RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne année 2020 !
Mystic Swan vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année ♥️
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Guardians Et surtout d'hommes pour renflouer ses rangs.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #8 ~ À venir
stay tuned
Partagez
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs abandonnés
Aller en bas 

 (18+) bend the knee (beleth)

Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Lun 3 Juin 2019 - 19:54

BEND THE KNEE
— BELETH & HOLLY —


D'habitude, elle arrive à éviter l'isoloir grâce à une langue argentée qui sait aussi bien manier les excuses et la fausse innocence que le sarcasme et l'ironie. D'habitude. C'est arrivé que certains ne se laissent pas avoir par sa blondeur ingénue et ses sourires. Comme cette fois. Elle ne sait même plus ce qu'elle a bien pu dire au Guest qui s'est offensé. Elle aurait pu recoller les pots cassés et s'en sortir avec une bonne fessée derrière porte close si un Guardian n'avait pas été présent à ce moment-là. Le Guest a voulu montrer l'exemple — même les putes les plus chères de ce bordel ne sont pas exemptes d'une punition, et donc on l'a balancée dans un des isoloirs du sous-sol, et on a fermé la porte derrière. C'était la veille au matin.

On est donc le lendemain de l'incident. Sûrement le soir, même si Holly n'a aucune idée de l'heure qu'il peut être. La pièce est nue, capitonnée, sans lumière ni le moindre souffle d'air. Il n'y a que le bruit de sa respiration et celui que fait son corps quand elle bouge, ou le grondement de son estomac désespérément vide. Elle a faim. Heureusement qu'un Guardian a eu la bonne idée de lui apporter un peu d'eau plus tôt dans la journée, elle aura au moins évité la déshydratation, mais elle a faim, et elle n'a pas très chaud non plus, dans sa petite robe de dentelles noires et ses dessous tout aussi affriolants. Elle joue avec la boucle de son porte-jarretelles, qui retient un bas de nylon noir. La couture rouge qui court à l'arrière de sa jambe attire les regards. Elle le sait. C'est pour ça qu'elle l'aime, cette lingerie en particulier.

Mais il n'y a personne pour la dévorer des yeux dans les isoloirs du Purgatoire. Elle soupire, décide finalement de s'allonger sur le sol, les mains croisées sur son ventre. Elle peut distinguer les panneaux capitonnés du plafond dans la pénombre, alors elle s'amuse à les compter, et à les recompter, encore et encore. Elle peut comprendre pourquoi certains perdent la tête, ici. Mais elle compte, et elle compte, jusqu'à ce qu'elle entende la porte de sa cellule s'ouvrir. « Il t'en aura fallu du temps pour me rendre visite. »

Elle n'a pas besoin de lever la tête pour connaître l'identité de son visiteur. Il n'y a que le Bourreau pour rendre visite aux occupants des geôles de manière régulière. Et c'est bien grâce au Bourreau qu'elle n'a pas l'air vraiment mécontente d'être ici. Beleth est... différent. Tortionnaire, sadique, d'un calibre bien différent d'Orion dans sa cruauté, il a été le premier à lui faire goûter les affres du BDSM et il est sans doute le seul vers qui elle revient avec tant d'empressement, sans jamais questionner ce qu'il risque de lui faire subir. Elle est une véritable chienne en chaleur pour lui, et elle n'en a aucunement honte. Déjà elle se redresse, souffle sur une mèche blonde qui lui barre le visage. Un sourire parfaitement lubrique étire déjà sa bouche rose. « Je t'attendais, tu sais ? Tu m'as manqué. On ne se voit vraiment pas assez. »


Dernière édition par Holly (Victoria) le Mar 4 Juin 2019 - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Beleth (Harvey)
Beleth (Harvey)
Mesmerized
(18+) bend the knee (beleth) 190818095421300609
HURT ME LIKE I LOVE YOU ϟ Would you mind if I hurt you? Understand that I need to. Wish that I had other choices than to harm the one I love
(18+) bend the knee (beleth) EQjoN79
(18+) bend the knee (beleth) Tumblr_inline_p2njaznnL01ss8jpr_500
TORTURE (N.F)
Souffrances physiques et psychologiques infligées à quelqu’un par pur plaisir.
Identité : Harvey Lawrence
Âge et date de naissance : 41 ans, né le 06.03.1978
Date d'arrivée : 01.04.2009
Occupation à l'hôtel : Bourreau du Purgatory.
Côté cœur : Amouraché d'une douceur tortueuse. Saffron.

(18+) bend the knee (beleth) Giphy

Valeur :
(18+) bend the knee (beleth) JyvYkf115 / 1815 / 18(18+) bend the knee (beleth) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 143
Avantages : 121
Faceclaim : Jake Gyllenhaal.
Crédits : ©a-h♥♥ (avatar) ; ©tumblr&©a-h (gifs) ; ©a-h♥♥ (signa).
Multicompte(s) : Orion, Emerald, Prometheus, Hermès, Iphéon.

 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Lun 3 Juin 2019 - 20:39

bend the knee
Nouvelle journée au sein du Swan. Hier c'était mon jour de congé et je dois avouer m'être ennuyé. J'ai passé la journée hors de l'hôtel, alternant entre les bars et les stands de tirs, rien de passionnant, torturer me manquait, j'étais fais pour ça mais ça faisait parti du règlement, un jour de congé par semaine et en bon soldat de l'hôtel, je me pliais. J'étais retourné dans la soirée à l'hôtel, traçant mon chemin pour me rendre jusqu'à ma chambre, fermant la porte à clé. Et dans ce contraste pur, je me suis endormi en écoutant du classique. J'aime le classique, si doux, si reposant, si apaisant. Dur à croire n'est-ce pas connaissant l'homme que j'étais, si sombre, si cruel, si perfide. Mais c'était bel et bien le cas.

Je me suis levé à l'aube, prenant une douche puis m'habillant avant de quitter ma chambre et de me rendre au Neon comme tous les matins pour prendre mon café. A peine quinze minutes puis je quittais le bar, toujours silencieux, puis je me dirigeais vers le Purgatoire, comme d'habitude en m'allumant une clope et la fumant sur le chemin. Et comme chaque matin, je consultais le registre des nouvelles arrivés dans les isoloirs et une en particulier attira mon attention. Un sourire s'étirait sur mes lèvres à peine entrouverte pour maintenant ma cigarette. Holly. Cela faisait longtemps. Fermant le registre, je poursuivis mon chemin jusqu'à la cellule dans laquelle elle était retenue, tirant toujours sur ma clope. Arrivant devant la porte, je la déverrouillais en pressant la grande tige servant de poignée et j'ouvrais la porte et aussitôt sa petite voix retentit raisonnant dans la petite pièce.

C'était mon jour de congé hier. lui disais-je pénétrant dans la cellule, refermant la porte. Holly se releva et je posais mes yeux sur son corps, elle était habillée d'une robe en dentelle noire, couleur et matière que j'affectionne particulièrement. Et la blonde vient à sourire, ce sourire lubrique j'ai façonné sur son visage. Et elle me disait que je lui avais manqué, qu'on ne se voyait pas assez. C'est parce que t'as dû te tenir à carreau plus longtemps que la dernière fois. et je m'avançais vers elle, tirant sur ma clope, crachant la fumée sur son visage. T'as fais quoi cette fois pour te retrouver ici ? lui demandais-je me berçant dans ses iris.

_________________
A dangerous mind: It's in your eyes, what's on your mind? I see the truth that you've buried Inside. It's in your eyes, what's on your mind? There's no mercy, just anger I find.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Lun 3 Juin 2019 - 20:56

BEND THE KNEE
— BELETH & HOLLY —


Silhouette familière du Bourreau qui se détache dans l'encadrement de la porte, se faufile jusqu'à elle. Ses traits sont à demi dissimulés par la fumée qu'il exhale, mais son corps elle le connaît trop bien pour qu'elle se laisse avoir. L'odeur du tabac monte à ses narines et lui rappelle douloureusement qu'elle n'a rien fumé depuis presque deux jours aussi. Le sevrage de nicotine la rend impatiente, et vaguement sur les nerfs aussi. Elle s'assoit sur le sol, tend une main pour lui voler sa cigarette et prendre une longue taffe qui coule dans sa gorge comme du pain béni. Sans doute qu'il la punira plus tard pour cet affront, mais en cet instant précis, elle s'en fiche un peu.

La question lui arrache un gloussement digne d'une petite fille, et c'est avec les yeux pleins d'une malice presque enfantine qu'elle daigne enfin répondre. « Je crois que j'ai été un peu trop insolente, » elle admet, tout en tirant une deuxième fois sur sa cigarette, qu'elle finit par lui rendre avec un certain regret. Elle exhale lentement, laisse la fumée obscurcir ses traits l'espace d'une minute. « D'habitude je m'en sors pas trop mal mais y'avait un Guardian à côté, alors j'ai pris. Fallait bien que ça arrive, ça faisait longtemps. » Elle n'a pas vraiment l'air repentante. Il faut dire que ces moments à l'isoloir sont les seuls où elle peut voir Beleth. Il s'aventure trop rarement dans les couloirs du Mystic.

Déjà Holly s'agenouille devant lui, petite mains fines qui se glissent dans les passants de sa ceinture alors qu'elle appuie son menton contre son bas-ventre, juste au-dessus de son membre. Elle est empressée, une moue aux lèvres et l'air boudeur. « Tu pourrais m'inviter dans ta chambre de temps en temps, aussi. » Ca sonne presque comme un reproche, mais déjà elle se mord la lèvre inférieure. « Tu vas me sauter, aujourd'hui ? » Il n'y a que ça qui l'intéresse vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Beleth (Harvey)
Beleth (Harvey)
Mesmerized
(18+) bend the knee (beleth) 190818095421300609
HURT ME LIKE I LOVE YOU ϟ Would you mind if I hurt you? Understand that I need to. Wish that I had other choices than to harm the one I love
(18+) bend the knee (beleth) EQjoN79
(18+) bend the knee (beleth) Tumblr_inline_p2njaznnL01ss8jpr_500
TORTURE (N.F)
Souffrances physiques et psychologiques infligées à quelqu’un par pur plaisir.
Identité : Harvey Lawrence
Âge et date de naissance : 41 ans, né le 06.03.1978
Date d'arrivée : 01.04.2009
Occupation à l'hôtel : Bourreau du Purgatory.
Côté cœur : Amouraché d'une douceur tortueuse. Saffron.

(18+) bend the knee (beleth) Giphy

Valeur :
(18+) bend the knee (beleth) JyvYkf115 / 1815 / 18(18+) bend the knee (beleth) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 143
Avantages : 121
Faceclaim : Jake Gyllenhaal.
Crédits : ©a-h♥♥ (avatar) ; ©tumblr&©a-h (gifs) ; ©a-h♥♥ (signa).
Multicompte(s) : Orion, Emerald, Prometheus, Hermès, Iphéon.

 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Lun 3 Juin 2019 - 21:15

bend the knee
Ça faisait longtemps que j'avais vu Holly ici. Presque un mois je crois, peut-être plus je n'en étais pas sur. Mais je suis content qu'elle soit là, la journée commence définitivement bien. Et avant même de répondre à ma question, que je sache pourquoi elle était ici, elle venait s'asseoir au sol en face de moi, piquant la cigarette entre mes doigts pour la foutre entre ses lèvres et tirer dessus. Une taffe, une épaisse fumée qui brouillait son visage puis elle me répondait enfin, m'avouant avoir été un peu trop insolente et je souriais, non surpris de sa réponse. Une seconde taffe entre ses lèvres avant de me rendre la cigarette. Je la repris entre mes doigts et la portait à mes lèvres alors qu'elle me donnait plus de détails. Jouer à la conne juste pour moi. Touché. lui dis-je presque sèchement alors qu'elle s'avançait, venant se mettre à genoux contre moi, passant ses mains dans les passants de ma ceinture et calant son menton contre mon bas-ventre, la tête relevée vers moi. Et elle me sort un reproche, que je ne l'invite jamais dans ma chambre C'est vrai que ça fait longtemps que tu m'as pas joué un morceau de classique..

Puis elle voulait savoir si j'allais la baiser aujourd'hui, je lâchais un rire sarcastique alors qu'elle attendait ma réponse se mordant la lèvre et son regard lubrique rivé sur moi. J'ai un emploi du temps chargé tu sais. Je dois m'occuper de poupées qui ont vraiment fait de la merde. Et non perdre mon temps avec des connes dans ton genre. et je souriais m'éloignant d'elle, mais elle restait accroché aux passants de ma ceinture malgré tout. Holly. Lâche. et elle savait que je n'aimais pas me répéter.


_________________
A dangerous mind: It's in your eyes, what's on your mind? I see the truth that you've buried Inside. It's in your eyes, what's on your mind? There's no mercy, just anger I find.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Lun 3 Juin 2019 - 21:40

BEND THE KNEE
— BELETH & HOLLY —


Elle fait la moue à sa sécheresse, peut-être un peu blessée au fond, mais elle a l'habitude. Beleth n'a jamais été quelqu'un d'affectueux. Ils baisent, comme de vrais animaux, violence et rage mal contenues dans leurs gestes brusques. Elle est accro, Holly, incapable de lui résister dès qu'ils sont dans la même pièce. Alors elle se glisse vers lui, rampe, à genoux comme une esclave, la lèvre inférieure qui tremblerait presque de déception. « Au moins un mois et demi. Je sais que tu aimes bien mes concerts privés, en plus. » Il est vrai qu'il est amateur de musique classique et qu'elle se fait toujours un plaisir de transformer les pièces classiques qu'il lui demande pour accommoder son violoncelle. Ce n'est pas toujours facile, mais jusque là elle a toujours réussi à relever le défi.

Le rire sarcastique qu'il émet lui fait froncer les sourcils, et sa réponse la déçoit plus que jamais. « Maiiiiis, Beleth, » elle proteste. Elle reste accrochée à lui comme une moule à son rocher, au point de se laisser traîner sur le sol capitonné de sa petite cellule. Il lui ordonne de le lâcher, comme on ordonnerait un chien entêté. L'ordre fait déjà naître la chaleur au creux de son ventre, et elle peut sentir la dentelle de son string s'humidifier. Déjà. Elle est trop pressée. Elle veut qu'il la prenne comme une chienne en chaleur, là, à même le sol, sans qu'il s'inquiète de son bien-être. Elle veut être sautée comme une pute au coin d'une rue mal famée. C'est ce qu'elle est pour lui, de toute façon. Alors elle lui adresse un sourire insolent alors qu'elle referme les doigts encore plus fort sur sa ceinture, toute innocence disparue de son visage. « Sinon quoi ? » elle nargue comme la petite pétasse qu'elle est, la tête penchée sur le côté. Sans doute les conséquences seront plus douloureuses qu'elle ne le veut, mais tant pis. Elle ne veut pas qu'il parte déjà. « Tu me laisses crever ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Beleth (Harvey)
Beleth (Harvey)
Mesmerized
(18+) bend the knee (beleth) 190818095421300609
HURT ME LIKE I LOVE YOU ϟ Would you mind if I hurt you? Understand that I need to. Wish that I had other choices than to harm the one I love
(18+) bend the knee (beleth) EQjoN79
(18+) bend the knee (beleth) Tumblr_inline_p2njaznnL01ss8jpr_500
TORTURE (N.F)
Souffrances physiques et psychologiques infligées à quelqu’un par pur plaisir.
Identité : Harvey Lawrence
Âge et date de naissance : 41 ans, né le 06.03.1978
Date d'arrivée : 01.04.2009
Occupation à l'hôtel : Bourreau du Purgatory.
Côté cœur : Amouraché d'une douceur tortueuse. Saffron.

(18+) bend the knee (beleth) Giphy

Valeur :
(18+) bend the knee (beleth) JyvYkf115 / 1815 / 18(18+) bend the knee (beleth) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 143
Avantages : 121
Faceclaim : Jake Gyllenhaal.
Crédits : ©a-h♥♥ (avatar) ; ©tumblr&©a-h (gifs) ; ©a-h♥♥ (signa).
Multicompte(s) : Orion, Emerald, Prometheus, Hermès, Iphéon.

 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Lun 3 Juin 2019 - 21:56

bend the knee
Je souriais en voyant cette petite moue s'afficher, gamine capricieuse. Mais elle me connait garce qu'elle est. Elle sait que je suis loin d'être sympathique, que mes sourires sont rarement affectueux, que je donne peu d'affection. Mais elle est déjà venu dans ma chambre, quelques fois, pour me jouer du violoncelle, parce que j'aime ça. C'est vrai. Mais c'est pas une habitude à prendre. Je l'ai façonné après tout à son arrivée ici. J'ai crée sa lubricité. Sa nymphomanie. Bon nombre de clients peuvent faire d'elle ce qu'ils veulent, j'en ai rien à secouer, je suis à l'origine de sa création et j'en suis plutôt fier. Je n'ai qu'à claquer des doigts pour qu'elle se transforme en chienne et rampe à mes pieds. Bon là je n'ai clairement pas besoin de le faire, aussitôt que je suis rentré dans sa cellule, elle jouait déjà la chienne lubrique.

Et à genoux devant moi, mains emprisonnant les passants de ma ceinture et menton contre mon bas-ventre, elle voulait que je la baise. C'était pour ça qu'elle était là de toute façon. Elle est en manque et aucun client ne peut combler le manque qu'elle a pour moi. Et je lui ris au nez. La rembarrant directement. Et elle se met presque à bouder, à faire son caprice à rester accroché à ma ceinture, se laissant ramper au sol alors que je m'éloigne d'elle. Et je lui ordonne de lâcher. Elle se redresse et me regarde, et son sourire devient insolent, tout comme son avertissement. Et je n'aime pas ça du tout. Vraiment pas et elle le sait. Arrête. mais elle continue, prétextant que je la laisserai crever ici si je m'en allais. LÂCHE MA PUTAIN DE CEINTURE ! criais-je me penchant vers elle pour empoigner sa tignasse et la tirer vers moi. La douleur par ses cheveux lui faisait lâcher prise mais je gardais ma poigne ferme. Tu veux vraiment que je reste avec toi ? Très bien t'as gagné. et je marchais, la tirant par les cheveux dans le couloir. Elle se débattait mais j'en avais rien à cirer, elle m'avait cherché, elle m'avait trouvé. Et je marchais jusqu'à arriver dans ma pièce fétiche. Ma salle de torture personnelle. Et une fois à l'intérieur je la poussais. Finalement je vais m'occuper de toi. Je vais te traiter comme les autres réticentes. je savais que c'était ce qu'elle voulait, que je la fasse souffrir, que je lui fasse mal. Elle me voulait coûte que coûte.


_________________
A dangerous mind: It's in your eyes, what's on your mind? I see the truth that you've buried Inside. It's in your eyes, what's on your mind? There's no mercy, just anger I find.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Lun 3 Juin 2019 - 22:33

BEND THE KNEE
— BELETH & HOLLY —


Pas une habitude à prendre... « Ca pourrait, pourtant. J'aime bien jouer pour toi. C'est toujours un challenge, j'apprécie assez. » Mais le temps des discussions tranquilles est révolu, et déjà elle abandonne son habituelle enveloppe de demoiselle propre sur elle pour redevenir la chienne nymphomane qu'il a si bien dressée. C'est lui qui a fait d'elle ce qu'elle est au Mystic, lui qui lui a appris à écarter les cuisses bien sagement pour qui sait payer le bon prix. Il a fait du bon boulot, mais il y a un vide en elle qu'il est le seul à pouvoir combler, et ils se voient si peu... Elle ne peut pas s'empêcher de s'étaler à ses pieds à la moindre sollicitation, et de faire la gamine capricieuse dès qu'il se dérobe. Il y a des moments où elle aimerait le garder rien que pour elle toute une nuit.

Alors elle se fait enfant insolente, le sourire ironique et l'air vaguement ennuyé, mais sa prise sur sa ceinture ne se desserre pas d'un pouce. Le cri la fait sursauter, bien qu'elle s'y attendait. Beleth n'aime pas se répéter, et il n'a que peu de patience pour les filles qui désobéissent. Surtout quand elles se montrent insolentes. C'est le meilleur moyen pour qu'elle garde son attention pour quelques heures, et elle réussit son pari — sa main se referme sur ses cheveux, assez fort pour qu'elle finisse par le lâcher enfin, et Holly laisse échapper un glapissement de douleur pure, pour une fois. Elle arrive à se remettre sur ses pieds juste à temps. « Beleth, tu me fais mal... » Vague protestation qui ne sert à rien. Il la traîne derrière elle sans ménagement et elle titube à sa suite, trébuche, manque de se retrouver les fesses par terre. Elle retrouve son équilibre à la dernière seconde, uniquement pour que Beleth la pousse dans une salle qu'elle n'a vu que rarement. Peut-être une ou deux fois en un an et demi. Elle tombe sur les fesses cette fois, les yeux écarquillés à la vue de cette salle de torture que beaucoup de ses soeurs d'infortune auraient en horreur. Elle n'y ressent qu'une certaine excitation, et l'humidité entre ses cuisses grandit alors qu'elle se mord la lèvre inférieure et lève le nez vers lui.

« Pardon, Beleth, » elle murmure finalement, toute doucereuse. Fausse repentie, elle en serait presque à lui tendre les fesses, prête à se faire fouetter comme un animal désobéissant. « Je recommencerai plus, c'est promis-juré. » Mensonge. Ils le savent tous les deux. Elle ne recommencera pas jusqu'à la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Beleth (Harvey)
Beleth (Harvey)
Mesmerized
(18+) bend the knee (beleth) 190818095421300609
HURT ME LIKE I LOVE YOU ϟ Would you mind if I hurt you? Understand that I need to. Wish that I had other choices than to harm the one I love
(18+) bend the knee (beleth) EQjoN79
(18+) bend the knee (beleth) Tumblr_inline_p2njaznnL01ss8jpr_500
TORTURE (N.F)
Souffrances physiques et psychologiques infligées à quelqu’un par pur plaisir.
Identité : Harvey Lawrence
Âge et date de naissance : 41 ans, né le 06.03.1978
Date d'arrivée : 01.04.2009
Occupation à l'hôtel : Bourreau du Purgatory.
Côté cœur : Amouraché d'une douceur tortueuse. Saffron.

(18+) bend the knee (beleth) Giphy

Valeur :
(18+) bend the knee (beleth) JyvYkf115 / 1815 / 18(18+) bend the knee (beleth) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 143
Avantages : 121
Faceclaim : Jake Gyllenhaal.
Crédits : ©a-h♥♥ (avatar) ; ©tumblr&©a-h (gifs) ; ©a-h♥♥ (signa).
Multicompte(s) : Orion, Emerald, Prometheus, Hermès, Iphéon.

 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Lun 3 Juin 2019 - 22:56

bend the knee
Trop c'était trop. Elle l'avait cherché. J’agrippais fermement ses cheveux pour les tirer vers moi, de quoi lui faire ressentir assez de douleur pour qu'elle lâche enfin ma ceinture après lui avoir gueuler dessus. J'en ai rien à foutre. dis-je sèchement en réponse avant de lui donner ce qu'elle voulait, du temps avec moi. Et je l'embarquais hors de sa cellule toujours en la traînant par les cheveux et je ne prenais même pas la peine de regarder par-dessus mon épaule pour voir si elle trébuchait, j'empoignais juste ses cheveux c'est tout ce qui m'importait jusqu'à la lâcher dans ma salle de torture.

Et elle s'excusait, je ne lui prêtais pas attention venant remonter les manches de ma chemise par des ourlets au niveau de mes coudes. Et lorsque qu'elle ajoutait qu'elle ne recommencerai plus, je me tournais vers elle, lui riant de nouveau au nez. Jusqu'à la prochaine fois pas vrai ? Tu sais très bien que tu peux pas mentir avec moi Holly. lui dis-je m'avançant vers elle. Je t'ai façonné. Je connais ton corps par cœur. Tes ruses par cœur. je prenais sa mâchoire entre mes mains viriles et je la serrais, assez pour qu'elle ressente de la douleur et que je comprime ses joues formant un cul de poule avec sa bouche. J'ai un traitement spécial pour toi. Oh que oui. Et sourire aux lèvres je lâchais sa mâchoire pour la prendre par le bras et la forcer à se lever jusqu'à l'amener au mur où deux chaines étaient disposées. Je la plaquais contre le mur, me collant à elle, cette tension sexuelle indéniable. Mon visage si près du sien, mes lèvres si près des siennes et je la regardais alors que j'attachais son poignet dans l'anneau en ferraille. Puis l'autre. Je vais te faire payer ton insolence chérie..


_________________
A dangerous mind: It's in your eyes, what's on your mind? I see the truth that you've buried Inside. It's in your eyes, what's on your mind? There's no mercy, just anger I find.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Lun 3 Juin 2019 - 23:28

BEND THE KNEE
— BELETH & HOLLY —


Oh, elle sait qu'il n'en a rien à cirer. Sinon il n'aurait pas ce poste privilégié de Bourreau du Purgatoire, les filles n'auraient pas aussi peur de lui, et surtout la tension entre eux ne serait sans doute pas aussi intense et son addiction à lui ne serait pas aussi furieuse. Et dans tous les cas elle se laisse traîner sans trop protester, en se débattant mais pas trop non plus, parce que malgré la douleur elle reste terriblement impatiente de voir ce qu'il lui réserve dans cette chambre de torture qu'il aime tant. C'est rare qu'il la conduise ici, d'habitude il se contente de la prendre sauvagement contre un mur ou au sol. Elle a sans doute poussé le bouchon un peu trop loin ce soir, mais elle ne le regrette pas. Du moins pas encore.

Elle murmure des excuses qui sonnent faux. Impossible de le leurrer ; il lui rit ouvertement au nez, et la poupée blonde se contente de hausser les épaules, pas vraiment désolée de s'être faite prendre à lui mentir ouvertement. Elle aura essayé, au moins, même si elle ne devrait même plus tenter. Il le dit si bien, il la connaît par coeur. C'est lui qui l'a transformée jusqu'à ce qu'elle devienne cette chienne en chaleur, comme un potier transforme un pain d'argile en un vase délicat. Elle fait la moue quand sa paluche agrippe sa mâchoire, grimace sous la douleur qui se répercute dans son visage. Ca ne l'empêche pas de reprendre la parole dès qu'il la lâche, bien que son effronterie se soit calmée. Juste un peu. « J'ai droit à un indice ? »

Trop tard. Sa poigne autour de son bras est comme faite d'acier trempé, Holly ne peut que le suivre alors qu'il la traîne jusqu'au mur duquel pendent deux chaînes terminées par d'épaisses menottes. Il la colle contre le mur, se presse de tout son poids contre elle, et elle ne peut que cabrer le dos pour avoir le plus de contact possible alors même que ses poignets se retrouvent aux fers. Elle est immobilisée, même si elle peut balancer une jambe autour des hanches de Beleth, en équilibre précaire sur l'autre pied. « Pourtant tu aimes bien mon insolence, d'habitude, » elle se permet de commenter avec une petite moue. Elle laisse sa jambe retomber lentement. Il y a un accroc dans le nylon de son bas. Quel dommage. « Alors, cet indice ? »
Revenir en haut Aller en bas
Beleth (Harvey)
Beleth (Harvey)
Mesmerized
(18+) bend the knee (beleth) 190818095421300609
HURT ME LIKE I LOVE YOU ϟ Would you mind if I hurt you? Understand that I need to. Wish that I had other choices than to harm the one I love
(18+) bend the knee (beleth) EQjoN79
(18+) bend the knee (beleth) Tumblr_inline_p2njaznnL01ss8jpr_500
TORTURE (N.F)
Souffrances physiques et psychologiques infligées à quelqu’un par pur plaisir.
Identité : Harvey Lawrence
Âge et date de naissance : 41 ans, né le 06.03.1978
Date d'arrivée : 01.04.2009
Occupation à l'hôtel : Bourreau du Purgatory.
Côté cœur : Amouraché d'une douceur tortueuse. Saffron.

(18+) bend the knee (beleth) Giphy

Valeur :
(18+) bend the knee (beleth) JyvYkf115 / 1815 / 18(18+) bend the knee (beleth) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 143
Avantages : 121
Faceclaim : Jake Gyllenhaal.
Crédits : ©a-h♥♥ (avatar) ; ©tumblr&©a-h (gifs) ; ©a-h♥♥ (signa).
Multicompte(s) : Orion, Emerald, Prometheus, Hermès, Iphéon.

 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Mar 4 Juin 2019 - 8:23

bend the knee
Elle a le don de m'énerver quand elle s'y met. Tout ça pour avoir ce qu'elle veut, tout ça parce que je l'ai rendu accro au plaisir par la souffrance, par la torture. Et si d'habitude je ne perds pas de temps à venir la prendre aux quatre coins de la cellule dans laquelle elle réside partiellement, là non. J'avais un emploi du temps chargé, pas le temps de m'occuper de son petit besoin lubrique mais c'est une teigne et à jouer l'insolente et la pétasse comme elle l'a fait -même si c'était fait exprès pour que je m'énerve-, je lui donnais ce qu'elle voulait. De mon temps pour elle. Mais pas forcément comme elle le souhaitait.

Je la traînais pas les cheveux en dehors de sa cellule jusqu'à ma salle de torture. Et elle venait s'excuser, me dire qu'elle ne recommencerai plus mais nous savions tous les deux que ce n'était que tissus de mensonges. Et je lui faisais clairement comprendre que je l'avais façonné, que je la connaissais par coeur. Et tenant sa mâchoire, je lui avouais avoir un traitement spéciale pour elle. Et la blonde ingénue voulait un indice, je grognais venant prendre son bras pour la relever et venir l’amener contre un mur de la salle où était fixé des chaines. Je ne pouvais clairement nier la tension sexuelle entre nous alors que je me collais à elle et elle en profitait, passant une jambe contre ma cuisse et la remontant jusqu'à ma hanche le temps que j’enchaîne ses poignets. D'habitude. mais pas là. Pas d'humeur. Et alors que je me reculais de contre elle, elle insistait sur l'indice de nouveau qu'elle me demandait. Supplice. lui dis-je simplement sourire sadique aux lèvres alors que je m'éloignais d'elle. J'ai eu vent que tu fréquentais souvent Orion. Tu pourras le remercier. dis-je sortant d'une armoire une boite contenu des seringues, j'en pris une et pris un petit flacon. C'est un très bon fournisseur. et je remplissais la seringue du contenu de ce flacon. Reposant le flacon sur l'étagère de l'armoire je revenais vers Holly. J'appuyais sur la seringue pointée vers le ciel pour qu'un jet liquide en échappe C'est une nouvelle formule apparemment. L'ancienne était efficace mais j'ai hâte de voir ce que celle la te fera. et je me rapprochais d'elle, venant soulever sa robe et tout en la regardant je plantais l'aiguille dans son bas ventre, appuyant sur la seringue pour que tout le contenu soit absorber par son corps. Et si tu crois que je vais te révéler de quoi il s'agit.. où serait donc l'amusement ? dis-je contre ses lèvres avant de me retirer et de la regarder commencer à ressentir les effets. Je venais de lui administrer un puissant psychotrope augmentant la libido jusqu'à un point de non retour. Devenant même douloureux tellement le plaisir est pressant, son bas ventre la brûlera, elle deviendra toute chose, tremblante de plaisir, criant, gémissant sans pouvoir rien faire, rien avoir alors qu'elle ne pensera qu'à une chose, au cul. Enfin si la nouvelle formule fournit par Orion est efficace.


_________________
A dangerous mind: It's in your eyes, what's on your mind? I see the truth that you've buried Inside. It's in your eyes, what's on your mind? There's no mercy, just anger I find.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Mar 4 Juin 2019 - 9:22

BEND THE KNEE
— BELETH & HOLLY —


Il admet que oui, d'habitude il apprécie ses manières de petite effrontée. D'habitude. Pour le coup il est de mauvaise humeur, mais ça ne fait qu'exciter Holly un peu plus encore, alors même que les fers épais se ferment autour de ses poignets graciles avec un claquement aux accents définitifs. La mention d'Orion lui fait hausser les sourcils, cependant. « Mm. Il gère... Pas aussi bien que toi, par contre. » Aucune flatterie dans sa voix, elle constate un simple fait — elle apprécie grandement les moments passés avec Orion, mais Beleth est d'un autre calibre beaucoup plus vicieux, comme en témoigne la seringue qu'il tient dans la main. A cette vue la blonde se cabre un peu, une moue aux lèvres. « J'aime pas les piqûres, » elle ose râler, juste un peu, alors même qu'il soulève la dentelle de sa robe pour piquer l'aiguille dans le bas de son ventre, juste entre son porte jarretelles et son string. Elle boude un peu à son refus de lui donner la moindre piste, fait la moue contre ses lèvres. « Méchant. » Sa voix manque de mordant. Beleth ne connaît pas le mot gentillesse. Elle le sait. Alors elle se contente d'attendre.

Les effets ne tardent pas à se faire ressentir, toutefois. Effectivement, c'est une formule effrayante d'efficacité puisque deux minutes à peine après l'injection, Holly a déjà les joues rouges. Elle peut sentir la sueur couler dans son dos et le long de son visage jusqu'à son cou alors que tout son corps lui donne l'impression de s'embraser, ses cheveux et sa robe collent à sa peau et ses tétons sont devenus tellement durs, tellement sensibles que le frottement de la dentelle de son soutien-gorge est presque devenu un supplice. Elle lâche un gémissement qui mélange plaisir et douleur, son dos se cambre et elle doit s'accrocher fermement aux chaînes pour ne pas s'effondrer et se disloquer les deux épaules. « Putain. » Le juron sort tout seul alors même que ses dents s'enfoncent dans sa lèvre inférieure, assez fort et assez brusquement pour qu'elle se coupe. Un mince filet de sang coule sur son menton et elle se retrouve toute tremblante, alors même que sa cyprine dégouline maintenant entre ses cuisses, assez pour imbiber son string jusqu'au point de non-retour et se mettre à goutter sur le sol. « T'aurais pu m'offrir une clope avant le début des festivités quand même. » Sa voix tremble, indéniablement, mais la drogue n'a pas encore tout à fait fini d'agir. « T'es vraiment salaud. »
Revenir en haut Aller en bas
Beleth (Harvey)
Beleth (Harvey)
Mesmerized
(18+) bend the knee (beleth) 190818095421300609
HURT ME LIKE I LOVE YOU ϟ Would you mind if I hurt you? Understand that I need to. Wish that I had other choices than to harm the one I love
(18+) bend the knee (beleth) EQjoN79
(18+) bend the knee (beleth) Tumblr_inline_p2njaznnL01ss8jpr_500
TORTURE (N.F)
Souffrances physiques et psychologiques infligées à quelqu’un par pur plaisir.
Identité : Harvey Lawrence
Âge et date de naissance : 41 ans, né le 06.03.1978
Date d'arrivée : 01.04.2009
Occupation à l'hôtel : Bourreau du Purgatory.
Côté cœur : Amouraché d'une douceur tortueuse. Saffron.

(18+) bend the knee (beleth) Giphy

Valeur :
(18+) bend the knee (beleth) JyvYkf115 / 1815 / 18(18+) bend the knee (beleth) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 143
Avantages : 121
Faceclaim : Jake Gyllenhaal.
Crédits : ©a-h♥♥ (avatar) ; ©tumblr&©a-h (gifs) ; ©a-h♥♥ (signa).
Multicompte(s) : Orion, Emerald, Prometheus, Hermès, Iphéon.

 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Mar 4 Juin 2019 - 9:45

bend the knee
Je ne répondis rien aux remarques qu'elle me lançait par la suite. Je restais silencieux et m'approchait d'elle avec la seringue. Me collant de nouveau à elle pour venir relever le bas de sa robe et planter l'aiguille dans son aine. Lorsqu'elle me traite de "méchant" je me contente de sourire alors que je retire la seringue de sa peau et m'éloigne. Je jetais la seringue à la poubelle alors que je l'entendais déjà gesticuler. Les effets se rependaient rapidement, plus rapidement que l'ancienne formule. Je l'entendais jurer alors que je souriais dans mon coin à ranger mon établi de torture.

Et sa petite remarque me fait me retourner et la regarder. Elle étit déjà en sueur, ses cuisses resserrer l'une contre l'autre alors que sa cyprine coulait le long de ses cuisses pour goutter sur le sol. Elle ne ressemblait presque plus à rien. Et sa remarque me fit sourire Chhht.. chhhttt. dis-je mon index sur mes lèvres. La formule n'a pas finit d'agir sur toi. Ne me gâche pas le plaisir tu seras gentille.. et je me rapprochais pour mieux l'observer, l'étudier. Je m'allumais une clope devant elle, tirant dessus. Jubilant, recrachant la fumée. Tu sembles avoir chaud. oh elle avait chaud. Elle était chaude. Excitée. Assoiffée. Et c'était plaisant de la voir ainsi. Quelle victoire pour Victoria.


_________________
A dangerous mind: It's in your eyes, what's on your mind? I see the truth that you've buried Inside. It's in your eyes, what's on your mind? There's no mercy, just anger I find.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Mar 4 Juin 2019 - 10:03

BEND THE KNEE
— BELETH & HOLLY —


Un véritable enfoiré. Elle a terriblement envie de le traiter de tous les noms, de s'énerver contre ce mur qui lui paraît soudain glacial contre sa peau brûlante, mais la drogue est terriblement puissante et elle ne peut rien faire que l'observer avec des yeux de proie résignée à son sort. Il s'approche, lui rit au nez, lui recrache sa fumée à la figure comme il aime tellement faire, et la lubricité coule dans les veines d'Holly comme un nectar pernicieux. Elle se cabre encore avec un gémissement presque désespéré, essaie de se rapprocher de lui, en vain — la douleur irradie dans son épaule quand elle fait un geste trop brusque et tire trop violemment sur ses propres bras, mais elle n'en a pas grand-chose à faire. Elle a besoin... Elle ne sait pas trop de quoi elle à besoin, si ce n'est d'une queue enfoncée dans sa chatte, ou peut-être enfoncée dans sa gorge, elle s'en fout un peu, du moment qu'elle a une bite rien que pour elle. Quelque part dans un coin de sa tête, son propre comportement l'effraie un peu. Certes, elle se comporte souvent comme une chienne en chaleur avec Beleth, mais jamais autant.

« Beleth... » C'est une supplication cette fois. Elle a trop chaud, ses nerfs sont à vif, et elle se sent à deux doigts de chialer tellement elle a envie de se faire sauter. Elle pense, un peu maladroitement, qu'il faudra qu'elle en touche un mot ou deux à Orion, mais déjà son esprit s'évade, ne repense plus qu'au sexe débridé qu'elle veut. Dont elle a besoin, maintenant, tout de suite. Ses hanches donnent un mouvement tremblant, puis un autre, son intimité cherchant désespérément un peu de friction. Quelque chose pour la faire jouir, n'importe quoi. « Me laisse pas comme ça, s'il te plaît, me laisse pas comme ça... » Elle gémit encore, laisse sa tête basculer vers l'arrière, exposant sa gorge et son décolleté pigeonnant. Elle est trempée de sueur, les larmes coulent enfin sur ses joues et elle ne semble pas vouloir s'arrêter de gémir, sa voix un mélange de douleur et de plaisir. Et elle ne fait qu'appeler son tortionnaire entre deux plaintes. Il est le seul à pouvoir lui donner ce que son corps réclame aussi violemment.
Revenir en haut Aller en bas
Beleth (Harvey)
Beleth (Harvey)
Mesmerized
(18+) bend the knee (beleth) 190818095421300609
HURT ME LIKE I LOVE YOU ϟ Would you mind if I hurt you? Understand that I need to. Wish that I had other choices than to harm the one I love
(18+) bend the knee (beleth) EQjoN79
(18+) bend the knee (beleth) Tumblr_inline_p2njaznnL01ss8jpr_500
TORTURE (N.F)
Souffrances physiques et psychologiques infligées à quelqu’un par pur plaisir.
Identité : Harvey Lawrence
Âge et date de naissance : 41 ans, né le 06.03.1978
Date d'arrivée : 01.04.2009
Occupation à l'hôtel : Bourreau du Purgatory.
Côté cœur : Amouraché d'une douceur tortueuse. Saffron.

(18+) bend the knee (beleth) Giphy

Valeur :
(18+) bend the knee (beleth) JyvYkf115 / 1815 / 18(18+) bend the knee (beleth) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 143
Avantages : 121
Faceclaim : Jake Gyllenhaal.
Crédits : ©a-h♥♥ (avatar) ; ©tumblr&©a-h (gifs) ; ©a-h♥♥ (signa).
Multicompte(s) : Orion, Emerald, Prometheus, Hermès, Iphéon.

 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Mar 4 Juin 2019 - 10:26

bend the knee
Je la regardais. Immobile devant elle à tirer sur ma clope. Elle se dandine, gémit, lâche des petits cris et la voir comme ça me plait, m'excite même. Et lorsqu'elle dit mon nom entre deux gémissements, je souris. La supplication commence et elle continue de se mouver, de bouger ses hanches pour frictionner son entrejambe et tenter de soulagement l'humidité et l’excitation vorace qui la submerge.

Elle me me supplie de nouveau, elle me supplie de ne pas la laisser comme ça mais c'était tout le but. Je vois les larmes couler sur ses joues rouges alors qu'elle se cambre, basculant sa tête en arrière, reposant contre le mur froid de la salle. Et elle m'appelle encore et encore. Je t'avais dis de lâcher ma ceinture. lui dis-je d'un calme malsain. Je tirais de nouveau sur ma clope m'approchant en soufflant la fumée sur son visage. Et tu m'as fais me répéter. je venais écraser le mégot à côté d'elle, sur le mur où des bouts de cendre tombait sur son épaule. J'ai horreur de me répéter, ça a tendance à m'énerver. lui dis-je toujours avec ce calme à toute épreuve alors qu'elle gesticulait presque contre moi. Je veux bien me montrer compatissant. et je venais glisser ma main sur sa joue, le bout de mes doigts caressant sa peau en feu. Ma main descendait encore et encore jusqu'à arrivé à son décolleté. j'agrippais le tissu de sa robe et d'un coup sec je la déchirais. Son soutif en dentelle apparaissait alors, des perles de sueur glissait dans la commissure de sa poitrine. Et je passais ma main dans son dos pour défaire l’agrafe et la libérer de ce bout de tissu qui frictionner contre ses tétons durs comme de la pierre. Je laissais le bout de dentelle tombé au sol et ma main fit pression sur l'un de ses seins où de mon pouce je titillais son téton. Si dur.. et je souriais une fois de plus, levant mes yeux sur les siens, son regard était bien plus que lubrique.


_________________
A dangerous mind: It's in your eyes, what's on your mind? I see the truth that you've buried Inside. It's in your eyes, what's on your mind? There's no mercy, just anger I find.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Mar 4 Juin 2019 - 10:41

BEND THE KNEE
— BELETH & HOLLY —


C'est une punition dont elle se souviendra, elle le sait. La partie encore vaguement rationnelle de son cerveau comprend parfaitement pourquoi Beleth lui fait subir ça, dans toute sa splendeur sadique — il la connaît par coeur, il sait qu'elle déteste qu'on lui refuse son plaisir sexuel et que le meilleur moyen pour qu'elle obéisse bien sagement, c'est de la tenir juste au bord de l'orgasme sans jamais lui accorder. Surtout venant de lui. La fumée soudaine lui arrache une quinte de toux douloureuse, alors même qu'elle redresse la tête avec effort pour pouvoir le regarder, les yeux mi-clos brillants de désir. « Je sais, » elle chouine, alors même qu'elle tend le cou désespérément pour essayer d'appuyer la joue contre son épaule. Peine perdue, il est juste assez loin pour se rendre inaccessible et les chaînes n'ont pas de mou. « J'suis désolée, Beleth, je recommencerai plus, c'est promis... S'il te plaît... » Les excuses d'Holly ont un accent de sincérité cette fois. Elle est trop désespérée pour se permettre un nouveau mensonge.

La main du Bourreau sur sa joue fiévreuse l'électrise presque. Elle halète, son dos se cambre encore, désespérément, ses hanches s'arquent vers celles de Beleth dans un espoir de friction alors que ses doigts descendent encore jusqu'à reposer entre ses seins, sur l'ourlet de dentelle de sa robe. Le vêtement se déchire avec un bruit presque sec qui lui arrache un nouveau gémissement avide, puis son soutien-gorge l'abandonne et elle sent soudainement l'air frais de la pièce sur ses tétons hypersensibles qui semblent devenir encore plus durs. « Mon Dieu, oh mon Dieu— » Elle n'arrive plus à former de parole cohérente. Cette main sur son sein et ce pouce qui torture son téton si délicatement sont un véritable supplice et elle ne peut que se cabrer, encore, et encore, désespérée pour un contact plus franc. Elle veut les mains de Beleth partout sur son corps, elle veut sa queue qui s'enfonce en elle, toujours plus violemment. Elle baragouine ces envies entre deux gémissements alors qu'elle s'affaisse contre lui. Ses jambes refusent de la porter plus longtemps. « Baise-moi... Par pitié, baise-moi, s'il te plaît, s'il te plaît... »
Revenir en haut Aller en bas
Beleth (Harvey)
Beleth (Harvey)
Mesmerized
(18+) bend the knee (beleth) 190818095421300609
HURT ME LIKE I LOVE YOU ϟ Would you mind if I hurt you? Understand that I need to. Wish that I had other choices than to harm the one I love
(18+) bend the knee (beleth) EQjoN79
(18+) bend the knee (beleth) Tumblr_inline_p2njaznnL01ss8jpr_500
TORTURE (N.F)
Souffrances physiques et psychologiques infligées à quelqu’un par pur plaisir.
Identité : Harvey Lawrence
Âge et date de naissance : 41 ans, né le 06.03.1978
Date d'arrivée : 01.04.2009
Occupation à l'hôtel : Bourreau du Purgatory.
Côté cœur : Amouraché d'une douceur tortueuse. Saffron.

(18+) bend the knee (beleth) Giphy

Valeur :
(18+) bend the knee (beleth) JyvYkf115 / 1815 / 18(18+) bend the knee (beleth) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 143
Avantages : 121
Faceclaim : Jake Gyllenhaal.
Crédits : ©a-h♥♥ (avatar) ; ©tumblr&©a-h (gifs) ; ©a-h♥♥ (signa).
Multicompte(s) : Orion, Emerald, Prometheus, Hermès, Iphéon.

 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Mar 4 Juin 2019 - 11:02

bend the knee
Elle savait pourquoi je la punissais ainsi. Même si elle était droguée, elle avait encore de la lucidité pour s'en rendre compte. Je la voyais essayer de tendre la joue sur mon épaule alors que j'écrase le mégot sur le mur mais en vain. Je lui rappelle alors que je lui avais dis de lâcher ma ceinture, que je n'aimais jamais me répéter, elle en prenait conscience, oh elle le savait mais elle avait voulu jouer l'insolente à me tenir tête et à me provoquer, elle en subissait les conséquences à présent. Elle s'excusait une nouvelle fois, elle me disait ne plus recommencer une nouvelle fois mais là, ce qui changeait était la manière, bien plus vraie, plus sincère et je la croyais, vraiment. Je sais. dis-je simplement alors que j'en venais à agir avec elle d'une manière compatissante en venant poser ma main sur sa joue, et la descendre jusqu'au tissu de sa robe à la commissure de son décolleté que j'arrachais. Je veinais ensuite la libérer de son soutien-gorge.

Sa réaction me fait sourire alors qu'elle semble perdre la tête et je n'arrange rien en venant presser son sein et titiller son téton, une torture de plus pour l'insolente qu'elle est. Et elle gémit encore plus, se cambre tout autant et je vois la détresse dans son regard mêler à ses larmes, elle me supplie de la baiser. Non. Pas encore. lui dis-je remontant ma main sur ses lèvres, à la commissure que je caressais, sourire aux lèvres. Il faut que tu comprennes. ajoutais-je descendant ma main venant arracher un peu plus sa robe et en mouvant d'elle même la totalité du tissu tombait à ses chevilles. Sa peau perlait de sueur. et son string n'était plus qu'éponge. Et j'avais une dernière fois à lui faire subir avant de lui donner ce qu'elle désire. J'ai une dernière chose pour toi. Je la regardais sourire aux lèvres avant de m'éloigner d'elle et d'aller chercher un petit ustensile que les femmes affectionnent. Un vibromasseur à vibration contrôlable à distance. Celui ci était de petite taille. et me rapprochant d'elle, je venais le glisser dans son string, le coller à ses lèvres humides et chaudes et pénétrer sa chatte avec. Le laissant à l'intérieur d'elle alors que j'enlevais ma main. Et devant elle, comme tout à l'heure immobile, je venais lui montrer la petite télécommande. Et j'appuyais sur le bouton actionnant le vibro et accentuant dès lors sa frustration à un paroxysme et décuplant son plaisir tortueux par les vibration dans son intérieur. Je n'avais mis que la vitesse 1.


_________________
A dangerous mind: It's in your eyes, what's on your mind? I see the truth that you've buried Inside. It's in your eyes, what's on your mind? There's no mercy, just anger I find.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Mar 4 Juin 2019 - 11:23

BEND THE KNEE
— BELETH & HOLLY —


Holly ne peut pas s'en empêcher, elle laisse échappe un sanglot désespéré alors qu'il lui refuse encore ce dont elle a besoin. Dans d'autres circonstances elle aurait sûrement taquiné ce doigt qui caresse sa bouche avec la pointe de sa langue, l'aurait sucé comme d'autres sucent une queue, mais elle n'a pas envie, ni la force, parce que justement ce n'est pas une queue, qu'elle n'obtiendra rien d'un doigt. « T'es cruel, » qu'elle se contente de geindre, alors même qu'il déchire sa robe sur toute la longueur. Elle songe un instant que c'est dommage, elle l'aimait bien, mais déjà son attention est de nouveau accaparée par Beleth et par l'objet qu'il ramène. Un petit vibromasseur en forme d'oeuf, un petit outil agréable qu'elle connaît bien, mais elle a la désagréable impression qu'elle va détester ce moment. Ca ne l'empêche pas de remuer les hanches dès que sa main se glisse dans son string détrempé, à la recherche de friction contre son clitoris engorgé de sang, mais déjà il la retire, le vibromasseur bien en place à l'intérieur d'elle. Tous ses muscles se tendent. Elle attend.

Pas bien longtemps. Beleth appuie sur un bouton et les vibrations du jouet se répercutent dans tout son corps, lui arrachent un cri sonore qui se serait sûrement entendu depuis le local technique si la pièce n'était pas insonorisée. Elle s'agite, rue comme un cheval fou, n'entend même plus le tintement des chaînes à ses poignets et ne sent même plus la douleur dans son épaule malmenée. Il n'a mis que la première vitesse mais déjà son corps ultrasensible succombe et elle jouit de cette simple sensation. La cyprine coule à flots entre ses cuisses, tache le sol en dessous d'elle, mais ce petit orgasme n'est pas assez pour étancher sa soif de dégradation. Elle ne remarque même plus qu'elle sanglote comme une véritable pute nymphomane en manque de sexe. « Beleth... » C'est une prière désespérée qu'elle fait à ce roi des Enfers. Ses yeux verts s'ouvrent, suppliants, sa lèvre inférieure tremble. Elle l'a encore mordue et elle a un goût de sang dans la bouche, sang qui continue de couler sur son menton et tache la chair blanche de ses seins. « J'en peux plus... »
Revenir en haut Aller en bas
Beleth (Harvey)
Beleth (Harvey)
Mesmerized
(18+) bend the knee (beleth) 190818095421300609
HURT ME LIKE I LOVE YOU ϟ Would you mind if I hurt you? Understand that I need to. Wish that I had other choices than to harm the one I love
(18+) bend the knee (beleth) EQjoN79
(18+) bend the knee (beleth) Tumblr_inline_p2njaznnL01ss8jpr_500
TORTURE (N.F)
Souffrances physiques et psychologiques infligées à quelqu’un par pur plaisir.
Identité : Harvey Lawrence
Âge et date de naissance : 41 ans, né le 06.03.1978
Date d'arrivée : 01.04.2009
Occupation à l'hôtel : Bourreau du Purgatory.
Côté cœur : Amouraché d'une douceur tortueuse. Saffron.

(18+) bend the knee (beleth) Giphy

Valeur :
(18+) bend the knee (beleth) JyvYkf115 / 1815 / 18(18+) bend the knee (beleth) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 143
Avantages : 121
Faceclaim : Jake Gyllenhaal.
Crédits : ©a-h♥♥ (avatar) ; ©tumblr&©a-h (gifs) ; ©a-h♥♥ (signa).
Multicompte(s) : Orion, Emerald, Prometheus, Hermès, Iphéon.

 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Ven 7 Juin 2019 - 12:00

bend the knee
Holly me suppliait et je m'en délectais totalement. Je jouais avec elle et j'adorai ça, un genre de punition différent mais tout aussi cruel et tortueux. Ma main sur sa joue lui adressait une délicatesse qu'elle essayait de posséder comme si sa vie en dépendait. J'arrachais sa robe qui glissant sur sa peau rejoignait le sol de la salle à ses pieds. Puis alors qu'elle me disait que j'étais cruel je la regardais Arrête de geindre. lui dis-je avant d'ajouter que je voulais encore lui faire subir une dernière chose.

Je m'éloignais d'elle pour aller récupérer un œuf vibromasseur et revenir vers elle. Me collant presque à elle, je glisse ma main dans son string trempé, et je la vois chercher un contact encore plus prenant, se mordant la lèvre, couinait d'un cri aiguë quand elle me sent enfoncer l’œuf dans sa chatte. Me reculant et tout en la regardant, je viens activer l’œuf avec la télécommande dans mes mains et je me faisais spectateur d'un spectacle sans nom. Je voyais dans son regard une détresse décuplée, elle bougeait dans tous les sens, criait, pleurait, jouissait. Sa cyprine s'étala sur ses cuisses, coulait à même le sol. Et je l'entendais dire mon nom, dans une voix tremblante, me regardant, ajoutant qu'elle n'en pouvait plus.

Maintenant tu sauras que quand je dis non c'est non. lui dis-je m'approchant d'elle, me collant à elle pour délier ses poignets des chaines. Elle était enfin libre. Allez viens prendre ce que t'es venu cherché. lui disais-je sourire aux lèvres, collé contre elle.


_________________
A dangerous mind: It's in your eyes, what's on your mind? I see the truth that you've buried Inside. It's in your eyes, what's on your mind? There's no mercy, just anger I find.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Dim 9 Juin 2019 - 14:11

BEND THE KNEE
— BELETH & HOLLY —


Le désir continue de brûler ses veines même après l'orgasme qui vient de la ravager. Elle aura sans doute quelques mots à toucher à Orion une fois qu'elle aura repris ses esprits, mais pour le moment elle ne peut que se concentrer sur Beleth et la façon dont il se colle à elle, et elle est tentée de marmonner quelque chose au sujet de son sadisme, encore une fois, mais elle n'est pas sûre de sa réaction si elle désobéit encore. Il lui a clairement dit d'arrêter de geindre, alors à la place elle s'accroche à lui dès que ses poignets son libres, serre ses doigts autour de sa chemises. Ses jambes tremblent violemment, et elle n'est pas certaine de pouvoir rester debout sans aide pour le moment. Le sourire qu'il a aux lèvres lui arrache un léger grognement, mais elle doit prendre un instant pour juste respirer, le front sur l'épaule de Beleth, les yeux fermés. Elle essaie de se recentrer, mais c'est difficile ; la drogue coule toujours en elle, enflamme le moindre de ses nerfs sans lui laisser la possibilité de réfléchir convenablement.

Alors Holly fait ce qu'elle sait faire de mieux. Elle tombe à genoux devant lui, ses doigts sont maladroits quand elle vient déboucler sa ceinture et déboutonner son jean, mais après s'être débattue avec le vêtement pendant une minute, elle finit par libérer cette queue glorieuse qu'elle aime tant. Elle n'attend pas plus, ouvre la bouche pour le sucer avec application. Elle le prend en bouche, une main autour de la base de sa queue alors qu'elle s'applique à le lécher sur toute la longueur comme une assoiffée qui vient de passer trois jours dans le Sahara, s'empresse finalement de lui offrir la meilleure gorge profonde qu'elle peut offrir. Il est loin, le temps où elle avait des hauts-le-coeur au moindre mouvement au fond de sa gorge. Là elle s'applique, même si elle est un peu plus désordonnée que d'habitude et produit bien plus de salive qu'en temps normal. Elle se recule, libère Beleth de l'étreinte de sa bouche avec un bruit obscène, prend le temps de le branler à une vitesse plus rapide que ce qu'elle préfère d'habitude. « Tu veux baiser mon cul ou ma chatte ? » elle demande finalement, les pupilles tellement dilatées que ses yeux paraissent noirs plutôt que verts en cet instant bien précis. Elle sait qu'elle n'aura de toute façon pas le choix, qu'elle ne pourra pas donner son avis et qu'elle ne pourra que subir, mais elle a envie de l'entendre lister toutes les choses salaces qu'il veut lui faire faire.
Revenir en haut Aller en bas
Beleth (Harvey)
Beleth (Harvey)
Mesmerized
(18+) bend the knee (beleth) 190818095421300609
HURT ME LIKE I LOVE YOU ϟ Would you mind if I hurt you? Understand that I need to. Wish that I had other choices than to harm the one I love
(18+) bend the knee (beleth) EQjoN79
(18+) bend the knee (beleth) Tumblr_inline_p2njaznnL01ss8jpr_500
TORTURE (N.F)
Souffrances physiques et psychologiques infligées à quelqu’un par pur plaisir.
Identité : Harvey Lawrence
Âge et date de naissance : 41 ans, né le 06.03.1978
Date d'arrivée : 01.04.2009
Occupation à l'hôtel : Bourreau du Purgatory.
Côté cœur : Amouraché d'une douceur tortueuse. Saffron.

(18+) bend the knee (beleth) Giphy

Valeur :
(18+) bend the knee (beleth) JyvYkf115 / 1815 / 18(18+) bend the knee (beleth) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 143
Avantages : 121
Faceclaim : Jake Gyllenhaal.
Crédits : ©a-h♥♥ (avatar) ; ©tumblr&©a-h (gifs) ; ©a-h♥♥ (signa).
Multicompte(s) : Orion, Emerald, Prometheus, Hermès, Iphéon.

 Sujet: Re: (18+) bend the knee (beleth)   posté le Lun 10 Juin 2019 - 9:31

bend the knee
Accrochée à moi comme fruit du désespoir, je la sens encore tremblante alors que je viens de la libérer de ses chaines. Sa tête collée à mon épaule elle essaye de reprendre ses esprits, et je me montre impartiale, ne l'enlaçant même pas. Je n'ai pas d'affection pour elle, elle n'est rien à mes yeux hormis une poupée que j'ai façonné pour plaire et servir l'hôtel. Elle a pute de luxe tombe à mes pieds, à genoux, respiration haletante alors qu'elle défait ma ceinture, maladroitement, les doigts tremblants mais elle la cherche, elle la désire au péril de sa vie, seul fruit qui pourrait la combler, la faire vivre.

Elle la sort et s'empresse de la mettre entre ses lèvres. Je bouge la tête, grognant par la sensation provoqué et elle s'applique, gorge profonde appliquée. Bruits obscènes sortant de ses lèvres alors qu'elle empale ses lèvres dessus, la mettant au plus profond de sa gorge. Ma vue est dressée sur elle, la dévisageant de haut alors que je vois ses pupilles dilatées, absence presque de vert pour laissé place à un noir imposant. Comme possédée. Une de mes mains tient le mur alors qu'elle continue de glousser avec ma queue en bouche puis lorsqu'elle la libère de ses lèvres, elle veut savoir comment je compte procéder pour la suite. Ma main vient dans sa tignasse et je la tire en avant me décalant, qu'elle tombe au sol et je me met derrière elle, la redressant, enfin sa croupe et je me met à genoux, main sur ma virilité qui pénètre son anus. Aucun mot ne sort de ma bouche, hormis ces grognements de plaisir alors que je la martèle, empoignant ses hanches fermement. Je lui donne ce qu'elle veut sans prendre passion à l'enc**er.

Elle n'est qu'une poupée.


_________________
A dangerous mind: It's in your eyes, what's on your mind? I see the truth that you've buried Inside. It's in your eyes, what's on your mind? There's no mercy, just anger I find.
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
(18+) bend the knee (beleth)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs abandonnés
+
Sauter vers: