RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne année 2020 !
Mystic Swan vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année ♥️
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Guardians Et surtout d'hommes pour renflouer ses rangs.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #8 ~ À venir
stay tuned
Partagez
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
Aller en bas 

 TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH

Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf17 / 187 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 42
Avantages : 87
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory

 Sujet: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Mar 23 Juil 2019 - 21:26


Il y a un début à tout pv @Eisheth (Casey)
 Pour Naja, les jours se suivaient et se ressemblaient et c’était sans doutes le meilleur des mondes.

Elle avait trop vécu, elle s’était trop écorchée sur tous les obstacles qu’on avait dressés devant elle. Elle s’était trop battue, contre les autres, contre le monde tout entier, contre elle-même, elle était fatiguée de l’imprévisible.

Bien entendu, la vie au Mystic n’était pas faite du même acabit que sa vie au centre et encore moins que sa vie au camp et il y avait toujours un peu d’imprévu. Une chambre à nettoyer en urgence, une « entrevue », un rendez-vous…

Mais elle ne s’en plaignait pas. De toute façon, elle ne se plaignait jamais. Si elle était si appréciée de la direction c’était sans doutes parce qu’elle ne se plaignait pas et qu’elle acceptait avec un grand sourire la montagne de travail qu’on lui confiait.

Pourtant, il lui arrivait de rentrer dans son dortoir, épuisée et de ne rien faire d’autre que se laisser tomber sur son lit.

Aujourd’hui n’était heureusement pas une de ses journées.
Après avoir fréquenté les vapeurs de la laverie, qui pourraient prendre aux tripes n’importe qui mais auxquelles elle était habituée, depuis le temps, elle arpentait les couloirs des chambres des guardians inoccupées, son panier à linge dans les bras.

Elle connaissait cet endroit par cœur, elle savait de quelles chambres il fallait qu’elle s’occupe et quelle chambre étaient occupées. Elle avait pour instructions de ne pas faire trop de bruit pour ne pas déranger les invités. De toute façon, elle savait se faire oublier, encore un vestige de son passé…

Néanmoins, travailler dans le silence lui était insupportable. Trop de vide que pouvait occuper des pensées indésirables, des souvenirs douloureux et autres fruits de son imagination qu’elle libérait quand ses mains étaient occupées.

Alors elle avait sorti une paire d’écouteurs emmêlés de la poche de ses vêtements et avait lancé une chanson des Rolling Stones. Elle n’avait pas de « goûts » musicaux à proprement parler. Dans son pays, la musique était connue pour posséder les gens, les transformer en monstres, en singes. Quand elle avait six ans, l’imam du camp s’était moqué des soldats américains qui rentraient chez eux pour écouter de la musique. Elle n’avait jamais adhéré à cette pensée pour le moins extrémiste, mais avait dû la suivre pour des soucis de survie.

Elle avait découvert la musique à son arrivée en Europe et elle n’avait pas encore eu le temps de s’en forger une culture solide avec des goûts. Alors souvent, elle écoutait ce qui passait.

Il ne faisait pas particulièrement chaud mais à soulever des matelas pour refaire le lit, la température de son corps avait considérablement augmenté. Mais elle avait l’habitude, et, pour ses jours de travail, elle portait un legging noir sans marque, légèrement usé aux genoux. Elle le portait beaucoup, il était parfait pour ne pas gêner sa liberté de mouvements. Elle n’avait jamais été très regardante sur les vêtements, privilégiant le pratique sur l’esthétique. Pour le haut, un débardeur d’un gris chiné avait parfaitement fait l’affaire.

Pour ne pas gêner son travail, elle s’était même attaché les cheveux en queue de cheval haute et serrée, rien de très recherché, et elle portait son maquillage de tous les jours : un discret trait d’eye-liner qui mettait ses yeux clairs et son regard de biche en valeur.

Pour changer les draps et faire les lits, c’était largement suffisant…


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Dernière édition par Amaryllis (Naja) le Ven 26 Juil 2019 - 21:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eisheth (Casey)
Eisheth (Casey)
Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH W3mQp

She wasn’t exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that she was feeling the same way.
Identité : Casey Little
Âge et date de naissance : 32 ans + 21 février 1987
Date d'arrivée : Fin juin 2019
Occupation à l'hôtel : S'occupe de protéger l'intimité/anonymat des Guests & employés de l'hôtel
Côté cœur : Trop de jolies filles... Amaryllis lui fait tourner la tête mais Lilith agite son cœur.

If you are afraid of getting hurt and feeling severe pain, then avoid falling in love.

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf112 / 1812 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

Messages : 418
Avantages : 358
Faceclaim : Ellen Page
Crédits : Rainbowsmile + Vanka
Multicompte(s) : Jabbah, Freesia, River, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH RKjjpMI TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH MLAfz91 TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH QKVJtGv TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH AXFQhm6

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Mer 24 Juil 2019 - 7:09

Il y a un début à tout

Enfin commençais-je à prendre mes marques : j’avais arrêté d’avancer sans trop savoir où j’allais. J’avais tout de même encore la sensation étrange de parcourir un lieu que j’avais déjà visité autrefois comme s’il eut s’agit d’un mauvais rêve : très franchement, je n’accordais que très peu d’intérêt à cette impression, il y avait beaucoup à faire, beaucoup de choses concrètes sur lesquelles travailler davantage.

De retour d’un copieux petit-déjeuner, je fus surprise de voir la porte de ma chambre grande ouverte : pire encore, quelqu’un était à l’intérieur. Le concept même de cet hôtel n’était-il pas le respect de l’intimité ? Et merde, je n’aimais pas savoir que quelqu’un puisse fouiller mes affaires. « C’est quoi ce merdier ? » Ah, elle avait des écouteurs dans les oreilles, il y avait fort à parier qu’elle ne m’avait pas entendue du tout. Avec véhémence, je vins les retirer de ses oreilles pour lui répéter la même chose et de rajouter « C’est quoi ton nom ? Et fais-moi voir ton bracelet, vite ! »  

Une Shade à la peau mate, une belle créature. Elles étaient nombreuses ici à être jolies, mais elle, elle était splendide. Je commençais un peu à comprendre ce qui se passait : j’ai pensé pour moi-même que cette fille n’était pas au courant que cette chambre était désormais occupée tous les jours par moi. Elle s’était donc contentée de répéter sans doute de manière quasi ritualiste ce qu’elle devait faire depuis un certain temps déjà, sans même se douter d’un quelconque changement. Je fis le tour de ma chambre pour voir si rien n’avait été changé de place, mais, un peu déçue, je n’avais rien trouvé pour pouvoir l’engueuler. Quand bien même : depuis que j’avais vu ses yeux, j’avais plus envie de l’engueuler… « C’est pas l’heure pour passer faire le ménage dans ma chambre, c’est pas ce qui a été convenu avec le directeur… Ça t’arrive souvent de faire ce que tu veux comme ça, là ? T’as pas un planning à respecter ? » demandais-je agacée.

J’avais rien trouvé de mieux pour la retenir un peu avec moi que de lui reprocher une chose aussi futile. J’avais envie d’en savoir un peu plus sur elle en fait… De là à parler de coup de cœur, il n’y avait qu’un pas à faire : cette fille que je devinais du désert me plaisait beaucoup alors que jusqu’à présent, j’étais persuadée qu’aucune fille de cet hôtel ne pourrait me faire oublier ma défunte bien-aimée. « J’espère que t’es pas pressée de partir : toi et moi, on va parler du peu d’égard que tu as pour le règlement de l’hôtel. Ferme la porte et viens t’assoir… » lui ordonnais-je en tournant les talons. Au moins, elle se souviendrait longtemps de notre première rencontre : j’étais nouvelle ici, fallait bien vite se faire remarquer et surtout, se faire respecter.

_________________
Kiss
my neck, bite me

pull my hair, trace my spine, hold me down, use your tongue, make me moan : don't stop til' i'm shaking
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf17 / 187 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 42
Avantages : 87
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Mer 24 Juil 2019 - 13:07


Il y a un début à tout pv @Eisheth (Casey)
Amaryllis cru faire une syncope quand on lui arracha ses écouteurs des oreilles. Elle sursauta brusquement et fit face à celle qui venait entrer dans la chambre. A son ton, sa stature et son énervement, la Shade ne comprit que trop tard qu’il s’agissait de sa chambre. Pourtant, elle ne se rappelait pas avoir vu son emploi du temps changer ? Peut-être une erreur… Sûrement une erreur se répéta-t-elle en prenant conscience en voyant le ton de la jeune femme qu’elle allait passer un sale quart d’heure…

La Guardian fit le tour de sa chambre, sans doute pour y vérifier si toutes ses affaires étaient encore là, Amaryllis n’était pas une voleuse mais ça, elle ne le savait pas. Elle tenta des excuses :


« Je suis désolée je… »



Pathétique. Surtout que le reste de sa phrase se bloqua dans sa gorge quand la jeune femme se planta face à elle. Elle était incapable de soutenir son regard. Heureusement, elle finit par tourner les talons. Mais elle n’eut pas le temps de soupirer de soulagement, s’attendant à simplement être chassée dehors –ce qu’elle aurait pu comprendre sans peine-


« J’espère que t’es pas pressée de partir : toi et moi, on va parler du peu d’égard que tu as pour le règlement de l’hôtel. Ferme la porte et viens t’assoir… »



Les joues d’Amaryllis se teintèrent de rouge, ce que sa peau mate cacha partiellement, mais de toute façon, sa gêne était tout à fait visible. Elle tremblait.


Mais que faire d’autre qu’obéir ? Elle commença alors à accepter la possibilité d’être punie, espérant de tout son être de ne pas être chassée de cet endroit. Certes d’un point de vue extérieur ce n’était pas l’idéal, mais elle n’avait qu’ici. Et si on la remerciait, elle n’avait pas de petite vie morose à laquelle retournait, elle finirait à la rue et elle préférait mille fois serrer les dents et attendre que l’orage passe. Après tout, elle l’avait mérité. Elle aurait dû y faire plus attention.

Alors, elle obéit, fermant la porte. Elle profita même une demi-seconde de ne pas à avoir à soutenir son regard en face avant que des picotements dans son dos ne lui rappelle qu’elle était toujours là et certainement à l’observer.

Elle finit par se retourner et s’approcha silencieusement du lit pour s’y asseoir, gardant tout de même une certaine distance de sécurité entre la Guardian et elle, par simple instinct de survie.

Elle avait envie de dire à quel point elle était désolée, qu’elle n’allait plus recommencer mais elle avait peur qu’entendre sa voix n’agace la jeune femme encore plus.





© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Dernière édition par Amaryllis (Naja) le Mer 24 Juil 2019 - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eisheth (Casey)
Eisheth (Casey)
Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH W3mQp

She wasn’t exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that she was feeling the same way.
Identité : Casey Little
Âge et date de naissance : 32 ans + 21 février 1987
Date d'arrivée : Fin juin 2019
Occupation à l'hôtel : S'occupe de protéger l'intimité/anonymat des Guests & employés de l'hôtel
Côté cœur : Trop de jolies filles... Amaryllis lui fait tourner la tête mais Lilith agite son cœur.

If you are afraid of getting hurt and feeling severe pain, then avoid falling in love.

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf112 / 1812 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

Messages : 418
Avantages : 358
Faceclaim : Ellen Page
Crédits : Rainbowsmile + Vanka
Multicompte(s) : Jabbah, Freesia, River, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH RKjjpMI TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH MLAfz91 TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH QKVJtGv TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH AXFQhm6

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Mer 24 Juil 2019 - 13:49

Il y a un début à tout

Par acquit de conscience, je vérifiai une dernière fois qu’il ne me manquait rien dans ma chambre. Ce n’était pourtant pas nécessaire, puisque tout ce qui avait de la valeur était placé dans un petit coffre-fort… Il me faudrait sans doute encore quelques minutes pour me résigner à ne pas l’assimiler à une voleuse et voir ce qu’elle était simplement : une femme de ménage qui faisait son taf. « Tu ne m’as pas répondu : ton nom ? » Il était évidemment que je demandais son pseudonyme, plus personne ne demandait un prénom ou un nom au sein de cet hôtel. Depuis mon arrivée, j’avais commencé à parcourir les dossiers des gens qui travaillaient ici –enfin, quand Sam me laissait faire– mais elle je ne l’avais encore jamais aperçue.

La gamine n’osait même pas me regarder dans les yeux, et ce n’était pas par politesse, c’était de la crainte. Pourtant, si elle me voyait la dévisager maintenant, elle ne verrait qu’une forme sincère d’émerveillement. Je ne m’en lassai pas. Elle était superbe… et à ma merci. Ce second point, j’essayais de ne pas trop y penser : il serait tellement facile d’en profiter, de la punir, de lui faire promettre de ne rien dire sinon, elle serait battue. Qui m’en voudrait ? À part moi-même, qui pourrait me juger ? Cette part d’ombre en moi, je la sentais grandir depuis que j’avais rejoint les rangs du personnel de l’hôtel… Je n’avais pas envie de faire du mal à cette fille et d’un autre côté… j’avais envie de passer du bon temps, j’avais envie de me faire plaisir : cela faisait des années que je n’avais pas eu de rapport sexuel et ça commençait sérieusement à me manquer.

« Tu es magnifique, tu le sais ça ? Mais si tu penses un instant que tu vas t’en sortir simplement avec ta jolie trogne, tu te trompes ! » déclarais-je en venant me planter devant elle. Il était quasiment certain qu’elle détourne le regard à ce moment-là. Alors, en prévision de ça, je m’étais agenouillée devant elle, elle ne pouvait plus m’échapper. Un sourire en coin, je lui pris la main pour l’observer : elles étaient un brin abimées, et cela datait d’avant son entrée à l’hôtel. « Tout le monde fait des erreurs… mais l’erreur devient faute si l’on y retombe. Tu comprends ? » demandais-je en relâchant sa main. J’avais aimé le contact avec sa peau… J’en voulais encore. Et encore.



_________________
Kiss
my neck, bite me

pull my hair, trace my spine, hold me down, use your tongue, make me moan : don't stop til' i'm shaking
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf17 / 187 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 42
Avantages : 87
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Mer 24 Juil 2019 - 14:15


Il y a un début à tout pv @Eisheth (Casey)
Elle s’était imaginé tellement de scenarii dans sa tête qu’elle en avait oublié de répondre à la question. Elle joignit ses mains sur ses cuisses et souffla à voix basse, comme si elle avait peur de se tromper



« A… Amaryllis. »



Elle aurait voulu s’excuser, encore et encore, lui promette qu’elle n’allait plus recommencer. Elle connaissait quelques Guardians mais ça ne lui donnait pas le droit d’être familière avec tous et certainement pas de se balader comme elle le voulait dans leurs quartiers. Elle avait tellement de choses à dire, tellement de choses qui restèrent bloquées dans sa gorge quand elle s’agenouilla devant elle.




« Tu es magnifique, tu le sais ça ? Mais si tu penses un instant que tu vas t’en sortir simplement avec ta jolie trogne, tu te trompes ! »




Magnifique ? Amaryllis l’avait entendu des centaines de fois. Elle savait très bien que si elle avait survécu en Syrie ce n’était pas pour son art de la conversation –dont elle ne manquait pourtant pas-, mais plutôt pour son corps, ses formes et surtout ses yeux verts mordorés. Mais dans son expérience, elle s’en était toujours plus ou moins bien sortie grâce à sa « jolie trogne », elle avait espéré qu’ici aurait été pareil.


Elle n’eut pas le temps d’y penser plus qu’elle sentit le contact de la main de la Guardian sur la sienne. Ce contact… Elle eut l’impression d’imploser. Un serpent de frissons naquit au plus profond de sa colonne vertébrale et irradia tout son être jusqu’à son cuir chevelu. Sans savoir comment, et surtout pourquoi, sa main avança légèrement vers la sienne, ne refusant pas ce contact, au contraire…


« Tout le monde fait des erreurs… mais l’erreur devient faute si l’on y retombe. Tu comprends ? »



Amaryllis profita alors de la question, d’avoir une chance de répondre pour pouvoir enfin s’excuser, espérant que la punition ne serait pas trop lourde. A y réfléchir à deux fois, elle s’en voulait. Elle avait regardé son emploi du temps en diagonale et n’avait peut-être pas vu ce changement, trop habituée à sa routine à laquelle elle tenait tant.



« Oui, je suis désolée je… J’ai du mal regarder la liste des chambres à faire. Ça ne se reproduira pas. »




Et, naïvement, elle espérait qu’elle allait tout simplement la laisser partir, peut-être après l’avoir sermonnée… Cela ne lui ressemblait pas d’être naïve à ce point mais son cerveau n’arrivait plus à connecter deux neurones depuis que la Guardian avait lâché sa main.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Dernière édition par Amaryllis (Naja) le Mer 24 Juil 2019 - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eisheth (Casey)
Eisheth (Casey)
Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH W3mQp

She wasn’t exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that she was feeling the same way.
Identité : Casey Little
Âge et date de naissance : 32 ans + 21 février 1987
Date d'arrivée : Fin juin 2019
Occupation à l'hôtel : S'occupe de protéger l'intimité/anonymat des Guests & employés de l'hôtel
Côté cœur : Trop de jolies filles... Amaryllis lui fait tourner la tête mais Lilith agite son cœur.

If you are afraid of getting hurt and feeling severe pain, then avoid falling in love.

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf112 / 1812 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

Messages : 418
Avantages : 358
Faceclaim : Ellen Page
Crédits : Rainbowsmile + Vanka
Multicompte(s) : Jabbah, Freesia, River, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH RKjjpMI TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH MLAfz91 TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH QKVJtGv TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH AXFQhm6

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Mer 24 Juil 2019 - 14:41

Il y a un début à tout

Amaryllis, c’était son pseudonyme ici. Je pourrais demander l’avis d’autres Guardians sur elle histoire d’en apprendre davantage sur elle. Elle était paniquée, et moi, je n’avais pas envie de la rassurer : j’aimais la garder comme ça entre deux émotions, je n’avais pas envie de lui dire que tout irait bien et je n’avais pas envie de lui promettre une punition. Oh, j’en ai bien conscience : c’est terriblement malsain ce que je fais, voire cruel. Qu’est-ce que je pouvais trouver comme excuse pour justifier ça ? Que ça s’apparentait à un jeu ? Était-ce bien suffisant pour me prouver que je n’étais pas une mauvaise personne ? Rien n’est moins sûr.

Elle s’excusa, parce qu’elle n’avait pas le choix, elle n’avait que ça à faire. « Bien… avais-je simplement dit en me relevant. Je te fais confiance. » Elle n’avait pas promis, Amaryllis, elle avait juste dit que ça ne se reproduirait pas. Je n’avais pas même pas obtenu sa parole, j’avais juste eu une phrase balbutiée. Quant à son excuse, elle ne m’intéressait pas : je lui avais fait cracher le morceau, c’était comme si je l’avais fait ramper, et cela me suffisait amplement.

Voilà. Et maintenant ? L’affaire avait été réglée, je n’avais plus rien à lui dire, ne restait que mes pulsions bestiales. Tout aurait pu s’arrêter là d’ailleurs, elle serait repartie rapidement, elle aurait continué de me saluer respectueusement les fois où elle me verrait. Mais je sentais déjà que ma raison ne m’obéissait plus, et j’avais honte. J’avais honte, mais j’aimais avoir honte. « Tu appartiens à quelqu’un ? » Il était primordial de savoir que je ne mettais pas quelqu’un à dos en lui empruntant sa princesse du désert. Lentement, le conflit intérieur qui se déroulait dans mon crâne s’amenuisait : la victoire de la concupiscence se faisait pressentir. Tant pis si elle était à quelqu'un...

« Déshabille-toi. Juste en sous-vêtements, panique pas… » dis-je en articulant le mieux possible mes mots. Avec un peu de chance, elle pourrait croire à une simple inspection, hein ? Un simili bilan de santé, tout ça, si elle avait des marques, des coups… un truc dans le genre. Moi, ça me permettrait juste d’avoir une image mentale pour ce soir, rien que ça, ça suffirait peut-être à calmer mes ardeurs. Lentement, elle s’effleurait, et moi, j’avais déjà envie d’être ce soir pour me masturber éperdument avec mes remords et mes désirs.


_________________
Kiss
my neck, bite me

pull my hair, trace my spine, hold me down, use your tongue, make me moan : don't stop til' i'm shaking
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf17 / 187 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 42
Avantages : 87
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Mer 24 Juil 2019 - 14:57


Il y a un début à tout pv @Eisheth (Casey)
« Non, je n’appartiens à personne. »



Et c’était plutôt nouveau. Aussi loin qu’elle se souvenait, elle avait toujours appartenu à quelqu’un, elle n’avait jamais été libre et si elle avait longtemps été révoltée d’appartenir à son ex-mari alors qu’elle était à peine mineure, elle avait l’impression qu’ici, l’appartenance voulait dire tout autre chose.
Alors qu’elle se confortait dans cette pensée qu’elle était une adulte, qu’elle n’avait rien à craindre, la voix de la Guardian, forte et autoritaire lui ordonna de se déshabiller


« Panique pas… » Avait-t-elle-même rajouté, achevant de la faire paniquer.


Pourquoi devait-elle se dénuder ? Qu’allait-t-elle faire d’elle ? Fermant un instant les yeux, elle fit taire toutes les voix dans sa tête. Si elle avait appris une chose ici c’était qu’on ne discutait pas des ordres des Guardians. Même si certains la traitaient en amis, elle n’avait jamais arrêté d’obéir à cette hiérarchie. Elle savait pertinemment où était sa place.

Alors elle attrapa les bords de son haut et le fit passer par-dessus sa tête, secouant ses cheveux et leur parfum de jasmin et de chèvrefeuille par la même occasion.

Ôtant ses chaussures, son legging fut le suivant à rejoindre le sol.

Elle n’avait jamais été très regardante sur la lingerie qu’elle portait, elle aimait tout de même les belles choses mais elle était du genre à privilégier le confortable sur l’esthétique. Elle ne portait qu’un ensemble noir de dentelles, assez simple, fin et léger.


Elle se sentait nue, comme si ses sous-vêtement n’existaient pas, et, suivant cette pensée, une vague de froid s’empara de son être, tellement qu’elle croisa les bras sur sa poitrine, pressant délicieusement ses seins, résultat d’une bataille entre sa sensation de froid et sa peur de bouger alors qu’on ne lui avait pas ordonné de le faire.


Elle était là, presque nue devant elle, ses jambes interminables, sa maigreur, cicatrice de son passé où elle avait dû se battre pour trouver de la nourriture pour ensuite qu’on fasse tout pour la garder mince et désirable, sa peau mate et dorée par le soleil, sa poitrine généreuse qu’on devinait d’une douceur rare, ses mains et ses bras longs et graciles, sa gorge nue, son visage à la fois doux et forts orné de deux perles d’or qui ne savait plus où regarder et bien sûr ses longs cheveux noirs qui, d’habitude tombant en boucle lourde dans son dos et sur ses seins étaient encore retenus par l’élastique en queue de cheval. Sa coiffure tirée lui donnait un léger air autoritaire, air que venait détruire son expression qui elle n’exprimait que de la gêne et de la peur d’avoir fait quelque chose de grave.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Dernière édition par Amaryllis (Naja) le Mer 24 Juil 2019 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eisheth (Casey)
Eisheth (Casey)
Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH W3mQp

She wasn’t exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that she was feeling the same way.
Identité : Casey Little
Âge et date de naissance : 32 ans + 21 février 1987
Date d'arrivée : Fin juin 2019
Occupation à l'hôtel : S'occupe de protéger l'intimité/anonymat des Guests & employés de l'hôtel
Côté cœur : Trop de jolies filles... Amaryllis lui fait tourner la tête mais Lilith agite son cœur.

If you are afraid of getting hurt and feeling severe pain, then avoid falling in love.

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf112 / 1812 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

Messages : 418
Avantages : 358
Faceclaim : Ellen Page
Crédits : Rainbowsmile + Vanka
Multicompte(s) : Jabbah, Freesia, River, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH RKjjpMI TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH MLAfz91 TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH QKVJtGv TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH AXFQhm6

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Mer 24 Juil 2019 - 18:15

Il y a un début à tout

C’était maintenant que j’entamais ma descente aux enfers. J’avais franchi un cap, une étape qui me faisait dire que j’étais une mauvaise personne. Mais merde, j’avais pas le droit à un peu de bonheur moi aussi ? Toute la dévotion que j'avais pour aimer ma défunte épouse ne le fera pas revenir, alors à quoi bon s'interdire d'aimer et de prendre du plaisir ? Je la regardais faire, je n’en perdais pas une miette, spectacle délicieux. Immobile, je regardais chaque partie de son corps avec attention à la recherche d’un défaut : je n’en trouvais pas. Elle aussi s’était immobilisée, sans doute transie de peur, se demandant bien ce qu’il pouvait lui arriver. Moi-même je ne savais pas ce qui allait lui arriver, tout dépendait de si j’écoutais ma conscience ou pas.

« Merde… » avais-je murmuré, sous le choc tout en me rapprochant d’elle. Je lui pris de nouveau la main, puis le bras tout en entier : j’étais folle de la couleur de sa peau, j’avais envie de la sentir, de la goûter. Et en plus, elle n’appartenait à personne ? J’avais vraiment plus aucune raison de me retenir en fait, et c’était à la fois désolant et jouissif. Silencieusement, je retirai mon large blouson et lui tendis les bras. « Serre-moi, prends-moi dans tes bras… dis-je presque à voix basse. Allez ! » complétais-je lorsque je la vis hésiter.

Nos deux corps réunis, je ressentais une chaleur que je n’avais pas éprouvée depuis bien longtemps, et c’était bon. « Mon nom est Eisheth. Retiens-le. » dis-je en la regardant droit dans les yeux –et ce, même si elle faisait bien une tête de plus que moi– je ne savais même pas qu’une telle couleur pouvait exister pour les yeux d’un être humain. Elle était divine, voilà tout. Ma main droite glissa sur sa hanche, mon regard n’avait pas quitté le sien. Un rictus illumina mon visage : j’avais le contrôle, c’était vertigineusement plaisant. « Que vois-tu dans mes yeux ? Regarde-moi et dis-moi ce que tu vois… Y a pas de mauvaise réponse, fais confiance à ton instinct… » déclarais-je en posant cette fois-ci ma main gauche sur sa hanche.

_________________
Kiss
my neck, bite me

pull my hair, trace my spine, hold me down, use your tongue, make me moan : don't stop til' i'm shaking
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf17 / 187 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 42
Avantages : 87
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Mer 24 Juil 2019 - 18:33


Il y a un début à tout pv @Eisheth (Casey)
« Serre-moi, prends-moi dans tes bras… »

« Pardon ? »

« Allez ! »



Elle avait obéi alors que la jeune femme l’avait tirée par le bras, non sans hésitation. C’était bien la première fois qu’on lui avait demandé de faire quelque chose de ce genre. Elle se posait de plus en plus de questions. Elle aurait pu penser qu’elle était simplement en manque d’affection, mais il y avait quelque chose, dans son attitude, dans sa démarche, dans son regard, dans son aura qui respirait la retenue, comme si son corps tout entier était le théâtre d’un affrontement entre deux bêtes aussi désireuse l’une que l’autre de prendre le contrôle.


Eisheth. C’était alors son nom. Collé ainsi contre elle, elle n’arrivait même plus à dire si elle l’avait déjà croisée ou même si  elle avait déjà entendu parler d’elle. Tout ce qu’elle fit fut de répéter son nom, robotique, toute l’attention captée par le visage de la Guardian désormais très proche du sien. Elle était plus grande qu’elle et pourtant, Eisheth la dominait sans peine. Amaryllis était totalement à sa merci et à ce moment précis, elle aurait pu faire ce qu’elle voulait d’elle.


Ce contrôle s’illustra parfaitement quand elle posa une main sur sa hanche, Amaryllis ne bougea pas d’un iota, le seul mouvement qui anima son corps fut un discret frisson s’apparentant à un sursaut, secouant sa peau solaire.


Alors qu’elle sentit sa deuxième main s’emparer de sa hanche, elle n’eut même pas le temps de s’attarder sur ce contact qu’Eisheth déclara


« Que vois-tu dans mes yeux ? Regarde-moi et dis-moi ce que tu vois… Y a pas de mauvaise réponse, fais confiance à ton instinct… »


Amaryllis cligna des yeux, osant enfin plonger ses yeux dorés dans les siens. Ce regard la cloua sur place. Dans ses prunelles, ce combat intérieur était encore plus évident. Ses yeux étaient agités, elle semblait en proie à une guerre sans merci qui l’empêcher de trouver du repos, le moindre de ses mouvements semblait être calculé, prévu et pourtant si imprévisible…

Si Amaryllis n’était pas à l’aise avec l’idée de se tromper encore une fois, malgré l’absence de mauvaise réponse, selon Eisheth, elle finit par souffler, timidement


« Je… Beaucoup de choses. Trop de choses, des émotions contraires… Je vois beaucoup de retenue. »


Étrangement, lire dans ses yeux l’avait considérablement rapprochée d’elle. Physiquement d’abord puisque leurs poitrines étaient à présent pressées l’une contre l’autre mais aussi sur le plan psychique, ce qui se traduisait par le mouvement de ses bras, auparavant passés dans son dos qui avaient lentement bougé pour que ses mains douce et fines ne se posent sur ses joues, englobant ses oreilles sans les recouvrir.



« Je… Je ne vois pas de calme… »



© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Dernière édition par Amaryllis (Naja) le Mer 24 Juil 2019 - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eisheth (Casey)
Eisheth (Casey)
Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH W3mQp

She wasn’t exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that she was feeling the same way.
Identité : Casey Little
Âge et date de naissance : 32 ans + 21 février 1987
Date d'arrivée : Fin juin 2019
Occupation à l'hôtel : S'occupe de protéger l'intimité/anonymat des Guests & employés de l'hôtel
Côté cœur : Trop de jolies filles... Amaryllis lui fait tourner la tête mais Lilith agite son cœur.

If you are afraid of getting hurt and feeling severe pain, then avoid falling in love.

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf112 / 1812 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

Messages : 418
Avantages : 358
Faceclaim : Ellen Page
Crédits : Rainbowsmile + Vanka
Multicompte(s) : Jabbah, Freesia, River, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH RKjjpMI TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH MLAfz91 TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH QKVJtGv TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH AXFQhm6

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Mer 24 Juil 2019 - 21:11

Il y a un début à tout

La voix tremblante, elle me décrivit ce qu’elle voyait dans mes yeux, et je ne fus pas déçue du résultat. Elle avait un cerveau, ce n’était pas qu’une enveloppe, elle était belle de l’extérieur et de l’intérieur comme j’aimais le dire. Des émotions contraires, de la retenue… Fallait-il la satisfaire en lui confirmant que ce qu’elle avançait était correct ? Pas totalement : déjà, je ne la lâchais pas, j’avais toujours son visage en face du mieux, je sentais parvenir son souffle saccadé dans mes narines. Ensuite, ce n’était pas parce qu’elle avait vu juste qu’elle savait exactement de quoi il s’agissait. Alors, comme pour me rappeler que j’avais bon fond, j’avais décidé d’éclairer sa lanterne.

« Tu lis en moi comme dans un livre ouvert, c’est terriblement perturbant ! » déclarais-je avec un sourire malicieux. J’enfonçais tout doucement mes ongles dans sa peau brune, à la recherche… d’un plaisir insoupçonnée, peut-être même d’une réaction. Mais, je me demandais : dans l’état dans lequel elle était, était-elle capable d’une quelconque réaction ? Se défendrait-elle si sa vie était en jeu ? Ou bien se laisserait-elle faire ? Jusqu'où je pouvais aller ?

J’appréciais sa prise d’initiative, son geste audacieux. « As-tu déjà aimé une femme ? » demandais-je en venant déposer un baiser délicat au creux de son cou, puis un deuxième, un troisième juste à côté. Cela m’avait manqué. Ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas fait ça, et maintenant que je retrouvais la chaleur humaine d’une femme, je me demandais bien comment j’avais fait pour survivre sans pendant tout ce temps. Elle était là l’horrible vérité : j’étais une malade du sexe, je ne valais pas mieux que les hommes ici, et pour tout dire, je pensais être bien pire.

« Tu as raison, il n’y pas de calme. Tu sais pourquoi ? Parce que j’ai envie de te baiser, Amaryllis. J’ai envie de quelque chose de sauvage, passionnel, peut-être même violent. Maintenant, tu sais ce que c’est cette retenue, ces… émotions contraires… » déclarais-je en la poussant doucement vers le lit de manière à ce qu’elle tombe délicatement dessus sur les fesses. « Je suis dans les derniers retranchements de ma raison, je me raccroche comme je peux à ce qui est approprié, Amaryllis, et je suis en train de perdre, je suis en train de devenir folle, cet endroit me rend folle, j’en suis sûre ! » affirmais-je en m’asseyant à califourchon sur ses jambes, l’immobilisant totalement. « Dis-moi : est-ce que tu penses que je peux être encore sauvée ? Personnellement, je pense que je n'en vaux pas la peine. »

_________________
Kiss
my neck, bite me

pull my hair, trace my spine, hold me down, use your tongue, make me moan : don't stop til' i'm shaking
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf17 / 187 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 42
Avantages : 87
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Mer 24 Juil 2019 - 21:27


Il y a un début à tout pv @Eisheth (Casey)
Avait-elle déjà aimé une femme ? Elle ne savait pas. Elle n’en savait rien. Elle n’avait jamais eu l’occasion de le savoir, ayant grandi dans un endroit qui diabolisait ce genre de pensées.


A y réfléchir, elle trouvait le corps des femmes particulièrement beau, elle trouvait en elles une beauté qu’il n’y avait pas chez les hommes, il y avait quelque chose en plus chez elles et encore quelque chose chez Eisheth qu’elle n’arrivait pas à décrire ni même à nommer. Mais c’est cette même chose innommable et indescriptible qui diffusa une sensation étrange de chaleur dans son bas ventre.


L’aveu de la Guardian l’acheva sur place, elle se sentit elle-même en proie à des émotions contraires. De la peur, beaucoup d’inquiétude, mais étrangement, à ça venait s’ajouter de l’impatience et du désir. Et ce dernier fut décuplé quand Eisheth la poussa sur le lit.


Allait-elle découvrir ce qu’était un acte sexuel entre deux femmes ? Cette perspective était loin de la dégoûter mais l’inquiétude d’un acte violent n’était jamais loin et elle sembla se nicher au plus profond de ses entrailles quand la jeune femme l’immobilisa, à califourchon sur elle.


Eisheth avait un comportement étrange, elle semblait si sûre d’elle et en même temps terrifiée. Terrifiée par les autres, terrifiée par elle-même et surtout terrifiée par l’inconnu. Elle avait l’impression de haïr perdre le contrôle et en même temps y trouver le seul repos qui voulait bien s’offrir à elle.


Amaryllis se mordit la lèvre, posant sur elle des yeux emplis de compassion, de tendresse et de douceur sans pouvoir cacher ses propres peurs et démons.



« Sauvée ? Je pense que vous vous concentrez trop sur les côtés sombres de cet endroit et pas assez sur ce qu’il peut vous apporter, vous semblez agitée… Laissez-vous aller, libérez-vous de tout ce qui vous pèse… »




Elle ne réfléchit pas assez pour étudier le sens réel de ses paroles, trop préoccupée par la présence d’une jeune femme à califourchon sur ses genoux. Alors, ses bras vinrent doucement enserrer la Guardian, pour espérer lui apporter un soupçon de calme.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Dernière édition par Amaryllis (Naja) le Jeu 25 Juil 2019 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eisheth (Casey)
Eisheth (Casey)
Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH W3mQp

She wasn’t exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that she was feeling the same way.
Identité : Casey Little
Âge et date de naissance : 32 ans + 21 février 1987
Date d'arrivée : Fin juin 2019
Occupation à l'hôtel : S'occupe de protéger l'intimité/anonymat des Guests & employés de l'hôtel
Côté cœur : Trop de jolies filles... Amaryllis lui fait tourner la tête mais Lilith agite son cœur.

If you are afraid of getting hurt and feeling severe pain, then avoid falling in love.

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf112 / 1812 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

Messages : 418
Avantages : 358
Faceclaim : Ellen Page
Crédits : Rainbowsmile + Vanka
Multicompte(s) : Jabbah, Freesia, River, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH RKjjpMI TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH MLAfz91 TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH QKVJtGv TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH AXFQhm6

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Jeu 25 Juil 2019 - 11:53

Il y a un début à tout

Pauvre fille. Une part d’elle devait regretter d’avoir investie ma chambre par mégarde, sans cela, tout ce qui lui arrivait-là n’aurait pas eu lieu. Où serait-elle à cet instant précis si je n’étais pas intervenue ? Comment vivrait-elle sans moi ? Peut-être que nous aurions seulement retardé l’échéance, reporté le destin à un autre jour, et que notre rencontre, violente et effrayante était préméditée : elle était tombée aujourd’hui, dans un autre univers, elle serait tombée demain, après-demain, la semaine suivante.

Mais une autre part d’elle n’attendait que ça : un peu d’action dans cet hôtel, un peu d’interdits, un peu de nouveauté ! J’allais lui apprendre à aimer une femme, oh oui, elle trouverait les hommes bien fades après mon passage. Elle en voulait, elle le voulait : je devais me laisser aller, je devais me libérer de tout ce qui me pesait… J’avais son autorisation. « Chaque jour vers l'enfer nous descendons d'un pas… » dis-je simplement avant de fondre sur elle, littéralement, et de l’embrasser à pleine bouche tandis qu’une main se perdait dans les profondeurs de sa culotte : c’était doux et chaud, et si tout se passait bien, ça serait humide d’ici quelques secondes. J’étais sur elle, elle était prise au piège. Et si au début, elle se laissait faire, elle finit par rendre mon baiser, ses lèvres bougeaient contre les miennes : je n'étais plus seule dans l'acte.

Brusquement, je m’étais relevé pour me dénuder complètement en moins de trente secondes : je voulais que nous soyons à armes égales. Je lui avais moi-même dégrafé son soutien-gorge, je luis avais moi-même arraché sa culotte juste avant de la repousser brutalement sur mon lit. Ce corps était une bénédiction : il n’y avait pas un endroit où je ne voulais pas poser mes lèvres : son ventre, son sexe, ses fesses, tout. Violemment, je lui écartai les pattes afin d’y glisser ma tête et d’embrasser, tendrement, l’intérieur de ses cuisses, jusqu’à sensiblement atteindre son vagin, qui effectivement, commençait à s’humidifier.

Je m’acharnais sur son sexe jusqu’à en avoir des douleurs à la langue, mais ça ne m’arrêterait pas. Déjà, j’entendais ses premiers râles de plaisir : ça me donnait du courage pour continuer. Obsédée, j’allais jusqu’au mordillage, pour sûr que ça ferait son effet : n’avais-je pas parlé de quelque chose de violent ? La douleur pouvait être une source de plaisir, elle l’apprendrait à ses dépens. Petite pause, le temps de se lever, de la déplacer selon mes désirs, de repasser par-dessus elle, l’embrasser de nouveau, sur les lèvres, dans le creux de son cou, au-dessus de sa poitrine. Puis, abruptement, me placer de nouveau à califourchon, de manière à ce que mon sexe soit positionné juste au-dessus de son visage, de sa bouche, plus précisément. « Ton tour… » lui ordonnais-je.



_________________
Kiss
my neck, bite me

pull my hair, trace my spine, hold me down, use your tongue, make me moan : don't stop til' i'm shaking
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf17 / 187 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 42
Avantages : 87
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Jeu 25 Juil 2019 - 14:39


Il y a un début à tout pv @Eisheth (Casey)
Elle l’avait embrassée avec tellement de fougue qu’Amaryllis en avait presque perdu l’équilibre. Tellement qu’elle mit presque une dizaine de secondes pour lui rendre son baiser. Elle commençait à peine à être à l’aise qu’elle sentit ses doigts entre ses cuisses. Elle ne put s’empêcher de pousser un petit cri de surprise, étouffé par leur baiser.

Elle commençait à peine à apprécier, son corps commençait à peine à accepter le simple fait qu’il puisse être touché qu’elle s’était écartée d’elle. Amaryllis l’avait regardé, les yeux emplis d’inquiétudes mais aussi de désirs et de frustration.

Etrangement, le désir pris le pas sur tout le reste quand elle se dénuda devant elle. Au fond d’elle, elle avait envie de découvrir ce corps, de découvrir les sensations qu’il amenait, de se laisser faire, de la laisser jouer… Mais tout alla si vite et elle se retrouva nue elle aussi.

Elle savait qu’elle était belle, elle savait que son corps était désirable mais elle avait toujours eu du mal avec le fait de le montrer. De ne pas le garder pour elle, de devoir le partager et surtout, qu’il soit contrôlé par quelqu’un d’autre. Une nouvelle vague d’inquiétude l’irradia mais encore une fois, elle n’eut pas le temps de la sentir l’envahir. Malléable comme une poupée de chiffon, totalement sous le contrôle de la Guardian, elle l’avait presque jetée en arrière, son dos avait heurté le lit avec une telle violence qu’elle en avait eu presque mal malgré la mollesse du matelas. Elle lui écarta les jambes, Amaryllis y résiste comme elle peut mais ce n’est pas avec ses 43kgs qu’elle peut faire quoi que ce soit. Alors elle finit par s’abandonner à Eisheth.

Quand ses lèvres embrassèrent tendrement son intimité, elle commença à se crisper avant de commencer à se détendre. A chaque coup de langue, à chaque baiser, elle se sentait devenir de plus en plus mouillée et ses inquiétudes s’effacèrent progressivement pour ne laisser place qu’à une intense sensation de chaleur, et du plaisir. Beaucoup de plaisir.

Tellement de plaisir qu’elle commença à onduler contre sa langue et qu’une de ses mains alla se perdre dans la chevelure brune de la Guardian, appuyant sans le vouloir sa tête entre ses cuisses. Elle voulait que ça continue, elle ne voulait plus que ça s’arrête. Plus jamais.

Elle commença à soupirer de plaisir, puis à gémir, à chaque nouveau coup de langue, elle avait l’impression de mourir, qu’elle avait atteint l’orgasme, le paroxysme du plaisir, et puis venait le suivant, et encore le suivant. Elle se cambra, se tortilla contre sa langue…

Mais elle finit par s’arrêter, tellement brusquement qu’elle coupa même Amaryllis dans un gémissement. La jeune Shade releva doucement la tête, interloquée et quelques-peu stressée par la suite. Avait-elle eu raison d’apprécier à ce point ? N’avait-elle pas fait sa pire erreur en montrant si explicitement qu’elle était sensible à ce genre de choses ? Eisheth allait-elle en profiter contre elle ?

Elle se sentit déplacée, bougée, contrôlée. De toute façon, elle était encore grisée par ce qu’il venait de se passer et n’avait pas les moyens d’y opposer une quelconque résistance. A ses émotions de joignit l’impatience. L’envie de découvrir ce qui venait ensuite…

Elle revint l’embrasser, sur les lèvres, baisers qu’Amaryllis lui rendit, peu regardante d’où ses lèvres remontaient, puis dans le cou et sur les seins ce qui la fit frissonner. Elle ouvrit légèrement la bouche mais n’eut le temps de faire aucun son qu’Eisheth était de nouveau eu dessus d’elle, son sexe au-dessus de son visage.

A son tour ? Amaryllis ouvrit des yeux ronds, elle n’avait jamais fait ça, elle ne savait même pas ce qu’il fallait faire ou ne pas faire. Mais les ordres de la Guardian étaient clairs. Elle n’avait pas le droit d’en discuter. Alors elle posa timidement ses mains sur ses hanches et commença à lécher son intimité. Timidement, puis plus rapidement, prenant de l’assurance au fur et à mesure.

Elle ne se débrouillait pas aussi bien qu’elle, c’était évident. Mais elle faisait de son mieux, écoutant son corps, ses sons, ses mouvements, ses frissons, tentant de reproduire ce qui la faisait réagir, tentant de faire au mieux.

Elle espérait être convaincante. Elle espérait ne pas la décevoir car à ce moment précis, elle était sienne, elle lui appartenait et la Eisheth pouvait faire ce qu’elle voulait d’elle.




© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Dernière édition par Amaryllis (Naja) le Jeu 25 Juil 2019 - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eisheth (Casey)
Eisheth (Casey)
Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH W3mQp

She wasn’t exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that she was feeling the same way.
Identité : Casey Little
Âge et date de naissance : 32 ans + 21 février 1987
Date d'arrivée : Fin juin 2019
Occupation à l'hôtel : S'occupe de protéger l'intimité/anonymat des Guests & employés de l'hôtel
Côté cœur : Trop de jolies filles... Amaryllis lui fait tourner la tête mais Lilith agite son cœur.

If you are afraid of getting hurt and feeling severe pain, then avoid falling in love.

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf112 / 1812 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

Messages : 418
Avantages : 358
Faceclaim : Ellen Page
Crédits : Rainbowsmile + Vanka
Multicompte(s) : Jabbah, Freesia, River, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH RKjjpMI TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH MLAfz91 TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH QKVJtGv TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH AXFQhm6

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Jeu 25 Juil 2019 - 20:24

Il y a un début à tout

J’adorais les sons qu’elle faisait et j’adorais croiser son regard incertain. Peu à peu, elle acceptait son sort et elle ne subissait plus : de la même manière qu’elle me rendit mon baiser, elle avait posé sa main sur ma tête tandis que je lui faisais un cunni :  elle participait, elle était active, elle était complice de notre ébat. Je me demandais à la fois jusqu’où elle pouvait aller, mais également jusqu’où je la laisserai faire : il était important qu’elle se souvienne qui dirige l’opération et qui avait l’ascendance sur qui… ‘Faudrait pas non plus qu’elle devienne trop entreprenante.

De là où j’étais, je ne voyais plus son visage : il était légèrement écrasé par mon entrecuisse. Je lui avais donné qu’une seule consigne, et elle la respectait parfaitement. Fermant les yeux, je la laissais faire, donnant de légers coups de bassins de temps à autre pour lui donner le rythme. « Ouais, c… continue, c’est parfait… » déclarais-je haletante. J’avais du mal à considérer qu’Amaryllis puisse être une novice du plaisir oral tant elle se débrouillait bien… Après tout, qui de mieux qu’une femme, peu importe son orientation sexuelle, pour faire plaisir à une femme ?

Et après un orgasme à peine retenu entre mes dents, je la libérai… façon de parler, j’avais juste reculé un peu, j’étais toujours sur elle. Je ne lui avais pas laissé reprendre son souffle que je l’avais soudainement saisi par la gorge, parce que quitte à sombrer dans l'excès, autant aller jusqu’au bout. La pression que j’appliquais autour de son cou était certes légère, mais suffisamment accentuée pour que sa respiration soit légèrement gênée. « C’était parfait. C’est louche d’ailleurs, je m’attendais à quelqu’un d’assez peu expérimenté, alors tu es quoi ? Menteuse, prodige ou chanceuse ? » demandais-je avec un regard insistant.

Comme il n’était pas question de la faire mourir non plus, je l’avais relâché. « Ouvre la bouche… » ordonnais-je de nouveau. Ce n’était pas pour obtenir une friandise, loin de là : c’était pour cracher dedans. Un généreux filet de salive coula de ma bouche pour atterrir dans la sienne. « Avale. » Ça faisait un petit moment que je lui donnais des ordres et qu’elle ne bronchait pas, je la voyais assez mal commencer maintenant. Je n’avais aucune idée de pourquoi je faisais ça, mais ça me plaisait. « C'est bien ! Gentille fille ! » déclarais-je en lui donnant une petite tape sur la joue avant de me laisser tomber sur le lit à ses côtés.

« Faudra que tu refasses le lit que tu venais pourtant de faire… dis-je malicieuse. Et après tu retourneras au boulot, et t’iras aussi relire le règlement… » dis-je en me positionnant sur le flanc. Je jouais doucement avec son sein gauche tandis que je reprenais un rythme de respiration plus régulier. « Merci… » dis-je presque à voix basse. Si elle savait qu’un merci de ma part était tellement rare dans la vie de tous les jours, peut-être aurait-elle voulu m’enregistrer pour garder une preuve. « Et ne rentre plus dans chambre si tu n’as pas d’autorisation, autrement je serai obligée de te punir davantage… Sauf si c’est que tu cherches ? C’est ce que tu veux ? » demandais-je en me relevant sur mes coudes.



_________________
Kiss
my neck, bite me

pull my hair, trace my spine, hold me down, use your tongue, make me moan : don't stop til' i'm shaking
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis (Naja)
Amaryllis (Naja)
(Admin) Devoted
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563981533-36af6b31fe69393f5b717363ff0cbda8
Identité : Naja Saadi
Âge et date de naissance : 26 (28/11/1993)
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Femme de ménage
Côté cœur : Si son coeur appartient à celui qu'elle considère comme son meilleur ami, il est régulièrement ébranlé et mis à mal par une Guardian, dure, sans pitié mais qui laisse parfois Naja regarder sous sa coquille, ôter son blouson...

TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH 1563980820-bir-sozluk-kiziyla-yapilabilecek-en-guzel-sey-1761964

Valeur :
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH JyvYkf17 / 187 / 18TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 42
Avantages : 87
Faceclaim : Shanina Shaik
Crédits : Moi
Multicompte(s) : Satan, le Dieu de la mort et Prince du Purgatory

 Sujet: Re: TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH   posté le Jeu 25 Juil 2019 - 23:39


Il y a un début à tout pv @Eisheth (Casey)
Eisheth avait l’air d’apprécier, alors elle continua. Ecoutant son corps, ses mouvements, ses coups de reins contre sa langue, elle était plutôt satisfaite de la voir aimer tant que ça. En plus, elle s’imaginait que si elle faisait du bon travail, la Guardian allait s’adoucir à son contact…


Ce qu’elle était naïve… A peine eu-t-elle jouit qu’elle sentit la main puissante de la Guardian enserrer sa gorge. Elle ne sentit pas étouffée mais la poigne était suffisante pour qu’elle ouvre légèrement la bouche à la recherche d’un souffle qui ne venait pas.



Elle fut sincèrement dégoutée en sentant la salive d’Eisheth couler entre ses lèvres, mais elle était immobilisée et avait assez de jugeote pour ne pas tenter de lui désobéir ou d’arrêter de lui appartenir.


Elle avala bien malgré elle et se crispa. Jurant que la Guardian l’avait vu que cela avait décuplé son plaisir. Mais elle se sentait salie. Par cette action mais aussi par l’acte tout entier… Elle avait apprécié, et maintenant que tout s’était arrêté, elle s’était sentie mal d’avoir apprécié. Elle était encore trop attachée à ce qu’elle avait été. Elle avait été trop endoctrinée  pour pouvoir se défaire de son ancienne vie comme ça… Elle s’en voulait et elle en voulait à ses « principes » mais elle ne pouvait rien y faire sinon y aller par étape… Et Eisheth ne semblait pas le genre de personne à aimer le progressif…


Amaryllis la regarda, allongée sur le côté à jouer avec ses seins dont les tétons pointaient malgré elle, puis, comme si elle se réveillait, elle s’approcha d’elle, caressant lentement son bras du bout des ongles, sourde à ce comportement défensif, sourde à ce jeu de domination, elle voulait montrer qu’elle était tendre…



« Merci à vous… » Avait-elle murmuré à mi-voix, allongée près d’elle, « votre lit sera fait. Et je ne vous dérangerai plus. »



Etrangement, son départ ne lui inspirait aucun soulagement… Ou alors celui-ci était noyé sous autre chose, de plus profond…




© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
TERMINE [+18] Il y a un début à tout PV EISHETH
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
+
Sauter vers: