RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Jewels pouvant servir de nouveaux Guests, et des Guardians.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #7 ~ A Generous Offer
Serez-vous l'heureux gagnant de la vente aux enchères ? A vous de décider...
Partagez
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Pandemonium :: Salle d'exercice
Aller en bas 

 the nutcracker (Virginia & Edelweiss)

Virginia (Delizska)
Virginia (Delizska)
Devoted
Identité : Delizska Kryger
Âge et date de naissance : 55 ans
Date d'arrivée : 1981
Occupation à l'hôtel : Metteuse en scène, chorégraphe
the nutcracker (Virginia & Edelweiss) Tumblr_oqahhdKU7R1qljqu0o2_540

Valeur :
the nutcracker (Virginia & Edelweiss) JyvYkf112 / 1812 / 18the nutcracker (Virginia & Edelweiss) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Avoir une chambre personnelle
Refuser d'être proposé aux Guests
Avoir un(e) Shade personnel(le)
Avoir l'assistance d'un(e) Jewel

Messages : 61
Avantages : 125
Faceclaim : Bellucci
Crédits : samy
Multicompte(s) : Cassia

 Sujet: the nutcracker (Virginia & Edelweiss)   posté le Dim 17 Nov 2019 - 15:28

The Nutcracker
Casse noisette revisité pour les fêtes de Noël. Parce qu'ici même si l'on est à l'écart du monde, certaines festivités restent, celles qui sont le plus intéressantes sur le plan du spectacle et du divertissement. Les activités d'Halloween l'ont fait grincer des dents, elle n'aime pas que l'on prenne ses Swans. Voilà bien des mois qu'elle prépare les swans à ce grand spectacle qui est dirigé par Virginia. Et le fruit de son travail chaque année rend un show des plus majestueux. Puisque les fêtes approchent le spectacle est devenu priorité dans les entraînements et aujourd'hui il a fallut resserrer un peu plus les vis pour s'assurer que tout soit parfait. Quand elle travaille les chorés, quand elle entraîne ses élèves, Virginia oublie l'espace d'un instant où elle est. C'est le métier de ses rêves, même si elle ne le fait pas pour des personnes bienveillantes, elle sait que plus le spectacle sera aimé, plus les swans seront au centre de l'attention et moins leurs vies seront pénibles. Cette année la danse classique se fera dans un registre plus moderne, tout en gardant les valeurs fondamentales de ce célèbre ballet.

La dernière heure d’entraînement elle a demandé aux rôles principaux de rester afin de parfaire certaines choses. C'est d'autant plus de travail que s'ils avaient repris le ballet à la lettre et certains détails sont encore à retravailler. La vedette dans le rôle de Clara, c'est sur l'une de ses chorégraphies qu'un détail la titille. Les enchaînements de pas elle les a plusieurs fois modifiés sans être satisfaite du rendu, tout ça pour quelques secondes à peine, ce que d'autres spectateurs ne verront pas de la même manière. Elle ne veut pas que cela ait l'air facile, elle veut que ce spectacle soit bien plus technique que l'original et que chaque personne assise se sente happée par l'univers comme s'il avait la tête dedans.

Concentrée sur son calepin, assise au piano de la salle de répétition, Virginia laisse aller ses doigts pour retrouver la mélodie a l'instant qui coince. Elle a besoin d'aide, d'un autre visage pour se rendre compte au lieu de tout adapter au physique de Cassia, elle veut voir ce que ça donne sur une autre personne qui a un talent dans l'âme et dont l'être l'inspire. Et cette personne passe à côté de la salle de répétition pile à l'heure, Virginia n'a pas besoin de tourner la tête, elle sait qu'elle passe à côté de la salle au son de ses pas.

« Edelweiss ? »
Elle l'appelle à son passage, la voix de la metteuse en scène résonne.

Son passage par là n'est pas un hasard mais tout est orchestré de manière à ce que ça le soit. Virginia n'aurait pas pu se l'accaparer si elle avait demandé cela de manière explicite ou bien ce serait passé pour suspect et loin de là l'envie d'attirer des problèmes à la shade. Ces hommes et ces femmes n'ont déjà pas beaucoup de liberté sur la hiérarchie qu'elle ne veut pas être responsable de la perte des quelques droits qu'on lui a accordé. Parce que ça fonctionne comme ça ici, chaque personne a une valeur donnée. Son regard se pose sur la jeune femme, regard affectueux et maternel. Et ce n'est pas forcément parce qu'elle est proche d'Adonis qu'elle la prend sous son aile

« Viens par ici s'il te plaît. »


Elle l'observe, son physique de danseuse, son port de cou gracieux. Virginia lui présente une paire de chaussons.

« J'ai besoin de ton aide, tu veux bien ? »




_________________
Lestat sonata

Listen, Louis. There's life in these old hands still. Not quite Furioso. Moderato? Cantabile, perhaps. How can it be? Ask the alligator. His blood helped. Then on a diet of the blood of snakes, toads, and all the putrid life of the Mississippi, slowly... Lestat became something like himself again...
Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss (Emery)
Edelweiss (Emery)
Insurgent
Identité : Edelweiss
Âge et date de naissance : 27 Ans
Date d'arrivée : 2018
Occupation à l'hôtel : Shade personnelle de Caïm
Côté cœur : Son cœur balance. Femme fatale envoûtante, intrigante. Un tortionnaire aussi effrayant que Lucifer lui-même. Caïm qui lui promet sécurité. Sentiments dévastateurs qui s'opposent dans cette dualité. Que faire ? Succomber en toute innocence ?

Valeur :
the nutcracker (Virginia & Edelweiss) JyvYkf10 / 180 / 18the nutcracker (Virginia & Edelweiss) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Messages : 57
Avantages : 128
Faceclaim : Anna Speckhart
Crédits : listal.com
Multicompte(s) : Aucun

Récompenses :
the nutcracker (Virginia & Edelweiss) RKjjpMI the nutcracker (Virginia & Edelweiss) QzL2iIS

 Sujet: Re: the nutcracker (Virginia & Edelweiss)   posté le Dim 17 Nov 2019 - 16:48

On lui avait demandé de se présenter auprès de Virginia et cela ne lui plaisait pas vraiment de se pavaner auprès de ces nanas qui se croyaient au-dessus de tout. Ces femmes qui avaient différents talents dans le domaine artistique. Des danseuses la plupart du temps. Virginia s’occupait de chacune d’elles pour les rendre excellentes. Elle avait des dons pour. Elle devait être aussi en son temps une prestigieuse artiste. D’ailleurs, elle avait conservé son charme d’antan. Une beauté indéniable et il était évident que cette femme valait son pesant d’or. Edel n’avait jamais compris pourquoi elle avait accepté cette vie alors qu’en dehors, elle pouvait être qui elle voulait. Gravir les marches pour faire des merveilles. Voyager peut-être, danser sur les plus belles scènes du monde et pourtant, elle était ici en tant que Swan. Bien qu’elle avait toutes les raisons de la détester, quelque part en elle, l’intimidait de lui faire confiance. Elle avait été toujours douce et c’est comme si elle avait cherché à la couver sous ses ailes semblant vouloir la protéger. La rebelle Shade qu’elle était, n’avait jamais été portée par les sentiments, ni même n’avait recherché un besoin affectif. Pourtant, elle devait reconnaître que Virginia lui inspirait confiance. Alors quand on la pressa de se rendre dans la salle d’exercice, elle se refusa de se rebeller. Après tout, sa rébellion l’avait mise dans une belle merde. Autant ne pas aggraver son cas.

Elle ne se pressa pas non plus. Les mains dans les poches de son sweat bien trop grand pour elle, elle prit le chemin de la salle. De toute façon, elle n’avait plus le droit au moindre faux-pas. Elle devait ronger son frein et faire en sorte qu’on l’oublie quelque temps. Elle bouillonnait à l’intérieur, elle rageait, mais que pouvait-elle faire ? Se risquer à se prendre une balle dans la tête ? Risquer aussi de se faire défenestrer ? Cette pensée lui fit froid dans le dos. Un frisson glacial et tranchant comme la glace enveloppa son échine. Elle se sentait si misérable, si seule au monde. Même la présence de Caïm n’y changerait rien. Adonis n’en parlons pas, il lui manquait terriblement, mais il semblait faire partie des abonnés absents, tout comme Fressia. Elle se maudissait ! Elle se maudissait encore plus qu’elle ne détestait cet endroit. Pouvait-elle un jour aimer ce lieu ?

Elle arrive enfin au lieu du rendez-vous. Toutes ces abeilles qui s’agitent comme si elles préparaient un spectacle de fin d’année. Peut-être, d’ailleurs. Noël approche si vite ! Si ça se trouve, elle devra se contenter de rester dans sa chambre pareille à un taudis alors que les plus méritants auront le droit de profiter de cette fête. De toute façon, elle emmerde Noël ! A peine est-elle arrivée qu’elle entend déjà la voix de Virgina résonner jusqu’à ses oreilles. C’est bon, j’arrive se met-elle à penser. Elle n’a aucunement envie de la ramener, surtout pas devant Virginia. Elle ravale sa rancœur tout en approchant de la scandaleuse brune. Elle ne la dévisage pas trop, marquant un semblant de signe respectueux à son égard.

-Bonsoir, Virginia.


Même si elle vient de la rue, elle sait tout de même rester courtoise en certaines occasions. Elle n’est pas si bourrine, ni même vulgaire qu’il n’y paraît. Mais ici, ils ont tous tendance à juger untel car il ne rentre pas dans le moule. Il lui semble que cette femme est la seule à vraiment savoir qu’il ne faut pas se fier à la première impression. Elle se plante en silence devant la quinquagénaire pourtant si jeune encore à ses yeux. Elle attrape les chaussons tout en les observant à la dérobée.

-Je suis une mauvaise couturière ! Il faudra voir ça avec quelqu’un d’autre !

Pourquoi lui demanderait-elle de l’aide alors qu’elle doit avoir à disposition des Shade qui sont faites pour ça : coudre des costumes, rapiécer les chaussons.

-Quel genre d’aide ?


Cette fois, elle la regarde avec un peu plus de douceur et de méfiance à la fois. Si c’est pour un truc pas net, il n’est pas question qu’elle le fasse. Elle veut bien être gentille avec Virginia, parce qu’elle se sent obligée de le faire puisqu’elle la trouve infiniment plus gentille que Tsadquiel, mais il ne faudrait pas non plus qu’elle la force à faire n’importe quoi.  Puis qu’est-ce qu’elle pourrait faire avec ces chaussons ?
Revenir en haut Aller en bas
Virginia (Delizska)
Virginia (Delizska)
Devoted
Identité : Delizska Kryger
Âge et date de naissance : 55 ans
Date d'arrivée : 1981
Occupation à l'hôtel : Metteuse en scène, chorégraphe
the nutcracker (Virginia & Edelweiss) Tumblr_oqahhdKU7R1qljqu0o2_540

Valeur :
the nutcracker (Virginia & Edelweiss) JyvYkf112 / 1812 / 18the nutcracker (Virginia & Edelweiss) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Avoir une chambre personnelle
Refuser d'être proposé aux Guests
Avoir un(e) Shade personnel(le)
Avoir l'assistance d'un(e) Jewel

Messages : 61
Avantages : 125
Faceclaim : Bellucci
Crédits : samy
Multicompte(s) : Cassia

 Sujet: Re: the nutcracker (Virginia & Edelweiss)   posté le Mar 19 Nov 2019 - 16:59

The Nutcracker
Edelweiss est une personne dont le tempéramment lui rappelle sa jeunesse, sa fougue, son envie de se rebeller et de faire tout ce qu'elle a envie quand elle a envie. Hélas le destin s'est retrourné contre elle quand elle a croisé un guardian qui lui a promis de faire d'elle une grande danseuse, qu'elle aurait des opportunités d'évolution et que son destin allait prendre un tournant fou. Et ce fut le cas, dès les premiers mois enfermés ici, elle a abandonné parce qu'elle est tombée enceinte et que personne n'aurait pu l'aider. Adonis est ce qui l'a convaincue de rester, tandis qu'arraché de sa mère elle pouvait quand même le voir grandir de loin. Aujourd'hui elle se souvient de ce qu'elle était que quand sa route croise celui de Edelweiss et il y a quelque part l'envie de la soutenir, de la protéger pour qu'elle n'ait jamais à souffrir comme elle a souffert. Alors Virginia lui permet de s'exprimer quand elle le souhaite, par la danse, par les mots, elle la traite avec respect. Elle e cherche pas forcément à tisser de lien, mais elle se sent toujours mieux comme ça. Edelweiss l'a aidée de nombreuses fois, en lui donnant son avis, en prenant un rôle pour l'inspirer ou même en venant danser entre les murs de la salle d'exercice pour aider l'esprit de Virginia quand elle ne sait plus penser, quand elle n'arrive plus à trouver ce qui l'inspire.

Le regard d'Edelweiss est toujours aussi glacial, et elle aurait pourtant rien à lui envier, Virginia a des privilèges mais mourra ici, à son âge, elle n'a plus l'espoir de faire sa vie ailleurs, d'être libérée de ces lieux. Voilà plus de trente ans qu'elle est un oiseau enfermé dans une volière et il se passera forcément un moment où quand elle ne sera plus en mesure d'exercer, on la laissera pourrir dans une chambre jusqu'à ce qu'elle décède. Edelweiss est jeune elle a encore la vie devant elle pour la changer et se défendre. C'est pour cela qu'elle n'essaye jamais de lui faire de morale sur ses agissements, sur son comportement, elle doit garder cette flamme tout le temps ou bien la suite sera bien plus compliquée pour elle. Virginia la laisse venir vers elle, et lui demande de l'aide tout en venant mettre des chaussons entre ses mains. Et la shade lui déclare ne rien pouvoir faire pour elle, croyant qu'il s'agit juste d'une demande de raccommoder les chaussons. Virginia laisse échapper un rire amusé, avec tous les services qu'elle lui a déjà demandé elle aurait pu savoir d'avance qu'il s'agirait de danse et non de raccommoder. « C'est pour danser Edelweiss. »

Virginia laisse son piano et ses partitions pour ajuster ses propres chaussons puis se lève en s'emparant de la télécommande de la chaîne Hifi. Virginia voudrait faire d'elle une Swan, mais sait très bien que ce n'est pas le désir d'Edelweiss, ayant déjà eu cette conversation là avec elle. Ce n'est pas dan sa nature de forcer les choses, Virginia continue quand même de solliciter sa grâce et son élégance enfouie et cachée au fond d'elle afin de trouver de l'inspiration. Virginia se dirige vers la barre pour débuter quelques enchaînements d'échauffement et invite Edelweiss à la rejoindre d'un signe de tête. « Comme d'habitude, à la barre d'abord »  Virginia sait qu'elle peut être réticente à l'idée de danser, même si elle l'a déjà entraînée par le passé. « Je vais faire l'échauffement avec toi. »

La danse est aussi un moyen d'exprimer et de laisser aller son énergie, sa frustration, libérer ses pensées le temps de quelques pirouettes. On approuverait pas ce genre de chose qi on la voyait faire, mais elle est certaine aussi qu'on ne dirait rien s'il s'agit de son inspiration. Parce que Virginia a toujours fourni un travail exemplaire et qu'il en va aussi de la rentabilité de l'établissement concernant le souci de faire des spectacles beaux et réussis. Même si elle la fait venir en dehors des cours des Swans, Virginia ne s'en cachera pas pour autant, Edelweiss l'inspire et ce n'est pas une honte, parce qu'elle lui rappelle trop elle, il y a longtemps, la ramène à ses premiers rêves et ses premières envies.



_________________
Lestat sonata

Listen, Louis. There's life in these old hands still. Not quite Furioso. Moderato? Cantabile, perhaps. How can it be? Ask the alligator. His blood helped. Then on a diet of the blood of snakes, toads, and all the putrid life of the Mississippi, slowly... Lestat became something like himself again...
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
the nutcracker (Virginia & Edelweiss)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Pandemonium :: Salle d'exercice
+
Sauter vers: