RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Guardians Et surtout d'hommes pour renflouer ses rangs.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #8 ~ Find your Valentine
La répartition est terminée. Bon rp à tous ♥️
Partagez
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
Aller en bas 

 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Sam 18 Jan 2020 - 16:16

Around a Dark Corner
Le viol. J’y repensais souvent, évidemment. Cependant, la vie suivait son cours. Même, tout s’était accéléré après ça : j’avais couché avec ma cousine. Poppy avait été ma première Jewel, après des années dans l’hôtel à fantasmer sur ces femmes de luxe… Et dans la foulée, il y avait eu Jasmine. Sans doute avais-je besoin de réconfort après cet épisode avec Poppy. Sans doute quelque chose m’avait libéré de la contrainte, et désormais après Poppy, j’avais l’impression que je pouvais coucher avec toutes les Jewel de l’hôtel.

Sauf que, pas du tout. À part Jasmine avec qui je couchais régulièrement désormais, il n’y en avait pas d’autres. Il n’y avait même plus Poppy. Tant mieux ? Oui, normalement, je devrais dire tant mieux : après ce qu’elle m’avait fait, il serait fou de vouloir de nouveau passer du temps avec elle… et pourtant, ça me démangeait ! L’acte en lui-même avait été agréable : Poppy était belle et sexy et elle savait vraiment bien faire l’amour. Mais… c’était le reste qui ne m’avait pas plu, à savoir, un acte forcé.

Il y avait eu un carnage dans la salle d’eau des Shades. Je n’avais pas suivi toute l’histoire, mais une fille avait fait une grosse bêtise, et un Guardian l’avait surpris. Il avait décidé de la punir ici et là, dans la salle d’eau. Il y avait fort à faire pour réhabiliter l’endroit, et même si l’on m’avait dit qu’une fille s’occupait déjà de nettoyer le sang, du renfort ne serait pas de refus pour remettre tout en place. Je n'avais pas spécialement eu envie de me proposer pour faire ça, mais quand j’avais réalisé que je serais seul avec une Shade dans la salle d’eau, j’avais tout de suite dit oui !

Plombier, certes, mais Shade avant tout. J'avais alors troqué mes outils de plomberie pour une serpillière pour me diriger guilleret jusque dans la salle d’eau. Quelle ne fut pas ma surprise d’y trouver Poppy vêtue d’un tablier sale : elle était agenouillée et tenait une éponge ensanglantée à la main. Que faisait-elle là ? Bouche bée, je laissai tomber ma serpillière en me demandant bien si quelqu’un me faisait une blague. Mais non, c’était impossible, personne n’était au courant, personne à part Jasmine et jamais ma cousine ne m'aurait infligé une chose pareille.

« Bonjour Poppy… » dis-je sobrement en reprenant mon matériel et en m’approchant doucement d’elle. J’avais tellement de questions à lui poser, mais l’incompréhension et surtout, la peur m’empêchaient de parler. Sans dire un mot, je me mis à frotter la grosse tâche de sang qu’elle avait bien du mal à essuyer… On lui avait donné une éponge pour faire ça… quelqu’un avait voulu la mettre en difficulté, c’était évident. « Je… je m’en occupe. » parvins-je tout de même à balbutier. Une Jewel habillée comme une Shade et équipée d’une éponge pour réaliser une tâche ingrate... ça y est, je comprenais enfin : elle avait été punie.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium


Dernière édition par River (Krishan) le Sam 15 Fév 2020 - 0:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Sam 18 Jan 2020 - 18:03

No matter how deep the darkness,
a light shines within
Tu as fais une connerie, Poppy. Assez grosse, trop peu discrète, pour que tu subisses les foudres de Tsadquiel lui-même ce soir-là. Gifles et insultes alors que dans ton esprit un peu alcoolisé, tu auras voulu bien faire. Tu auras voulu te défendre, même trouver façon de ramener de l'argent à l'hôtel plutôt que de te faire menacer de la sorte gratuitement. Sauf qu'il ne voulait pas louer, ce Guest. Il voulait abuser dans un coin sombre et tu t'es rebellée. Tu n'aurais pas dû le repousser, bien que ce ne soit qu'à peine. Tu n'aurais pas dû car tu as accroché son verre et voilà, ça aura volé en éclats. Le verre comme la situation, dans ce cas-ci. Le Guest a fait une scène et tu t'es alors rapidement vue menacée de perdre ton bracelet. Tu aurais aimé être l'une des favorites, l'une des privilégiés à ce moment-là, pour arriver à t'expliquer sans te faire gifler comme pour que tu ne puisses cracher tes pseudo-mensonges. Sauf que non, la punition est tout de même tombée. C'était déjà mieux qu'un bracelet arraché, sauf que tu n'étais pas encore pleinement sauve. Ton bracelet était encore en jeu et au moindre geste de travers, tu terminerais ta vie dans les vêtements que tu portes à l'immédiat. Vêtements abimés, loin de la luxure habituelle. Quelques jours à peine et déjà, la douceur des sous-vêtements de la marque de Jabbah te manquait.

Bien entendu que c'est toi qu'on a appelé. C'était de toute évidence que l'on allait y coller la Jewel punie pour cette tâche plutôt qu'une Shade ayant l'habitude et qui saurait, sans doute, le faire efficacement. On s'amusait à te donner les pires tâches entre les mains, c'était à prévoir. On allait profiter du fait que tu ne pouvais rien dire, rien contredire, pour te mettre les plus grosses saletés sur le dos. Tu t'étais presque préparée mentalement afin de subir tout ça, à la suite de l'incartade avec le Guardian. Sauf que tu ne t'étais pas attendue à ce carnage en arrivant dans la salle d'eau. Tu ne t'étais pas attendue à autant de sang quand tu as demandé ce que tu pouvais utiliser pour aller nettoyer. Un seau et une éponge, un peu de nettoyant et un sourire louche aux lèvres. C'est tout ce à quoi tu as eu droit. Ce sourire était remplis de mesquinerie, de moquerie, tu le savais bien: ce n'était pas chaque jour qu'une Jewel se ramassait chez les Shade alors sans doute qu'ils en profitaient. Les bras te tombent un peu tandis que tu constates les tâches au sol. « Ils sont sérieux.. ? » Que tu te marmonnes à toi-même, maudissant à voix basse tandis qu'il n'y a personne. Un soupire t'échappe et finalement, tu t'abandonnes à cette tâche.

Et ça ne veut pas coopérer. Si au départ, tu appliques de la pression afin de tenter de faire partir la tâche au sol, la force manque peu à peu, le sang se nettoyant alors moins bien par défaut. Qui avait eu l'horrible idée de faire ces planchers en bois? N'avait-il pas conscience que ça imbibe? Tu replonges l'éponge dans le seau, rince, recommence à frotter. Tes ongles sont sales, certains sont même cassés. Tu les as toujours tenus relativement courts, mais c'était désormais loin d'être entretenus. Tes cheveux n'avaient pas le même éclat, faute de bon shampooing manquant, malgré que tu te fasses violence pour subir l'eau rarement chaude afin de te laver chaque jour. L'espace d'un instant, tu as envie de jeter l'éponge de frustration, mais tu n'as pas même le temps de mener ta pensée plus loin qu'un bruit de porte retentit et le bruit d'un objet tombant au sol te fait sursauter.

Tu détournes la tête un instant, voyant River qui ramasse son matériel après t'avoir salué. « Bonjour, River. » C'est moins sobre, plus fatigué, peut-être même avec une pointe de culpabilité. Parce que River et toi, il y a un historique. River, c'est le petit pervers qui t'a observé ici et là avec quelques Guests -si tu savais comment il y en avait bien plus que tu crois- pour aller jusqu'à t'interrompre lors d'une séance parfait parce qu'il était en train de se masturber. En colère, l'excitation à son apogée, tu t'es retrouvée les idées troubles jusqu'à commettre l'irréparable. Tu l'as violé, Poppy. Tu l'as forcé à un acte sexuel parce que tu as voulu le punir de son geste. Tu culpabilises tellement, ce geste étant si loin de tes habitudes. De le voir là, tu crois qu'il vient en ajouter une couche, profiter de ta punition pour se venger de ce que tu lui as fais. À tout coup, tu l'images uriner sur ce que tu nettoies pour te donner encore plus à faire. Tu ne le connais pas, si ça se trouve il est rancunier, qu'il t'en veut horriblement, qu'il souhaite peut-être même ta mort pour lui avoir fait subir une telle chose: tous ne sont pas ici par choix et pourtant, tout le monde subit. Sauf que non, il nettoie, River. Avec une foutue serpillère tandis que tu es là, avec ta petite éponge. Tu serres les dents en voyant les fibres frotter bien plus efficacement la tâche. Mais voilà qu'il te dit qu'il s'en occupe, qu'il peut le faire. Et toi, Poppy, tu as beaucoup de fierté, beaucoup d'égo, malgré tout. Pire encore quand l'on t'amène à une tâche ingrate de la sorte. « Je peux le faire, River. » C'est un peu distant, c'est lâché entre les dents, comme un chien heurté qui grogne pour éviter que l'on s'approche. Tu n'as pas envie qu'il pose des questions, qu'il te demande pourquoi t'es là... Tu as assez honte comme ça, Poppy. Tu veux juste que ces deux semaines passent en vitesse pour être débarrassée rapidement.
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Dim 19 Jan 2020 - 17:04

Around a Dark Corner
Elle avait été punie. Eh bien, bien fait ! Oui, voilà, c’était bien fait pour elle ! Bien sûr, je ne me faisais pas d’illusions : la punition ne découlait pas de son acte horrible, ça n’avait probablement même rien à voir… Mais quand même, je me disais que justice avait été rendue. Poppy s’était fait rattraper par le karma, et à partir de là, pas question d’en rajouter une couche : elle devait déjà se sentir bien mal d’être reléguée au rang de Shade ! Apparemment, ce n’était pas permanent : elle portait encore son bracelet rouge. Au moins, elle verrait ce que ça fait d’être tout en bas de l’échelle, elle voyait ce qu’on devait faire tous les jours…

J’avais voulu l’aider, mais cela semblait importuner la blonde. Elle disait qu’elle pouvait le faire… c’était sans doute vrai, mais elle serait sans doute morte d’épuisement avant d’avoir terminé ! Quelqu’un avait voulu se moquer d’elle en lui donnant seulement une éponge pour essuyer tout ce sang, elle risquait de frotter tellement fort que bientôt, ça serait son sang qui coulerait de ses doigts usés contre le sol rugueux de la salle d’eau.

« Allez… allez faire les lavabos plutôt. Ça… ça sera plus… plus facile avec… avec l’éponge. » dis-je en tremblant de peur. Je venais de lui donner un ordre, je n’avais pas retiré par serpillère de la flaque de sang. J’avais osé lui parler ainsi alors que je savais de quoi elle était capable quand elle était contrariée ! Je me faisais tout petit, n’osant même pas regarder si elle abandonnait la tâche pour se consacrer aux éviers comme je le lui avais recommandé.

Je lui tournai le dos, imaginant mille scénarios dans lesquels elle extériorisait toute sa colère sur moi. Elle pouvait m’étouffer en me faisant avaler cette éponge, immerger ma tête dans une cuvette de toilettes… C’est qu’elle avait le choix, ici. C’était bien différent d’une salle de jeu, mais si elle voulait de nouveau me faire du mal, me torturer et abuser sexuellement de moi, elle trouverait certainement un moyen. « Vous restez combien de temps ? » demandai-je par-dessus mon épaule. J’avais trouvé le courage de lui poser cette question…

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mer 29 Jan 2020 - 5:15

No matter how deep the darkness,
a light shines within
Tu ne sais même pas cela fait combien de temps exactement que tu frottes cette foutue tâche de sang au sol. Quelques minutes à peine ? Des heures ? Tu ne sais pas, franchement pas. Peut-être que l'on en a eu marre que tu prennes autant de temps et qu'au final on t'a envoyé quelqu'un. Peut-être que c'est pour te botter les fesses pour que tu puisses aller plus rapidement. Une crainte se forme, au tout départ, d'un Guardian qui vient pour te crier d'aller plus rapidement et, sous son insatisfaction de ton exécution, t'arrache ce bracelet pourpre à ton poignet. Alors tu continues, forces, t'épuises petit à petit sur cette tache qui ne semble pas vouloir quitter le sol malgré la force que tu y mets. Finalement, tu découvres que la personne à tes côtés, c'est nul autre que ta victime. River. Ce gars qui en a trop vu, qui a osé se branler en te regardant faire. Au final, tu as passé ta frustration sur lui, lui a donné ce qu'il désirait si ardemment. Pour finir tout ça sur une note de culpabilité ultime en te rappelant ses supplications d'arrêter.

Il te dit qu'il s'en occupe, s'occupe du sang au sol afin de t'aider ou qu'importe la réelle raison de son geste. Sauf que tu ne veux pas qu'il t'aide, tu ne veux pas qu'il fasse ta tâche, à risque que quelqu'un croit que tu délègues ce que l'on te demande si jamais il n'a pas été envoyé ici volontairement. Parce qu'il semblait surpris de te retrouver là, après tout, au point d'en échapper la serpillère. Lui avait-on dit que tu étais rendue Shade l'espace de quelques semaines ? Tu es surprise que ça n'a pas fait le tour tout entier de chaque bouche de ces bracelets violets. Après tout, une Jewel qui tombe, ça fait son effet. Pas autant qu'un cygne gracieux qui s'échoue, mais c'était déjà un acte en soit. Tant mieux, cependant. Tant mieux, que tu te dis, parce que comme ça, ça voulait simplement dire que ce n'est pas tout le monde qui est au courant encore. Le secret se garde encore un peu, avec de la chance.

Pourtant, te voilà là, avec lui, alors que tu dis que tu t'occupes de cette tache, bornée, mais sa voix reprend de nouveau. Il tremble de peur, tu l'entends dans sa voix, son intonation tout entière et non seulement ça te fend le coeur de voir qu'il est terrorisé de ta personne à cause de ce que tu as fais, tu es également embêtée par ses paroles. Tu n'as pas envie de lui obéir, n'as pas envie de laisser le sang par terre à risque des conséquences. Tu n'es pas une lâcheuse, Poppy, et ton égo en prend un coup de te faire passer pour une incapable. De te faire donner des ordres par quelqu'un qui est normalement tout au bas de l'échelle. Tu t'arrêtes dans ton geste alors que tu relèves les yeux vers lui, vers ce regard qui fuit tandis qu'il ne bouge pourtant pas, qu'il reste statique. Un soupire s'échappe alors que finalement, tu mets l'éponge dans le seau pour ensuite te relever, amenant le tout avec toi vers le lavabo. Sans rien dire, sans commenter... Juste obéir. Faire ce qui t'est demandé sans un mot de travers, c'est ça que l'on attendait de toi après tout.

Le seau se pose au sol à côté de l'évier, afin de reprendre l'éponge et faire partir les gouttelettes qui se sont propagées jusque là, mais aussi tenter de rendre l'évier un peu plus propre parce que rien n'est visiblement salubre dans ce coin. Ton dos, tes genoux, ton corps semble douloureux pour être resté dans cette position, courbé. Rien à voir avec ce que pouvait te faire endurer les Guests par moment, à encaisser les coups de reins alors que tu crois que ton corps va se casser en deux, mais les courbatures restent. Surtout que le lit, lui, se veut loin d'être confortable également. Tout le monde dort coincés dans ce dortoir, malheureusement. Tu n'as jamais cru qu'ils étaient choyés, tu n'as jamais regardé quelconque Shade comme de la vermine. Tu savais bien que tu avais une part de luxe en étant Jewel, mais ce confort te manque, ayant toujours été admirative que les Shades encaissent ce rôle sans se plaindre de ce qu'ils pourraient avoir. Tu veux ton lit, le confort de ton matelas un minimum confortable ou le luxe de pouvoir dormir dans le moelleux du lit d'un Guest. Tu veux tes privilèges de nouveau et une semaine n'est pas même passée, encore. Vas-tu seulement avoir un lit quand tu reviendras? Parfois, ils auraient pu avoir décidés de l'attribuer à quelqu'un d'autre en ton absence... Tu ne sais pas, tu ne veux pas savoir. Puis, la voix de River te surprend, se fait entendre de nouveau, te déconcentre de ta tâche actuelle. Combien de temps..? « Trois semaines. » Tu admets d'abord, la voix un peu distante, dans le déni de ce qui t'arrive présentement. « Enfin, un peu moins que trois semaines, maintenant. » Le silence retombe, la lèvre se fait mordiller par tes dents pour un petit moment de réflexion, avant de cesser de nouveau.

Il y a tellement de choses que tu voudrais lui dire, que tu voudrais aborder avec lui, mais tu n'as pas l'impression que c'est le moment. Que c'est la situation idéale pour t'excuser de ce viol. Plutôt, tu te rabats sur la raison de sa venue, sur pourquoi il est là. Une base volontaire serait au plus surprenant, maintenant que tu y penses. « On t'a imposé de m'aider ? » Parce que c'est ce qui te semble le plus logique comme raison de sa présence. Si c'était le cas, allais-tu être punie qu'on ait été obligé d'envoyer quelqu'un t'aider? Tu n'en sais rien, Poppy. Tu as juste si peur de perdre ton bracelet à la moindre connerie de travers... Tu veux reprendre tes habitudes. Reprendre ton lit, tes beaux habits. Reprendre le temps de prendre soin de ton corps. Et, merde, faire l'amour aussi. Ça te manque, ton corps complètement accro, addict au contact des mains contre ton corps, du bas ventre qui s'enflamme. Tu as besoin que l'on te touche, Poppy, ton épiderme le réclame, trop habitué de subir la délicieuse torture sexuelle des Guests. Mais au final, ça n'arriverait pas avant des semaines encore. Tu restais coincée là, dans cette salle d'eau, à laver un évier, à culpabiliser pour le Shade près de toi, à subir le manque et avoir peur que l'on vienne t'arracher ce bracelet. Tout ça pour un verre renversé.
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mer 29 Jan 2020 - 18:30

Around a Dark Corner
Réuni avec Poppy dans la salle d’eau des Shade, je n’étais vraiment pas du tout serein. Ce n’était pas comme ça que j’avais envisagé nos retrouvailles, pas dans un lieu aussi reculé que celui-ci, pas aussi peu de temps après le viol. Cette agression sexuelle m’occupait toujours autant l’esprit, je me demandais même si un jour, j’allais pouvoir oublier ça et passer à autre chose… Le souvenir traumatique de ma première fois avec une Jewel était profondément enfoui dans mon esprit.

« D’accord. » répondis-je sobrement. Trois semaines ? Sa sentence n’était pas si lourde que ça… Moi, ça faisait bientôt huit ans que j’étais Shade. Sauf que c'était pas une punition. Un peu moins de trois semaines maintenant, ça veut dire que sa punition a commencé déjà depuis un petit moment. J’essayais pourtant de me tenir au courant de plus trucs possibles concernant l’hôtel, mais force est de constater que je pouvais pas tout suivre non plus.

Poppy n’essaya pas de résister à ce que je lui avais suggéré de faire : sans rechigner, elle se dirigea vers les lavabos. Ça ne devait pas lui faire beaucoup plaisir cela dit : une fille comme elle, ça avait beaucoup de détermination. Quand elle voulait faire un truc, elle allait jusqu’au bout… J’en sais quelque chose. Le silence ne dura pas longtemps : la Jewel punie me demanda si l’on m’avait ordonné de l’aider. « On m’a dit que je devais aller filer un coup de main à la fille qui était dans la salle d’eau, c’est tout ce qu’on m’a dit. Je savais pas que… ça allait être… vous, la fille en question. » articulai-je en me tournant vers elle.

Qu’elle est belle, Poppy. Qu’elle est sexy avec son corps filiforme, ses cheveux courts sauvages ! Ça m’agace ! Je m’en veux de penser à des choses pareilles alors qu’elle m’a fait du mal… Elle ne mériterait pas d’être aussi excitante cette femme méchante ! Je savais pourtant que tout n’était pas sa faute. Je savais, mais n’acceptais pas encore qu’il y avait des éléments que j’avais appréciés pendant ce viol… L’envie de la pénétrer de nouveau, de voir son beau corps, ses jolis petits seins bouger tandis qu'elle me chevaucherait… C’était tentant.

Je restais mutique un instant en me concentrant sur une autre tâche de sang, plus petite, mais que Poppy aurait tout de même eu bien du mal à faire disparaitre avec le matériel dont elle disposait. Des pensées inappropriées s’amassaient dans ma cervelle et j’avais honte. « Du coup, ça fait longtemps que vous n’avez pas eu de… rapport ? » osai-je demander sans pour autant la regarder. Elle était Jewel, elle devait avoir pris l'habitude de coucher avec quelqu'un tous les jours ou presque. Nous n’étions pas beaucoup d’hommes chez les Shades, peut-être n’avait-elle pas eu l’occasion de passer du temps avec l’un d’entre eux. Peut-être y avait-il un manque...

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mar 11 Fév 2020 - 20:28

No matter how deep the darkness,
a light shines within
Tu culpabilises, Poppy. Tu te sens mal de te retrouver dans la situation dans laquelle tu t'es toi-même mise. Trois semaines privée de tes avantages, de ce pseudo luxe que pouvait t'apporter le fait d'être une Jewel. Loin du confort des Guests, tu sais que tu es tout de même choyée d'être à la position où tu es. Pourtant, le karma t'a ramassé à une vitesse effarante. Le karma a décidé de te punir pour avoir violé un Shade. C'est ce que tu présumes, du moins. Parce que si tu as tout de même tenté de bien faire vis-à-vis ce Guest, ça a dérapé et te voilà à subir les conséquences du grand karma qui s'affaisse sur tes épaules légères. Poids de la culpabilité parce que tu as succombé à tes désirs, parce que tu t'es fais capricieuse et que tu t'es préoccupée de ton plaisir. Une Jewel n'y a pourtant pas le droit, tu le sais bien. Elle n'est là que pour écarte les cuisses et gémir le nom du Guest qui aura payé pour ses services. Qu'un bout de chair pour être désirée et non désirer quelque chose.

Il est sans doute heureux de ton humiliation, River. Heureux de te voir subir ce que tu mérites sans doute à ses yeux. Il te demande la durée de ta visite, de ta punition. "D'accord" qu'il te dit. Rien de plus, rien de moins. D'accord. En même temps, tu ne pouvais pas t'attendre à quoi que ce soit. Tu ne pouvais pas t'attendre à ce qu'il te plaigne. Qu'il ait pitié de ton sort. Ce serait complètement ridicule, après tout. Plutôt, tu te lèves sans rien dire afin d'aller vers l'évier pour nettoyer. C'est ce qu'il avait demandé et tu te devais de l'écouter, tu n'avais pas le choix. Surtout avec lui. Surtout avec quelqu'un qui t'en veut. Parce qu'à la moindre chose, il n'allait pas se faire prier pour te dénoncer à un Guardian pour que tu perdes à jamais ton bracelet. Bien que, forcément, il ne sait sans doute pas que ce serait la conséquence en bout de ligne. Il viendrait te mettre des bâtons dans les roues, il viendrait s'assurer que finalement, les moindres mauvais coups soient rapportés. Du moins, c'est ce que tu crois. Puis c'est à ton tour de répondre peu. « D'accord. » Il ne savait donc pas encore que tu étais là. Ça devait être une bonne surprise, tu présumes. Le genre de surprise qui fait jubiler de bonheur de voir que le karma se retourne contre ceux qui méritent.

Tu persistes à nettoyer ces taches de sang, la fatigue se démontrant petit à petit suite à cette tache que tu auras tenté de faire disparaître avec ta simple éponge. Le silence se fait presque le bienvenu, ravie de ne pas l'entendre se moquer ou t'insulter. Sauf que... Ça se brise, d'un coup, alors qu'il ose poser la question. Celle que sans doute tout le monde se questionne lorsqu'une Jewel est punie. Depuis combien de temps? Assez pour que le manque se soit creusé à ton ventre. Assez pour que tes doigts brûlent du manque de contact. Assez pour que tu te sentes seule et que tes doigts ne sont plus suffisants. Le besoin de réconfort se veut ultime, telle une addiction, telle une droguée au sexe plutôt qu'à de la came. Le corps réclame ce dont il a l'habitude. Tu prendrais les coups de Jabbah en triple si ce n'était que pour avoir un cinquième de la douceur qu'il t'apporte ensuite. Tu cesses tes gestes un court instant, afin de détourner la tête pour le regarder, pour sonder son visage. Pour voir s'il n'y a pas de la moquerie cachée dans cette question. Tu n'en lis pourtant rien de tel, inspirant lentement. « Quatre jours, je crois? J'en sais rien, je préfère ne pas compter. Ça fais juste... trop longtemps. » Et tu détournes le regardes, tu préfères éviter ses réactions. Tu préfères éviter de croiser un sourire satisfait qui pourrait se mettre sur ses lippes à l'entente de ta réponse, alors tu retournes à ta tâche. C'est préférable ainsi. Parce que tu en as déjà marre, Poppy. Tu veux juste retourner à ta place alors que tu n'as pas même fait ta première semaine encore. Et tu te sens faible, merde. Si faible de ne pas savoir encaisser le manque, les corvées. Tu es plus forte que ça, Poppy. Tu n'acceptais pas de te sentir fragile, là maintenant. Encore moins à ses côtés.
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mar 11 Fév 2020 - 21:08

Around a Dark Corner
Le mois dernier, c’était elle qui donnait les ordres, c’était elle qui contrôlait tout. C’était elle qui avait décidé quoi faire de mon corps. Maintenant, c’était à mon tour. Je lui avais conseillé d’aller s’occuper des éviers, elle n’avait pas désobéi. Parce qu’elle ne pouvait pas désobéir : elle ne pouvait pas prendre le risque de faire la rebelle pendant la durée de sa punition sous peine de voir sa sentence s’aggraver. Je pouvais sans doute lui faire faire n’importe quoi… L’humilier davantage, prendre ma revanche : lui retirer cette éponge et ne lui laisser que ses mains pour frotter le sang. La forcer à se déshabiller, lui faire l’amour tout en la forçant à continuer de frotter ces tâches... Les idées ne manquaient pas, mais je n’avais pas envie de m’abaisser à ça. Je n’avais pas envie d’être méchant. Je ne voulais pas être comme elle.

Et, la Jewel déchue me répondit que ça faisait quatre jours qu’elle n’avait profité des plaisirs de la chair. Je lui adressai une expression compatissante sans chercher à croiser son regard pour autant. Ça fait juste trop longtemps, quatre jours. Je pouvais la comprendre : moi-même déjà, deux jours, ça faisait trop. Mais moi… moi, faire l’amour, c’était pas mon métier. Elle, oui. Et maintenant qu’on l’avait habitué à donner son corps aux Guest presque tous les soirs, cette coupure soudaine avait tout chamboulé... Cela lui manquait. « Oui, c’est comme… hum... c’est toujours pareil en fait : on se rend seulement compte qu’il nous manque une chose seulement quand on ne l’a plus… » dis-je en prenant appui sur ma serpillière.

La pauvre. En temps normal, j'aurais traité cela comme une situation d’urgence : je n’aimais pas qu’une femme soit délaissée ainsi. Normalement, je me serais déjà proposé pour... l'aider. Toutes ces déesses méritaient qu’on leur donne du plaisir ! Mais, évidemment, dans la situation de Poppy, c’était plutôt délicat. Pour faire court, elle ne méritait pas que je lui rende ce service, pas après ce qu’elle m’avait fait. Évidemment que j'avais envie d'elle ! Nous sommes deux dans une pièce, elle est une belle femme en manque et moi je suis un homme… serviable.

Je ne pouvais me permettre de craquer le premier et de lui proposer de lui faire l’amour, là, maintenant. Ça serait trop facile ! Elle aurait l’impression que son acte odieux n’aurait pas de conséquence. Ah, je peux le violer, et il en redemande plus tard sans m'en tenir compte ? Parfait alors ! Non, ce n’était pas comme ça que je voulais que ça se passe. Je voulais que ça soit elle qui craque la première, elle qui me supplie de la prendre. Ainsi, comme si de rien n’était, je retirai mon T-shirt que j’enroulai grossièrement autour de la taille. « Pardon, j’ai l’habitude de travailler comme ça… Il fait vite chaud dans cette salle d’eau ! » déclarai-je en reprenant ma serpillière et en me remettant au travail. Elle ne pouvait échapper à la vision de mon torse nu.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mar 11 Fév 2020 - 21:42

No matter how deep the darkness,
a light shines within
Si tu n'avais pas de fierté, probablement que tu serais déjà partie voir Tsadquiel afin de lui demander pardon, de lui demander d'alléger ta punition, de la faire plus courte. Que tu avais compris la leçon. Parce que tu l'avais comprise dès le départ, dès qu'il t'avait agrippée pour t'amener plus loin. Pour t'amener dans un coin à l'abri des regards afin de t'expliquer, de te gronder. Tu n'avais pas besoin de beaucoup pour comprendre: tu sais où est ta place. Sauf que l'on t'avait adjugé trois semaines. Est-ce que le blond de ta chevelure donnait l'impression que tu avais du mal à comprendre? Tu étais là volontairement, tu n'étais pas l'une de ces Jewels rebelles qui sont difficiles à faire entrer dans les rangs. Non, tu as volontairement donné ton corps puisque tu le faisais déjà en dehors de l'hôtel. Mais soit, la punition était tombée et tu devais l'encaisser. Sauf que c'était salement difficile. Pire encore quand l'on t'envoie River. Était-ce volontaire ? Était-ce pour te faire craquer, comme il y a peu d'hommes dans les Shades et que l'on voulait ainsi se moquer de toi en brandissant un homme sous tes yeux? Tu t'étonnes qu'il ne te demande rien, d'ailleurs. Qu'il n'abuse pas du pouvoir qu'il a sur toi. Tu t'étonnes presque qu'il ne te demande pas de te mettre à genoux et de le satisfaire, en bonne Jewel que tu es, sans te satisfaire en retour. De quoi se venger de ce que tu lui auras fais, il y a de cela un mois. Pourtant... Rien. Et c'était sûrement mieux ainsi, bien que ça te semblait trop étrange. Trop suspect.

Tu n'oses pas croiser son regard, n'oses pas le regarder de trop quand tu lui avoues le nombre de temps que tu es ici. C'est peut-être rien pour certains, quatre jours. Pour toi, ce sont plusieurs orgasmes, plusieurs clients, plusieurs pénétrations et un corps tremblant. C'est une habitude, une routine qui dure depuis des années, un corps qui se donne et un souffle qui se perd. Sauf que tu vois ses traits qui se changent à tes paroles. De la... compassion? Tu n'es pas certaine, ça te surprendrais. Mais il y a un changement dans ses traits et c'est loin d'être de la moquerie, dans le peu que tu as pu attester le temps de parler, jusqu'à éviter son regard. Tu hoches un peu la tête en l'entendant. « C'est un peu ça, ouais. » Que tu souffles tout bas, avant de laisser un léger rire t'échapper. « Enfin bon, tu me diras... J'doute que ça te manque si l'on t'enlevait tes corvées. Et la majorité de ces filles sont là contre leur gré. Ça ne devrait pas manquer, je suppose. » Parce que la plupart de ces autres Jewels sont conditionnées, certes, mais elles ont été enlevées, arrachées à leur vie. Elles ne sont pas sur une bonne volontaire comme toi et quelques autres. C'est peut-être pas normal de t'ennuyer de te faire passer dessus par des inconnus, par des clients. Tu te mordilles un peu la lèvre inférieure sous la réflexion, reprenant ta tâche.

Le mouvement du coin de l'oeil attire ton attention par réflexe pur, tandis que tu le vois. Ce torse qui se dévoile, légèrement luisant par le travail, par la chaleur de la pièce car mine de rien; il a raison. La température de la pièce augmente facilement quand il y a deux corps qui s'y bougent pour nettoyer les dégâts. Tes mains pressées à l'évier, une éponge dans l'une d'elles, tu laisses ton regard traîner sans même que tu ne saches le retenir. Tes iris clairs se glissent le long du torse, ta bouche salivant déjà rien qu'à la vue, te forçant à déglutir. Il y a des souvenirs, légers, de ce viol. Celles où les plaintes sont assourdies et qu'il n'y a que les gémissements qui restent. De tes lèvres qui frôlent son torse, son cou. Ses quelques compliments au travers de tes gestes que tu refuses encore d'accepter. Ton coeur palpite déjà, le manque se propage, rien qu'à l'idée de pouvoir le toucher de nouveau. Parce que tu l'as désiré malgré toi, l'espace d'un moment. Tu ne l'aurais pas touché s'il était un minimum agréable à regarder. Tu jures un « Putain... » d'agacement entre tes lèvres, tout bas, quasi inaudible. Tu tentes de revenir à ta tâche, à ces taches, mais au final tu te rinces les mains et t'approche de lui. « À quoi est-ce que tu joues, River? » La voix reste basse, le regard fixé au sien. Tu n'es pas en colère, tu n'es pas énervée. Agacée, tout au plus. Parce que tu doutes que ce ne soit que du hasard, de te demander si tu es en manque pour ensuite se dévêtir. Ton regard s'échappe de nouveau vers ce torse dénuder pour remonter encore une fois vers ses iris. « Qu'est-ce que tu cherches? À te moquer ? Me punir pour ce que j'ai fais? » La voix est un peu plus douce. Parce que ça te semble la seule option possible: Se moquer de toi, chercher à attiser tes désirs sans t'offrir quoi que ce soit. Te punir à sa façon. L'idée que ce soit pour te faire craquer ne te traverse même pas l'esprit: à tes yeux, il te déteste tout simplement.
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mar 11 Fév 2020 - 22:11

Around a Dark Corner
Et tout d’un coup, Poppy n’était plus méchante. C’était étrange, mais nous avions un semblant de conversation normal. Je nous imaginai déjà parler de plein de choses différentes elle et moi. Il y avait fort à parier qu’on s’entendrait sur plein de sujets ! J’avais même entendu un petit rire s’échapper de ses lèvres ! Il était mignon, son rire ! Alors, pour ces raisons, Poppy n’était plus une méchante femme. De là à dire que je lui pardonnais ses gestes cependant… « Moi j’aime bien travailler ici. Je trouve ça très stimulant de faire le sale boulot, faire les trucs que personne ne veut faire ! Mais euh... je sais pas en effet si ça me manquera... » dis-je en souriant, un peu. Elle avait raison cependant : pour que le sexe manque à une fille, il fallait qu'elle aime le sexe pour de bon. Et il fallait aimer donner son corps. Toutes les filles ici n’étaient pas aussi complaisantes comme pouvait l’être Poppy. « Oui… c’est vrai… » ajoutai-je.

Une discussion normale…
On aurait presque dit deux amis, à parler de tout et de rien. Alors que pour elle, je n’étais que le pervers voleur de sous-vêtements et que pour moi, elle était la méchante violeuse. C’est sûr : on ne s’était pas montré sous nos meilleurs jours tous les deux… Je ne crois pas cependant qu’on puisse un jour arriver à établir une véritable amitié.

Surtout si je la provoquais de cette manière. L’ambiance agréable de la charmante conversation avait disparu d’un coup. On faisait de nouveau de la place à la tension, la crainte… la colère, peut-être même. Je fis mine d’être occupé, mais du coin de l’œil, je vis Poppy s’approcher de moi pour demander à quoi je jouais. Je jouais la surprise, faisant de grands yeux. Moi ? Je jouais ? Pas du tout ! Jamais de la vie !

J’avais osé plonger mon regard dans le sien, si clair, si beau. Quelle beauté, cette femme. Même dans une tenue peu flatteuse, même avec un maquillage absent, je la trouvais toujours très belle et désirable. Elle ne pouvait pas s’empêcher de regarder le corps avec lequel elle avait joué autrefois, elle n’y arrivait pas. J’étais le seul homme torse nu qu’elle avait vu depuis quatre jours et ça la démangeait. « Quoi ? Non, pas du tout ! Je, je… » balbutiai-je. Et puis, je repensais aux prémices du viol : je repensais à comment j’avais essayé de m’en sortir par des mensonges. Et je me souvenais que ça n’avait pas marché. Je soufflai du nez et secouai doucement la tête. « Oui… oui, je vous punis… je vous embête… » avouai-je finalement.

Je ravalai ma salive avant de me gratter la nuque, gêné par la situation inconfortable qui résultait uniquement de mes actions… J’avais l’impression de faire empirer les choses ! Peut-être aurait-il fallu faire les choses différemment… Plus simplement, aussi : ne rien dire, glisser un baiser dans son cou, la déshabiller… Mais c’était trop tard. « Je peux vous aider, Poppy. Je peux vous aider à combler un manque ! Mais ça ne viendra pas de moi, je ne vous demanderai rien… » déclarai-je d’un ton ferme.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mar 11 Fév 2020 - 23:01

No matter how deep the darkness,
a light shines within
Tu n'es pas une mauvaise personne, Poppy. Du moins, tu ne crois pas. Tu as posé ce geste certes discutable, mais à la base, tu n'étais pas quelqu'un de mauvaise. Tu avais dérapé, tu avais comme un geste odieux, tu en avais purement conscience. Savait-il au moins que tu le regrettais ? Croyait-il que tu n'en avais que faire et que cela faisait parti de tes habitudes? Vous ne vous vous connaissiez pas, malgré que vous êtes à cet hôtel depuis des années chacun. Pourtant, vous ne connaissiez rien l'un de l'autre. Et le seul opinion de ta personne que tu as réussi à lui partager, c'est ça. C'est ce viol. Tu l'écoutes pourtant te répondre, lui partage ta vision des choses. C'était peut-être un soulagement pour certaines, de se faire priver de sexe. Surtout les nouvelles arrivantes. Mais toi... Tu as l'habitude de donner ton corps. Tu y prends plaisir, même si tu ne peux pas te baser sur tes propres désirs.

La discussion persiste, jusqu'à marquer un temps d'arrêt. Et l'espace d'un instant, tu oses espérer qu'il a cessé de t'en vouloir ou qu'au minimum, il a compris que tu n'es pas une garce à tout casser. Que tu n'es pas une violeuse qui ne faisait que ça, que se venger de coups manqués sur des Shade. Que tu es quelqu'un qui n'est pas que méchante, que colérique. Tu le crois l'espace d'un moment, l'espère. Puis, il retire son chandail. Il t'offre de la torture visuelle en démontrant son torse tout en ayant bonne conscience que tu as un sérieux manque de contact physique. Agacement volontaire, ça ne pouvait pas être autre chose. Alors tu t'approches après avoir lâché l'éponge et rincé tes mains. Tu le questionnes, assurant ta voix de ne pas sonner colérique pour ne pas le braquer. Ce n'est pas ton but, tu l'as assez fais il y a de cela un mois. Il écarquille les yeux, joue sur la surprise, nie l'évidence. Tu soupires tout bas, silencieusement. Et tu allais presque abandonner, mais tu le vois hésiter, réfléchir. Un sourcil se hausse et voilà qu'il admet, qu'il le dit. Qu'il s'amuse pour te punir. Tes lèvres se pincent un peu, vexée et pourtant, tu sais que tu ne devrais pas l'être. Tu pinces les lèvres pour t'éviter un commentaire, t'éviter une parole de travers. Tu hoches un peu la tête, lentement, dans une petite inspiration. « C'est mérité. » Que tu parviens à dire, à murmurer presque. Tu déglutis, te prépare à tourner les talons, retourner à ta tâche. Fuir la moquerie, fuir l'embêtement qu'il t'oblige. Le plus tôt tu terminais, le plus tôt tu pouvais partir de la salle d'eau et aller te satisfaire toi-même, comme une grande fille. Même si t'en as marre, que t'as besoin de plus.

Sauf que tu n'as pas le temps de bouger. Tu n'as pas le temps de partir après avoir observé son air gêné. Parce qu'il parle de nouveau, parce qu'il te propose son aide. Parce qu'il demande à ce que tu agisses en premier. Et ça t'emmerde. Ça t'emmerde parce que tu aurais aimé une approche différente. Aurais aimé qu'il ne te fasse pas subir une punition. Qu'il n'attende pas que tu écartes les cuisses comme tout le monde en a l'habitude et qu'il fasse le premier pas. Sauf que c'était impossible, ça. Pas après ce que tu lui avais fais. Tu ne pouvais pas espérer une telle chose. Tu ne pouvais pas espérer qu'il agisse autrement que de te chercher, de jouer avec tes envies. Ça ne pouvait pas être doux, mais bien uniquement désespéré. Une catin qui se pend à son cou parce qu'elle ne sait faire que ça; baiser. Adieu la douceur et l'aide volontaire. C'est River, de toute façon. C'est ta victime. Tu ne pouvais pas espérer quelque chose de différent de sa part. Non, il t'offre une aide parce que t'es salement désespérée, Poppy. Tu fixes ses iris, les émotions contraires, soupirant tout bas. « Alors touche-moi, River. S'il-te-plaît. De la façon que tu veux, qu'importe. Juste... Aide-moi même si tu me détestes. » Et tu as presque honte d'avoir à demander. Pourtant, tu es incapable de demander ce que tu veux, de lui dire clairement que tu aimerais qu'il te fasse l'amour. Une Jewel n'a pas de désir, ne peut pas en avoir. Alors s'il pouvait juste te toucher, juste un peu, rien que ça tu serais contente, un peu plus comblée. Et tu inities le geste, une fois de plus. Tu t'approches encore un peu plus glisser une main délicate à sa nuque, posant tes lèvres à sa mâchoire, puis son cou, cachant ce regard un peu trop triste, un peu trop vexé, un peu trop honteux de la situation à laquelle tu t'abandonnes. Tu te laisses aller aux bras de quelqu'un qui ne t'apprécie même pas, prête à accepter qu'un petit coup de main que tu pourrais très bien te donner rien que pour être touchée par quelqu'un d'autre, malgré le coup à l'égo, à l'orgueil. Tant pis, tu prenais ce que l'on te proposait et ce serait suffisant. Parce que t'es une bonne Jewel, Poppy. Parce que tu laisses ton corps se faire utilisé à la façon que l'autre le désire sans rien dire, sans rien demander,t'oubliant dans la demande.
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mer 12 Fév 2020 - 11:03

Around a Dark Corner
Je crois bien que je n’avais plus peur d’elle. Elle était humaine avant tout, Poppy. Et elle était aussi une femme sexy : comment pouvait-on avoir peur d’une femme sexy ? Bon, Daffodil, ça compte pas. Acacia non plus. J’arrivais à la défier du regard, la belle Jewel. Et je décidais de remplacer le mensonge par l’honnêteté… Contre toute attente, la blonde ne s’énerva pas contre moi, non… ce fut même le contraire. Il n’y avait pas de rage en elle, il n’y avait pas de conflit : elle avait accepté son destin. Elle disait que c’était mérité. Je ne dis rien, mais je baissais les yeux, honteux de faire culpabiliser cette femme et de la confronter à ses erreurs…

Cependant, j’étais prêt à faire le sacrifice. J’étais prêt à faire abstraction du viol, et j’étais prêt à lui rendre service. Cela pouvait faire sourire : faire l’amour à une femme, ce n’était pas un service bien difficile à rendre pour un homme, il y en a peu qui refuserait, surtout avec Poppy... Bon sang, il y en avait même qui payait pour l’avoir ! Moi, je n’avais rien déboursé pour l’avoir… paradoxalement, j’avais quand même payé cher cette première nuit entre nous.

La toucher… faire ce que je voulais… Ses paroles résonnaient dans mon esprit. C’était mal, ce que je faisais, mais je m’en fichais. J’étais content même, j’avais eu ce que je voulais : elle me demandait de la toucher, elle avait même dit, s’il te plait. Cette fois-ci, elle n’allait pas se servir comme une rustre… « Volontiers… Poppy… » répondis-je sans sourire, sans émotion particulière dans la voix. Je n’allais pas revenir sur mon offre, je n’allais pas changer les termes du contrat. Je n’allais pas l’humilier davantage, je n’allais pas me rhabiller et la planter là, toute seule, et partir en riant. J'allais lui faire l'amour.

La Jewel se colla à moi et passa une main derrière mon cou. J’aurais aimé prendre l’initiative, histoire de pouvoir dire jusqu’au bout que c’était moi qui contrôlais la chose. Mais plutôt que de la domination, je prenais cette initiative comme une volonté de coopérer. De la coopération, c’était déjà bien plus que ce que j’avais eu lors du viol… Je fermai les yeux pendant qu’elle déposait ses lèvres sur mon visage… c’était… doux. Mes mains firent le tour de ses reins. Je rouvris les yeux, vins déposer à mon tour un baiser furtif sur son menton avant de glisser sur ses lèvres. C’était encore plus doux.

Puis je l’embrassai vraiment. C’était comme ça qu’on aurait dû faire ! C’était comme ça que j’aurais dû avoir ma première fois avec une Jewel ! Pas attaché et violé dans un lit ! C’était trop tard pour faire le passé, c’était trop tard pour tout changer entre nous. Mais peut-être qu’on pouvait profiter de ce moment pour améliorer quelques éléments. Je me baissai soudainement pour soulever le tablier sale, puis la tunique qui se trouvait en dessous. Il n’y avait pas de string comme la dernière fois, il y avait une grosse culotte peu flatteuse. J’embrassai son petit ventre plat avant de venir déposer des baisers sur le devant de cette culotte chaude. J’arrivais pas à croire que j’étais en train de faire ça à Poppy. De là où j’étais, je ne voyais plus sa tête, je ne voyais plus son regard : je crois bien que j’étais en train d’imaginer que c’était une autre.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mer 12 Fév 2020 - 18:26

No matter how deep the darkness,
a light shines within
Il admet la vérité: Il cherche à te punir, à t'embêter. Chose probablement la plus normale, la plus réaliste en considérant ce que tu lui as fais. Alors pourquoi ça te blesse, Poppy? Sans doute la culpabilité, l'espoir que tu puisses réparer les pots cassés sans même t'être encore excusée. Au fond, ça te blesse tout simplement qu'il se venge sur quelque chose d'aussi sensible, sur quelque chose dont tu es déjà punie. Tu aurais préféré qu'il te file des tâches pire encore, qu'il te retire l'éponge pour se moquer... Non pas qu'il vienne jouer directement sur tes désirs non-comblés. Mais c'était mérité et tu l'admets. Bien joué, River, on peut passer à autre chose? Tu espérais qu'il remette son chandail, que vous repreniez votre tâche pour que tu puisses partir d'ici en vitesse. Sauf que non, plutôt: il t'offre de l'aide. De l'aide pour une Jewel désespérée. C'est honteux, c'est pathétique et ça te donne un coup dans ta fierté. S'il n'avait rien dit, s'il s'était approché et l'aurait fait sur une base volontaire, peut-être que tu aurais été reconnaissante. Peut-être que tu aurais compris que malgré les différents, il y avait tout de même un peu de désir. Sauf que non, il se sacrifie, il t'offre de l'aide et toi, tu n'oses rien demander de plus que de simplement être touchée. Parce que tu ne voulais pas l'obliger, tu ne voulais pas le forcer encore une fois à des gestes qu'il ne voulait pas. Alors tu demandes, tu oses, tu supplies presque qu'il te touche sans savoir s'il ne changera pas d'idée soudainement. Parce qu'il pourrait, il avait toutes les raisons de le faire. Pourtant, il ne part pas. Plutôt, c'est une voix sans émotion, sans une once de désir qui te répond. Et le coeur se tiraille lourdement dans ta poitrine.

Tu t'approches et poses tes lèvres, fais le premier geste en bonne Jewel que tu es. Peut-être pour tenter de changer la donne, de lui faire développer un peu de désir face à cette voix sans trop de vie. Peut-être pour lui montrer que tu serais douce, que tu ne lui ferais pas de mal. Finalement, c'est l'habitude qui reprend place, surtout. Celle où c'est toi qui vient au service de l'autre alors que l'idée n'est pas là. Tu poses tes lèvres dans l'espoir de tirer une réaction, un frisson, quelque chose. Des lèvres douces à son cou. Et pourtant, rien, aucun frisson. Alors tu caches ta honte, cache ta fierté blessé en gardant les yeux fermés. Il t'enlace et ose poser ses lèvres contre ta peau. Contre ton menton, puis tes lèvres. Lèvres dont il prend possession et un baiser auquel tu réponds. C'est doux, tendre, mieux que ce que tu lui as fais subir. C'est délicat et tu ressens déjà ton corps qui tiraille. Puis, d'un coup, il se penche afin de remonter les vêtements envahissants et ton corps frissonne déjà en ressentant ses lèvres contre ton ventre, puis de nouveau lorsque les baisers se font contre la culotte, tout devant. Un soupire d'aise, ton corps déjà soulagé rien que par ces quelques baisers. Sauf que l'esprit n'arrête pas et au final, c'est plus fort que toi. Tu te dois de le dire, là, maintenant. Parce que si c'est après, ce sera trop tard et l'idée ne sera pas la même. L'idée sera contradictoire. Et tu sais que tu ne sauras pas t'amuser autant si tu gardes cette culpabilité à ton coeur. Parce qu'il n'a pas démenti le fait qu'il te déteste et rien que par ça, tu as l'impression de le forcer. « Je suis désolée, River. » Les doigts fouillent pour se glisser dans ses cheveux, les yeux fermés par les sensations et la voix basse. Tu espérais seulement que le tas de tissu n'allait pas l'empêcher d'entendre. « Pour ce que je t'ai fais. Je suis terriblement désolée. »
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mer 12 Fév 2020 - 18:49

Around a Dark Corner
Si tous les deux, nous ne faisions pas d’effort, on risquait de vivre une expérience… bizarre. Après un viol, bizarre, c’était mieux que rien, c’est vrai. Mais tout de même… Dans les gestes, dans ce qu’on disait, il faudrait qu’on fasse l’effort d’apprécier un minimum ce qu’on faisait. Autrement, on ferait glisser cet épisode dans le tiroir des mauvais souvenirs. Je n’avais pas souri, ma voix était neutre : c’était mauvais. Mais comment offrir un sourire à cette femme qui n’en méritait pas un ? Et surtout, comment sourire ? Il pourrait être interprété comme étant celui de la vengeance…

Alors, j’utilisais ma bouche autrement. Des baisers sur sa peau, puis sur le tissu qui recouvrait son sexe. Je me tenais fermement à ses fesses lorsque je l’entendis s’excuser. C’était drôle de l’entendre demander pardon, maintenant… dans cette… position. Elle passa sa main dans mes cheveux et réitéra ses excuses. La blonde s’excusait pour ce qu’elle m’avait fait… Comme elle tout à l’heure, j’avais envie de lui répondre que c’était mérité. Je ne le pensais pas du tout, mais j’avais envie de le dire, pour lui faire comprendre peut-être qu’aucun de nous n’était innocent. Mais à la place, je dis autre chose. « Je sais. »

J’avais baissé sa culotte pour trouver son vagin qui me plaisait tant. J’observai son sexe comme si j’en voyais un pour la première. Je pensais : j’allais être le premier à le visiter depuis quatre jours. Je me sentais comme un pionnier ! Sans la culotte pour séparer mes lèvres des siennes cette fois, je retournai embrasser son entrecuisse, sortant à peine ma langue pour la lécher : je voulais avant tout la faire frissonner avec des préliminaires tendres, pas la pénétrer tout de suite.

J’avais chaud : la pièce me donnait chaud. Tous ses vêtements par-dessus moi commençaient à me gêner aussi ! Je sortis de ma cachette de coton, et par mégarde, adressa un sourire à Poppy. Zut, je l’avais pas vu venir celui-là. C’était trop tard : je pouvais plus cacher que j’étais content qu’on fasse ça elle et moi. « Vous voulez bien vous déshabiller ? » demandai-je avant de baisser mon pantalon et dévoiler un boxer déformé par une érection naissante. Elle n’avait pas de souci à se faire à ce sujet : elle continuait de m’exciter, Poppy. Je continuais de la trouver désirable.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mer 12 Fév 2020 - 20:12

No matter how deep the darkness,
a light shines within
Le coeur qui se presse à la poitrine, tu tentes de garder la situation agréable, tu tentes de la faire douce et appréciable, sauf que c'est difficile. Le poids de la culpabilité pèse toujours contre ta poitrine et son manque de réaction n'aide en rien. Son manque de réaction te donne l'impression qu'il le fait par obligation et non par choix. Et c'est bien ça qui te fait mal. S'il s'est proposé pour aider, alors pourquoi n'y avait-il pas une once d'émotion dans ses réactions? C'est simple; il ne voulait pas. C'est tout ce qui semble traverser ton esprit alors que tu poses tes lèvres à sa peau et qu'il reste stoïque. Mais il t'embrasse et tu réponds. Et peu à peu, tu t'y emportes en espérant que ça ne soit pas trop étrange, pas trop bizarre.

Les baisers à ton ventre, à ton intimité couverte de tissu bien plus épais que ce que tu as l'habitude, tu frémis, frissonnes. Parce que ça fais du bien malgré tout, malgré la situation. Parce que tu as l'impression que ça fais des semaines que ton corps a ce besoin à combler alors que ce n'est que quatre jours. Puis, les paroles t'échappent. Vaut mieux s'excuser maintenant plutôt que plus tard. Parce que ça pourrait envoyer le mauvais message, donner l'impression que tu t'excuses juste parce que tu as eu quelque chose en échange. Alors les paroles s'enfuient et tu laisses tes doigts s'enfouir dans sa chevelure. Tu espères une réponse, quelque chose, un signe tout au plus. Juste de quoi te faire dire que ça va, il a compris, que tu peux cesser de culpabiliser. Et viennent les paroles. "Je sais". Il sait que tu t'en veux, que tu culpabilises et que tu t'excuses. Et ça t'enlève un poids des épaules. Un petit soupire de soulagement s'échappe et un petit « Merci. » s'enfuit, murmuré, à peine audible alors que tu ressens ton corps qui sursaute un peu sous le coup de langue, suite à un frisson de plaisir à ce baiser plus franc. Déjà, une très faible plainte d'appréciation s'était heurtée à tes lèvres.

Il se retire, se déplace et si l'espace d'un instant tu paniques en présumant qu'il cesse parce qu'il a eu ce qu'il voulait: des excuses, tu te soulages rapidement. Parce qu'il y a ce sourire qui se colle sur les lèvres de River et ça te rassure aussitôt. C'est bon, il ne se sent pas obligé d'être dans cet échange. Tes lèvres s'étirent en réponse, doucement, avec la reconnaissance qui brille dans les iris. Tu hoches la tête à sa demande, un peu moins tendue désormais. « Avec plaisir, River. » Et tu dénoues ce tablier sali, retire cette tunique abimée. Tes gestes sont gracieux, faute d'habitude de le faire pour les clients, sans même que tu n'aies à chercher à te faire sensuelle pour autant. Tu ne prends pas ton temps, retire les vêtements comme si tu le faisais avant d'aller à la douche ou te changer pour dormir. Sauf que les habitudes restent et tu te retrouves en peu de temps complètement nue. « Ne me vouvoie pas, d'accord? Pas après tout ça. » Tu te mordilles la lèvre inférieure, découvrant le corps quasi nu de nouveau, chez le jeune homme en face de toi. Tu ne peux t'empêcher de regarder, déglutissant de nouveau. Le désir se forme, se fait grimpant. Et tu es rassurée de voir cette érection naissante. Rassurée de voir que ce n'était pas du dégoût qu'il ressentait, que tu parvenais tout de même à lui faire de l'effet. Tes doigts s'avancent, effleure la bordure de l'élastique du boxer du revers de ton index pour le glisser qu'à peine entre la peau et le tissu. Un effleurement, à peine, relevant ensuite tes perles claires pleine de désire vers le Shade. « Je peux? » Que tu demandes doucement. Tu veux savoir si tu peux le lui retirer, peux aller plus loin. Tu ne veux pas le braquer au moindre geste de travers, mais tu veux également pouvoir lui faire plaisir, le remercier d'accepter ce rôle.
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mer 12 Fév 2020 - 20:38

Around a Dark Corner
Si les souvenirs désagréables d’une première forcée avec elle ne disparaitraient probablement jamais, j’arrivais tout de même à lui pardonner cet écart. Parce qu’elle s’en était voulu : pendant tout le long de l’agression, j’avais lu le regret sur son visage. Elle venait de me le confirmer, et son merci était un soupir de soulagement amélioré. Poppy avait fait quelque chose de mal, elle le savait. Je le savais. On pouvait sans doute en parler encore pendant des heures, mais ça ne changerait rien.

Avec plaisir, je la regardai se déshabiller. C’était très excitant une femme qui se déshabillait ! Surtout que je savais ce qu’il y avait derrière tous ces vêtements… J’avais hâte de la revoir toute nue, je n’avais pas très bien profité de son corps lorsqu’elle était sur moi… Au fur et à mesure qu’elle quittait ses vêtements, ma bouche s’ouvrait de plus en plus grand. Par réflexe, je caressai mon sexe dur à travers sa prison de coton. « Je peux pas ne pas vouvoyer ! » dis-je dans un premier temps, gêné de ne pas pouvoir accéder à sa requête. Il y avait pourtant des exceptions… Mais c’était trop dur ! J’avais l’impression de ne pas respecter les femmes, autrement. « Peut-être qu’avec le temps ça viendra, Poppy. Mais laissez-moi le temps. » rajoutai-je avant qu’elle ne s’avance vers moi.

Elle glissa un doigt entre ma peau et mon sous-vêtement, m’arracha un frisson. De peur ? De plaisir ? Bizarrement, je n’en étais pas trop certain. J’avais le sentiment qu’elle allait me bondir dessus d’un moment à l’autre et m’attacher… Non, non, c’était fini tout ça. Elle ne le referait pas une deuxième fois, elle n’en était pas capable. Je n’avais plus à me faire de souci, j’avais juste à me laisser aller et à profiter. « Oui, vous pouvez ! » dis-je le souffle coupé. C’était étrange : on se demandait la permission pour passer à l’étape supérieure, alors qu’elle, le mois dernier, elle ne s’était absolument pas préoccupée de ce que j’avais voulu…

Avec le temps peut-être, j’arriverais à oublier le viol. Peut-être que cette fois-ci dans la salle d’eau des Shades remplacerait le souvenir désagréable de l’agression sexuelle. Peut-être qu’au fur et à mesure, je considérerai cette fois comme notre véritable première fois ! « Vous êtes si mince et si belle Poppy ! J'aime tellement vos petits seins ! Vous m’excitez beaucoup ! » avouai-je en posant une main sur son épaule. Ma parole se libérait peu à peu, je me sentais plus en confiance et j’avais vraiment envie de la complimenter.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mer 12 Fév 2020 - 21:38

No matter how deep the darkness,
a light shines within
Tu es soulagée. Voilà, il n'y avait pas d'autres mots. Te voilà soulagée face à l'acceptation de tes excuses. Ça ne réglait rien, mais ça t'aidait à cesser de culpabiliser un peu. Ça te permettait d'apprécier le moment immédiat, aussi. De rendre l'instant plus agréable. Tu te déshabilles, petit à petit, sans prendre trop de temps, sans porter une réelle attention. Juste retirer tes vêtements et le voilà qui a la bouche qui s'ouvre de seconde en seconde. Il y a même cette main qui se touche par-dessus ce tissu. Petit voyeur. C'était flatteur, même pour quelqu'un ayant l'habitude des Guests. Surtout pour quelqu'un n'ayant pas été touchée depuis des jours. Sauf qu'il y a un détail que tu ne peux t'empêcher de mentionner, relever. Le vouvoiement. Ce n'était plus nécessaire depuis tout ce temps. Merde, tu l'as violé. Tu as fais de ces choses qui devrait faire en sorte que tu te mérites d'être tutoyée plutôt, le respect brisé. Sauf que non, il persiste, et maintenant ça te sonne étrange dans tes oreilles. Sauf qu'il persiste, mentionne cette fois qu'il ne peut pas. Petite moue sous ses paroles. « D'accord, je te laisse du temps, River. » Et tu espères presque que ce temps passe vite.

Tu ne comptais pas te faire agressive, au contraire. Tu voulais te faire douce et agréable, contrairement à l'autre fois. Contrairement à ce que tu as pu faire subir. Tu effleures sa peau au niveau de sa hanche, juste là du revers du doigt, sous l'élastique. La peau chaude contre tes doigts qui te semblent trop froid se veut réconfortant. Puis tu demandes. Demandes si tu peux aller plus loin, si tu peux lui retire ce caleçon de sur lui. Il a frémis et c'est suffisant, incapable de mettre la peur en facteur cette fois-ci. Sous l'acceptation, tu retires doucement le boxer, volant un bref et doux baiser. Léger, très léger, descendant sur la clavicule. Et ses compliments font monter la température de la pièce - ou de ton corps ? « C'que tu me donnes chaud, River. » Tu murmures contre sa peau, puis descend. T'accroupis. Tes mains se glissent à l'arrière de ses cuisses et tu le regardes, de là où tu es, un instant. Un bref instant, avant de revenir observer ce qui est en face de toi. Tu poses quelques baisers à son ventre, puis au creux de sa cuisse. Tu caresses la peau qui se trouve sous tes doigts, tente de le rassurer, de lui montrer que tu ne ferais rien de mal. Puis, tes lèvres effleurent la verge tendue, laisse la langue quitter un peu ta bouche pour se glisser à l'épiderme lisse et sensible. Qu'un petit coup, plein de tendresse et sensualité, relevant une fois de plus le regard vers le Shade, observant ses réactions pour savoir si tu pouvais continuer ou si soudainement il avait peur et que tu devais tout cesser. Peu à peu, tu t'éloignais du but premier, de te laisser toucher toi, même si ton corps ne réclame que ça. Là, pour le moment, les habitudes de Jewel revenaient à grands coups: faire plaisir sans penser à tes désirs. C'était inconscient, malgré toi. Malgré ce corps qui ne veut qu'être touché, embrassé... pénétré.
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mer 12 Fév 2020 - 22:08

Around a Dark Corner
Oui, j’avais besoin de temps, de beaucoup de temps ! Tout ne pouvait pas se régler à cet instant précis : la route était encore longue, même s’il semblait y avoir du mieux. J’appréciais l’entendre me parler ainsi, avec douceur. Ça changeait beaucoup de ce que j’avais pu avoir droit la dernière fois. C’était dommage que ce soit passé ainsi entre elle et moi… « Merci ! » dis-je simplement. En attendant, on pouvait se découvrir autrement.

J’avais envie de m’excuser d’être un pervers. Mais c’était délicat : c’était dans ma nature. C’était comme si je disais désolé de respirer. Elle m’avait vu souvent, l’espionner alors qu’elle était en train de se changer ou même carrément d’être avec un Guest. Et, la dernière fois que c’est arrivé, ça avait été la fois de trop… De là à dire que ça méritait un viol cependant… Mais voilà, c’était bien ça qui avait provoqué sa colère. Pourtant, elle était prête se faire toucher et probablement pénétré par moi : n’avait-elle pas peur que je lui demande des choses… bizarres ? Elle savait de quoi j’étais capable, non ?

Mes compliments eurent l’effet escompté, Poppy aussi avait chaud. Et c’était à cause de moi ! Je souris, comme un gamin fier. J’avais failli dire pardon, mais je crois que ça faisait assez d’excuses pour aujourd’hui. Je crois. Si au départ j’avais fermé les yeux pour profiter des sensations que cela me procurait, j’eus vite besoin de baisser la tête et de la voir faire. Ses lèvres sur le bout de ma queue ! C’était beau, si plaisant ! Et cette fois-ci, il n’y avait pas de préservatif ! Ça avait été une punition pour moi ! Comme elle m’avait fait, je passais une main dans ses cheveux doux : même si elle n’avait pas sa jolie coiffure qu'à l’habitude, la douceur de sa tignasse me plaisait tout de même.

De son regard clair, elle cherchait une autorisation pour continuer… Je hochai doucement la tête, exhalant un soupir bref. Bien sûr qu’elle pouvait aller plus loin. Ce n’était pas ce qui était convenu au départ : c’était moi qui devais tout lui donner. Mais force est de constater qu’elle ne peut se débarrasser de ses réflexes de Jewel en quatre jours. Ce n’était pas surprenant : les filles finissaient par fonctionner comme les rouages d’une machine bien huilée. Poppy ne faisait qu’appliquer ce qu’on lui avait appris.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Mer 12 Fév 2020 - 22:44

No matter how deep the darkness,
a light shines within
Prend son temps. Lui donner du temps. Certes, tu ne pouvais pas tout demander d'un seul coup. Ce serait trop beau pour être vrai, n'est-ce pas ? Tu devais te faire patiente, Poppy, même si tu détestais ça. Même si tu détestais que par défaut, ça donnait une impression de crainte et de supériorité. Tu ne voulais pas qu'il ait peur, qu'il te croit si supérieur au point de ne pas pouvoir te tutoyer. Certes, vos rangs étaient différents, mais vu la situation, tu acceptais bien l'exception. Sauf que tu acceptes qu'il veuille prendre son temps et il te remercie. C'était déjà mieux que rien, tu présumes. Mieux qu'un refus catégorique ou un bégaiement parce qu'il a pris peur.

Tu ne te poses pas trop de question sur la suite. Oui, c'est un pervers, tu le sais. Tu l'as vu te regarder, à te changer comme à te faire prendre par un Guest. Tu l'as vu du coin de l'oeil, tapi dans l'ombre comme un pervers. Pourtant, est-ce que tu devrais avoir peur à cause de ça ? Non. Des pervers, il y en a plein, ici. L'essence même de l'hôtel était la perversion. Les gens venaient pour se payer des corps à toucher, lécher, pénétrer, martyriser parfois même. Alors pourquoi diable devrais-tu avoir peur d'un Shade pervers? Si tu devais t'inquiéter de quiconque, ce serait plutôt pour quelqu'un qui paye pour toi. Quelqu'un qui se croit tout permis sur ton corps. Un peu comme ce Guest qui t'a mis dans cette position. Celui qui a cru qu'il pouvait te faire ce qu'il voulait, rien que parce que tu étais de la marchandise de ce lieu. Alors non, un Shade, ça ne te traverse pas l'esprit, à moins de te dire qu'au maximum, il y aura des demandes particulières. Mais comme tout le monde, non? Toi-même tu avais des envies autres. Envies que tu gardais pour toi, pourtant.

Tes lèvres viennent alors effleurer, goûter à peine, la peau chaude de son membre qui se dresse au fur et à mesure. Tu fermes les yeux à ses doigts dans ta chevelure, ce geste si simple te faisant frissonner encore une fois, puis il y a ce regard. Ce regard qui demande, questionne, demande permission silencieusement parce que tu ne veux rien faire qu'il ne voudra pas. Tu ne veux pas poser un geste où il se sentira obligé. Alors tu demandes, sans rien dire, jusqu'à voir le hochement de sa tête. Un petit sourire tire tes lèvres puis, les habitudes reprennent, tu glisses la verge dans ta cavité chaude et humide. Tu laisses ta langue se presser à la peau, chercher à s'enrouler. Puis, les vas-et-viens aidés par ta main ayant lâché sa cuisse. L'autre, elle, s'est calée à sa hanche afin de mieux te tenir. Et tu laisses des gestes plein d'habitudes se former, écoutant attentivement le moindre son, le moindre signe te disant qu'il apprécie une technique plutôt qu'une autre.
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Jeu 13 Fév 2020 - 16:12

Around a Dark Corner
Cette douceur incomparable, j’aurais tellement aimé la vivre lors de notre première fois… C’était tellement agréable ! Après lui avoir donné l’autorisation silencieuse de continuer, la belle Jewel avala mon membre : elle m’arracha un grognement bestial qui dans un autre contexte, aurait pu me faire rougir de honte. Mais je me disais que je lui donnais une énième preuve de ma volonté à bien vouloir lui rendre service. Voir ma queue rentrer et sortir de sa bouche était quelque chose da fascinant à regarder. C’était qu’elle était douée de sa langue Poppy ! Je me demandais d’un coup si j’étais à la hauteur : avait-elle apprécié ma petite gâterie de toute à l'heure, aussi courte fût-elle ? Et serais-je capable de lui offrir une prestation de haut niveau comme la sienne ? Le doute m’habite.

Je donnai quelques coups de bassins légers, pour donner du rythme. J’avais toujours ma main dans ses cheveux, je ne m’appuyais pas sur sa tête : pas de brutalité, pas de gorge profonde. « Je… j’aime beaucoup ce que vous faites… ah… » dis-je en pensant qu’elle n’allait pas apprécier le vouvoiement. J’étais bien incapable de la tutoyer et j’étais bien incapable de rester silencieux. Déjà dans la vie, j’étais un bavard. Alors pendant l’acte, j’avais besoin de parler, de complimenter, de remercier.

Poppy s’occupait de moi comme une Jewel et son Guest, alors que ce n’était pas ça qui avait été décidé à la base. Elle avait déjà fait beaucoup, maintenant, c’était à moi de jouer. C’était à moi de la sauver de cette abstinence non voulue et de lui faire plaisir. Je poussais doucement sa tête pour lui faire comprendre qu’elle pouvait s’arrêter là. Elle libéra mon membre enduit de salive. Je m’agenouillai devant elle et fabriquai un lit de fortune avec nos vêtements, puis l’allongeai doucement sur celui-ci. Je lui souris : ça serait à peine mieux que le sol dur de salle d’eau, bien moins qu’un lit. Mais on faisait avec les moyens du bord.

Je vins me placer à califourchon au-dessus d’elle et passa délicatement ma main sur son corps. Ce n’était pas un massage, c’étaient des caresses, comme s’il eut s’agit d’un petit animal. Je partais des épaules pour descendre jusqu’à son buste. Je ne fis aucun effort pour éviter ses petits seins et ses tétons. Je passais un peu de temps sur son ventre, puis son pubis et enfin les cuisses. De mon autre main, je faisais exactement la même chose, mais en prenant le chemin inverse. Des caresses sensuelles, juste des caresses, parce qu’elle voulait être touchée.

J’aperçus juste derrière son dos la culotte que je lui avais retirée tout à l’heure. Je l’attrapai et la portai immédiatement à mon nez pour la sentir. Je croisai le regard de Poppy et échappai un petit rire. Je ne pouvais pas m’empêcher de faire ces choses-là, elle le savait, de toute façon que les sous-vêtements déclenchaient des choses chez moi : je lui en avais piqué quelques-uns. La culotte était imprégnée d’odeurs fortes et d’une légère humidité, un mélange de sueurs et d’excitation qui m’enivrèrent :  sans mentir, elle put réellement me voir vaciller, j’en avais l’œil qui tremblait. J’enfilai le linge sur ma tête, de manière à avoir le devant de la culotte collé à mon nez et j’allais la pénétrer ainsi.

Parce qu’il était temps de passer à l’action
. Je fis rentrer deux doigts en elle, comme pour vérifier si elle était prête à me recevoir. Oui, c’était le cas. C’était suffisamment humide et visqueux, j’avais le champ libre. Alors, je guidais précautionneusement mon gland devant son vagin avant de m’enfoncer, tout doucement et en prenant une grande inspiration. Un nouveau grognement semblable à celui de tout à l’heure résonna dans la salle d’eau lorsque je fus entièrement en elle. « Vous êtes tellement bonne… Oh… » soupirai-je avant d’entamer des va-et-vient lents. Je ne détestais pas Poppy : là tout de suite, je l’adorais.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Jeu 13 Fév 2020 - 17:25

No matter how deep the darkness,
a light shines within
Tu n'as pas l'habitude que les gens soient délicats avec toi. Certes il y a une certaine admiration et ce n'est jamais aussi brutal que la violence de Jabbah, mais ce n'était pas exactement fait dans la douceur. Il y a toujours un certain détachement, une certaine bestialité qui se rejoins derrière. Peut-être parce qu'ils savent qu'ils n'ont pas à faire attention à leurs coups, avec toi. Qu'ils n'ont pas à calmer leurs coups de rein. Peut-être que y'a quelque chose avec ta tête, avec ce regard que tu peux transmettre, qui cri les faits; de ne pas te ménager, de te prendre comme bon leur semble. Parce que tu ne dis rien, tu ne demandes rien, tu ne fais qu'obéir à ce que l'on te demande et tu subis ce que l'on veut bien faire de toi. Par habitude, peut-être, c'est à savoir. Alors ton réflexe, finalement, il en revient à faire plaisir à River alors que le but premier, c'était de te satisfaire toi. Peut-être parce que tu n'as pas l'impression de le mériter, malgré le manque qui te lèche les reins. Parce que tu te souviens du Guardian qui t'a punie, de Tsadquiel qui t'a regardé comme si tu ne méritais pas d'être ici. Que ta présence n'était pas la bienvenue, telle une pute de bas étage pas assez bien pour l'hôtel. On te retire ton rang temporairement, te punie, t'observe comme si tu n'étais pas capable de quoi que ce soit digne de l'hôtel alors on limite les dégâts, on te balance Shade le temps de te faire comprendre ta place dans ce lieu. Et tu la reprends, là, avec River. Tu t'occupes de lui comme un Guest; sans rien dire, le plaisir axé sur lui, plutôt que d'oser demander quoi que ce soit pour toi.

Il te fait retirer la bouche de sa verge après ses grognements, après ses paroles. Il aime ce que tu lui fais. C'était déjà ça de gagner et heureusement, tu n'avais pas tout perdu en quatre jours à peine. Il ne force pas, ne pousse pas, laisse des petits coups de bassin timide avant de t'arrêter. La pipe la plus douce de ta vie, peut-être. Il fait un lit de fortune derrière vous, prépare les vêtements, installe ce qui vous habillais il y a peu afin de pouvoir vous coucher dessus. Et franchement, ça va, tu as eu pire. Ce ne serait pas la première fois à même le sol, bien que ton corps endoloris n'aurait pas dis non à plus moelleux. Tant pis, si c'était ce que tu avais à subir pour un peu de douceur, pour te faire toucher, alors tu allais bien l'encaisser.

Il s'installe au-dessus de toi et te caresse, te fait frissonner, attise tes désirs et tes sens. Ta lèvre inférieure se mord, tes yeux se ferment. La dernière personne à avoir été aussi douce, c'était la belle italienne. Celle qui hante peu à peu tes nuits, son visage impossible à oublier, qu'importe le nombre de Guest t'ayant passé dessus depuis. Sauf que ton esprit se déconcentre de la situation quand tu le ressens bouger, quand il s'approche pour agripper quelque chose à peine plus loin. Ta petite culotte. L'espace d'un instant, tu avais presque oublié ses penchants, sa perversion. L'oeil tourne de plaisir et tu l'observes un instant. Ce n'est pas dans tes cordes, pas du tout, mais qui étais-tu pour juger, en même temps ? Tout le monde ici avait des vices différents. Il laisse un petit rire, enfile la culotte sur sa tête afin de la coller à son nez. Un petit sourire amusé tire tes lèvres. « Ça te plait? » Que tu demandes, relevant tes bras pour le caresser à son tour, trouvant les cuisses, puis son torse et finalement, ses bras et épaule. De quoi le faire frissonner, avec chance. Ce n'était pas le temps de le faire culpabiliser de son vice.

Avoir demandé ce que tu voulais, tu aurais voulu plus de préliminaire, pouvoir ressentir l'humidité de sa langue chaude contre ton clitoris gonflé. Tu aurais voulu ressentir sa langue contre ton mamelon dressé. Tant de choses que tu aurais voulu, mais tu ne les demandes pas. Tu acceptes ce qu'il t'offre car tu lui as dis; qu'importe la façon dont il voulait te toucher, en autant qu'il te touche. C'était ça, la règle du jeu. Et tu étais bien trop en manque pour cracher sur l'opportunité, acceptant tout. Tu acceptes volontiers sa tendresse, et le désir qu'il te porte, ce regard et ces caresses. C'est suffisant, c'est ce que tu avais besoin, tu n'allais pas faire la capricieuse en prime. Un soupire de plaisir s'échappe alors qu'il entre deux doigts, puis un second accompagné d'un gémissement lorsqu'il entre en toi. C'était comme une première fois, aussi insensé cela pouvait-il être. « Oh, River... » C'est bas, c'est doux, ramenant tes iris dans les siens et tes doigts cherchant sa nuque pour l'inciter à s'approcher un peu plus, assez pour lui effleurer les lèvres des tiennes. « Fais-moi l'amour, j't'en prie. » Le coeur palpite déjà d'impatience de ressentir ces sensations, le creux du ventre déjà de braise. Et tu oses, tu oses voler ses lèvres, dans quelques petits soupires de satisfaction alors qu'il entame déjà les vas-et-viens.
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Jeu 13 Fév 2020 - 17:57

Around a Dark Corner
J’aimais bien la caresser, sa peau était douce bien qu’un peu collante. S’acharner à frotter une tache de sang avec une petite éponge, ça l’avait fait suer, littéralement. Toucher cette femme, ça me rappelait l’époque où je touchais ma cousine ou les autres filles qui voulaient bien se laisser faire. Je savais pas trop ce que je faisais à l’époque, faire l’amour était encore un concept qui ne signifiait pas grand-chose de concret pour moi. Mais caresser les filles, toucher les petites poitrines naissantes, ça me rendait tout dur, comme maintenant avec Poppy. Et j’étais persuadé que c’était comme ça qu’on faisait l’amour. Si j’avais su que plus tard que je prendrais mon pied en me mettant une culotte usée sur la tête… « Oui, beaucoup ! Vous sentez bon ! » dis-je en riant un peu.

Elle me rendit la pareille en me caressant à son tour elle aussi. Et je trouvais ça agréable également ! On redécouvrait nos corps. Tout était allé tellement vite dans cette salle de jeu, nous n’avions profité de rien. Poppy, même si elle avait eu un orgasme, j’étais persuadé qu’elle n’avait rien savouré ou presque rien de mon corps...

Mais bientôt, les caresses ne suffirent plus : je voulais la pénétrer. Alors, je découvrais la sensation agréable de son vagin sans qu’un maudit bout de plastique vienne ternir l’expérience ! Je progressai doucement dans son intimité en fermant les yeux. Et, après les premiers coups de bassins, Poppy m’attira vers elle et me demanda de lui faire l’amour. Oui, c’était ça qu’on faisait, on faisait l’amour, le vrai. C’était quelque chose de voulu ! Et ça n’avait rien à voir avec ce que j’avais pu vivre avec elle la fois précédente. « Oui Poppy, je vais vous faire l’amour tous les jours pendant votre punition, vous ne serez jamais en manque… » articulai-je après l’avoir embrassé.

Sans m’en rendre compte, j’accélérai la cadence, sans pour autant la brutaliser. Il s’agissait juste de lui donner du plaisir. La culotte sur le nez m’empêchait de respirer convenablement, de ce fait j’avais la bouche grande ouverte. J’avais quitté ses lèvres et m’étais temporairement redressée : j’aperçus du coin de l’œil ses tétons qui me firent de l’effet… et m’appelaient. Je me ruai dessus pour les sucer. Non, les téter, même. Ils étaient touts petits, mais me plaisaient beaucoup. C’était facile de les suçoter et les pincer avec les lèvres, ils se soulevaient avec aisance. « Vous… vous savez que vous avez été ma première Jewel ? Vous représentez beaucoup de choses pour moi ! » avouai-je en en continuant de la pénétrer.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Ven 14 Fév 2020 - 21:09

No matter how deep the darkness,
a light shines within
C'est loin d'être dans tes cordes, dans le genre de kink que tu apprécies, que tu trouves habituel, mais tu le laisses faire. Tu le laisses s'amuser, sans le juger, comme tu l'aurais fais avec n'importe quel Guest. Tu n'es pas là pour porter jugement, après tout. Sauf que tu t'éloignes peut-être de l'idée, de ce que cet acte représente. Tu tais tes désirs afin de le laisser faire ce qu'il souhaite. Sauf que ça, c'est parce que tu te dis que tu ne peux pas oser lui demander quoi que ce soit. Pourquoi pourrais-tu, de toute façon? Tu n'es pas là pour avoir des désirs, encore moins demander à quelqu'un que tu as violé de te rendre service en exposant des demandes spécifiques. Peut-être qu'un jour, tu allais casser cette idée de ton esprit. Tu laisses pourtant un rire s'échapper pour l'accompagner, la douceur dans le regard, tandis que tu relèves les bras pour le caresser, le faire frissonner. Pour qu'il se sente apprécié, lui aussi. Désiré.

Il s'insère en toi et tu ressens ton corps se soulager, comme si un poids de plus s'échappait de tes épaules. Ça y est, malgré les préliminaires que tu aurais voulu plus longs, vous en étiez à une étape supérieur et le manque te quittait peu à peu. Déjà, tu pouvais ressentir ton souffle lentement se perdre via son membre qui progressait en écartant tes chairs intimes. Tu l'attires vers toi, captures ses lèvres afin de l'embrasser, sensuellement, une pointe de fougue au bout de la langue. Et tu lui demandes. Lui demande de te faire l'amour, parce que tu en as besoin, parce que c'est vital. Parce que sans ça, tu perds tout ton sens. Parce que sans ça, ton corps semble réclamer des mains autres que les tiennes. Et il te le dis, le pervers à la culotte sur la tête. Il te dit qu'il allait te faire l'amour chaque jour de ta punition. Voulait-il vraiment t'aider de la sorte? Pourtant, un sourire reconnaissant tire tes lèvres et s'imprime dans ton regard. Tu l'embrasses une fois de plus avant qu'un gémissement ne t'échappe.

Il se redresse et tu ne le retiens pas, malgré l'envie de l'avoir tout contre toi. Tu laisses ton dos se presser au sol une fois les baisers cessés, mais ta tête se relève un instant pour le regarder faire lorsqu'il se penche. Juste un peu, un instant, avant qu'il ne capture ton mamelon entre ses lèvres et que tu laisses retomber ta tête au sol. Un soupire plus prononcé s'échappe de tes lippes en même temps qu'un gémissement. « Oh, River... Continue comme ça... C'est si bon... » C'est soupiré, c'est gémis. La cadence qui s'est accélérée enflamme ton bas ventre et te fais désirer plus, toujours plus. Tes mains s'amènent à son dos, creusant doucement la chair du bout des ongles. Sans lui faire mal, juste pour démontrer toute l'envie et le plaisir qu'il te donne. Puis les paroles. Celles qui font éviter un battement par accident, myocarde qui s'emporte un peu. Tu te mords la lèvre. La première fois avec une Jewel... et une si mauvaise expérience. Sauf qu'il te le dit, il dit que tu représentes beaucoup et ça te fais sourire, tandis que tu fermes les yeux et qu'une main s’enfouit dans sa chevelure. « Tu représentes beaucoup pour ...pour moi aussi, River- hn, .. oh! Juste là- » Ta voix se coupe un peu alors que ton corps cherche à se arquer sous l'homme au-dessus de toi. Un point sensible, tout simplement, via un angle imposé lors de son va-et-viens. Et le plaisir décuplé se démontre alors que tes doigts emmêlés serrent un peu la chevelure. Tu fais attention à ne pas lui faire mal, malgré certaines réactions non-contrôlées. Ça faisais tellement de bien, d'enfin être touchée...
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Ven 14 Fév 2020 - 21:41

Around a Dark Corner
Je crois que je ne lui avais pas rendu toutes ses culottes et strings… Il devait bien rester un ou deux linges quelque part cachés dans mes affaires… Mais je ne m’en servais plus, je ne les reniflais plus ces sous-vêtements, ils avaient perdu leur odeur ! J’avais espéré, le soir où je l’avais suivi dans la salle de jeu, récupérer un string plus récent, mais c’était le soir où je m’étais fait attraper… Repartir avec de la lingerie fraîche était devenue le cadet de mes soucis ce soir-là. Cela paraissait tellement loin… Maintenant que j’allais entrer en elle, que je le voulais, je me sentais tellement mieux ! Et elle, elle riait ! Elle ne se moquait pas, elle riait avec moi ! C’était différent ! C’était bien !

Faire l’amour avec Poppy… Le vrai amour… Voilà quelque chose que je ne pensais pas faire. J’avais envie, évidemment, de lui demander pourquoi elle était punie. Ce n’était pas à cause du viol, personne ne le savait. J’avais envie de savoir pourquoi elle se retrouvait chez les Shades. J’avais envie de savoir la raison de ce qui avait permis notre rencontre ici dans la salle d’eau. Je lui fis la promesse de la satisfaire tous les jours pendant les trois semaines de sa punition… Mais je ne crois pas que ça allait être possible : entre les fois où nous serions trop fatigués et les fois où nous ne serions pas affectés à la même tâche, pendant certains jours, il faudra faire sans.

Gémissements, grognements… les sons qui sortaient de ma bouche n’étaient pas très alambiqués. C’était le minimum, c’était le témoin du plaisir que je prenais à donner des coups de reins dans la belle Jewel. Je dirigeai mon attention sur ses seins le temps d’un instant et cela sembla lui faire de l’effet. Elle me demande continuer, alors je continuai. Ma langue fit le tour de ses mamelons à plusieurs reprises, puis je les couvrais de baisers chatouilleux : je me régalais, Poppy aussi. Je sentis ses ongles dans ma chair : ce n’était pas suffisamment profond pour être douloureux… Non, elle ne cherchait pas à me faire du mal, elle se laissait aller, tout simplement.

Je lui avouais qu’elle avait été ma première Jewel après presque 9 ans de bons et loyaux services dans l’hôtel. Je me gardais bien de lui dire que cela m’avait… libéré pour coucher avec d’autres Jewel, notamment avec Jasmine, ma cousine, mais aussi sa camarade de chambrée. Ce n'était pas une information qu'elle avait besoin de connaitre. J’avais voulu lui demander ce qu’elle voulait dire exactement en affirmant que je représentais beaucoup pour elle aussi lorsqu’elle fut prise d’un orgasme délicieux : j’avais trouvé un point sensible ! Je me concentrais pour ne pas le perdre celui-là ! Comme tout à l’heure, elle tira un peu plus fort mes cheveux, mais ce n’était pas douloureux. Elle était simplement en train de prendre son pied.

« Ne… ne suis-je pas meilleur amant que victime ? » dis-je en le regrettant immédiatement. Je ralentissais la cadence en ayant la conviction que j’étais en train de gâcher le moment. « Pardon, j’aurais pas du dire ça… » Et, comme pour prouver ma bonne foi, je reprenais un rythme rapide… C’était la dernière ligne droite, j’allais craquer. Je comptais lui offrir une fin mémorable ! Du bout des ongles ; je caressai ses côtes pour la faire frissonner, puis je retournai l’embrasser dans le cou. Et, ne pouvant plus résister, je m’allongeai sur elle au moment d’éjaculer. Mon orgasme fut puissant, sonore : le meilleur depuis bien longtemps.

À bout de souffle, je sentais ma cage thoracique se gonfler contre les petits seins de la Jewel. Je vins lui embrasser les tétons une dernière fois avant de lui offrir un baiser doux et passionné. Je ne m’étais toujours pas retiré, j’aimais bien sentir ma queue ramollir en elle. Je voulais dire quelque chose, mais j’en étais bien incapable. À la place ; je regardais Poppy en pouffant de rire.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Poppy (Maxine)
Poppy (Maxine)
(Admin) Devoted
Identité : Maxine Fawkes
Âge et date de naissance : 29 années, le 25 avril 1990
Date d'arrivée : 30 avril 2015
Occupation à l'hôtel : Jewel, hôtesse
Côté cœur : Soudainement troublé par une douceur italienne maladroite

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf110 / 1810 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : Automatiques
Circuler librement au Pandemonium

Permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 109
Avantages : 66
Faceclaim : Brittenelle Fredericks
Crédits : a-h
Multicompte(s) : Primrose

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Ven 14 Fév 2020 - 22:44

No matter how deep the darkness,
a light shines within
Tu perds la tête, petit à petit. C'est bon, si bon. C'est tendre, c'est un peu sauvage. C'est attentionné et ça, tu ne l'avais pas ressenti depuis si longtemps. Tu as l'habitude des caresses, des baisers, qui font éloge à ton apparence et du désir que tu sais provoquer. Pourtant, le désir est le leur. La satisfaction n'est pas la tienne. Tu es là que pour leur plaire, que pour les aider à passer un agréable moment. Tu n'es pas là pour être chouchoutée et leur plaisir passe avant le tien. Tu l'as déjà subis, quitter une chambre sans être satisfaite. Sans avoir eu d'orgasme. Heureusement, la plupart des Guests se complaisent dans l'idée de faire jouir sa compagne, mais ce n'est pas le cas de tous. Non, tu en as eu qui se sont retirés aussitôt venus, qui ont cessés tout mouvement malgré que tu étais coincée dans ton apogée. Tu n'es pas là pour être comblée, mais pour combler. Alors cette douceur, cette attention que te porte River dans l'idée de te sentir désirée et de s'accentuer sur ton plaisir, il soulage le coeur, fait du bien à l'âme. Il ne se sert pas juste parce qu'il le peut. Pas comme toi tu l'as fais, lors de ta punition infligée au Shade... Non, il t'offre son corps comme tu offres le tiens, dans un plaisir partagé qui rend les gestes bien plus intimes.

Ton épiderme se voit avec une sensibilité accrue, accentuée. Ses caresses, ses baisers, sa langue sur ton sein ne font que des merveilles à ton corps. Tu frissonnes, gémis, laisses ton corps réagir aux délicieuses souffrances qu'il t'offre. Tu perds ton souffle, creuse sa peau de tes ongles courts. Il y avait bon nombre de non-dit. Bon nombre de question qui n'avait pas été répondues ni posées. Tu le sais, le ressens dans l'ambiance autour de vous. Pourtant, vous n'abordez pas ces sujets. Vous les laissez là, tapis dans l'ombre, attendant que l'un ou l'autre n'ose confesser. Mais pas maintenant. Là, c'est le plaisir qui régnait. C'est le plaisir qui se faisait entendre dans les grognements, gémissements et halètements se percutant dans la pièce. Tu n'aurais pas cru qu'une tâche où tu devais nettoyer du sang t'amènerait à être une délivrance pour tes besoins sexuels. Et encore une fois, tu tais ta demande, tais l'envie de sa main autour de sa gorge quand tu gémis, quand tu ressens ton corps trembler de plaisir. Tu ne demandes rien, tirant un peu sa chevelure. Ça te semblait presque normal, comme rapport. Loin de ces obligations, loin de ceux dont tu as l'habitude. Comme de vieux souvenirs de coups d'un soir, où le plaisir était à la clé plutôt que l'argent.

Sauf qu'il te ramène sur terre assez rapidement, laissant tes paupières s'ouvrirent afin de le regarder, le souffle haletant. Meilleur amant que victime... Voilà qui ramenait vite à la réalité. Ton esprit embrumé s'éclaircit, le brouillard se dissipe. Et tu déglutis dans ta gorge sèche, le regard coupable alors que tu hoches la tête. Sauf qu'il ralentit, il s'excuse, constate que les paroles sont de trop. « Oui, évite... évite ces paroles s'il-te-plaît. » Et tu te redresses qu'un peu, pour voler un autre baiser, un peu court par le souffle manquant. Une excuse silencieuse, un pardon sans mot, avant que tu ne reviennes au sol lorsqu'il reprend cadence. Et les gémissements reviennent vite, tu le ressens. Ton corps qui bouille, la chaleur qui lèche agressivement le bas-ventre. Il t'amène sur la dernière ligne droite. La dernière montée avant que ton orgasme arrive. Et tu gémis son nom, ton corps un peu tordu sous le plaisir infligé. Il vient en toi, tu ressens le liquide qui se propage. Et il reste là, ne bouge pas. Il reste contre toi alors que tes propres forces te quitte, ressentant le membre de façon bien trop vive en toi désormais, les parois sensibilisées. Tes doigts caressent ses cheveux plutôt que de les tirer cette fois. « Qu'est-ce que... Qu'est-ce qui te faire rire? » Tu demandes, le souffle court, le petit sourire amusé et le rire tout bas, celui du Shade se voulant trop communicatif.
(c) AMIANTE


_________________


Come to me at cloud nine
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) Its-always-my-fault-isnt-it-40680931
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) ENJP0

Valeur :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 371
Avantages : 244
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : étangs noirs. + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Iberis, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) MLAfz91 [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)   posté le Ven 14 Fév 2020 - 23:30

Around a Dark Corner
C’était une belle revanche. Avec le temps, le souvenir agréable de cet ébat dans la salle d’eau des Shade prendra plus d’importance que le viol. J’en étais persuadé ! J’allais devoir continuer d’en parler aux autres cependant… À Nebel peut-être... à ma cousine, surtout, ma confidente. J’allais devoir parler de cette agression sexuelle pour la faire sortir de ma tête et ne plus y penser du tout. J’avais des gens sur qui compter, des gens qui comprendraient mon besoin de m’exprimer sur ce sujet.

En sueurs, le souffle haletant, je me repassais déjà les images de cette agréable cabriole avec Poppy, mon agresseuse. Deux facettes différentes, deux visages. Celle que j’avais connue dans la salle de jeu était vraiment celle qui en avait eu marre et qui avait fait sortir toute sa colère… Celle d’aujourd’hui était plus douce, plus joueuse, plus… serviable ! Et maintenant, je ne comprenais même plus pourquoi elle avait été punie : qui avait décidé de se passer d’une Jewel comme elle ? Qu’avait-elle fait pour mériter ça ? C’était une pro ! Que s’était-il passé ? Je n'osais toujours pas lui poser la question.

Toujours allongée sur elle, elle me demanda pourquoi j’avais ri. Moi-même je ne savais pas trop pourquoi j’avais échappé ce rire. Ce n’était certainement pas un rire vengeur, ce n’était certainement pas un rire qui disait je t’ai eu, je t’ai mise à genoux ! « Ben je sais pas. C’était bien ! Je suis content ! Alors je rigole ! » dis-je alors qu’elle me caressait tendrement les cheveux. Je décidai de faire de même et de passer mes doigts dans sa belle crinière blonde. « Si belle… » murmurai-je. Je ne m’y faisais pas à sa beauté.

Éventuellement, je me dis que j’étais peut-être en train de l’empêcher de reprendre convenablement sa respiration en étant étalé sur elle comme ça. Je roulai sur le côté pour m’installer à côté d’elle, sur ce lit de fortune inconfortable qui n’aura cependant pas suffi à interrompre le coït. Je caressai doucement sa poitrine et lui embrassai la joue comme un petit garçon.

« Poppy, c’est comme ça que j’avais imaginé notre première fois… Nous deux, une rencontre impromptue… Moi dans ma tête, je me dis que c’est celle-là la vraie première fois… » dis-je en tournant la tête pour fixer le plafond. Il était sale. Personne ne s’en était occupé et je sentais que ça allait être encore moi qui allais m’y coller. « On devrait finir de ranger la salle d’eau. Et se rhabiller et sortir d’ici avant que quelqu’un se demande pourquoi ça prend autant de temps… » dis-je en me relevant. Ouais, c’était celle-ci la vraie première fois.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
[TERMINÉ] (18+) Around a Dark Corner (ft. Poppy)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
+
Sauter vers: