RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Jewels pouvant servir de nouveaux Guests, et des Guardians.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #7 ~ A Generous Offer
Serez-vous l'heureux gagnant de la vente aux enchères ? A vous de décider...
Partagez
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Elysium :: Théâtre
Aller en bas 

 Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma)

Magnolia (Piper)
Magnolia (Piper)
Devoted
Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) QVO2l
Identité : Piper Murasaki
Âge et date de naissance : 36 ans + 18 août 1983
Date d'arrivée : 01/08/2009
Occupation à l'hôtel : Swan, contortionniste
Côté cœur : Amoureuse de sa pire ennemie, Karma

Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) E9PAV

Valeur :
Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) JyvYkf114 / 1814 / 18Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Avoir un(e) Shade personnel(le)
Avoir l'assistance d'un(e) Jewel
Refuser d'être proposé aux Guests

Messages : 286
Avantages : 58
Faceclaim : Devon Aoki
Crédits : Kawaiinekoj + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, River, Giauzar & Bauhinia

 Sujet: Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma)   posté le Sam 16 Nov 2019 - 12:00

Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir
C’était souvent qu’elle s’entraînait seule au théâtre. Moi aussi, ça m’arrivait souvent. Je crois bien que c’était pour les mêmes raisons : on était imbuvables toutes les deux, personne ne voulait répéter au théâtre quand elle ou moi nous nous trouvions dedans. Alors, certes, elles devraient nous supporter aux répétitions générales, elles ne pouvaient pas tout à fait ne jamais nous subir. Mais dans des moments comme ceux-ci, où il s’agissait d’une initiative personnelle, il y avait pas vraiment foule pour qu’on vienne nous voir ou répéter avec nous. C’est bien simple, dans les gradins, il n’y avait que Jabbah qui regardait à moitié ce que faisait Karma. Et il y avait moi, bien sûr, tapis dans l’ombre, quasi-invisible.

Je regardai avec attention les mouvements que faisaient Karma. J’étais quelque part entre l’admiration, l’excitation et la haine. Curieux mélange. Un mélange qui ne donnait sur rien, rien de bon en tout cas. Qu’elle était belle, qu’elle était souple ! Si nous devions nous retrouver au lit, nous pourrions nous mettre dans toutes sortes de positions elle et moi ! Deux contorsionnistes au lit, pensez-vous !

Jabbah avait applaudi avant de s’en aller en lui disant qu’il avait un rendez-vous important. Il passa près de moi et me salua : je lui en voulais toujours pour la dernière fois au poker alors je ne répondis que par un faux sourire. Karma ne m’avait toujours pas vu, ou alors elle faisait semblant de ne pas voir. Elle avait reprit son entraînement.

Maintenant que nous étions seules, je quittai ma cachette pour venir silencieusement m’installer au premier rang, bien en évidence. Je la laissai terminer, je ne disais rien, elle était concentrée et ne semblait pas avoir l’intention de m’adresser la parole. Je m’efforçai de faire une grimace, parce qu’en la voyant d’aussi près, j’avais envie de sourire et je sentais mes joues rougir : elle était vraiment sublime, elle me faisait vraiment quelque chose…

La dernière fois que j’avais été amoureuse, cela m’avait apporté rien d’autre que des ennuis. La leçon avait été apprise : plus jamais. Ça, évidemment, c’était avant de réaliser que je ne pouvais contrôler mon cœur et mes sentiments. J’aimai Karma, de tout mon cœur, de toute mon âme, je le savais. Et en même temps, mon caractère déplorable, ma fierté et mon égo me faisaient la détester de toute mes forces. Je lui en voulais d’être aussi belle et jeune, d’être aussi douée dans ce qu’elle faisait. Je lui en voulais d’avoir réussi à me séduire sans avoir eu à me draguer : elle n’avait eu qu’à exister pour qu’elle me plaise, elle n’avait eu qu’à ouvrir la bouche pour me faire fondre.

« C’est ça que tu comptes proposer aux Guests ce soir ? Tu veux faire quoi exactement, ruiner le spectacle ? » demandai-je en souriant. Voilà, comme d’habitude, je ne pouvais lui exprimer mes sentiments, je ne pouvais la complimenter sur son physique, sur son art : non, c’était l’inverse, il fallait que je la provoque, que je lui parle mal. Il m’était impossible de faire autrement. « Tss... » fis-je en croisant les bras et en détournant le regard. C’était difficile : à peine avais-je tourné la tête que déjà, elle manquait dans mon champ de vision.

_________________
Anger
resentment and jealousy

doesn't change the heart of others-- it only changes yours.
Revenir en haut Aller en bas
Karma (Gracie)
Karma (Gracie)
Mesmerized
Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) 9Lo31mZP_o
Identité : gracie kim.
Âge et date de naissance : dix-huit ans, née le 13 Juin 2001.
Date d'arrivée : mai 2019.
Occupation à l'hôtel : SWAN / contorsionniste ; élastique, son corps se plie et se déplie tandis que sa vertu s'évanouit.
Côté cœur : la haine est sainte et l'affection se feinte ; mélange devenu venin dont son cœur suinte.

Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) Tumblr_onkcz3p4P41sqstgio7_250

Valeur :
Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) JyvYkf115 / 1815 / 18Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 79
Avantages : 138
Faceclaim : bae yoon young.
Crédits : AV. @all souls / SIGN. @vocivus et sarasvati.
Multicompte(s) : honesty et perseus.

 Sujet: Re: Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma)   posté le Lun 18 Nov 2019 - 16:30

Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir
Souple et fluide, la gamine se faisait parfaite maîtresse de son corps. En contrôle, Karma exécutait les enchaînements constituant son entraînement un peu trop facilement. Ne pas être appréciée des autres et être sciemment évitée par ces derniers lui donnait au moins l'opportunité de ne se focaliser que sur les représentations qu'elle se préparait à donner. Ainsi, rien ne semblait la déstabiliser. Elle était concentrée et uniquement intéressée par les sonorités de la musique qui, dans le théâtre, résonnaient. Avec assiduité, elle se contorsionnait, tandis que dans les airs, au-dessus de sa tête menton posé au sol, ses pieds s'amusaient.

Karma n'éprouvait qu'un plaisir certain à s'étirer de la sorte ; la gymnastique, depuis toujours, était son échappatoire. La seule manière efficace, mis à part le sexe, d'éradiquer tout ce qui pouvait la tracasser. Malgré le sérieux qui semblait l'habiter, elle a toutefois remarqué l'invité qui avait pris la peine de la considérer. Au sein de l'hôtel, Jabbah était un homme influent. La gamine le savait. Elle n'était là que depuis six mois mais à force d'observation, Karma n'avait guère échapper à cette constatation. Intérieurement, elle s'est donc félicitée d'avoir attiré son attention.

Contrairement à beaucoup d'autres filles ici, la gamine n'était pas frileuse et aussi fou que cela puisse sembler, avoir un homme tel que lui en client la rendrait plus heureuse que peureuse. Selon elle, mordre la main qui nourrit est bien plus qu'une hérésie. Pour s'élever, il fallait d'abord savoir assumer et maîtriser la place qui nous avait été donnée. En l'occurrence, cette dure leçon, était l'une des premières que Karma avait mémorisé au cours de son enfance abîmée. Malgré la condescendance avec laquelle son visage se peint habituellement, elle est pleine d'endurance et de sagacité.

Cet endroit était le lieu idéal pour satisfaire ses envies les plus vénales. Les applaudissements de Jabbah quant à eux ne faisaient qu'en nourrir l'imperceptible feu. Tandis que l'acrobate s'était finalement remise debout sur ses deux pieds, le remarquable invité lui a signalé qu'il devait s'éclipser. Après l'avoir gratifié d'un sourire, Karma le remerciait de lui avoir accordé un peu de son temps. Et sans plus attendre, elle reprit le fil de son entraînement organisé. En tâchant à nouveau de s'imbiber de la musique, elle avait à peine remarqué la présence de sa Némésis.

Avec toute la majesté dont elle était capable de suinter, Magnolia s'est installée au premier rang. Et si Karma était en apparences protégée par une indifférence cinglante, les battements de son muscle moteur quant à eux ne comptaient pas du tout l'épargner. Elle était bien la seule ici à pouvoir ainsi la faire frissonner. Son regard n'avait qu'à l'effleurer pour que des tourbillons dans son bas-ventre ne viennent à s'agiter. C'était plus fort qu'elle. Magnolia avait beau lui taper sur le système, cette dernière avait un don particulier pour la faire vibrer.

Mais la belle adversaire ne pouvait s'empêcher de cracher sur tout ce qu'elle faisait, c'était ainsi qu'elle fonctionnait. Et Karma, au lieu d'en pleurer, avait choisi de s'en amuser. Cette cruauté décadente qui enveloppait la femme qu'elle aimait la rendait pour elle extrêmement excitante. Karma avait d'ailleurs quelques petites idées sur la manière dont elle pourrait en dompter les excès. Lorsqu'elle eut fini de s'entraîner,  elle ne s'est pas fait prier pour venir s'installer à ses côtés. Honnêtement, pour qui elle se prenait ? De mots, Magnolia avait beau la heurter ; il faudra bien qu'elle comprenne tôt ou tard qu'elle ne se laissera pas aussi facilement démonter.

« Tu pourrais peut-être me montrer ce que je devrai améliorer au lieu de pester comme une pauvre frustrée. À moins que tu ne commences à fatiguer...? Tu sais, avec ton âge qui avance, c'est quelque chose que je comprendrais Magnolia. »

Karma affiche un air faussement désolé alors qu'elle s'offusque pourtant intérieurement du regard que Magnolia vient de détourner. Elle ne pense absolument rien de ce qu'elle vient de dire. La gamine voudrait qu'elle ne cesse jamais de la regarder et que son attention, sur elle, reste fixée. Sincèrement cette méchante femme avait beau l'insupporter ; elle ne pouvait pas s'empêcher de la désirer et de contempler le moindre mouvement avec lequel sa divine silhouette s'animait.  


_________________



heartbreaker, real faker ; getting off on bad behaviour. i know you inside and out, you're losing your temper. do you think they won't remember ?
Revenir en haut Aller en bas
Magnolia (Piper)
Magnolia (Piper)
Devoted
Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) QVO2l
Identité : Piper Murasaki
Âge et date de naissance : 36 ans + 18 août 1983
Date d'arrivée : 01/08/2009
Occupation à l'hôtel : Swan, contortionniste
Côté cœur : Amoureuse de sa pire ennemie, Karma

Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) E9PAV

Valeur :
Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) JyvYkf114 / 1814 / 18Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Avoir un(e) Shade personnel(le)
Avoir l'assistance d'un(e) Jewel
Refuser d'être proposé aux Guests

Messages : 286
Avantages : 58
Faceclaim : Devon Aoki
Crédits : Kawaiinekoj + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, River, Giauzar & Bauhinia

 Sujet: Re: Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma)   posté le Mer 20 Nov 2019 - 20:29

Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir
Ce genre de réflexion était complètement gratuit. Mais en lui envoyant ça dans la figure, j’étais sereine : je savais qu’elle trouverait quelque chose à me répondre, quelque chose de piquant & d’acerbe. Là ou d’autres Swans s’effondreraient en entendant une telle remarque, Karma n’aurait aucun mal à rester debout et se défendre. C’était une fille terriblement intelligente, donc dangereuse. Si j’avais été douce et bienveillante avec elle, elle m’aurait bouffé toute crue. Me faire passer pour son ennemie était une stratégie mise en place pour survivre, tout simplement : elle était jeune et belle, elle pourrait me faire disparaitre en un clin d’œil si je ne me défendais pas.

La jeune femme avait terminé son entrainement. Ou alors je l’avais empêché de se terminer en venant m’installer devant elle à ce moment. Ma Némésis vint s’installer à mes côtés, sans peur : c’était comme si elle rentrait dans la cage aux lions. Elle avait le cœur bien accroché celle-ci… Putain… Qu’est-ce que je pouvais admirer son cran… C’était une qualité que j'avais toujours voulu trouver chez un ou une autre, comme si j'avais toujours voulu trouver quelqu'un capable de me tenir tête… J’aurais aimé la rencontrer ailleurs que dans l’hôtel, dans une autre vie.

Sans surprise, la Swan répondit à mon attaque en m’attaquant à mon tour et c’était bien joué. Se défendre n’aurait pas servi : elle aurait pu argumenter des heures que son numéro était bon, qu’il plaisait et tout ça, mais j’aurais tout fait pour lui prouver le contraire. Là, elle m’attaquait, sur mon âge… L’affront ! J'avais ramené mon regard sur elle. « J’ai pas le temps pour donner des l'çons… » dis-je en souriant et en soufflant par le nez.

Je m’étais tourné vers elle, je m’appuyai sur le dossier du fauteuil, prête à bondir sur ma proie… ou à fuir si je n’avais pas d’autre choix. « La sagesse est la fille de l’expérience ! lui lançai-je en serrant les dents. Quelle expérience as-tu exactement ? Ah oui… c’est vrai… » dis-je en inclinant la tête sur le côté sans rajouter quoi que ce soit de plus, comme si cela suffisait amplement à ma démonstration. Mon âge ! Mais quelle petite pétasse celle-là ! Elle est douée pour toucher là où ça fait mal… Et ça, encore une fois, ça me laissait admirative.

J’étais légèrement déstabilisée. Même si pour l’instant, tout allait bien, elle avait raison : tôt ou tard, l’âge finirait par me rattraper. Mon corps ne supporterait plus tous ces efforts, ma souplesse naturelle se ferait la malle au fur et à mesure… Rien que d’y penser, ça me faisait peur. Karma avait encore largement le temps avant d'avoir à s’inquiéter de l’état de ses articulations… C’était pas juste. Si jeune ! Si belle, si fraîche !

Je portai mes genoux contre mon buste et joignis les mains autour de mes jambes. J’observai Karma un instant avant de détourner le regard vers la scène. « Ton manque d’expérience te fait défaut… cela sous-entendait que le reste n’était pas si mal que ça. Je me fais pas trop de bile, t’es encore bien loin d’arriver à mon niveau. » déclarai-je avec une pointe de satisfaction dans la voix. Mais cela ne saurait durer : elle avait toutes les cartes en main pour me rattraper… et peut-être même me dépasser. Que ça faisait mal rien que d’y penser !

_________________
Anger
resentment and jealousy

doesn't change the heart of others-- it only changes yours.
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir (ft. Karma)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Elysium :: Théâtre
+
Sauter vers: