RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne année 2020 !
Mystic Swan vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année ♥️
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Guardians Et surtout d'hommes pour renflouer ses rangs.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #8 ~ À venir
stay tuned
Partagez
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Pandemonium :: Dortoirs :: Chambres des privilégiés :: Chambre #89
Aller en bas 

 pause matinale ( Amarylis et Virginia)

Virginia (Delizska)
Virginia (Delizska)
Devoted
Identité : Delizska Kryger
Âge et date de naissance : 55 ans
Date d'arrivée : 1981
Occupation à l'hôtel : Metteuse en scène, chorégraphe
pause matinale ( Amarylis et Virginia) Tumblr_oqahhdKU7R1qljqu0o2_540

Valeur :
pause matinale ( Amarylis et Virginia) JyvYkf112 / 1812 / 18pause matinale ( Amarylis et Virginia) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Avoir une chambre personnelle
Refuser d'être proposé aux Guests
Avoir un(e) Shade personnel(le)
Avoir l'assistance d'un(e) Jewel

Messages : 69
Avantages : 92
Faceclaim : Bellucci
Crédits : ordinn
Multicompte(s) : Cassia, jasmine

 Sujet: pause matinale ( Amarylis et Virginia)   posté le Mar 26 Nov 2019 - 12:17

Pause matinale
Le schéma se répète depuis des années, a chaque saison, chaque période, chaque semaine, le réveil se fait à la même heure, et plusieurs fois par semaines elle se lève d'abord pour ouvrir à sa shade afin qu'elle fasse le ménage dans sa chambre. Virginia en profite alors toujours pour se doucher, puis manger son petit déjeuner avant de se préparer, Si on la complimente de conserver admirablement bien sa beauté, elle le voit d'années en années qu'elle vieilli, qu'elle change. Elle a beau user de cosmétiques et se masser le plus souvent possibles de remèdes, contre le temps il y a un moment où elle finira définitivement par perdre le combat. En fond sonore il y a Amarylis qui fait le ménage, elle le fait en silence, parfois elle a ses écouteurs dans les oreilles. Parfois elle se laisse juste porter par la musique que met Virginia. Virginia aime la musique, mais le matin en général c'est pour elle qu'elle la met quand elle est dans sa chambre.

Virginia tourne la tête vers sa Shade qui fait admirablement bien le ménage dans sa chambre à chaque fois, en plus d'être une personne agréable et facile à vivre malgré la vie qu'elle a. Ils les choisissent toujours plus belles les gardians, enferment leur beauté entre ces murs et les déshonorent en les rendant esclave. Virginia a beau avoir des privilèges, toutes les deux sont dans la même situation, prisonnières jusqu'à ce que le bon vouloir en décide autrement. Peut être qu'elle aura cette chance, parce que Virginia ne l'aura jamais.

« C'est bon Amarylis, laisse les vitres tu les as faites il y a deux jours, ma chambre est très propre déjà tu as fait du bon travail, comme toujours. »

Virginia est toujours impressionnée par la quantité de travail qu'elle sait emmagasiner, elle le fait rapidement et elle le fait bien. C'est sans doute pour ça qu'ils en ont fait sa shade, elle sait se montrer d'une grande aide quand Virginia en a besoin et pour cela elle a toujours su la remercier. Chose que cet endroit ne fait pas suffisamment à son goût la concernant, comme beaucoup de monde d'ailleurs. Virginia tire la chaise qui se trouve à côté d'elle et l'invite à se poser quelques instants parce que c'est toujours amplement mérité.

« Il te reste un peu de temps, viens t'asseoir prends un chocolat chaud et mange. » Fine comme elle est, Virginia se demande parfois si elle ne loupe pas des repas pour faire son travail. Ils ne doivent pas être beaucoup à lui octroyer des pauses comme ça, mais pour Virginia c'est important de pouvoir souffler un peu de temps en temps. Virginia laisse sa crème de jour pour prendre la cruche de chocolat chaud et lui en servir une tasse, sur une assiette lui dépose quelques viennoiseries et Virginia se rassied puis entreprend de se brosser les cheveux.

_________________
Lestat sonata

Listen, Louis. There's life in these old hands still. Not quite Furioso. Moderato? Cantabile, perhaps. How can it be? Ask the alligator. His blood helped. Then on a diet of the blood of snakes, toads, and all the putrid life of the Mississippi, slowly... Lestat became something like himself again...
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
pause matinale ( Amarylis et Virginia) 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

pause matinale ( Amarylis et Virginia) 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
pause matinale ( Amarylis et Virginia) JyvYkf17 / 187 / 18pause matinale ( Amarylis et Virginia) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 48
Avantages : 94
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory

 Sujet: Re: pause matinale ( Amarylis et Virginia)   posté le Dim 1 Déc 2019 - 16:02







Pause matinale
ft. @Virginia (Delizska) et Amaryllis (Naja)


(c) Nyyx | Never Utopia

Amaryllis s’était habituée à la malchance. Ce nuage noir qui planait constamment au-dessus de sa tête, cet éclat sombre dans les yeux de tous ceux qu’elle a croisé, des tortionnaires, des geôliers, elle n’a jamais connu que ça. Même au Mystic, depuis qu’elle est arrivé, elle ne compte plus les fois où elle a fait les frais de sa malchance ni toutes les fois où elle s’est sentie horriblement coupable d’avoir apprécier. Quelque part au fond d’elle, coincé au sein de ses tripes ou coincé dans ses seins, elle a quelques fois trouvé du plaisir, parfois même de l’extase dans ce qu’on a fait d’elle.

Et puis, Virginia est entrée dans sa vie. Amaryllis la connaissait. Après tout, qui ne la connaissait pas ici ? Personne. Sans trop savoir pourquoi, elle avait été projetée Shade personnelle de ce monstre du Mystic. Si au début elle avait été terrifiée au point de ne pas dormir la veille de la première rencontre avec sa maîtresse, elle s’était retrouvée devant une personne aimable, attentionnée et foncièrement douce. Amaryllis avait cru à un piège. Sa malchance lui avait souvent offert sur un plateau d’argent des hommes et des femmes d’apparence sympathique et avenante qui en avait profité pour l’utiliser, encore, et encore, et encore.

Mais Virginia n’avait jamais haussé le ton sur elle, ne l’avait jamais frappée et encore moins violée. Et pour cause, Amaryllis faisait tellement bien son travail… Si elle nettoyait tout l’établissement avait patience, dévotion et attention, la chambre de sa maîtresse bénéficiait de toute l’attention qu’elle pouvait y rajouter. Elle passait deux fois, voire trois au même endroit, à chaque fois et ça n’aurait pas été étonnant si la chambre de la Swan était la plus propre du Mystic…

Toujours là à la première heure du jour, Amaryllis se réveillait chaque jour une heure en avance pour se préparer, être le plus présentable possible devant elle. Elle n’avait cure des Guests et des Guardians pervers qui la regardaient passer dans les couloirs d’un œil lubrique, elle traçait une ligne droite jusqu’à la porte de Virginia et attendait jusqu’à ce que celle-ci vienne lui ouvrir.



« C'est bon Amarylis, laisse les vitres tu les as faites il y a deux jours, ma chambre est très propre déjà tu as fait du bon travail, comme toujours. »



Elle se tourna vers sa maîtresse, faisant valser ses cheveux embaumant le jasmin et baissa légèrement ses yeux mordorés, ayant toujours un peu de mal, parfois, à la regarder dans les yeux. Non pas par honte mais par respect. Pour lui signifier qu’elle avait tous les droits et tous les pouvoirs et qu’Amaryllis obéirait, de son plein gré. Alors, après quelques secondes de silence, elle finit par hocher doucement la tête et joindre les mains au niveau de son ventre pour signifier qu’elle était maintenant libre pour toute tâche que Virginia aurait envie de lui confier.


Quand elle lui demanda de s’installer près d’elle, Amaryllis cru qu’elle allait défaillir. Prendre le petit déjeuner avec Virginia, c’était comme gravir le mont Olympe et dîner avec les Dieux.
Néanmoins, elle mettait un point d’honneur à toujours obéir à sa maîtresse, puisse-t-elle lui demander de se suicider en avalant un litre de javel, elle l’aurait fait. C’est alors sans confiance aucune et avec des gestes peu sûrs d’eux qu’elle s’installa à côté d’elle. Elle se sentait un peu ridicule, portant seulement un débardeur blanc et un legging noir pour garantir sa liberté de mouvement et son efficacité quand elle faisait le ménage, elle avait l’impression de porter un bermuda à un mariage. Tout cela lui paraissait tout sauf normal.



« Mais… »
Osa-t-elle, « vous êtes sûre ? Cette nourriture ne m’est pas destinée… »



Dernière édition par Amaryllis (Naja) le Dim 5 Jan 2020 - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Virginia (Delizska)
Virginia (Delizska)
Devoted
Identité : Delizska Kryger
Âge et date de naissance : 55 ans
Date d'arrivée : 1981
Occupation à l'hôtel : Metteuse en scène, chorégraphe
pause matinale ( Amarylis et Virginia) Tumblr_oqahhdKU7R1qljqu0o2_540

Valeur :
pause matinale ( Amarylis et Virginia) JyvYkf112 / 1812 / 18pause matinale ( Amarylis et Virginia) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Avoir une chambre personnelle
Refuser d'être proposé aux Guests
Avoir un(e) Shade personnel(le)
Avoir l'assistance d'un(e) Jewel

Messages : 69
Avantages : 92
Faceclaim : Bellucci
Crédits : ordinn
Multicompte(s) : Cassia, jasmine

 Sujet: Re: pause matinale ( Amarylis et Virginia)   posté le Jeu 12 Déc 2019 - 12:49

@Virginia (Delizska) a écrit:
Pause matinale
Amarylis est le parfait petit sujet du Mystic Swan, elle travaille bien et ne se plaint jamais. Ils sont assez nombreux comme ça, c'est que les guardians savent bien choisir leurs proies. Amarylis est une jeune femme magnifique, alors ils ont eu tout ce qu'ils voulaient avec elle, pas de doute que son physique les aient convaincus et probablement ils en ont aussi profité. Virginia inspire et soupire lourdement, tandis qu'elle prépare sur la table de quoi la restaurer un peu, lui offrir une pause qui sera sans doute la seule dans sa journée de travail. Un regard sur sa montre, ça lui fera une belle pause le temps qu'elle finisse de se préparer. Et sa chambre est belle, brille, elle est propre et ça sent divinement bon. Elle lui est reconnaissante de lui offrir un lieu propre et dans lequel il fait bon y vivre, Virginia voit sa chambre comme un cocon, une échappatoire et Amarylis l'entretient avec soin. Alors la jeune femme semble troublée devant la proposition de Virginia, elle ne doit pas avoir l'habitude d'avoir de tels comportements envers elle, mais Virginia ne voudrait pas non plus la mettre mal à l'aise. Elle dit que la nourriture ne lui est pas destinée, mais Virginia a déjà bien mangé, elle voudrait choisir à qui elle veut donner le reste et choisit sa loyale Shade parce que c'est amplement mérité. Elle mérite même plus qu'un chocolat chaud et des viennoiseries mais Virginia ne peut pas lui offrir plus parce qu'elle n'en a pas le pouvoir. Autrement elle lui aurait offert des privilèges, mais des personnes aussi loyales comme Amarylis on préfère les garder soumises et restreintes.

« Ne dis pas de telles choses ma fille, mange à ta faim, personne n'entrera je te le promets. » Elle lui sourit, sa main posée sur la sienne et lui montre alors sa tasse, les quelques viennoiseries, elle a l'embarras du choix, elle voudrait qu'elle puisse ne profiter pour se faire un peu plaisir et souffler. Les Shade  doivent avoir rarement ce genre d'instants simples comme prendre un bon petit déjeuner en ayant le temps de le faire. Et Virginia se serait sans doute plus indignée de sa vie si elle avait été à la place d'Amarylis. Elle se sait chanceuse d'avoir tout cela pour elle, tous ces avantages. On la croirait ingrate de se plaindre, pourtant elle n'a cure de vivre dans une prison dorée, ce n'est rien comparé à la liberté qu'elle pourrait avoir. De vivre juste comme elle l'entend et pas comme on attend d'elle, elle aurait élevé son enfant et elle aurait pu être présente à tous les moments importants de sa vie. Alors elle prend soin des autres bien assez naturellement, de ceux qu'elle sent un peu fragile.

Elle lit dans les yeux d'Amarylis que sa vie n'a pas été simple, elle n'en sait rien, mais elle dégage quelque chose, comme une histoire lourde et complexe. Virginia n'est pas là pour la faire passer aux aveux, mais elle peut se montrer utile pour elle, prendre soin d'elle et aussi la pousser à s'affirmer un peu plus ou bien elle se fera dévorer par ces loups. Pour endurer tout cela sans perdre la tête elle est dotée d'une grande force dont elle n'a probablement pas idée, habilement dissimulée par le statut qu'on lui donne sur une hiérarchie trop stricte et réductrice à tous les niveaux sauf le tout dernier. Si t'es pas au sommet, tu n'es rien, tu es là pour servir. Virginia coiffe sa longue et épaisse chevelure d'ébène, plongée dans ses pensées. « Merci pour le ménage » Elle la remercie toujours, avant de partir, même si elle est là souvent dans la semaine, c'est important pour elle de respecter le fabuleux travail qu'elle fait à chaque fois. « Une longue journée t'attend j'imagine ? Prends un peu de jus d'orange si tu le souhaites, ça te fera du bien tu vas voir ! »

_________________
Lestat sonata

Listen, Louis. There's life in these old hands still. Not quite Furioso. Moderato? Cantabile, perhaps. How can it be? Ask the alligator. His blood helped. Then on a diet of the blood of snakes, toads, and all the putrid life of the Mississippi, slowly... Lestat became something like himself again...
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
pause matinale ( Amarylis et Virginia) 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

pause matinale ( Amarylis et Virginia) 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
pause matinale ( Amarylis et Virginia) JyvYkf17 / 187 / 18pause matinale ( Amarylis et Virginia) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 48
Avantages : 94
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory

 Sujet: Re: pause matinale ( Amarylis et Virginia)   posté le Dim 5 Jan 2020 - 20:23







Pause matinale
ft. @Virginia (Delizska) et Amaryllis (Naja)


(c) Nyyx | Never Utopia

Voilà plusieurs années qu’elle fréquentait le Mystic. Voilà plusieurs années qu’elle avait appris à se méfier. La gentillesse cachait souvent autre chose. Elle avait déjà été violée pour avoir cru à de la fausse gentillesse.

C’est donc d’un air peu sûr d’elle qu’elle attrapa une viennoiserie pour y mordre dedans, et son air changea. Elle n’avait jamais mangé quelque chose d’aussi bon. Les seules viennoiseries auxquelles elle avait goûté la faisaient remonter dans ses souvenirs quand elle avait vécu dans ce foyer en Angleterre, mais elles étaient décongelées, industrielles…


« C’est délicieux ! »



Elle travaillait pour Virginia depuis quelques temps déjà et elle commençait à la connaître. Ou plutôt savoir à qui elle avait affaire. Cette femme transpirait la classe, le chic, la beauté, la sensualité et le sex-appeal.

Amaryllis l’admirait beaucoup. Elle était magnifique et elle avait l’impression que chacun de ses mouvements étaient calculés au millimètres près. Elle aurait pu la regarder vivre pendant des heures rien que pour avoir une entrevue de ce qu’était son monde à elle, loin des bas-fonds dans lesquels elle évoluait. Mais à être à côté d’elle, elle avait l’impression que quelque chose n’allait pas. Comme un instrument qui sonnait faux dans un orchestre, comme un repas décongelé dans un restaurant 5 étoiles. Virginia avait sans doute mieux à faire que de discuter avec elle… En valait-t-elle-même la peine ne serait-ce que d’entendre sa voix ?

Sa question sur sa journée lui permit au moins de penser à autre chose, de temporiser et de faire le point.


« Mes matinées sont libres. Enfin, je suis à votre entière disposition. Mon programme de ménage commence l’après-midi. »


Virginia possédait Amaryllis pendant toute la matinée, si officiellement la Shade avait d’autres engagements dans la journée comme nettoyer une bonne partie du Mystic, Virginia restait sa maîtresse et elle n’avait qu’à lever le petit doigt pour qu’Amaryllis accoure, docilement et sans broncher.


Elle admirait ça aussi chez elle, cette aura puissante qui l’entourait. Elle ne connaissait pas toutes les nuances de cette relation mais elle la savait proche de Tsadquiel, et elle savait pertinemment que l’homme ne se liait pas à n’importe qui. Elle avait l’impression d’être un enfant en face d’une super héroïne, quelqu’un qui pouvait la contrôler. Et elle n’était pas si loin de la réalité. Si Virginia avait toujours été droite et juste, elle restait sa patronne et surtout sa maîtresse. Amaryllis lui obéissait et devait lui obéir, au doigt et à l’œil, exécuter tout ce qu’elle voulait.

Osant enfin se servir un verre de jus d’orange, elle redécouvrit le goût des oranges de son pays, leur saveur inimitable, leur jutosité… Elle sentit presque leurs bienfaits en deux gorgées. Elle n’avait pas bu de jus de fruit pareil depuis qu’elle avait quitté la Syrie.


« Merci. »


Elle avait soufflé à mi-voix, presque comme si elle disait quelque chose d’interdit… C’était sans doute parce qu’elle avait l’impression de faire quelque chose d’interdit. Elle était persuadée de ne pas avoir droit de profiter des avantages de sa maîtresse –même si en profiter revenait à lui obéir- et tôt ou tard, elle allait être punie.




Dernière édition par Amaryllis (Naja) le Dim 26 Jan 2020 - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Virginia (Delizska)
Virginia (Delizska)
Devoted
Identité : Delizska Kryger
Âge et date de naissance : 55 ans
Date d'arrivée : 1981
Occupation à l'hôtel : Metteuse en scène, chorégraphe
pause matinale ( Amarylis et Virginia) Tumblr_oqahhdKU7R1qljqu0o2_540

Valeur :
pause matinale ( Amarylis et Virginia) JyvYkf112 / 1812 / 18pause matinale ( Amarylis et Virginia) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Avoir une chambre personnelle
Refuser d'être proposé aux Guests
Avoir un(e) Shade personnel(le)
Avoir l'assistance d'un(e) Jewel

Messages : 69
Avantages : 92
Faceclaim : Bellucci
Crédits : ordinn
Multicompte(s) : Cassia, jasmine

 Sujet: Re: pause matinale ( Amarylis et Virginia)   posté le Lun 13 Jan 2020 - 9:00

Pause matinale
Virginia perturba le silence matinal en allumant sa hi-fi avec une télécommande. Un son un peu jazzy le matin souvent la met en forme, l'inspire. C'est aussi ce qui lui colle le mieux. Si elle n'avait pas été ballerine, elle aurait aimé être une chanteuse de jazz, quelque chose de très mélancolique et qui lui colle à la peau quand elle chante ses malheurs ou son amour perdu, son cœur en miettes. Alors elle se contente d'être une auditrice fidèle à tous ces grands qui ont fait la musique, leurs musiques puissantes résonnent dans sa chambre, parfois plus dramatiques, parfois plus douces. Un air de piano, de la batterie, quelques cuivres et elle est transportée.

Virginia laisse sa shade manger et profiter des saveurs de cette nourriture que l'on réservait qu'à certains, ils ne devaient pas avoir avoir de la nourriture de prison non plus mais a partir d'un certain stade il est possible de demander ce qu'on désire manger . Elle avait voulu quelques viennoiseries ce matin, fraîchement apportées il aurait été dommage de ne pas laisser Amarylis en profiter. Ça a l'air de lui plaire, ce par quoi la Swan répond d'un large sourire. Puis elle la questionne sur sa journée ; Du ménage principalement, mais ce matin elle était à la disposition de Virginia et puisqu'elle avait tout fini, Virginia ne savait pas trop quoi lui faire faire, alors une pause était la bienvenue, qu'elle puisse respirer un peu. Amarylis fait parti de celles que l'on entend jamais se plaindre, pourtant elle devine que sa vie n'a pas été facile. C'est une femme forte, sans aucun doute, si c'est pour continuer à obéir sans rechigner il faut beaucoup de courage. Elle espère que son travail est récompensé mais pas seulement pas la swan, mais par ses supérieurs. Elle ne se privera pas de glisser un mot à Tsadquiel, sa shade est docile, aimable, elle travaille bien, elle mérite que l'on fasse quelque chose pour elle.

Elle l'observe se servir un jus d'orange, détaille les traits de sa beauté orientale. Elle aurait fait une mannequin fabuleuse, les marques de mode se seraient arrachées son image, ou alors elle aurait été une actrice émouvante, une danseuse a la sensibilité qui n'a pas d'égale. Virginia est tirée de ses pensées tandis que Amarylis souffle un remerciement. Virginia lui fait un signe de main, ce n'est rien, elle aurait aimé qu'on l'aide aussi à sa place. « Quand tu es ici et que tu en veux n'hésite pas, je te laisserai toujours une bouteille, il en faut de l'énergie pour être ici. » Qu'on soit Jewel, Shade ou Swan, c'est un rang qui nécessite de toujours devoir donner le meilleur de soi-même, qui demande un grande énergie. Et de l'énergie elle en a, Amarylis, d'abord parce qu'elle n'a pas le choix mais elle le fait aussi avec beaucoup de conviction, des qualités très recherchées chez les Swan.

« Tu as d'autres talents Amarylis ? Est ce que tu aimes danser, chanter... ? »
Ne sait on jamais peut être est elle face à un nouveau talent, et ça pourrait lui offrir un tout autre rythme de vie avec bien plus de privilèges.


_________________
Lestat sonata

Listen, Louis. There's life in these old hands still. Not quite Furioso. Moderato? Cantabile, perhaps. How can it be? Ask the alligator. His blood helped. Then on a diet of the blood of snakes, toads, and all the putrid life of the Mississippi, slowly... Lestat became something like himself again...
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
pause matinale ( Amarylis et Virginia) 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

pause matinale ( Amarylis et Virginia) 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
pause matinale ( Amarylis et Virginia) JyvYkf17 / 187 / 18pause matinale ( Amarylis et Virginia) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 48
Avantages : 94
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory

 Sujet: Re: pause matinale ( Amarylis et Virginia)   posté le Dim 26 Jan 2020 - 22:48







Pause matinale
ft. @Virginia (Delizska) et Amaryllis (Naja)


(c) Nyyx | Never Utopia

Le son de la chaine hifi plonge un peu plus sa matinée dans la bizarrerie et l’étrangeté. Elle sait ce qu’est la musique mais ça ne fait que quelques années qu’elle a le droit d’en écouter, et encore, souvent c’est à travers sa paire d’écouteurs usée pendant qu’elle fait le ménage.
Quand elle était encore avec son mari, la musique était proscrite. Interdite. Détestée. Elle était symbole de révolution, d’éveil des peuples et de désobéissance. La police coranique qui était plus une milice qu’autre chose l’aurait abattue si elle l’avait surprise à en écouter.

Ici au Mystic, elle goûtait petit à petit les petites libertés que lui offraient son rang, ce qui était déjà énorme comparé à ce qu’elle avait pu expérimenter avant. Elle savait que beaucoup se plaignaient parfois d’être Shade, mais selon elle, c’était une chance ne serait-ce que d’avoir un toit au-dessus de sa tête.

Elle posa le verre de jus sur la table, comme si elle voulait se concentrer pleinement sur la musique, et c’était le cas.

Chaque jour, elle bénissait le ciel de l’avoir mise sur le chemin de cette femme qu’était Virginia. Elle savait qu’elle était chanceuse. Que la Swan était douce et juste. Elle ne savait pas ce qu’elle aurait fait sans elle. Peut-être aurait-elle fini entre les griffes de quelqu’un de violent ?

Ce qui lui avait sauté aux yeux quand elle a rencontré Virginia, c’était son humanité et son empathie. Pourtant, avec les privilèges qu’elle avait, elle aurait pu être déconnectée, avare, supérieure, hautaine… Ce n’était pas le cas.

Sa remarque la fit sourire, un sourire tendre et agréablement surpris. Sans doute lui faudra-t-il plusieurs jours voire semaines pour s’habituer à tant de gentillesse à son égard mais si c’était la volonté de sa maîtresse, elle ferait son possible.

Suivre les ordres était quelque chose qu’elle avait l’habitude de faire, qu’elle avait fait toute sa vie et ça n’avait pas l’air de la déranger. Mais les ordres que lui donnait Virginia était très différents de tout ce qu’elle avait connu, elle ne savait pas du tout comment réagir et elle eut peur, l’espace d’un instant, que son comportement agace la Swan. Alors elle hocha vivement la tête et avala une autre gorgée de jus d’orange.

Ne sachant pas quoi répondre à la question de Virginia, elle baissa les yeux et déclara d’une voix peu sûre d’elle


« Et bien… Je dansais pour mon mari en Syrie mais j’ai arrêté quand je me suis retrouvée seule. »


Et par seule elle voulait parler de la période où elle avait été transférée dans un foyer puis amenée au Mystic.


« Je n’ai pas beaucoup de talents… »


Elle s’en serait atrocement voulue si par sa faute, l’humeur de la Swan avait été détériorée, alors elle ajouta, plus doucement


« Mais j’adore votre travail ! Vraiment ! Je trouve que vous avez énormément de talent ! »




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
pause matinale ( Amarylis et Virginia)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Pandemonium :: Dortoirs :: Chambres des privilégiés :: Chambre #89
+
Sauter vers: