RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Guardians Et surtout d'hommes pour renflouer ses rangs.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #8 ~ Find your Valentine
Les inscriptions sont à présent terminées.
La répartition est en cours ♥️
Partagez
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Limbo :: Jardin
Aller en bas 

 [+18] Seuls à deux ~ SIRIUS

Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
[+18] Seuls à deux ~ SIRIUS 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

[+18] Seuls à deux ~ SIRIUS 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
[+18] Seuls à deux ~ SIRIUS JyvYkf17 / 187 / 18[+18] Seuls à deux ~ SIRIUS IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 50
Avantages : 50
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory et Perseus, receleur d'oeuvres d'art

 Sujet: [+18] Seuls à deux ~ SIRIUS   posté le Sam 7 Déc 2019 - 0:11







Seuls à deux
ft. @Sirius (Alessandro) et Amaryllis (Naja)


(c) Nyyx | Never Utopia

2h45 du matin. Les yeux grands ouverts dans l’obscurité, Amaryllis n’y voyait rien mais ce n’était pas ça l’important. L’important, c’était ce qu’elle ressentait.

Encore une nuit où elle allait batailler pendant des heures avec elle-même pour fermer l’œil, encore une nuit où des images de son passé s’invitaient dans son présent et son cerveau, trop occupé à les remettre à leur place ne s’embêtait pas à la faire dormir.

Immobile, elle tendait l’oreille pour écouter sa propre respiration, la calant sur le rythme le plus calme possible, rien n’avait jamais marché mais elle essayait toujours, tous les soirs ou presque. Eternelle optimiste, elle était du genre à voir du bon chez tout le monde, même chez ceux qui l’avaient infectée de toutes ses angoisses et de toute ses insomnies qui parasitaient sa vie.

Heureusement, jusqu’à maintenant, elle ne les avait pas laissées impacter son travail, malheureusement, il fallait qu’elle trouve une solution vite, quelque chose pour la calmer. Si les sorties dans les jardins lui faisaient toujours du bien, elle ne pouvait pas continuer éternellement comme ça…
Et elle se répéta ça en quittant son dortoir, abdiquant finalement contre l’envie de se rafraichir un peu.

L’extérieur était frais, ce qui eut pour effet de la réveiller un peu. Elle n’était vêtue que de son pyjama : un legging noir et un débardeur blanc, rien de bien élaboré ni de très chaud. D’ailleurs, au moment où ses pieds nus touchèrent le sol du jardin, un serpent de frisson remonta le long de ses longues jambes pour se nicher dans le creux de sa nuque et la faire trembler. Mais elle avait l’habitude et n’essaya même pas de calmer son corps. Dans quelques minutes, elle allait s’habituer à la température. Pour le moment, elle devait surtout s’occuper de chercher un coin tranquille et calme où se poser pour respirer.

Un banc attira son attention, elle s’y laissa presque tomber avec un soupir de soulagement, comme si elle venait de marcher deux heures et qu’elle avait enfin trouvé un endroit où se reposer. Son corps était conditionné pour se détendre automatiquement, trop habitué à ce genre de sortie nocturne.


Alors, une fois installée, elle ramena ses bras devant elle et les observa.

Les frissons qui parcouraient encore son corps mais auxquelles elle n’avait plus fait attention rendaient ses cicatrices encore plus évidentes. Des cicatrices d’un passé encore trop présent. Des marques de points, des griffes, des dents même parfois. On pouvait presque lire son histoire sur ses bras, son dos, son ventre, son pubis, ses cuisses. Les hématomes étaient partis mais pour les plaies qui avaient mal cicatrisé puisque personne n’avait pris la peine de s’en occuper, elles, étaient toujours présentes et la liait toujours à cette partie d’elle qu’elle peinait tous les jours à enfouir au plus profond de ses entrailles ou dans un coin de sa tête mais qui ressortait quand elle se retrouvait seule avec elle-même.

Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
[+18] Seuls à deux ~ SIRIUS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Mystic Swan :: Limbo :: Jardin
+
Sauter vers: