RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne année 2020 !
Mystic Swan vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année ♥️
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Guardians Et surtout d'hommes pour renflouer ses rangs.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #8 ~ À venir
stay tuned
Partagez
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
Aller en bas 

 Time for a break | Ft.Samaël

Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Time for a break | Ft.Samaël   posté le Lun 25 Fév 2019 - 10:48

Time for a break

Impossible de prétendre à l’ennui dans cet hôtel : il y avait largement de quoi faire. La matinée avait été épuisante, j’avais passé beaucoup de temps devant mon ordinateur à éplucher des e-mails, à chercher et identifier les destinataires et à envoyer toutes sortes de messages d’avertissements pour ceux qui parlaient un peu trop ouvertement du Mystic. Bref, j’étais épuisée, il était plus que temps de prendre ma pause. Enfin presque.

À la bibliothèque, je savais que je pourrais facilement retrouver mon collègue Samaël. Il avait installé un petit échiquier portable –qu’il avait sans doute ramené de chez lui– sur l’une des larges tables au milieu de la pièce. Je vins poser lourdement ma tête sur son dos : d’habitude peu tactile avec les hommes, je le connaissais suffisamment pour me permettre ce genre d’accolade. « J’en peux pluuuus. » ajoutais-je.

Je m’étais installée en face de lui. « J’ai pas pu retrouver le dossier de Castor, tu sais le Guest un peu chauve qui… Il faudrait que tu me le renvoies, il y a un problème avec lui et… » dis-je avant de me rendre compte que ce n’était plus le moment de parler de tout ça, parce qu’il était en pause, et moi aussi. « Ah… tu veux jouer peut-être ? » demandais-je en montrant l’échiquier devant nous.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: Time for a break | Ft.Samaël   posté le Mar 26 Fév 2019 - 17:56

Mes rapports du jour rédigés et classés, je peux enfin me détendre un peu avant le dîner. Comme à mon habitude, je me rends à la bibliothèque et m’assois dans un fauteuil confortable pour consulter mes courriels personnels, mais aussi pour lire les journaux du jour. À cette heure de la journée, les lieux sont déserts et je suis tranquille pour lire quelques articles, consulter les résultats sportifs et le cours des actions question de surveiller où en sont mes investissements. Je suis absorbée par mes lectures quand je sens la présence d’une personne dans mon dos. J’inspire profondément et reconnais immédiatement son parfum. Casey. Je lui tapote gentiment la main par-dessus mon épaule et l’invite à prendre place près de moi.

« J’en peux pluuuus. »

Elle s’installe devant moi et je dépose mon journal sur la table devant nous.

- Qu’est-ce qui t’arrive? Je peux t’aider?


« J’ai pas pu retrouver le dossier de Castor, tu sais le Guest un peu chauve qui… Il faudrait que tu me le renvoies, il y a un problème avec lui et… »

Surpris par sa demande, je m’avance sur mon fauteuil et lui demande : « Ouais sans problème, je peux te l’envoyer. Qu’est-ce qu’il a encore fait? »

Seulement plutôt que répondre à ma question, elle fixe l’échiquier posé entre nous et me demande si je veux jouer. Bien entendu, je suis toujours prêt pour une partie, mais cela ne va pas régler son problème.

- Ouais… alors tu comptes me le dire ou va falloir que je devine? …


Je tourne l’échiquier de façon à pouvoir jouer avec les pièces noires et lui laisse débuter.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: Time for a break | Ft.Samaël   posté le Mer 27 Fév 2019 - 11:43

Time for a break
J’aimais bien le calme de Sam, c’était relaxant. Enfin ça, c’est quand il n’était pas concentré dans son travail ou alors bien alcoolisé. C’était un sujet délicat que nous avions à peine abordé, et je savais qu’il y avait de toute façon encore beaucoup de choses à découvrir sur l’homme…

Le cas Castor était assez embêtant, mais il serait assez vite réglé : je ne l’aurais pas supporté autrement, cela aurait voulu dire que je n’étais pas assez efficace, pas assez bonne, et ça, il n’était pas question que ça arrive. « Mais non je vais pas te laisser deviner… Bon c’est super… Parce j’ai trouvé un faux compte facebook a lui, dessus il y avait des photos de l’intérieur de l’hôtel. Il a été fouillé, mais je pense qu’il a un petit appareil photo-espion… C’est pas des conneries, sur amazon on peut trouver des stylos ou des montres appareil photo, comme James Bond, mais en vrai ! affirmais-je. J’ai pas retrouvé son mail, c’est ça que je cherchais dans son dossier. J’veux lui envoyer un message d’avertissement… Il faudra faire gaffe à sa prochaine visite, bien vérifier qu’il n’a pas d’appareil sur lui, parce que là, on a eu de la chance : les photos c’était que des images des chambres et des couloirs, imagine si un client se trouvait sur les photos ? Pas bon du tout ça… » dis-je en observant l’échiquier.

Qu’est-ce qui m’avait pris de me proposer pour jouer ? J’étais toujours aussi mauvaise sur l’un des jeux les plus populaires au monde… La honte. « Euh, comment on commence déjà ? » C’était terrible, malgré les explications détaillées de Sam, ça rentrait par une oreille et ça ressortait par l’autre. J’avais trop du mal à garder en mémoire ce que les pions pouvaient faire ou pas, qu’est ce qui était interdit ou pas… « Et ta journée ? Ça a été ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: Time for a break | Ft.Samaël   posté le Dim 28 Juil 2019 - 15:29

J’écoute son histoire avec attention. Comme elle, je prends très au sérieux les courriels et autres communications sur les réseaux sociaux qui pourraient contenir des informations concernant le Mystic. Nous ne sommes jamais à l’abri des fuites d’informations qui pourraient conduire les autorités à faire enquête sur nous. Il faut donc éviter à tout prix le coulage d’information de quelques sortes que ce soit. Le secret doit rester total quitte à expulser un client définitivement et lui faire suffisamment peur pour qu’il se taise. Le genre d’appareil dont me parle Casey ne m’est pas étranger. J’en ai moi-même utilisé lorsque j’étais de service pour le MI6. Ce sont des appareils discrets qui peuvent prendre n’importe quelle forme. Difficile de les reconnaître si on n’est pas familier avec ce genre de technologie.

- Je suis d’accord. Va falloir mettre une note à son dossier et le fouiller lors de sa prochaine visite. Pour le moment, vaut mieux garder l’information pour nous. Si on en parle à Adonis, il va lui faire la peau!

Les bras croisés je fixe ma collègue qui une fois de plus semble décontenancée devant l’échiquier. Je me moque d’elle et lui dit : « Laisse tombé, je sais que ce n’est pas ton jeu préféré. Tu veux aller marcher dehors tu sembles avoir eue une journée merdique ça va te faire du bien »

« Et ta journée? Ça a été? »

Soulagée de ne pas avoir à simuler du plaisir à jouer aux échecs ma collègue me sourit et nous nous dirigeons vers la porte qui mène vers le jardin.

- Ordinaire. Rien à signaler. C’est plutôt tranquille en ce moment à part cette histoire de meurtre. Il faut que j’arrive à convaincre le patron de faire installer des caméras dans les chambres des clients. Sans cela on ne pourra jamais être à l’abri d’un autre accident du genre.

Mains dans les poches, je marche tout près de Casey. Depuis l’incident avec Ivy, je ne lui ai rien dit sur la tournure des évènements. D’une part, je ne veux pas que mon amie diabolise la jeune femme, mais surtout j’ai peur de sa réaction quand je vais lui faire part de ma décision d’en faire ma Shades personnelle. Question d’éviter le sujet, je détourne la conversation sur des banalités.

- Tu comptes prendre quelques jours de vacances cet été?
Revenir en haut Aller en bas
Eisheth (Casey)
Eisheth (Casey)
Devoted
Time for a break | Ft.Samaël W3mQp

She wasn’t exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that she was feeling the same way.
Identité : Casey Little
Âge et date de naissance : 32 ans + 21 février 1987
Date d'arrivée : Fin juin 2019
Occupation à l'hôtel : S'occupe de protéger l'intimité/anonymat des Guests & employés de l'hôtel
Côté cœur : Trop de jolies filles... Amaryllis lui fait tourner la tête mais Lilith agite son cœur.

If you are afraid of getting hurt and feeling severe pain, then avoid falling in love.

Valeur :
Time for a break | Ft.Samaël JyvYkf112 / 1812 / 18Time for a break | Ft.Samaël IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

Messages : 418
Avantages : 358
Faceclaim : Ellen Page
Crédits : Rainbowsmile + Vanka
Multicompte(s) : Jabbah, Freesia, River, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
Time for a break | Ft.Samaël RKjjpMI Time for a break | Ft.Samaël MLAfz91 Time for a break | Ft.Samaël QKVJtGv Time for a break | Ft.Samaël AXFQhm6

 Sujet: Re: Time for a break | Ft.Samaël   posté le Dim 28 Juil 2019 - 16:29

Time for a break

Il avait raison : pour l’instant, un rappel à l’ordre suffirait, et l’information pouvait très bien rester entre nous pour l’instant, nous ne mettions pas en danger l’hôtel, ses résidents & Guests, ça ne serait pas une faute professionnelle. Bref, pas besoin d’en faire une affaire état !

D’un côté, j’étais contente qu’il remarque que non, j’avais vraiment pas envie de jouer aujourd’hui. J’avais pas envie de faire semblant d’être contente de jouer avec lui, mais de l’autre côté, j’étais un peu déçue qu’il n’insiste pas et me pousse pas plus que ça à jouer : comment allais-je apprendre à jouer si je faisais jamais l’effort de m’y mettre ? Comment pouvait-il m’apprendre à jouer si je n’y mettais pas du mien ? « Ouais, allons marcher. On r’mettra ça à la prochaine fois… Merci. » dis-je accompagné d’un sourire gêné.

Entendre le mot ordinaire et meurtre dans la même phrase, ça faisait bizarre. Il en parlait avec un tel détachement de cette histoire que c’en était incommodant. Moi-même je me demandais si un jour ma vie ne serait pas en danger au sein de l'hôtel. « Des caméras dans les chambres, hein ? …ça va gueuler… » je pensais évidemment à la réaction des Guests qui craindraient pour leur intimité. Il faudrait sans doute leur expliquer que, entre mourir ou être vus en train de mal baiser, il vaudrait mieux se concentrer sur le premier problème. J’aurais aimé trouver une autre solution pour arranger tout le monde, mais je n’en avais pas : l’idée des caméras était la meilleure que l’on avait.

Je commençais à perdre l’habitude d’être dehors, cette petite promenade me ferait peut-être du bien comme le pensait Sam. « Pourquoi faire ? J’ai rien à faire ailleurs qu’ici… » maugréé-je. J’en avais assez vu du monde, j’en avais assez eu de l’armée, des gens stupides, des personnes lâches… Et la seule personne que je ne détestai pas n’était plus là ; alors, pourquoi prendre des vacances ? Rien ne m’attendait… « Non, je vais continuer à m’enfermer, à lire, à écouter de la musique et regarder l’cul des jolies filles : ça, c’est un bon projet de vacances d’été…  affirmais-je en souriant. Pourquoi, toi tu pars ? »



_________________
Kiss
my neck, bite me

pull my hair, trace my spine, hold me down, use your tongue, make me moan : don't stop til' i'm shaking
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: Time for a break | Ft.Samaël   posté le Sam 3 Aoû 2019 - 18:24

Mains dans les poches, je marche dans le parc en compagnie de Casey. Nous parlons boulot et j’essaie de lui vendre mon idée d’installer des caméras dans les chambres des clients. Depuis mon arrivé au Mystic que je le réclame et chaque fois que j’en parle à Caïm, il m’envoie promener. Je sais bien que ce refus catégorique ne vient pas de lui, mais de son père.

- C’est loin d’être fait. Il me faut d’abord l’accord du grand patron pour procéder. Je connais ses réserves sur la question, mais s’il pouvait acquiescer cela nous permettrait d’éviter de désagréables surprises. Et puis les filles seraient plus en sécurité. Rien ne nous assure qu’ils respectent à la lettre les règles sur l’usage de la violence!

Jamais je ne pourrai accepter la violence avec laquelle certains de nos clients traitent les résidents de l’hôtel. Pour moi, ce sont plus que des corps. Ce sont des êtres humains. Ils ont comme nous tous des sentiments et méritent un certain respect. Je veux bien croire que nous officions dans un bordel cela ne veut pas dire pour autant que nous devions accepter toutes les déviances en échange de billets verts.

Alors que nous rapprochons du lac, je prends des cailloux dans mes mains et les lancent sur l’eau et ajoute : « Parfois, je me demande si je suis à ma place. Je compte plus les fois où j’ai voulu mettre mon poing dans la figure d’un client. Toute cette violence me répugne… »

Ce n’est guère dans mes habitudes de me laisser aller aux réflexions négatives sur nos conditions de travail, mais s’il y a une personne à qui je peux tout dire c’est bien Casey. Quoique je lui dise, je sais que cela restera entre nous. Je lui confierai ma vie si nous devions nous retrouver sur un champ de bataille. Ma confiance en elle est aveugle tant nous avons développé une solide complicité.

Ne voulant pas plomber l’atmosphère je lui demande si elle compte prendre des vacances loin du Mystic. Amusée par ma question, mon amie me fait savoir que ce n’est pas dans ses plans et qu’elle a mieux à faire ici pour occuper ses temps libres. Quant à moi-même si je rêve de pouvoir retourné en Écosse ce ne sera pas encore pour cette année. Impossible pour moi de quitter le pays. Si j’essaie de prendre un avion, je serai immédiatement arrêtée par le FBI alors vaut mieux rester planqué.

- Je ne sais pas encore… tout va dépendre de mon entretien avec Caïm. Je pensais peut-être prendre quelques jours pour aller à New York voir quelques matchs et prendre du bon temps loin d’ici!

Le simple fait de penser à ce rendez-vous avec Matthew me donne la migraine. J’ai beau le connaître depuis des années, il ne cessera jamais de m’étonner. Avec lui, impossible de savoir comment il va réagir à l’avance. Il est totalement imprévisible et impitoyable. Sur une table de poker, cela en fait un adversaire redoutable, mais entre nous le litige qui nous occupe n’a rien d’un jeu. Il s’agit d’une vie humaine et pas n’importe laquelle. Le simple fait d’imaginer Ivy enfermée au purgatoire suffit à me rendre malade. Il faut à tout prix que je trouve un moyen pour lui sauver la vie.

- Cass… si je te demandais de sauver une fille en la prenant comme Shades tu le ferais pour moi?
Revenir en haut Aller en bas
Eisheth (Casey)
Eisheth (Casey)
Devoted
Time for a break | Ft.Samaël W3mQp

She wasn’t exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that she was feeling the same way.
Identité : Casey Little
Âge et date de naissance : 32 ans + 21 février 1987
Date d'arrivée : Fin juin 2019
Occupation à l'hôtel : S'occupe de protéger l'intimité/anonymat des Guests & employés de l'hôtel
Côté cœur : Trop de jolies filles... Amaryllis lui fait tourner la tête mais Lilith agite son cœur.

If you are afraid of getting hurt and feeling severe pain, then avoid falling in love.

Valeur :
Time for a break | Ft.Samaël JyvYkf112 / 1812 / 18Time for a break | Ft.Samaël IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

Messages : 418
Avantages : 358
Faceclaim : Ellen Page
Crédits : Rainbowsmile + Vanka
Multicompte(s) : Jabbah, Freesia, River, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
Time for a break | Ft.Samaël RKjjpMI Time for a break | Ft.Samaël MLAfz91 Time for a break | Ft.Samaël QKVJtGv Time for a break | Ft.Samaël AXFQhm6

 Sujet: Re: Time for a break | Ft.Samaël   posté le Dim 4 Aoû 2019 - 9:37

Time for a break

Nul doute que le projet des caméras dans les chambres, même après avoir convaincu le boss, mettrait du temps à se mettre en place. L’achat, l’installation… l’amélioration de l’équipement : c’était un sacré projet. Les intentions de Sam étaient nobles –j’ai envie d'dire, comme d’habitude– la sécurité avant tout, la protection des filles, malgré leur statut peu flatteur, était une priorité. Il avait raison cependant : une fois les portes des chambres fermées, on ne savait pas ce qu’il se passait là-dedans, mais n’était-ce pas justement l’intérêt du Mystic Swan à la base ?

Près du lac, Sam était en pleine introspection : il se demandait s’il était à sa place. J’avais doucement pouffé de dire avant de saisir un caillou moi aussi et de l’imiter. « T’as trouvé ça tout seul genius ? Évidemment qu’c’est pas un endroit pour toi, t’es bien trop pure pour cet hôtel…  déclarais-je sans faire de concession. Mais j’ai tendance à penser qu’c’est les gars comme toi qui empêchent le Mystic de devenir un endroit infréquentable… » Il avait besoin de vacances, c’était indéniable.

D’ailleurs, il me confia qu’il avait l’intention d’aller à New York. Pourquoi pas ? Moi, je n’y étais jamais allée. Pour le Scott qu’il était, ça devait être dur d’être si loin de sa terre natale… New York, même si on disait que c'était une ville fantastique, était une bien maigre consolation par rapport à la terre de ses ancêtres, l'Écosse... Enfin, c'est c'que j'imaginai...  « J’espère qu’t’obtiendras c’que tu voudras… » lui dis-je avec un petit sourire.

Pendant ses vacances –s’il y avait droit– le Mystic ne serait pas le même sans lui. Comme je l’avais dit plutôt, c’était un des derniers gardiens du bon sens, alors s’il partait… J’étais certaine que plusieurs personnes profiteraient de son absence tiens… Sans prévenir, il m’appela par mon diminutif pour me faire part d'une demande hypothétique à la fois inquiétante et mystérieuse… « Quoi ? fut ma première réaction. Pourquoi tu d’mandes ça ? » dis-je en venant me planter devant lui. Le gaillard faisait bien deux têtes de plus que moi, mais ça n'avait jamais été gênant pour me faire entendre. « T’as pas la conscience tranquille… Pourquoi tu m'dis pas tout clairement ? Et… j’peux rien t’promettre, tu sais bien que j’fonctionne pas comme ça, je promets jamais rien… » avouais-je en croisant les bras.


_________________
Kiss
my neck, bite me

pull my hair, trace my spine, hold me down, use your tongue, make me moan : don't stop til' i'm shaking
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: Time for a break | Ft.Samaël   posté le Sam 10 Aoû 2019 - 18:04

Elle me connaît bien. Inutile de lui mentir. Elle voit clair dans mon jeu. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle je ne jouerai jamais au poker avec elle. C’est un truc métaphysique je ne lui ai pourtant pas fait de grandes confessions sur ma vie, mais elle a un don. J’ai parfois l’impression qu’elle arrive à lire dans mes pensées. C’est flippant.

Quelques cailloux en main, je les lance sur l’eau pour faire des bonds. Je n’ai pas l’esprit en paix. J’hésite entre mon envie de prendre le large et rester sur place. Je ne dors plus depuis des jours. Mon esprit est occupé par cette histoire de meurtre, mais aussi par le sort qui attend Ivy. Le sujet étant des plus sensibles, je n’en ai parlé avec personne jusqu’à maintenant. Qui pourrait véritablement comprendre les raisons qui ont poussé la jeune femme à s’attaquer à moi. Tous vont la juger. Tous voudront la punir et la faire souffrir alors que tout ce qui l’a conduit à agir de la sorte est notre faute. Dans cette histoire, c’est elle la victime et non-moi.

Alors que nous parlons de possibles vacances et qu’elle me dit ne pas avoir de raison de quitter le Mystic, je lui offre de venir avec moi : "Tu devrais venir avec moi, ça te ferait du bien de sortir d’ici et de voir autre chose! On pourrait se marrer, je connais des endroits chouettes et de bons restos."

Bien que foncièrement solitaire, je ne m’ennuie jamais avec Casey et elle sait me faire rire. Ce qui en ce moment est bénéfique si je ne veux pas finir avec une autre migraine. Alors que nous reprenons notre route sur le sentier, une idée me vient en tête. Et si Matthew refusait de m’accorder Ivy comme Shades, je dois trouver une autre solution pour elle. Je ne peux envisager qu’il va la tuer bien que ce soit possible. Je pense alors immédiatement à mon amie. C’est une idée de fou, mais puisque je suis à court d’idées géniales, je tente l’impossible. Surprise par ma demande, Casey me fixe et cherche à comprendre le sens de ma demande. Nerveux, je lui réponds en me passant une main dans les cheveux.

- Tu as bien compris. Je te demande si tu serais prête a sauvé la vie d’une femme? Une femme qui compte beaucoup pour moi.

En deux pas elle franchit la distance qui nous sépare et elle se pose droit devant moi. Bien que plus petite que moi son regard et son rictus mauvais décourageraient n’importe quel homme de venir l’embêter.

« T’as pas la conscience tranquille… Pourquoi tu m'dis pas tout clairement? Et… j’peux rien t’promettre, tu sais bien que j’fonctionne pas comme ça, je promets jamais rien… »  

Amusé par sa réaction, je souris et tout en continuant à lancer des cailloux sur le chemin, j’ajoute : « Je suis déçu… toi qui te targues de tout savoir sur tout, je suis étonné que tu n’es pas compris plus rapidement le sens de ma demande… je te parle d’Ivy! »

Je sais fort bien que le seul fait d’évoquer ce nom entre nous risque de créer un froid, mais je n’ai pas le choix d’en parler. Elle risque de ne pas me comprendre, mais je m’en moque. Il faut que j’essaie quitte à l’entendre me dire que j’ai perdu la tête.

- Comment je pourrais avoir l’esprit tranquille sachant qu’ils vont lui faire du mal alors qu’elle ne le mérite pas. Il faut que je trouve une solution pour lui sauver la vie. Elle ne devrait pas être ici.
Revenir en haut Aller en bas
Eisheth (Casey)
Eisheth (Casey)
Devoted
Time for a break | Ft.Samaël W3mQp

She wasn’t exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that she was feeling the same way.
Identité : Casey Little
Âge et date de naissance : 32 ans + 21 février 1987
Date d'arrivée : Fin juin 2019
Occupation à l'hôtel : S'occupe de protéger l'intimité/anonymat des Guests & employés de l'hôtel
Côté cœur : Trop de jolies filles... Amaryllis lui fait tourner la tête mais Lilith agite son cœur.

If you are afraid of getting hurt and feeling severe pain, then avoid falling in love.

Valeur :
Time for a break | Ft.Samaël JyvYkf112 / 1812 / 18Time for a break | Ft.Samaël IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

Messages : 418
Avantages : 358
Faceclaim : Ellen Page
Crédits : Rainbowsmile + Vanka
Multicompte(s) : Jabbah, Freesia, River, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
Time for a break | Ft.Samaël RKjjpMI Time for a break | Ft.Samaël MLAfz91 Time for a break | Ft.Samaël QKVJtGv Time for a break | Ft.Samaël AXFQhm6

 Sujet: Re: Time for a break | Ft.Samaël   posté le Dim 11 Aoû 2019 - 9:53

Time for a break

La confiance avait un prix, et Sam n’avait pas payé bien cher pour avoir la mienne : rares étaient les personnes qui me faisaient une très bonne impression dès le départ. J’étais convaincue qu’il était sincèrement une bonne personne, même si, comme tout le monde, il avait sa part d’ombre. Dans son cas, ce n’était pas réellement de sa faute, pas réellement… Mais le poids du passé avait tendance à l’accabler comme jamais.

« Je vais... considérer ta proposition… » répondis-je à son invitation. Je n’avais pas envie de partir avec lui, je n’avais envie de partir avec personne. Mais je n’avais pas envie de le vexer, d’où cette réponse branlante...

Je n’avais pas non plus envie qu’il m’embarque dans ses histoires folles : il se laissait abattre par la mort, il se laissait contrôler par… l’amour ? C’était bien une fille qui le mettait dans cet état ? C’était bien CETTE fille qui le mettait dans cet état ? Si dans un premier temps je me félicitai d’être insensible aux sentiments, je me disais qu’avec le temps, peut-être que ça finirait par me tomber dessus à moi aussi : cet hôtel, ils changeaient les gens, pas forcément en bien.

« Mais j’sais bien que tu parles… d’Ivy ! J’avais du mal à prononcer son nom tant je savais ce qu’il représentait pour lui. J’suis pas stupide ! » dis-je légèrement agacée. Cette obsession malsaine qu'il avait sur elle était déconcertante, pire encore : Ivy consumait Sam à petit feu, et j’avais parfois l’impression qu’il ne s'en rendait même pas compte.

S’il s’attendait à ce que j’aille dans son sens, il allait être déçu : certes, j’étais son amie, mais ce n’était pas pour autant que j’allais commencer à lui mentir juste pour le rassurer. Avec moi, c’était la vérité, rien que la vérité. « Non, elle a plus sa place à l’hôtel , mais on peut pas la foutre dehors : elle va se ramener avec des flics, l’armée, ou que sais-je ! Et on peut difficile la garder à l’intérieur avec… ce qu’elle a... essayé de faire… Je lui montrais que je savais parfaitement de quoi il était question. Ça laisse très peu de choix… » dis-je en baissant la voix au moment d’arriver à la fin de ma phrase.

« Tu pourras pas sauver la vie de tout le monde, certainement pas ici. Elle est dangereuse, trop dangereuse… Je sais pas s’il faut l’enfermer à vie ou s’il faut la… Je sais pas. Mais ne me demande pas de t’aider à sauver ton apprentie assassin, là… » Ce n’était sans doute pas ce qu’il avait envie d’entendre, ça risquait peut-être même de jeter un froid entre nous. Bah, ça finirait par passer… S’il voulait mon aide, je pourrais la tuer en douceur, dans son sommeil, sans qu’il le sache, on en parlerait plus. Merde, je pourrais même m’arranger pour faire passer ça pour un suicide ! On m’avait déjà ordonné de faire bien pire pendant mon temps à l’armée : faire disparaitre des éléments gênants, c’était tout à fait dans mes cordes.


_________________
Kiss
my neck, bite me

pull my hair, trace my spine, hold me down, use your tongue, make me moan : don't stop til' i'm shaking
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: Time for a break | Ft.Samaël   posté le Sam 17 Aoû 2019 - 18:28

Je ne cherche pas son approbation. À vraie dire je me moque de ce qu’elle pense de mon idée de faire d’Ivy ma Shades. L’important est de la sauvé et ce peu importe les risques à prendre. Si elle devait mourir par ma faute jamais je ne me le pardonnerais. C’est tout aussi simple que cela. Nous sommes liés. Nos destins sont enchaînés depuis que j’ai joué un rôle dans l’anéantissement de sa famille.

Toujours absorbé par les bons que font mes cailloux sur l’eau, c’est à peine si j’ose la regarder. Casey n’est pas ici depuis longtemps, mais déjà elle m’a percée à jour. Elle sait que j’en pince pour Ivy. Que je serais prêt a tout pour elle, et ce même si la demoiselle a tenté de me tuer. Elle doit me prendre pour un taré, mais je m’en fous. Si nous sommes réellement amis, elle finira un jour par comprendre. Du moins, je l’espère sans quoi je ne serai jamais totalement en paix avec mon choix.

Alors qu’elle me fait part de son opinion sur ce qu’on devrait faire d’Ivy, je serre les dents et jure en gaélique pour ne pas qu’elle me comprenne. Je suis las et à court d’arguments puisque quoi que je dise, elle finira toujours par me dire qu’on doit se servir d’Ivy pour faire un exemple. Qu’on doit envoyer le message aux autres résidents qu’on ne s’attaque pas impunément à un gardien. Si ma tête est d’accord avec cette logique mon cœur lui s’y oppose.

Voyant mon air sombre, elle s’approche de moi et me lance : « Tu pourras pas sauver la vie de tout le monde, certainement pas ici. Elle est dangereuse, trop dangereuse… Je sais pas s’il faut l’enfermer à vie ou s’il faut la… Je sais pas. Mais ne me demande pas de t’aider à sauver ta apprentie assassine, là… »

- Oh je t’en prie Cass… elle n’est pas dangereuse… elle est désespérée… blessée, mais pas dangereuse. Tu aurais fait pareil si on avait éliminé toute ta famille… Et puis je n’ai jamais dit que je voulais sauver tout le monde. Si j’ai accepté de venir ici en premier lieu, c’était pour me sauver moi-même, mais plus j’y pense et plus je me dis que j’aurais mieux fait d’accepter mon sort…

Je lance au loin les derniers cailloux que j’ai encore dans les mains et ajoute : « Allez-viens… j’ai besoin d’un verre! »
Revenir en haut Aller en bas
Eisheth (Casey)
Eisheth (Casey)
Devoted
Time for a break | Ft.Samaël W3mQp

She wasn’t exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that she was feeling the same way.
Identité : Casey Little
Âge et date de naissance : 32 ans + 21 février 1987
Date d'arrivée : Fin juin 2019
Occupation à l'hôtel : S'occupe de protéger l'intimité/anonymat des Guests & employés de l'hôtel
Côté cœur : Trop de jolies filles... Amaryllis lui fait tourner la tête mais Lilith agite son cœur.

If you are afraid of getting hurt and feeling severe pain, then avoid falling in love.

Valeur :
Time for a break | Ft.Samaël JyvYkf112 / 1812 / 18Time for a break | Ft.Samaël IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

Messages : 418
Avantages : 358
Faceclaim : Ellen Page
Crédits : Rainbowsmile + Vanka
Multicompte(s) : Jabbah, Freesia, River, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
Time for a break | Ft.Samaël RKjjpMI Time for a break | Ft.Samaël MLAfz91 Time for a break | Ft.Samaël QKVJtGv Time for a break | Ft.Samaël AXFQhm6

 Sujet: Re: Time for a break | Ft.Samaël   posté le Sam 17 Aoû 2019 - 23:34

Time for a break

C’était une sacrée histoire qu’il vivait et ça me faisait poser pas mal de questions sur les sentiments et l’amour en général. Jusqu’où pouvait-on aller par amour ? Sam était capable d’éprouver de l’affection pour une femme qui avait essayé de le tuer : je crois qu’on ne pouvait pas faire mieux pour ce qui était de pardonner quelqu’un…

Je l’avais entendu maugréer quelque chose, je me doute bien que ce que j’étais en train de lui dire ne lui plaisait pas. Mais j’avais l’impression que c’était mon rôle d'être la fille qui n'allait dans son sens, peut-être même d’essayer de le décourager de poursuivre cette amourette dangereuse… Je me faisais la voix de la raison, et souvent, la raison n’était pas la chose la plus agréable à entendre. La logique contre une forme de folie, la plus belle des folies, je le sais, j’ai été amoureuse dans le passé. Mais quand même, ma femme n’avait jamais essayé de me tuer, merde !

Samaël ne s’énervait pas, il s’énervait rarement. Mais je sentais bien dans sa voix qu’il était un peu agacé. Il m’expliquait qu’elle n’était pas dangereuse et que j’aurais sans doute réagi de la même manière si quelqu’un en avait eu après ma famille… Peut-être, peut-être pas : difficile de se projeter de telles conditions. Il avait son opinion, soit… À mon avis, il baissait sa garde, mais je savais bien que j’n’arriverais jamais à le dissuader de s’en méfier et même de s’en éloigner. Mon ami avait fait son choix ; je n’avais plus mon mot à dire. « Très bien. Mais j’te préviens mister MacKenzie : si j’apprends un jour qu’elle t’a tué dans ton sommeil, je vais très mal le prendre ! » déclarais-je en souriant.

J’espérai bien évidemment qu’on n’en vienne pas à ça un jour... et en plus, s’il était tué, je n’aurais même pas satisfaction de pouvoir dire ha, je te l’avais bien dit ! Tant pis, si lui ne s’en méfiait pas, je le ferais pour lui : je la surveillerai pour lui parce qu’il n’était pas question que je perde le seul ami que j’avais réussi à me faire depuis des années. « Ouais, ça sert à rien d’en parler davantage. Allons boire un coup ! » dis-je en lui donnant un petit coup de poing à l’épaule.

_________________
Kiss
my neck, bite me

pull my hair, trace my spine, hold me down, use your tongue, make me moan : don't stop til' i'm shaking
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Time for a break | Ft.Samaël
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
+
Sauter vers: