchaient. J'espérais qu'il n'y aurait pas beaucoup de monde. Voire même personne...

_________________
survival
is better than oblivion

Je construis des abysses au sein du vice. Creuse aux ongles craquelés qui saignent à la gangrène de l'inéluctable oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphea (Celeste)
Nymphea (Celeste)
Resilient
Identité : Celeste Parker
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 22.12.1995
Date d'arrivée : 02.12.2018
Occupation à l'hôtel : hôtesse
Côté cœur : Zagan, un amant devenu geôlier, le détenteur de son coeur et le responsable de sa déchéance

No flowers anymore (terminé) Tumblr_pq7w1rzDBp1wkomkoo1_250

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf16 / 186 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 316
Avantages : 545
Faceclaim : Taylor Marie Hill
Crédits : dopamine (av.) ; beloved (sign.) ; Vanka ❤ (gif) ; HOODWINK (icon)
Multicompte(s) : Laurel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) K68V31w

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Mer 30 Jan 2019 - 10:59

Je ne pensais pas qu’un jour, nous nous parlerions aussi calmement, Edelweiss et moi. Lui livrer mon ressenti sur les Guardians auraient pu être dangereux si je n’avais pas face à moi une jeune femme qui les haïssait tout autant que moi, sinon plus. Doux poison vénéneux qui s’infiltre dans nos cœurs et dans notre chair, la haine était sans doute ce qui nous permettait de tenir, de ne pas succomber à la fatalité.

La réaction adoucie d’Edelweiss me prit un peu au dépourvu lorsqu’elle me confirma avoir bien fait de ne pas m’être mêlée. J’hochais la tête à la fin de ses paroles, l’approuvant. Nous ne nous pouvions pas nous défendre, sous peine de sanction qui nous ferait regretter notre résistance ou notre impertinence. Comme beaucoup avant moi, j’ai essayé de résister à mon arrivée avant de comprendre que ce n’était pas dans mon intérêt si je voulais un jour pouvoir sortir d’ici. Il n’était pas question d’attendre que ma peau se flétrisse et que les rides s’installent avant de pouvoir enfin retrouver ma liberté. Je n’avais pas de plan pour le moment, à part celui d’obtenir des privilèges. Et cela passait par la façade glaciale que j’affichais. Une imperméabilité feinte qui me permettrait peut-être un jour de sortir de cet endroit en espérant que malgré mes actes, je pourrais toujours me regarder dans une glace.

Edelweiss me tira de mes pensées lorsqu’elle me posa une question plutôt rare en ces lieux. Nous ne parlions pas beaucoup de notre passé avant d’arriver ici, nous étions complètement dissociés de la personne que nous étions, cela passait même par le changement de prénom. Je pris le temps de réfléchir quelques instants avant de lui répondre. « J’étais une mordue de la vie. Elle ne m’a pas toujours fait de cadeaux mais j’aimais ce que j’étais devenue. Malgré l’orphelinat, j’ai réussi à l’école et j’ai accompli mon rêve. Je suis devenue hôtesse de l’air et j’ai pu voyager partout dans le monde. » Un sourire nostalgique flottait sur mes lèvres alors que les paysages des différents coins du monde défilaient devant mes yeux. J’étais surprise de me livrer ainsi, aussi facilement à une jeune femme que j’exécrais il y a encore quelques minutes. « Et toi, Edelweiss, qui étais-tu ? » Il n’y avait pas de raison pour que je sois la seule à me livrer après tout.

_________________


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Crawl into my heart, take me apart. Do what you please to me, I won't resist. 'Til I am drunk, loved up, bitten, and kissed. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Nebel (Zelda)
Nebel (Zelda)
(Admin) Devoted
No flowers anymore (terminé) NbArmhR

☽ ♅ ☾
~ Froide, directe, pragmatique

~ Cadette d'une fratrie bien présente au Mystic Swan

~ Famille rattachée aux Guardians : trafic d'armes en Autriche, ils ont été sanctionnés d'avoir tenté de doubler leurs employeurs

☽ ♅ ☾

Identité : Zelda Stonheimer
Âge et date de naissance : 24 ans, née le 02.02.1995
Date d'arrivée : 2014
Occupation à l'hôtel : Assistante
Côté cœur : Rien

No flowers anymore (terminé) OPxdf2v

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf17 / 187 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 1165
Avantages : 465
Faceclaim : Zhenya Katava
Crédits : av. pp Dandelion / av. sign. Dandelion / ico. mistborn
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Tsadquiel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) RKjjpMI No flowers anymore (terminé) QKVJtGv

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Mer 30 Jan 2019 - 23:43

No flowers anymore
Il y avait deux reflets différents des Guardians en mon cas. J'avais beau les détester, l'un des leurs me faisait ne pas tous les mettre dans le même panier... Adonis. On lui prêtait une réputation de rustre impitoyable, mais je n'y voyais là qu'un rôle, un masque qu'il se devait sans doute de tenir. Avec moi, il était si gentil, si soucieux et attentionné... difficile de croire que ce n'était pas le vrai lui.

Je ne me berçais pas que d'illusions : son rang et sa place faisaient qu'il devait faire des choses que je ne cautionnerais pas, mais je voulais continuer de croire qu'au fond, c'était quelqu'un de bien. Une démarche que je serais incapable de faire pour quelqu'un comme Caïm par exemple. Malgré toutes les ambiguïtés qu'il pouvait provoquer par sa seule présence.

Cependant, nous étions tous à deux visages en ces lieux. La personne que nous étions à l'hôtel et celle que nous étions en dehors. Ce qui me troublait, c'était de ne peut-être pas, finalement, être si différente à l'intérieur qu'à l'extérieur...

Une des rares fois où sa me prenait : je l'écoutais avec attention. Silencieuse, subjuguée. Un brin rêveuse. Elle aussi, elle était orpheline. Mais elle avait réussi des études, à faire un métier de rêve : voir le monde. Peut-être un peu de jalousie aussi. Et une légère gêne quand Nymphea me retourna la question. J'aurais dû m'attendre à ce retournement mais... je me sentis prise au dépourvu. Un regard hésitant, un sourire timide. "Je... j'ai perdu mes parents très jeune mais n'ai pas su faire les bons choix. J'aimais quand même la vie, en tout cas les petits plaisirs qu'elle pouvait m'offrir. Mais je n'étais pas grand chose. Seule, sans attache, sans job fixe. La cible parfaite..." déplorai-je en gardant un léger sourire. Je n'allais pas venir à croire que j'avais cherché cette situation ou l'avais provoquée, méritée, mais en rétrospective, je me rendais compte de mes erreurs.

L'infirmerie approchait. Quand on poussa la porte, il n'y avait personne. J'avançai doucement, un soupir. Mon visage me piquait et j'étais gênée par un filet de sang que j'essuyai d'un revers incertain.

_________________
survival
is better than oblivion

Je construis des abysses au sein du vice. Creuse aux ongles craquelés qui saignent à la gangrène de l'inéluctable oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphea (Celeste)
Nymphea (Celeste)
Resilient
Identité : Celeste Parker
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 22.12.1995
Date d'arrivée : 02.12.2018
Occupation à l'hôtel : hôtesse
Côté cœur : Zagan, un amant devenu geôlier, le détenteur de son coeur et le responsable de sa déchéance

No flowers anymore (terminé) Tumblr_pq7w1rzDBp1wkomkoo1_250

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf16 / 186 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 316
Avantages : 545
Faceclaim : Taylor Marie Hill
Crédits : dopamine (av.) ; beloved (sign.) ; Vanka ❤ (gif) ; HOODWINK (icon)
Multicompte(s) : Laurel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) K68V31w

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Dim 3 Fév 2019 - 16:32

No flowers anymore
Évoquer mon passé était plus facile que je ne l’aurais pensé. Au travers de mes mots, j’avais l’impression de ressentir l’ivresse de la vie que je menais, avant l’hôtel. Une vie pleine de rêve, d’envie et d’espoir. Si je n’avais pas totalement perdu ce dernier sentiment, les rêves et les envies s’étaient peu à peu effacer pour laisser place à la colère et au dégoût. Je me dégouttais de recevoir tous ces clients sans rien, de les laisser disposer de mon corps. Mais c’était encore pire lorsqu’il parvenait à me faire sentir bien dans leurs bras, à me donner du plaisir. Mon corps me trahissait parfois et il me fallait toute ma détermination pour continuer à me rappeler qu’il payait pour m’avoir.

Si mon statut de Jewel n’était pas le plus envié, celui de Shade présentait d’autres déconvenues, parfois pire que les miennes. Je l’avais constaté quelques minutes plus tôt et c’est cette rage pour l’hôtel qui m’avait poussé à me livrer à Edelweiss. J’espérais qu’elle en fasse de même, qu’à défaut de d’être amie, nous pourrions au moins nous allier dans cet enfer.

Je la vis hésiter, presque timide de me raconter sa vie d’avant. Je relevais la tête et croisais son regard alors qu’elle m’annonçait être orpheline, elle-aussi. Nous avions donc des points au commun, ou du moins plus de souffrances communes que nous ne pouvions imaginer. La vie n’avait pas été facile pour elle non plus. Mais là où j’avais rebondi grâce à mon amour pour l’école, elle avait connu la galère et la solitude. Je savais que j’avais eu beaucoup de chance, que ma facilité pour les langues était un don. Celui qui m’avait permis de m’accomplir et de faire ce que j’avais envie. J’hochais brièvement la tête sur ses dernières paroles. Je savais parfaitement de quoi elle parlait. Au fond, j’étais aussi seule lorsque ce Guardian m’avait séduite. Il avait repéré cette faille en moi. J’avais cru l’aimer avant de me brûler les ailes.

« Je crois que c’est un peu notre point commun à tous, la solitude. » Après être entré dans l’infirmerie, je constatais que rapidement que celle-ci était vie. C’était donc à nous de nous débrouiller pour le moment. Je regardais son visage, réfléchissant à ce que je pouvais avoir besoin. « Je vais essayer de te soigner. Mais je ne te promets rien quant au résultat. » Je lui fis un sourire discret avant de chercher des compresses, du désinfectant et un peu d’eau dans l’armoire la plus proche. Une fois le matériel en main et Edelweiss installée, je mouillais les compresses avec de l’eau pour nettoyer le sang qui avait commencé à sécher sur son visage. Je n’étais pas pressée de m’attaquer à ses plaies, j’avais quelques notions de premier secours, obligatoire pour une hôtesse de l’air, mais je n’aimais pas faire souffrir les gens. Une fois son visage débarrassé des trainées vermeilles, j’imbibais quelques compresses de désinfectant et l’approchait de son visage. Je m’arrêtais à quelques millimètres de sa blessure au niveau de son arcade. « Ça va peut-être piquer un peu. » J’appliquais avec précaution et douceur la compresse sur la blessure désinfectant au mieux. « N’hésite pas à me dire si je te fais trop mal. » J’imaginais que la douleur ne serait sans doute pas comparable à ce que les Guardians lui avait déjà fait subir mais je ne pouvais pas m’empêcher de m’inquiéter. Ce n’était plus Nymphea dans cette infirmerie, mais Celeste.

Les sourcils légèrement froncés par la concentration, je repris la parole pour lui faire penser à autre chose. « Si tu avais pu faire tout ce que tu veux dans la vie, tu aurais aimé faire quoi ? »

_________________


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Crawl into my heart, take me apart. Do what you please to me, I won't resist. 'Til I am drunk, loved up, bitten, and kissed. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Nebel (Zelda)
Nebel (Zelda)
(Admin) Devoted
No flowers anymore (terminé) NbArmhR

☽ ♅ ☾
~ Froide, directe, pragmatique

~ Cadette d'une fratrie bien présente au Mystic Swan

~ Famille rattachée aux Guardians : trafic d'armes en Autriche, ils ont été sanctionnés d'avoir tenté de doubler leurs employeurs

☽ ♅ ☾

Identité : Zelda Stonheimer
Âge et date de naissance : 24 ans, née le 02.02.1995
Date d'arrivée : 2014
Occupation à l'hôtel : Assistante
Côté cœur : Rien

No flowers anymore (terminé) OPxdf2v

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf17 / 187 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 1165
Avantages : 465
Faceclaim : Zhenya Katava
Crédits : av. pp Dandelion / av. sign. Dandelion / ico. mistborn
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Tsadquiel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) RKjjpMI No flowers anymore (terminé) QKVJtGv

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Mar 5 Fév 2019 - 12:48

No flowers anymore
La solitude. Certains la portait en bannière, d'autres en croix. J'ignorais de quel côté je me situais vraiment. D'apparence, je voulais l'assumer, histoire de ne pas paraître vulnérable ou attristée par cette situation. Mais s'il me fallait être honnête, je dirais que je ferais plutôt partie de ceux qui en souffraient... Comme une adolescente qui ne savait pas se trouver. Qui souriait tout en souffrant en silence pour que les autres ne la raillent pas. Ce n'était pas très probant car ici, on me lynchait pour d'autres raisons et la solitude était bien loin dans la liste de ce que les autres utilisaient pour me blesser.

L'infirmerie vide, Nymphea se sentit de s'improviser infirmière. Je n'étais pas très rassurée mais avais-je le choix ? Je n'allais pas attendre des heures ici que quelqu'un daigne se pointer. Et encore fallait-il que ce soit la bonne personne qui se pointe... Alors je cachais mon sentiment d'insécurité en un petit sourire presque encourageant.

Quant la Jewel revint, elle maniait les outils avec précaution. Venant même à me prévenir avant d'appliquer le désinfectant. "Je suis pas une gamine, pas besoin de me rassurer", lui dis-je d'un ton gentiment moqueur. C'était sans doute elle qui cherchait à se rassurer.

Pour que le temps passe plus rapidement ou pour détourner nos deux attentions, elle me demanda ce que j'avais pu rêver pour ma vie. Ce que j'aurais aimé faire. Une question qui demanda un petit instant de réflexion. "Je n'ai jamais été très ambitieuse, m'évitant de m'égarer dans des souhaits irréalisables pour ne pas déprimer d'être cloisonnée. Mais j'ai toujours rêvé de parcourir le monde. Faire un road trip sans fin. Si j'arrive à sortir d'ici, je pense que j'achèterai un billet pour l'Europe. Je parcourrai tous les pays, de la France jusqu'en Chine, et chaque soir serait une fête dans un nouvel endroit", lui répondis-je entre deux grimaces données par la compresse. "Tu as voyagé dans quels pays, toi ?" M'intéressai-je avec sincérité.

_________________
survival
is better than oblivion

Je construis des abysses au sein du vice. Creuse aux ongles craquelés qui saignent à la gangrène de l'inéluctable oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphea (Celeste)
Nymphea (Celeste)
Resilient
Identité : Celeste Parker
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 22.12.1995
Date d'arrivée : 02.12.2018
Occupation à l'hôtel : hôtesse
Côté cœur : Zagan, un amant devenu geôlier, le détenteur de son coeur et le responsable de sa déchéance

No flowers anymore (terminé) Tumblr_pq7w1rzDBp1wkomkoo1_250

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf16 / 186 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 316
Avantages : 545
Faceclaim : Taylor Marie Hill
Crédits : dopamine (av.) ; beloved (sign.) ; Vanka ❤ (gif) ; HOODWINK (icon)
Multicompte(s) : Laurel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) K68V31w

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Dim 10 Fév 2019 - 20:12

No flowers anymore
La compresse d’antiseptique s’imbiba de sang alors que je la tamponnais doucement contre l’arcade d’Edelweiss. Je savais que les blessures à la tête étaient les plus impressionnantes en termes de quantité de sang. Je pris une autre compresse propre que je découpais pour qu’elle soit petite et l’appliquait avec un ruban adhésif pour la peau. Une fois satisfaite, je pris le soin de désinfecté sa joue râpée. Elle n’était pas jolie à voir. Je ne pus retenir un sourire lorsqu’elle argua qu’elle n’était pas une gamine. Je ne pouvais pas la contredire, surtout qu’elle était un peu plus âgée que moi.

Elle me répondit ensuite à ma question, sur ce qu’elle aurait aimé faire. Nous avions un autre point commun : un besoin de découvrir le monde insatiable. Comme si avoir été abandonné, nous donnait une soif de liberté supérieure à la norme. Nous pouvions nous comprendre bien plus que je n’aurais pu l’imaginer. Elle pouvait être agréable finalement.

Elle m’interrogea ensuite sur les pays que j’avais visiter. Je souris en repensant aux nombreuses villes que j’avais eu la chance de découvrir grâce à mon métier. « J’ai été beaucoup en Europe. En France, en Allemagne, en Italie, un peu en Russie aussi. J’ai été une fois en Inde et deux fois en Australie. » Je restais pensive quelques secondes. L’évocation de mes voyages me donnaient l’impression de ne plus être dans cette infirmerie, à nettoyer le sang d’une jeune femme battue sans raison. J’entendais le chant des cigales alors que je déambule dans la ville de Florence. Mais j’étais toujours cloitrée dans cet hôtel de luxure et de violence.

« J’espère qu’un jour ton rêve se réalisera. Je te le souhaite vraiment. » J’étais totalement sincère, Edelweiss me touchait bien plus que je ne voudrais l’avouer. « Mais pour ça, il faut que tu penses à toi, avant de penser aux autres. » Il fallait qu’elle se batte pour s’en sortir et cela pouvait impliquer des sacrifices…

_________________


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Crawl into my heart, take me apart. Do what you please to me, I won't resist. 'Til I am drunk, loved up, bitten, and kissed. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Nebel (Zelda)
Nebel (Zelda)
(Admin) Devoted
No flowers anymore (terminé) NbArmhR

☽ ♅ ☾
~ Froide, directe, pragmatique

~ Cadette d'une fratrie bien présente au Mystic Swan

~ Famille rattachée aux Guardians : trafic d'armes en Autriche, ils ont été sanctionnés d'avoir tenté de doubler leurs employeurs

☽ ♅ ☾

Identité : Zelda Stonheimer
Âge et date de naissance : 24 ans, née le 02.02.1995
Date d'arrivée : 2014
Occupation à l'hôtel : Assistante
Côté cœur : Rien

No flowers anymore (terminé) OPxdf2v

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf17 / 187 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 1165
Avantages : 465
Faceclaim : Zhenya Katava
Crédits : av. pp Dandelion / av. sign. Dandelion / ico. mistborn
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Tsadquiel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) RKjjpMI No flowers anymore (terminé) QKVJtGv

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Ven 1 Mar 2019 - 19:53

No flowers anymore
Sans bouger, je me laissais faire. Si je ne connaissais aucun talent d'infirmière à Nymphea, elle avait l'air de quand même savoir ce qu'elle faisait... je n'aurais sans doute pas été aussi efficace à sa place.

En plus de son attention, la discussion semblait étonnement agréable. Je commençais à croire que nous avions plus en commun que ne pourrait le laisser entrevoir nos comportements à l'hôtel... Une barrière de défense, une façon de construire sa propre forteresse en évitant de s'approcher des autres ou en les éloignant à grands coups de pieds au moindre doute. Quitte à se couper de belles rencontres. Visiblement, il n'était pas impossible d'en faire au Mystic Swan. Ce qui était d'autant plus étrange.

Nymphea me parla de l'Europe, de ses voyages. Penser à ces contrées outre-Atlantique, j'en oubliais presque les soins qu'elle m'apportait. En tout cas, je ne ressentais pas la douleur normalement stimulée. Sa conversation me distrayait assez pour que ça passe inaperçu. "Je n'abandonne pas ces rêves. Même s'ils ne restent que des rêves pour l'instant. On ne peut savoir ce qui nous attend. Hier à la rue, aujourd'hui ici, demain peut-être en Australie", lui répondis-je avec un grand sourire empreint de douceur, de rêverie et d'espoir.

Je me surpris à rester un instant bloqué sur son regard sans qu'aucune pensée ne vienne suivre ma réponse. Ses traits à la fois délicats et dessinés, cette fougue étincelante dans les yeux, sa peau halée et son attention portée sur moi... difficile d'admettre qu'elle ne me laissait pas indifférente... à cet instant, une seule question me vint, me coupant de cette brève contemplation. "Pourquoi est-ce qu'on ne s'entend pas ? Toi et moi", demandai-je d'une voix basse, déviant mon regard de son visage.

_________________
survival
is better than oblivion

Je construis des abysses au sein du vice. Creuse aux ongles craquelés qui saignent à la gangrène de l'inéluctable oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphea (Celeste)
Nymphea (Celeste)
Resilient
Identité : Celeste Parker
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 22.12.1995
Date d'arrivée : 02.12.2018
Occupation à l'hôtel : hôtesse
Côté cœur : Zagan, un amant devenu geôlier, le détenteur de son coeur et le responsable de sa déchéance

No flowers anymore (terminé) Tumblr_pq7w1rzDBp1wkomkoo1_250

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf16 / 186 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 316
Avantages : 545
Faceclaim : Taylor Marie Hill
Crédits : dopamine (av.) ; beloved (sign.) ; Vanka ❤ (gif) ; HOODWINK (icon)
Multicompte(s) : Laurel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) K68V31w

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Sam 9 Mar 2019 - 18:17

No flowers anymore
Les jolis yeux bleus d’Edelweiss me scrutait alors que je finissais ses soins. Sa joue était moins abimée que je ne l’avais craint. Il y avait peu de chance qu’elle garde des cicatrices, ses blessures étant superficielles. Je répondis à son sourire par un hochement de tête. Elle avait raison de continuer d’espérer, de se raccrocher à ses rêves. Pour la plupart, nous rêvions de nous enfuir d’ici, de retrouver notre liberté. Son esprit positif était communicatif et je ne pouvais m’empêcher d’espérer à mon tour que j’aurais un jour la possibilité de regrimper dans un avion. Quitter cet endroit ne serait sans doute pas aisé, mais ce n’était pas impossible. J’en étais certaine. Tout doucement mes réflexions m’amenèrent à me demander si la distance que nous nous imposions entre nous n’étaient pas pour arranger la direction de l’hôtel. Ne disait-on pas que l’union faisait la force ? Les Guardians s’appliquaient à nous diviser pour mieux régner. Je commençais à tenter de calculer approximativement le nombre de personnes retenues contre leur gré et le nombre de Guardians. La supériorité numérique pourrait être l’un de nos avantages…

La voix douce d’Edelweiss me tirèrent de mes rêveries de rebellions et je mis quelques secondes à lui répondre. J’en profitais pour reposer la compresse utilisée pour sa joue sur un plateau. Je ne pouvais pas faire grand-chose de plus. Sa plaie sècherait plus rapidement en restant à l’air libre. Je restais face à elle et ancrais mes yeux aux siens. « Peut-être parce qu’on est les mêmes, au fond. » Je lui souris et attrapais avec douceur une de ses mèches de cheveux que je coinçais derrière son oreille afin qu’elle ne vienne pas frotter sur sa joue abimée. « On a toutes les deux soufferts et…on a un sale caractère. » Je lui fis un clin d’œil. Cette nouvelle complicité était étrange mais pas désagréable. J’appréciais ce moment passé avec elle, malgré les circonstances. J’espérais que nous n’aurions plus à revenir ensemble à l’infirmerie. Le statut de Shade était difficile, j’en avais eu la preuve sous les yeux. Une question me brûlait les lèvres. Cela ne faisait que quelques semaines que j’étais arrivée et je n’étais donc pas encore très familière des usages, mais une question me brulait les lèvres. « Pourquoi tu n’essayes pas de devenir une Jewel ? En attendant de…trouver une autre solution. » Ce n’était pas un statut très enviable mais elle aurait un peu moins de risque de subir les humeurs des Guardians. « Tu es très belle, tu es même magnifique. Je suis sûre que tu plairais. » J’étais totalement sincère, il aurait fallu être aveugle pour ne pas tomber sous le charme de ses courbes et de son regard transperçant.

_________________


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Crawl into my heart, take me apart. Do what you please to me, I won't resist. 'Til I am drunk, loved up, bitten, and kissed. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Nebel (Zelda)
Nebel (Zelda)
(Admin) Devoted
No flowers anymore (terminé) NbArmhR

☽ ♅ ☾
~ Froide, directe, pragmatique

~ Cadette d'une fratrie bien présente au Mystic Swan

~ Famille rattachée aux Guardians : trafic d'armes en Autriche, ils ont été sanctionnés d'avoir tenté de doubler leurs employeurs

☽ ♅ ☾

Identité : Zelda Stonheimer
Âge et date de naissance : 24 ans, née le 02.02.1995
Date d'arrivée : 2014
Occupation à l'hôtel : Assistante
Côté cœur : Rien

No flowers anymore (terminé) OPxdf2v

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf17 / 187 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 1165
Avantages : 465
Faceclaim : Zhenya Katava
Crédits : av. pp Dandelion / av. sign. Dandelion / ico. mistborn
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Tsadquiel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) RKjjpMI No flowers anymore (terminé) QKVJtGv

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Dim 10 Mar 2019 - 22:34

No flowers anymore
Les gestes de Nymphea se faisaient lents et son silence certains. Ce qui n'était pas pour me déplaire : au moins prenait-elle soin de travailler avec minutie. Ce qu'elle dit ensuite fit sens dans mon esprit. Nous étions semblables, au fond. Différentes, mais ressemblantes. Trop pour ne pas réagir de la même façon l'une face à l'autre : sur la défensive. Je souris à l'évocation d'un quelconque sale caractère. Loin de pouvoir lui donner tord... j'étais insupportable et m'en rendais compte.

Un instant de flottement où les discordes passées s'estompèrent au profit d'une complicité présente. Mais à sa question suivante, je déchantai quelque peu, ne sachant pas vraiment comment m'expliquer sans l'offusquer... "Je ne suis pas à l'aise à l'idée de me... donner. En tout cas par sur le plan... tu vois ? Genre... sexuel. Je refuse et préfère encore voir mon intégrité être mise à l'épreuve plutôt que d'être souillée chaque soir par un homme différent..." décrivis-je d'une voix qui se faisait de plus en plus basse. "Et puis... on ne m'a jamais demandé de prendre cette voix. Alors peut-être que ma beauté n'est pas au goût du Mystic. Et que mon sale caractère prévaut sur ce qu'on pourrait trouver d'attirant chez moi." J'étais loin de dégager une réelle sensualité. Un côté un peu rustre de fille sortie de la rue, je n'avais pas grand chose d'une naïade qui aime être déshabillée et abusée.

Au fil du temps, j'avais compris qu'ici, certaines préféraient ça à la méprise de tout l'hôtel. Préférer oublier le respect de soi pour gagner un autre respect... une notoriété ou que sais-je encore... Ce n'était pas pour moi. "Je sais que ce Guardian n'aurait jamais osé faire ça si j'avais été une Jewel mais... je me dis que cette situation est préférable..." Des hésitations ponctuaient mon intonation. Je n'étais pas à l'aise à parler de ça face à une Jewel. "Comment fais-tu, toi, pour accepter ta situation de Jewel ?" Demandai-je avec sincérité.

_________________
survival
is better than oblivion

Je construis des abysses au sein du vice. Creuse aux ongles craquelés qui saignent à la gangrène de l'inéluctable oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphea (Celeste)
Nymphea (Celeste)
Resilient
Identité : Celeste Parker
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 22.12.1995
Date d'arrivée : 02.12.2018
Occupation à l'hôtel : hôtesse
Côté cœur : Zagan, un amant devenu geôlier, le détenteur de son coeur et le responsable de sa déchéance

No flowers anymore (terminé) Tumblr_pq7w1rzDBp1wkomkoo1_250

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf16 / 186 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 316
Avantages : 545
Faceclaim : Taylor Marie Hill
Crédits : dopamine (av.) ; beloved (sign.) ; Vanka ❤ (gif) ; HOODWINK (icon)
Multicompte(s) : Laurel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) K68V31w

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Mar 19 Mar 2019 - 18:14

No flowers anymore
Les secondes s’écoulaient et j’avais l’impression qu’Edelweiss réfléchissait à ma question pour ne pas me froisser. Nous étions loin des premiers temps où nous étions toutes les deux capables de nous rentrer dedans sans raison. Elle m’agaçait au plus haut point quelques heures plus tôt et désormais je la soignais en prenant plaisir à la découvrir. La vie pouvait nous réserver de drôles de surprise…

Sa réponse ne me surprit pas outre mesure. Je comprenais ce qu’elle voulait dire. On ne m’avait pas vraiment laissé le choix. Pour sortir du Purgatory, je devais me soumettre, accepter de devenir une Jewel. Le statut de Shade m’avait paru peu enviable et je préférais disposer d’avoir un peu plus de liberté pour un jour, m’évader cet hôtel faisant office de bordel. Je serais sans doute recherchée mais j’avais d’ores et déjà planifier ma sortie. Je savais dans quel pays me rendre et comment organiser la dénonciation des traitements subis au Mystic. Mais avant cela, je devais parvenir à sortir. Ce qui n’était pas une mince affaire…

« Je comprends. » Je lui offris un sourire pour la rassurer. Ses paroles ne me froissaient pas, j’aurais aimé aussi échapper à ça… Je trouvais son choix courageux et admirais la force dont elle avait fait preuve jusqu’ici. Il est vrai qu’en étant Jewel, elle aurait sans doute évité l’affrontement de tout à l’heure. Je ne voulais pas imaginer ce qui se serait passé si l’autre Guardian n’était pas arrivé à temps. Elle me retourna la question en quelque sorte. Elle semblait sincèrement intéressée par la réponse que j’allais lui donner. Je soupirais doucement en jouant distraitement avec mes cheveux, réfléchissant à ma réponse. Je pouvais être totalement honnête, lui dire qu’être Jewel n’était qu’un moyen pour moi de m’évader ou bien restée plus évasive… Je préférais la première, je sentais que je pouvais avoir confiance en elle, étrangement. Elle pourrait très bien utiliser ce que j’allais lui dire et le rapporter pour obtenir des faveurs ou autres choses mais en la découvrant, je sentais qu’elle ne faisait pas partie de cette catégorie. « Honnêtement ? Je ne l’ai pas vraiment accepté. » Je regardais autour de moi afin de vérifier qu’aucune oreille indiscrète ne pouvait nous entendre. Mais nous étions toujours seules dans l’infirmerie et la porte semblait bien fermée. Je préférais néanmoins baisser un peu la voix, par précaution. On n’était jamais trop prudent. « Comme toi, je veux sortir d’ici. J’ai décidé de me soumettre pour ne pas attirer l’attention sur moi et j’espère qu’en ne faisant pas de vague, je pourrais profiter de la moindre opportunité pour fuir cet endroit. » Mon plan était bancal mais je n’en avais pas d’autres pour le moment. Je devais observer, gagner la confiance de Guardians s’il le fallait. « C’est pas l’idée du siècle, mais c’est la seule que j’ai eu pour le moment… »

_________________


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Crawl into my heart, take me apart. Do what you please to me, I won't resist. 'Til I am drunk, loved up, bitten, and kissed. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Nebel (Zelda)
Nebel (Zelda)
(Admin) Devoted
No flowers anymore (terminé) NbArmhR

☽ ♅ ☾
~ Froide, directe, pragmatique

~ Cadette d'une fratrie bien présente au Mystic Swan

~ Famille rattachée aux Guardians : trafic d'armes en Autriche, ils ont été sanctionnés d'avoir tenté de doubler leurs employeurs

☽ ♅ ☾

Identité : Zelda Stonheimer
Âge et date de naissance : 24 ans, née le 02.02.1995
Date d'arrivée : 2014
Occupation à l'hôtel : Assistante
Côté cœur : Rien

No flowers anymore (terminé) OPxdf2v

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf17 / 187 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 1165
Avantages : 465
Faceclaim : Zhenya Katava
Crédits : av. pp Dandelion / av. sign. Dandelion / ico. mistborn
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Tsadquiel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) RKjjpMI No flowers anymore (terminé) QKVJtGv

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Jeu 28 Mar 2019 - 13:36

No flowers anymore
La conversation était gênante... surtout pour deux personnes qui n'avaient, jusqu'à lors, eut que des rapports conflictuels. Nymphea n'était certainement pas la personne la mieux choisie pour poser ce genre de questions et étaler ce débat... Mais j'avais osé, quitte à ravivé cette animosité arbitraire qui nous avait guidées.

Son sourire me rassura, mais j'attendais bien plus sa réponse que son approbation à vrai dire... Un côté égoïste, à n'en pas douter. On ne me prêtait que rarement des conversation honnêtes et sincères. En tout cas chez les Jewels, Swans, et parfois même Shades. Du fait de ma proximité avec Adonis, du fait de l'intérêt que me portait Caïm. Même si ce dernier élément était difficilement perceptible, ça m'avait déjà porté préjudice... On me prêtait plus d'intentions collabo que solidaire. Ce qui creusait jour après jour un peu plus le fossé qui me séparait des autres.

Nymphea jouait inconsciemment avec ses cheveux bruns, regard évadé ou plutôt suspicieux. Elle me confia qu'elle n'avait pas vraiment accepté sa condition. Quoi de plus normal ? On disait que ceux qui l'acceptaient obtenaient rapidement des avantages, des libertés, étaient donnés à des clients qui n'étaient ni timbrés ni rebutants. "Malheureusement, je crois que toutes les personnes aspirant à sortir de ce trou ont un plan aussi limité que le tien... ils ne laissent pas vraiment de failles... mais peut-être qu'un jour une erreur sera faite, que quelqu'un saura profiter de la confiance d'un Guest qui pourrait se révéler avoir une Morale et venir dénoncer ce qui se passe ici... Cet endroit est tellement invraisemblable !" M'emballai-je sans hausser le ton, soutenant la discrétion de Nymphea. Offusquée à l'évocation de cet hôtel et de sa pérennité. "Mais quand on voit que certains députés et autres politiques viennent étancher leur soif de luxure ici, je me dis que même si on cherchait à dénoncer cet endroit, personne ne nous croirait ou alors on se ferait faire taire avant que ça n'ait la moindre crédibilité", déplorai-je, avouée vaincue avant même d'avoir essayé.

J'observai un instant les soins que m'avait prodiguer Nymphea. "J'espère qu'au moins, à ne pas faire de vague, les Guardians te préserveront des clients douteux ou de mauvais traitements. T'as l'air d'être quelqu'un de bien, voyageuse d'un autre monde. Merci pour les soins", lançai-je en lui adressant un sourire. J'aurais aimé énoncer son prénom, mais je n'avais que son pseudonyme. Je ne voulais pas l'appeler par ce nom qu'on lui avait attribué. Je ne voulais plus la voir uniquement comme une prostituée. Alors ce serait la voyageuse.

_________________
survival
is better than oblivion

Je construis des abysses au sein du vice. Creuse aux ongles craquelés qui saignent à la gangrène de l'inéluctable oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphea (Celeste)
Nymphea (Celeste)
Resilient
Identité : Celeste Parker
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 22.12.1995
Date d'arrivée : 02.12.2018
Occupation à l'hôtel : hôtesse
Côté cœur : Zagan, un amant devenu geôlier, le détenteur de son coeur et le responsable de sa déchéance

No flowers anymore (terminé) Tumblr_pq7w1rzDBp1wkomkoo1_250

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf16 / 186 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 316
Avantages : 545
Faceclaim : Taylor Marie Hill
Crédits : dopamine (av.) ; beloved (sign.) ; Vanka ❤ (gif) ; HOODWINK (icon)
Multicompte(s) : Laurel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) K68V31w

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Dim 14 Avr 2019 - 14:30

No flowers anymore
Désormais plus rien ne nous retenait. Pourtant nous continuions de parler de notre condition au Mystic. Chose qui me semblait inenvisageable quelques jours plutôt. J’avais toujours été prudente sur les paroles que je pouvais échanger avec les autres résidents. Après tout, on n’était jamais trop prudent et tout pouvait être répété, déformé, interprété. Je savais que je devais faire profil bas et ne pas me faire remarquer si je souhaitais un jour sortir d’ici. C’est ce que j’avouais alors à Edelweiss.

Même si je savais mes chances très maigres, la jeune femme me confirma que c’était quasiment mission impossible de sortir d’ici. Le savoir et se l’entendre dire était deux choses différentes et j’encaissais silencieusement. J’avais espéré que certains résidents soient parvenus à sortir et que je ne sois pas au courant de certaines rumeurs d’évasion… Mais la jolie prison dorée dans laquelle nous évoluions semblaient aussi imperméable qu’Alcatraz. Je ne pouvais pas croire que je resterais indéfiniment dans cet hôtel… Espérer était sans doute la seule façon que j’avais trouvé pour continuer à vivre et à supporter ce que j’étais obligée de faire.

Sur la dénonciation de cet endroit, je ne pouvais pas lui donner tort. Il y avait peu de chance pour que cela aboutisse. Mais je ne pouvais pas envisager un jour m’enfuir de cet endroit et ne jamais rien faire pour ceux qui y restaient. « Je crois même que les hommes politiques, c’est les pires en termes de vices. » Je n’avais pas eu l’occasion de me retrouver dans le même lit qu’un homme politique mais les quelques bribes de conversations que j’avais pu saisir semblaient le confirmer. Sans parler qu’en règle général, c’était loin d’être un trentenaire. Je réprimais de justesse un frisson de dégoût en m’imaginant avec un vieil homme lubrique et ventripotent.

« J’espère aussi. Sinon, je ne serais sans doute pas capable de prendre sur moi. Et merci, c’est gentil. Je suis également contente d’avoir appris à te connaitre. » Je lui fis signe de la main que pour les soins, ce n’était pas grand-chose. Je n’étais qu’une piètre infirmière et heureusement qu’elle n’avait pas besoin de point de suture. A part désinfecter, je ne savais pas faire grand-chose d’autre. « Sache que si un jour, tu as besoin de quelque chose, tu pourras compter sur moi. » Je lui souris, heureuse de m’être fait ce qui semblait être une amie.

_________________


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Crawl into my heart, take me apart. Do what you please to me, I won't resist. 'Til I am drunk, loved up, bitten, and kissed. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Nebel (Zelda)
Nebel (Zelda)
(Admin) Devoted
No flowers anymore (terminé) NbArmhR

☽ ♅ ☾
~ Froide, directe, pragmatique

~ Cadette d'une fratrie bien présente au Mystic Swan

~ Famille rattachée aux Guardians : trafic d'armes en Autriche, ils ont été sanctionnés d'avoir tenté de doubler leurs employeurs

☽ ♅ ☾

Identité : Zelda Stonheimer
Âge et date de naissance : 24 ans, née le 02.02.1995
Date d'arrivée : 2014
Occupation à l'hôtel : Assistante
Côté cœur : Rien

No flowers anymore (terminé) OPxdf2v

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf17 / 187 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 1165
Avantages : 465
Faceclaim : Zhenya Katava
Crédits : av. pp Dandelion / av. sign. Dandelion / ico. mistborn
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Tsadquiel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) RKjjpMI No flowers anymore (terminé) QKVJtGv

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Ven 19 Avr 2019 - 12:41

No flowers anymore
Une bien étrange complicité semblait transpirer de nos paroles. Comme si nous étions réellement deux amies, de bonnes connaissances qui échangeaient sur une épreuve partagée.

Malheureusement, je n'avais aucune belle histoire à raconter pour cultiver son doux espoir si frêle et en même temps si précieux... Je voulais pourtant pouvoir me faire rassurante, avoir une attention envers Nymphea que d'autres ne savaient avoir. L'aider à mon faible niveau.

Une mine un peu contrite, je dessinais toutefois un sourire sur mes lèvres. Comme déplorant mon incapacité à lui rendre la pareille de son aide à l'instant T. Mais la sincérité de sa déclaration me réchauffa le cœur. Comme si, finalement, malgré les horreurs vécues et celles à venir, je trouvais enfin la preuve que les choses pouvaient être différentes. Que nous n'étions pas obligées de nous en tenir à ce que les Guardians nous imposaient. Nous pouvions vivre quelque chose entre nous, entre Shades, Jewels et Swans. Ce n'était sans doute pas évident pour tout le monde, une solidarité qui, il me semble, devait régulièrement être brimée par nos geôliers pour éviter la moindre révolte. Mais au moins, ça pouvait exister.

Quelque part, trouver une personne me ressemblant, ça me rassurait sur mes chances de survie dans cet endroit. "Je serai là pour toi également. Je t'en dois une, appuyai-je en montrant le pansement. Alors si j'ai la moindre occasion de t'aider, je le ferai. Promis", lançai-je avec sincérité. "Je vais retourner au travail, échanger mon poste avec une autre Shade, histoire de limiter la casse pour aujourd'hui... Encore merci pour ton aide", répétai-je en me levant. Je m'approchai d'elle, passai une main sur sa joue. Elle était plus grande que moi, approchant sans doute le mètre 80 alors que je peinais à avoir le palier du mètre 60, alors je dus me mettre sur la pointe des pieds pour lui adresser un doux baisé amical. Si mes lèvres étaient proches de la commissure des siennes, il n'y avait aucun sous-entendu.

S'éterniser à un endroit n'était jamais bon, alors je me décidai à quitter l'infirmerie en lui accordant un dernier sourire pour la journée.

_________________
survival
is better than oblivion

Je construis des abysses au sein du vice. Creuse aux ongles craquelés qui saignent à la gangrène de l'inéluctable oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphea (Celeste)
Nymphea (Celeste)
Resilient
Identité : Celeste Parker
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 22.12.1995
Date d'arrivée : 02.12.2018
Occupation à l'hôtel : hôtesse
Côté cœur : Zagan, un amant devenu geôlier, le détenteur de son coeur et le responsable de sa déchéance

No flowers anymore (terminé) Tumblr_pq7w1rzDBp1wkomkoo1_250

Valeur :
No flowers anymore (terminé) JyvYkf16 / 186 / 18No flowers anymore (terminé) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 316
Avantages : 545
Faceclaim : Taylor Marie Hill
Crédits : dopamine (av.) ; beloved (sign.) ; Vanka ❤ (gif) ; HOODWINK (icon)
Multicompte(s) : Laurel

Récompenses :
No flowers anymore (terminé) K68V31w

 Sujet: Re: No flowers anymore (terminé)   posté le Sam 20 Avr 2019 - 16:16

No flowers anymore
La sincérité de notre échange me surprenait mais je ne trouvais pas cela déplaisant, bien au contraire. Me livrer n’avait jamais été une chose facile pour moi, faire confiance encore moins. Depuis mon arrivée au Mystic, j’avais érigé ce masque de reine des glaces dans l’unique but de tenir à distance les autres résidents. C’était le seul moyen que j’avais trouvé jusqu’ici afin de survivre dans cet endroit. Edelweiss me démontrait que j’avais tort.

Je lui rendis son sourire. Je me sentais beaucoup plus légère que quelques heures auparavant. J’avais oublié que l’on avait toujours besoin des autres et que toute seule, j’avais peu de chance de m’en sortir. Si je souhaitais rester saine d’esprit, je ne devais pas me contenter d’échanger que quelques mots avec les Guests explorant mon entrejambe. Je sentis d’ailleurs une douce chaleur m’envahir lorsqu’elle me fit la promesse de m’aider en cas de besoin. Savoir que l’on pouvait compter sur quelqu’un en cas de coup dur était inestimable et je la sentais sincère, je pouvais le voir dans ses grands yeux bleus.

Je hochais la tête lorsqu’elle m’annonça qu’il fallait qu’elle retourne au travail. C’était aussi mon cas. Disparaitre trop longtemps pouvait attirer l’attention des Guardians et aucune de nous d’eux n’avait besoin de ça. Elle me remercia encore une fois, ce qui me tira un léger rire. « C’était avec plaisir. » La suite me surprit. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle scelle notre échange par un baiser à la commissure des lèvres mais cela ne fit qu’élargir mon sourire. Ses lèvres étaient douces et je le prenais comme une marque d’affection. Une façon d’entériner définitivement la hache de guerre et désormais, d’avancer soudées et non plus comme des rivales. « A bientôt. » Je la regardais passer la porte puis sortis à mon tour, prenant la direction de ma chambre. Il était temps que je me prépare pour la nuit qui s’annonçait. Mais cette fois, je ne me sentais plus seule.

_________________


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Crawl into my heart, take me apart. Do what you please to me, I won't resist. 'Til I am drunk, loved up, bitten, and kissed. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
No flowers anymore (terminé)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
+
Sauter vers: