RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne année 2020 !
Mystic Swan vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année ♥️
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Guardians Et surtout d'hommes pour renflouer ses rangs.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #8 ~ À venir
stay tuned
Partagez
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
Aller en bas 

 [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)

River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) Latest?cb=20160916014323
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) 95671907f33ff5f56b4306cb2c103c3c

Valeur :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 310
Avantages : 163
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : Vesperis + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) MLAfz91 [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) AXFQhm6

 Sujet: [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)   posté le Mer 14 Aoû 2019 - 18:45

Une limite ne se touche pas
Je savais bien que c’était malsain, mais je commençais à connaître par cœur son planning de la journée, et à cette heure-ci, elle était à la douche... Si j’étais un homme censé, j’aurais attendu qu’elle finisse pour aller la voir… Mais j’avais envie de me rincer l’œil, de la provoquer un peu, de passer du temps avec elle qui me rendait si heureux ! Elle, elle m’écoutait au moins ! Elle, c’était Opal, qui semblait vraiment avoir besoin de compagnie depuis qu’un Guest l’avait séparé de son amie, Obsidian.

Vêtu simplement d’une serviette, je pénétrai dans la salle d’eau des Jewels : il n’y avait qu’Opal, et elle avait déjà commencé à prendre sa douche. C’était la première fois que je la voyais aussi bien et aussi longtemps toute nue : cette peau, si blanche ! Elle était incroyable ! « Bonsoir Opal, pardonnez mon intrusion, j’espère que je gêne pas ! L’eau est-elle bien chaude ? J’ai bricolé un peu dessus hier ! » demandais-je sans quitter son corps des yeux.

« Je suis vraiment trop content de vous voir ! Enfin, vous devez bien vous en rendre compte… » dis-je sans être gêné par mon érection bien évidente sous ma serviette blanche comme sa peau. J’espérai que cela ne lui fasse pas trop peur, je n’avais vraiment pas envie de la vexer ! De toute façon, pour moi, bander était le plus sincère des compliments : dès lors, comment pourrait être être vexée par ça ?

« Opal, je peux venir me doucher avec vous ? Il faut que je vous parle de quelque chose… » demandais-je sans honte, comme à mon habitude. J’avais au moins la décence de lui demander l’autorisation, même si évidemment, ce n’était pas sûr que je l’écoute si elle refusait que je la rejoigne ! Oh, qu’est-ce que ça serait bien d’êtres tous les deux nus sous la douche ! J’espérai qu’elle me prenne en pitié pour qu’elle me laisse venir avec elle : elle était toujours prompte à m’écouter, et pour le coup, j’avais réellement besoin de lui parler de quelque chose.


_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium


Dernière édition par River (Krishan) le Dim 18 Aoû 2019 - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Opal (Svetlana)
Opal (Svetlana)
(Admin) Resilient
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) Tumblr_pvztwc0REp1wkomkoo2_400
ALL THE THINGS SHE SAID ◐ Wanna fly to a place where it's just you and me. Nobody else so we can be free. Nobody else so we can be free.

Identité : Svetlana Zakrevsky
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 24.05.1996
Date d'arrivée : 07.01.2016
Occupation à l'hôtel : hôtesse et assistante de son altesse Magnolia
Côté cœur : Emerald ◐ il y a trop de gens qui t'aiment, qui tournent autour de toi, tous les mots d'amour que je sème tu ne les entends pas

[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) 190829113039994654

Valeur :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo

Messages : 851
Avantages : 336
Faceclaim : Nastya Zhidkova
Crédits : av. a-h (moi) | crackship. vanka | sign. MS
Multicompte(s) : Saffron (Dolores) ; Feather (Melody) ♥

 Sujet: Re: [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)   posté le Jeu 15 Aoû 2019 - 2:01

Une limite ne se touche pas
Opal & River ◐ When you're naked in the shower. When you're sleeping for an hour. When you're big, when you're small. Oh, I wish I was a fly on the wall...

Les journées d'Opal était rythmées en fonction de la demande. Et autant dire que ces temps-ci, l'hôtel faisait des affaires florissantes. Cela dit, aujourd'hui, le service fut plutôt calme pour la jeune femme. En effet, depuis que son Obsi -- à son grand regret -- avait été attitrée à ce Jabbah, les clients étaient moins acheteurs de ses prestations en solo... Pour certains Guests, son albinisme était perçu comme un atout charme, mais d'autres n'avaient pas forcément ce point de vue... Au contraire, Opal faisait l'objet de bon nombres de critiques. Ainsi, ces derniers préféraient plutôt se rabattre sur des Jewels bien connues de la maison, des valeurs sûres. Bien sûr, cela n'empêchait pas Opal d'aller au devant des clients encore hésitants et de se vendre comme elle savait le faire. Des fois, cela fonctionnait, d'autres fois, non.

Cependant, c'était difficile de devoir mener la bataille seule, sans son amie à ses côtés... Opal priait tous les jours intérieurement pour que ce satané Jabbah ne se décide enfin à plier bagage et rentrer chez lui, mais il semblait bien déterminé à vouloir rester... Celui-ci ne cessait de prolonger son séjour de semaine en semaine, s'accaparant entièrement Obsidian qui se devait d'être disponible pour lui 24h/24. Il allait donc falloir que l'une comme l'autre s'arme encore de beaucoup de patience et de courage en attendant de pouvoir se retrouver...

Opal avait l'habitude d'aller prendre une douche à la salle d'eau avant de démarrer son service de nuit. Elle s'arrangeait pour venir à cette heure-là, car les lieux étaient miraculeusement inoccupés. Elle pouvait ainsi profiter de ce moment de totale tranquillité pour se détendre et faire le vide avant de reprendre son pénible travail. Elle savait d'avance et par expérience que la soirée serait plus mouvementée que la journée ; d'autant plus qu'elle avait été réservée pour la nuit entière. Elle devait donc être sur son 31 pour le Guest de ce soir. Mais pour l'instant, elle n'y pensait pas. Les yeux fermés, la tête penchée en arrière, elle savourait chaque seconde passée sous l'eau. Petit à petit, elle déconnectait de cette réalité, ne se focalisant que sur le bruit de l'eau qui coulait du pommeau de douche...

Soudain, une voix masculine s'éleva et raisonna dans la salle d'eau : « Bonsoir Opal, pardonnez mon intrusion, j’espère que je gêne pas ! L’eau est-elle bien chaude ? J’ai bricolé un peu dessus hier ! » Opal se retourna en sursaut et découvrit de qui il s'agissait. « River !! », s'écria-t-elle. Il lui avait flanqué la peur de sa vie ! Elle ne s'attendait pas du tout à le voir surgir comme ça de nul part ! Quand elle s'aperçut qu'il la matait du haut en bas, elle mit les mains sur ses seins et devant ses parties génitales. Elle fronça ses sourcils blancs. « Non mais ça ne va pas ou quoi ?! Qu'est-ce que tu fous là ?! », vociféra-t-elle, son accent russe encore plus prononcé qu'à l'ordinaire. « Je suis vraiment trop content de vous voir ! », répondit River, la mine visiblement réjouie. « Enfin, vous devez bien vous en rendre compte… » Opal descendit son regard au niveau de son entrejambe. Il était évident qu'il bandait.

« Oh, Seigneur, c'est pas vrai... », se lamenta la jeune femme. « River, chéri... Franchement, tu ne crois pas que j'ai déjà assez de travail comme ça avec les clients, dis ? », lui demanda-t-elle tout en boudant gentiment et en roulant les 'r'. Opal appelait beaucoup d'hommes "chéri" de façon purement affectueuse. Elle oublia même sa main sur son pubis et s'en servit pour accompagner le geste à la parole... « Je ne peux pas en plus m'occuper de toi ! Et puis, eux, ils ont payés, chéri ! Reviens avec ton porte-monnaie et on pourra s'arranger avec un Guardian si tu veux, mais pas comme ça ! »

River poursuivit comme si elle n'avait absolument rien dit : « Opal, je peux venir me doucher avec vous ? Il faut que je vous parle de quelque chose… » Opal leva les yeux au ciel. « Han non, mais c'est pas possible, ça, je rêve... », se lamentait-elle une fois de plus. Elle soupira de façon très sonore, traduisant à la fois son désarroi et son agacement, et marqua une longue pause alors qu'elle le fixait avec une pointe de compassion dans le regard. Elle ne pouvait pas le jeter comme une vieille chaussette après tout ce qu'il avait fait pour elle... Il était si gentil, et puis, il avait vraiment l'air de se faire du soucis...

« Bon d'accord, chéri », céda-t-elle, même si cela lui coûtait. « Mais fais vite alors hein ! Version courte ! » insista-t-elle. « Parce qu'après, je me prépare en vitesse et je dois voir un client ensuite. Et cette fois, tu me laisse entrer seule dans sa chambre hein ! Ca va que la dernière fois le Guest était sympa, mais ils sont pas tous comme ça, crois-moi ! Je t'aime beaucoup, tu le sais ça, River, mais tu comprends ça ne peut plus durer ! »

_________________
Opal & Obsidian Outer space is where we get together. And this place we're meant to be. Stars are dancing and the time is fading. Dead forever. You and me, you and me.
Revenir en haut Aller en bas
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) Latest?cb=20160916014323
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) 95671907f33ff5f56b4306cb2c103c3c

Valeur :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 310
Avantages : 163
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : Vesperis + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) MLAfz91 [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)   posté le Jeu 15 Aoû 2019 - 9:19

Une limite ne se touche pas
J’avais trouvé ça tellement mignon lorsqu’elle s’était couvert les parties intimes en me voyant arriver ! Quelque part, c’était un peu tard, j’avais déjà tout vu ! Mais j’aurais bien aimé revoir encore… J’avais un peu de mal avec la notion d’espace personnelle et encore plus de mal avec celle de moment privé, il fallait que je travaille encore sur ces deux points. Ou pas !

Opal en me voyant pensa immédiatement que je venais pour du sexe, mais ce n’était pas le cas ! Enfin, je n’aurais pas été contre, mais c’était pas le but de la manœuvre de ce soir, oh non ! « Oh non, oh non, rassurez-vous : je viens pas pour ça ! Vous êtes toujours si gentille avec moi, je vais pas abuser de votre bonté ni de votre générosité ! Et puis, je ne suis qu’un Shade, je ne mérite pas votre attention, belle Opal ! » déclamais-je en effectuant plusieurs fois de rapides révérences. Elle oublia un instant de se couvrir l’entrejambe : immédiatement je le fixais : si beau, si chaleureux, si accueillant ! Je me demandais quelle texture il pouvait bien avoir au toucher…

Je notais cependant qu’elle était prête à arranger un petit quelque chose si je venais avec un peu d’argent : je n’en croyais pas mes oreilles ! Et moi qui étais complètement fauché ! J’irais essayer d’en gratter un peu à droite à gauche, je ne pouvais pas passer à côté de ça ! Je m’y mettrais dès demain et si ça ne suffisait pas, peut-être que je pourrais commencer à fouiller les chambres des Guests pour trouver des pièces et des billets oubliés, hm ?

« Oh, super, merci ! » m’écriais-je lorsqu’elle m’autorisa à la rejoindre. Qu’est-ce qu’elle avait dit après chéri déjà ? J’avais déjà oublié. Aussitôt, je laissais tomber ma serviette sur le sol, mon sexe tendu m’indiquait la direction à suivre. Tout sourire, je viens me placer juste à côté d’elle. « Hé, la température à l’air bonne ! » m’exclamais-je lorsque l’eau chaude entra en contact avec ma peau.

« Alors voilà… vous allez trouver ça bizarre ! commençais-je en joignant les mains. Je m’inquiète pour ma mère ! J’ai seulement pensé tout récemment que peut-être, depuis tout ce temps, elle me croit mort ! J’aimerais bien lui faire savoir que je suis en vie… pas forcément lui dire où je suis ni ce que je fais, juste lui faire comprendre que je suis en vie ! Vous croyez que les Guardians me laisseraient envoyer un message à l’extérieur ? Cela fait tellement longtemps ! Ça fait depuis que je travaille ici, avant ça il y a eu le Mexique, avant ça encore il y a eu la Russie, avant ça… Oh ! La Russie ! N’est-ce pas là d’où vous venez belle Opal ? J’aurais tellement aimé y rester plus longtemps, j’aurais tellement voulu explorer ce pays ! Oh, mais je m’égare… dis-je en apercevant son regard. Alors vous en pensez quoi de tout ça ? » demandais-je.

Il me vint également à ce moment-là une idée, ou plutôt, une envie. « Je peux vous aider à vous savonner ? J’ai des doigts de fée dit-on ! » déclarais-je en souriant. J’aimerai tellement qu’elle dise oui ! J’étais prêt à ramper devant elle pour qu’elle m'accorde ce privilège.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Opal (Svetlana)
Opal (Svetlana)
(Admin) Resilient
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) Tumblr_pvztwc0REp1wkomkoo2_400
ALL THE THINGS SHE SAID ◐ Wanna fly to a place where it's just you and me. Nobody else so we can be free. Nobody else so we can be free.

Identité : Svetlana Zakrevsky
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 24.05.1996
Date d'arrivée : 07.01.2016
Occupation à l'hôtel : hôtesse et assistante de son altesse Magnolia
Côté cœur : Emerald ◐ il y a trop de gens qui t'aiment, qui tournent autour de toi, tous les mots d'amour que je sème tu ne les entends pas

[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) 190829113039994654

Valeur :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo

Messages : 851
Avantages : 336
Faceclaim : Nastya Zhidkova
Crédits : av. a-h (moi) | crackship. vanka | sign. MS
Multicompte(s) : Saffron (Dolores) ; Feather (Melody) ♥

 Sujet: Re: [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)   posté le Jeu 15 Aoû 2019 - 17:44

Une limite ne se touche pas
Opal & River ◐ When you're naked in the shower. When you're sleeping for an hour. When you're big, when you're small. Oh, I wish I was a fly on the wall...

Même si River avait eu de l'argent sur lui, il était hors de question de faire du business au noir dans les douches des Jewels ! Ce genre d'information faisait vite fait de remonter aux oreilles des Guardians, et au final, ce serait elle qui aurait de sérieux ennuis. Le règlement était très clair sur ce point : les hôtesses n'avaient pas le droit d'avoir des relations avec quiconque en dehors du service. Et Opal veillait à respecter scrupuleusement les règles de la maison qui l'employait. Elle ne tenait pas à se faire remarquer du directeur. Jusqu'ici elle avait soigneusement évité le détour au Purgatory, ce n'était pas pour tout gâcher, et encore moins avec River !

« Oh non, oh non, rassurez-vous : je viens pas pour ça ! », s'empressa-t-il de se justifier. « Vous êtes toujours si gentille avec moi, je vais pas abuser de votre bonté ni de votre générosité ! Et puis, je ne suis qu’un Shade, je ne mérite pas votre attention, belle Opal ! ». Et c'était repartit pour les révérences et les courbettes... Voilà. C'était précisément pour ça qu'Opal ne pouvait pas envoyer promener le jeune indien. Il était si respectueux, plein d'attention... et attachant, malgré le fait que le concept des frontières personnelles lui échappait totalement...

Toutefois, Opal le savait : maintenant qu'elle l'avait autorisé à rester, et même à venir avec elle dans la douche, c'était fou-tu. Impossible pour elle de se dépêtrer de cette situation. Elle serait coincée avec lui dans les pattes jusqu'à son rendez-vous. Tant pis, c'était trop tard pour revenir en arrière, elle lui avait donné son accord. « Oh, super, merci ! », jubilât-il, ne se préoccupant même pas de la suite de sa phrase. Il avait déjà retiré sa serviette pour se glisser sous l'eau. Et maintenant, il se tenait là, debout, nu comme un vers, à quelques centimètres d'elle, la mine réjouie, son membre toujours bien au garde à vous... Devant cette scène, Opal affichait une expression désespérée sur le visage.

La jeune femme choisit de faire comme si de rien n'était et se lavait tandis que River commença son récit, parlant de sa mère d'abord, comment lui faire savoir qu'il était toujours vivant, qu'il ne l'avait pas revue depuis des lustres, depuis qu'il avait été embauché ici pour finir par évoquer son escapade au Mexique, et celle d'avant en Russie... et blah blah blah. River était un véritable moulin à parole. Quand il était sur sa lancée, on ne pouvait plus l'arrêter. Opal tenta d'en placer une, notamment quand il lui demanda si elle pensait que les Guardians l'autoriseraient à envoyer un message à l'extérieur, mais River enchaina directement. Il ne fit une pause que lorsqu'il vit le regard désabusé d'Opal. « Alors vous en pensez quoi de tout ça ? », finit-il par lui demander. « Eh bien, je crois que... » Opal commençait à peine sa phrase qu'elle fut interrompue.

Le regard de River s'était en effet illuminé, comme frappé par un éclair de génie... « Je peux vous aider à vous savonner ? J’ai des doigts de fée dit-on ! » Opal soupira avant de lui tendre sa fleur de douche pleine de mousse. Comme avec un gamin, il valait mieux lui dire oui pour aller plus vite. Naturellement, River ne cacha pas son enthousiasme. Il commença alors à lui frotter le dos avec énergie. « Ah oui, ça fait du bien quand quelqu'un nous le fait », remarqua Opal. Elle se laissa donc faire bien volontiers, y prenant même un certain plaisir... « Han oui, vas-y, continues, descends un peu plus bas, s'il te plaît... », le guidait-elle tout en fermant les yeux.

_________________
Opal & Obsidian Outer space is where we get together. And this place we're meant to be. Stars are dancing and the time is fading. Dead forever. You and me, you and me.
Revenir en haut Aller en bas
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) Latest?cb=20160916014323
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) 95671907f33ff5f56b4306cb2c103c3c

Valeur :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 310
Avantages : 163
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : Vesperis + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) MLAfz91 [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)   posté le Jeu 15 Aoû 2019 - 20:25

Une limite ne se touche pas
On avait pas l’air bête tous les deux avec nos accents qui nous forçaient parfois à répéter nos phrases tant personne ne semblait nous comprendre. Pour moi, c’était juste un signe évident que nous avions un lien elle et moi ! Nous étions les incompris du Mystic ! Face à son expression désespérée, je me contentais de sourire, bêtement « Merci, merci, merci ! » répétais-je au moment de pénétrer. Dans la douche.

Je savais que même si elle n’en donnait pas l’impression, Opal m’écoutait. C’était la seule qui m’écoutait véritablement ici, et pour ça, je lui en étais éternellement reconnaissant. Mon problème concernant ma mère était un vrai problème, et je me rendais bien compte que je n’étais probablement pas le seul à être dans ce cas-là. D’ailleurs peut-être bien qu’Opal voudrait bien donner des nouvelles à sa famille, les voir peut-être même. Elle n’eut pas le temps de me répondre cependant, je lui avais déjà proposé de la savonner et pour ma plus grande joie, elle avait accepté.

« Oh merci ! Opal, je suis votre humble serviteur, je ferai tout ce que vous voudrez, tout ! » dis-je en venant me placer dans son dos. Toujours dans un souci d’être le plus respectueux possible, je faisais attention à ce que mon sexe ne touche pas son postérieur. Ô, son petit arrière-train tout blanc ! Qu'il était somptueux ! Que ne ferais-je pour enfouir mon visage dedans ! Que ne ferais-je pour qu’elle se serve de moi tel un jouet, ne serait-ce que pour une seule nuit ! Mais ce n’était pas concevable, encore moins ce soir : elle avait un Guest à satisfaire.

« Oui ? Ça vous plait ? Vous voir si heureuse me comble de joie ! » affirmais-je en m’appliquant à lui frotter le dos. Soudain, Opal me prit délicatement les mains et m’ordonna de descendre un peu plus, ce qui évidemment, me fit sourire. « Vos désirs sont des ordres, madame Opal ! Plus bas… genre... par ici ? » Abandonnant la fleur de douche au sol, je lui pris délicatement les fesses, prenant bien soin de passer mes mains sur toute la surface. Que j’aimais ça, jouer avec l’interdit ! Si elle m’ordonnait d’arrêter immédiatement, je le ferais, je ne voulais certainement pas faire quelque chose qui aille à l'encontre de sa volonté. Mais il me semblait bien l'entendre prendre du plaisir que je me disais que ça valait au moins le coup d’essayer. « Que savez-vous sur votre Guest de ce soir ? C’est un habitué ? C’est un nouveau ? Il vous traite bien ? » Tout en lui savonnant délicatement le derrière des mains caleuses, je lui posais mille questions comme à mon habitude.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Opal (Svetlana)
Opal (Svetlana)
(Admin) Resilient
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) Tumblr_pvztwc0REp1wkomkoo2_400
ALL THE THINGS SHE SAID ◐ Wanna fly to a place where it's just you and me. Nobody else so we can be free. Nobody else so we can be free.

Identité : Svetlana Zakrevsky
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 24.05.1996
Date d'arrivée : 07.01.2016
Occupation à l'hôtel : hôtesse et assistante de son altesse Magnolia
Côté cœur : Emerald ◐ il y a trop de gens qui t'aiment, qui tournent autour de toi, tous les mots d'amour que je sème tu ne les entends pas

[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) 190829113039994654

Valeur :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo

Messages : 851
Avantages : 336
Faceclaim : Nastya Zhidkova
Crédits : av. a-h (moi) | crackship. vanka | sign. MS
Multicompte(s) : Saffron (Dolores) ; Feather (Melody) ♥

 Sujet: Re: [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)   posté le Ven 16 Aoû 2019 - 1:10

Une limite ne se touche pas
Opal & River ◐ When you're naked in the shower. When you're sleeping for an hour. When you're big, when you're small. Oh, I wish I was a fly on the wall...

River aimait se rendre utile, alors Opal se dit que quitte à l'avoir collé aux basques, autant qu'il lui serve à quelque chose... Après tout, c'était lui qu'il l'avait si gentiment proposé ! Il le disait lui-même qu'il était prêt à faire tout ce qu'elle voulait. Il était vraiment trop mignon. Elle le laissa donc la savonner avec sa fleur de douche, se contrefichant presque que son membre était toujours en alerte dans son dos. A force de voir son corps nu, il allait s'habituer et bientôt ça finirait par lui passer. River avait beau être plus âgé qu'elle, Opal avait tendance à le considérer comme un petit garçon curieux qui cherchait innocemment à regarder sous les jupes des filles, mais qui n'irait pas plus loin. Elle en était sûre, c'était sans danger avec lui. Elle ne voyait donc aucun mal à ce qu'ils soient intimes. Et puis, pour une fois qu'on s'occupait d'elle et non l'inverse, ça lui faisait grandement plaisir.

Cela n'échappa pas à l'œil de lynx de ce cher River. « Oui ? Ça vous plait ? Vous voir si heureuse me comble de joie ! », exagérait-il, comme toujours. Opal lui demanda de descendre un peu plus bas dans son dos, ce qu'il fit. « Vos désirs sont des ordres, madame Opal ! Plus bas… genre... par ici ? » La jeune albinos s'abandonnait davantage sous ses mains, car oui -- pas fou, le River -- il avait malencontreusement fait tomber la fleur sur le sol carrelé de la douche. Cependant, Opal ne dit rien. Elle ne pouvait pas lui reprocher de tâter la marchandise. Il n'était pas le premier et ne serait pas le dernier à toucher son cul. « Oui, exactement, c'est très bien, chéri », l'encourageait-elle.

Et alors qu'il étalait bien ses mains sur son postérieur, il lui prit l'envie d'en savoir un peu plus sur le client qu'elle devait rejoindre cette nuit. « Que savez-vous sur votre Guest de ce soir ? C’est un habitué ? C’est un nouveau ? Il vous traite bien ? » Opal répondit très honnêtement. « Je le rencontre pour la première fois ce soir. Tout ce que je sais, c'est qu'il est plein aux as et qu'il fait un très long voyage exprès pour me voir... A moi de faire en sorte qu'il crèche ici quelque temps », se fixa-t-elle comme objectif. Elle marqua une pause. « Bon, allez, je suis propre maintenant », déclara-t-elle, invitant River à arrêter de la faire mousser à cet endroit.

_________________
Opal & Obsidian Outer space is where we get together. And this place we're meant to be. Stars are dancing and the time is fading. Dead forever. You and me, you and me.
Revenir en haut Aller en bas
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) Latest?cb=20160916014323
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) 95671907f33ff5f56b4306cb2c103c3c

Valeur :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 310
Avantages : 163
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : Vesperis + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) MLAfz91 [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)   posté le Ven 16 Aoû 2019 - 10:33

Une limite ne se touche pas
J’étais bien avec Opal ! J’étais tout le temps bien avec Opal, mais là, c’était vraiment notre meilleur moment ensemble. Enfin, le meilleur pour l’instant : qui sait ce que l’avenir nous réservait, hm ? J’étais fier de l’entendre me féliciter, j’étais heureux de la servir et j’étais très honoré qu’elle m’autorise à continuer : s’il le fallait, je lui caresserais les fesses toute la nuit ! J’en étais tout à fait capable, c’était largement dans mes cordes.

Les mains toujours bien occupées, je l’écoutais me raconter ce qu’elle savait du client. C’était donc un petit nouveau ! C’était bien que des clients viennent à elle-même si elle était séparée de son amie foncée : elle devait se sentir importante et désirée en tant que telle et non pas en tant que duo. Avant de faire partie d’un binôme, elle était avant tout une femme sublime et exceptionnelle en tout point. « D’accord ! Ça doit faire bizarre de vivre comme ça, de ne pas tout le temps savoir sur qui on va tomber ! Vous avez du mérite à vous occuper des gens comme ça, et vous, personne ne vient s’occuper de vous ! Enfin, pas ce soir : votre serviteur River est là pour vous ! » dis-je en remontant mes mains sur ses hanches.

Lorsqu’elle affirma qu’elle était assez propre, je me voyais déjà l’abandonner et lui dire bonne nuit. Alors que j’en voulais encore ! J’en voulais toujours plus de toute façon. « Déjà ? Mais non ! Votre client est très important ! Il faut s’assurer que vous soyez propre de partout ! Surtout les parties qui risquent d’être beaucoup touchées, comme... votre poitrine par exemple ! Permettez-moi… » dis-je venant lui savonner les seins toujours en étant derrière elle. Sentir ses tétons contre les paumes de mes mains empêcha mon sexe de se dégonfler, lui qui commençait tout juste à s’habituer à la situation ! « Vous devez vous sentir honorée qu’un Guest vienne de si loin pour vous ! » vins-je lui susurrer à l’oreille.

Mes mains sur ses seins, j’étais dur comme jamais. J’étais également plus proche d’elle, et inévitablement, ce que je cherchais à éviter depuis tout à l’heure arriva malencontreusement : l’extrémité de mon pénis coulissa doucement dans le sillon de fesses lisses à cause du savon : il n’y avait pas eu de friction, pas de résistance. Immédiatement, je m’en retirai. « Oups, pardon ! » C’était à peine quelques centimètres, il n’y avait pas eu de pénétration, mais cela suffit amplement à me faire énormément plaisir. « Ah, Opal ! Si j’étais un Guest, je viendrais vous voir tous les jours ! Et pas seulement pour vous faire l’amour, mais aussi vous câliner, vous choyer et vous parler ! » dis-je comme si de rien n’était.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Opal (Svetlana)
Opal (Svetlana)
(Admin) Resilient
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) Tumblr_pvztwc0REp1wkomkoo2_400
ALL THE THINGS SHE SAID ◐ Wanna fly to a place where it's just you and me. Nobody else so we can be free. Nobody else so we can be free.

Identité : Svetlana Zakrevsky
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 24.05.1996
Date d'arrivée : 07.01.2016
Occupation à l'hôtel : hôtesse et assistante de son altesse Magnolia
Côté cœur : Emerald ◐ il y a trop de gens qui t'aiment, qui tournent autour de toi, tous les mots d'amour que je sème tu ne les entends pas

[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) 190829113039994654

Valeur :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo

Messages : 851
Avantages : 336
Faceclaim : Nastya Zhidkova
Crédits : av. a-h (moi) | crackship. vanka | sign. MS
Multicompte(s) : Saffron (Dolores) ; Feather (Melody) ♥

 Sujet: Re: [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)   posté le Ven 16 Aoû 2019 - 21:27

Une limite ne se touche pas
Opal & River ◐ When you're naked in the shower. When you're sleeping for an hour. When you're big, when you're small. Oh, I wish I was a fly on the wall...

N'importe qui aurait été embarrassé en pareille situation, mais Opal ne l'était pas le moins du monde. Elle racontait tout cela à River avec un grand naturel. Au départ, elle aurait préféré être seule pour prendre sa douche, mais finalement, ce n'était pas si désagréable que cela d'être avec de la compagnie. Disons qu'elle se détendait d'une autre manière...

Tout en ayant les mains occupées, River dit que cela devait être bizarre de ne pas savoir à qui s'attendre, ce à quoi la jeune femme répondit avec un ton qui traduisait sa lassitude « Oui, c'est vrai, ce n'est pas tous les jours facile. Mais bon... Avec le temps, on s'habitue à tout ». Elle resta pensive un instant. C'était une drôle de vie qu'elle menait, en effet. Elle ne l'avait pas forcément choisie, mais en changer, elle n'en avait ni le courage, ni la force. Comme beaucoup de ses collègues Jewels, elle n'exerçait pas cette "profession" de son plein gré, mais elle s'en accommodait, faute de mieux. « Vous avez du mérite à vous occuper des gens comme ça », reprit River. « Et vous, personne ne vient s’occuper de vous ! Enfin, pas ce soir : votre serviteur River est là pour vous ! ». Ses paroles réussirent à faire décrocher un petit sourire à la jeune albinos. « Tu es très gentil, mon chéri. Vraiment, merci », dit-elle avec reconnaissance avant d'estimer être assez propre du derrière.

Cela semblait fortement ennuyer River qui protesta aussitôt. « Déjà ? Mais non ! Votre client est très important ! Il faut s’assurer que vous soyez propre de partout ! Surtout les parties qui risquent d’être beaucoup touchées, comme... votre poitrine par exemple ! Permettez-moi… » Agacée, Opal soupira, mais là encore, elle ne trouva pas le moyen de dire non. Et ils reprirent leur conversation normalement. « A ce qu'il paraît, les "filles comme moi" », dit-elle en mimant des guillemets avec ses doigts, « C'est son trip. Alors oui, j'ai de la chance qu'il soit déjà intéressé avant même de me rencontrer, ça me donne une longueur d'avance... Oh mais c'est pas pour autant que je pars confiante hein ! » précisait-elle. « Non... j'espère que je serais à la hauteur de ses attentes... C'est potentiellement un gros client » dit-elle presque pour elle-même, se mettant la pression, avant de demander à River « Tu imagine s'il est déçu ?! »

Mais River était bien plus préoccupé par son engin qui venait de légèrement se frayer un chemin dans le sillon de ses fesses que par son récit. Opal ne l'avait même pas senti tellement elle s'était écouté parler. D'ailleurs, c'était souvent le cas qu'elle ne se rende compte de rien comme ça, même avec les clients. Parfois, ils étaient libres de faire tout ce qu'ils leur plaisaient avec elle, elle n'était même pas là mentalement. « Oups, pardon ! » s'excusa le jeune indien. « Ce n'est pas grave chéri, mais fais un peu attention quand même », dit Opal sur un ton bienveillant, comme une maman gronderait gentiment son enfant.

Ce petit incident passé, River se rêva dans la peau d'un client. « Ah, Opal ! Si j’étais un Guest, je viendrais vous voir tous les jours ! Et pas seulement pour vous faire l’amour, mais aussi vous câliner, vous choyer et vous parler ! « Eh oui, je sais, River, mais tu n'es pas client », lui rappela Opal, avec une pointe de malice. Elle se retourna, lui faisant face dans son plus simple appareil et lui pinça légèrement la joue, comme le font toutes les grands-mères. « Mais je suis sûre que tu serais par-fait ! » Et elle lui fit son plus joli sourire. Et comme elle était suffisamment rincée, elle sortit de la douche. Elle saisit la serviette qu'il avait fait tombé plus tôt, puis la lui tendit. « Allez, tu veux bien me sécher maintenant ? » l'invitait-elle avec un regard aguicheur.

_________________
Opal & Obsidian Outer space is where we get together. And this place we're meant to be. Stars are dancing and the time is fading. Dead forever. You and me, you and me.
Revenir en haut Aller en bas
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) Latest?cb=20160916014323
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) 95671907f33ff5f56b4306cb2c103c3c

Valeur :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 310
Avantages : 163
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : Vesperis + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) MLAfz91 [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)   posté le Sam 17 Aoû 2019 - 11:55

Une limite ne se touche pas
Je savais bien que ce n’était pas que moi qu’elle appelait mon chéri, mais ça me faisait toujours autant d’effet ! J’avais l’impression d’être spécial, même si ce surnom était donné à beaucoup de gens. « Mais de rien ! » C’était bon pour mon ego ça, je me disais même que je m’occupais d’elle peut-être mieux que certains Guests.

Pour mon grand plus plaisir, je passais de ses fesses à sa poitrine, et Opal ne protesta pas ! On continuait de discuter normalement comme si de rien n’était, c’était très agréable, toutes les discussions devraient se faire en caressant des seins ! J’étais sûr qu’il y aurait moins de guerres si les grands dirigeants de ce monde négociaient en palpant des mamelons ! « Alors vous devez avoir beaucoup de pression sur vos épaules ! » Je comprenais qu’elle faisait référence à sa condition qui donnait à sa peau une couleur toute particulière : nul doute que ça attirait l’œil et la curiosité. « S’il est déçu ? Oh, mais j’irais personnellement lui expliquer qu’il n’a pas à être déçu de vous, qu'il vous a mal jugé ! Je me battrais pour votre honneur, Opal ! Tant pis cela doit me valoir une punition ! »

La sensation d’avoir mon gland coincé dans la raie de ses fesses avait fait palpiter ma verge comme jamais et Opal ne semblait même pas y avoir fait attention. Pour le meilleur ou pour le pire ? Dans tous les cas, elle accepta mes excuses et cela me rassura. « Oui madame ! » Il n’était pas question de trahir sa confiance : je faisais désormais très attention à la position de mon sexe par rapport à son corps.

Lorsqu’elle se retourna vers moi pour me pincer la joue comme le ferait une grand-mère attentionnée, mon regard plongea en direction de son entrejambe : c’est que, dans son dos, je n’avais pas eu l’occasion de beaucoup le regarder. « Vous pensez vraiment que je serai parfait ? C’est trop d’honneur ! » déclarais-je joyeusement.

Malheureusement, il était temps de sortir de la douche. Mais heureusement, Opal était toujours très gentille avec moi et en me proposant de la sécher, le jeu continuait. « Oui ! À vos ordres ! » me précipitais-je sur la serviette qu’elle me tendait. Tendrement, je commençais à passer la serviette sur ses épaules avant de descendre jusqu’à ses fesses. Il y avait beau avoir une serviette entre ma main et sa peau, je parvenais à maintenir mon érection : mon sexe ne se dégonflerait qu’après éjaculation, c’était sûr ! « Attention, je vais sécher votre sexe, Opal ! » la prévins-je en passant la serviette entre ses cuisses. Pour être plus à l’aise et surtout pour mieux regarder, je m’étais agenouillé. Je vins ensuite me placer devant elle pour lui sécher les jambes, le ventre et les seins. « Voilà, je pense qu’on a terminé ! » dis-je en me séchant à mon tour.

Oui, c'était terminé... Je n’avais pas envie de la quitter maintenant, je voulais encore passer un peu de temps avec elle. Elle avait un rendez-vous à assurer, mais je me disais qu’avant d’y aller, on avait encore un peu de temps à passer ensemble. « Opal ! Avant de vous rhabiller, attendez ! Je dois vous confier quelque chose… Je me grattais le sommet du crâne en réfléchissant bien aux mots que j’allais choisir. Je dois vous avouer qu’avec cette douche en votre compagnie, j’avais prévu d’aller filer immédiatement dans les dortoirs pour me masturber en pensant à vous… mais, je me demandais si vous vouliez bien me laisser vous regarder pendant que je me masturbe, là maintenant ? Et peut-être que vous pourriez vous masturber en me regardant, comme ça, on ferait quelque chose ensemble qui ne serait pas interdit, qu’en pensez-vous ? » J’étais bien trop fier de mon idée pour penser à tout ce que cela impliquait.

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Opal (Svetlana)
Opal (Svetlana)
(Admin) Resilient
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) Tumblr_pvztwc0REp1wkomkoo2_400
ALL THE THINGS SHE SAID ◐ Wanna fly to a place where it's just you and me. Nobody else so we can be free. Nobody else so we can be free.

Identité : Svetlana Zakrevsky
Âge et date de naissance : 23 ans, née le 24.05.1996
Date d'arrivée : 07.01.2016
Occupation à l'hôtel : hôtesse et assistante de son altesse Magnolia
Côté cœur : Emerald ◐ il y a trop de gens qui t'aiment, qui tournent autour de toi, tous les mots d'amour que je sème tu ne les entends pas

[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) 190829113039994654

Valeur :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo

Messages : 851
Avantages : 336
Faceclaim : Nastya Zhidkova
Crédits : av. a-h (moi) | crackship. vanka | sign. MS
Multicompte(s) : Saffron (Dolores) ; Feather (Melody) ♥

 Sujet: Re: [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)   posté le Sam 17 Aoû 2019 - 16:50

Une limite ne se touche pas
Opal & River ◐ When you're naked in the shower. When you're sleeping for an hour. When you're big, when you're small. Oh, I wish I was a fly on the wall...

Naturellement, River ne bouda pas son plaisir pour venir la sécher. Opal sourit, amusée par son attitude. C'était vraiment un grand gamin, ce River. Il s'était carrément agenouillé pour pouvoir mieux la sécher, notamment entre les jambes. Mais la belle Opal n'était pas dupe ; elle savait que c'était aussi pour son petit plaisir personnel.

Cependant, à propos de petit plaisir personnel... Opal aurait préféré que son humble serviteur s'abstienne d'ouvrir la bouche... « Opal ! Avant de vous rhabiller, attendez ! Je dois vous confier quelque chose… Je dois vous avouer qu’avec cette douche en votre compagnie, j’avais prévu d’aller filer immédiatement dans les dortoirs pour me masturber en pensant à vous… mais, je me demandais si vous vouliez bien me laisser vous regarder pendant que je me masturbe, là maintenant ? Et peut-être que vous pourriez vous masturber en me regardant, comme ça, on ferait quelque chose ensemble qui ne serait pas interdit, qu’en pensez-vous ? »

Ah non. Là, en revanche, c'en était trop. Il poussait le bouchon un peu loin ! C'était bien ce qu'elle comptait lui répondre... Et puis, finalement, contre toute attente, Opal s'accorda le temps de la réflexion. Elle se pinça les lèvres, prit un air pensif avant de reporter son attention sur River qui trépignait d'impatience de connaître sa décision. « Ok », dit-elle, cash, en le regardant dans les yeux, prête à relever le défi. « Après tout, pourquoi pas ? Ca va nous détendre tous les deux... »

La tête que faisait River à ce moment-là n'avait pas de prix. On va bien rigoler, se dit-elle, espiègle... « Bah qu'est-ce que tu attends ? Vas-y... commence », l'incita-t-elle. Elle porta son majeur à sa bouche et le lécha, regard lascif à l'appui, pour lui montrer qu'elle ne plaisantait pas, qu'elle allait vraiment le faire. De son autre main, elle commença à se caresser un peu partout. River l'observait avec des yeux de merlans frits et ne tarda pas à astiquer son engin devant ce spectacle.

Sauf qu'Opal ne joua pas la comédie très longtemps et quitta la salle d'eau en pouffant de rire, laissant River seul en pleine activité. Elle était déjà dans les couloirs. « Rejoins-moi à la penderie quand tu aura finis, chéri ! » lui lança-t-elle de loin entre deux éclats de rire.
The End
lire la suite

_________________
Opal & Obsidian Outer space is where we get together. And this place we're meant to be. Stars are dancing and the time is fading. Dead forever. You and me, you and me.


Dernière édition par Opal (Svetlana) le Lun 19 Aoû 2019 - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
River (Krishan)
River (Krishan)
Devoted
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) Latest?cb=20160916014323
Identité : Krishan Ajagavakar
Âge et date de naissance : 29 ans + 20/04/1990
Date d'arrivée : 01/03/2012
Occupation à l'hôtel : Plombier
Côté cœur : Le cœur n'est pas à louer : visez un autre organe

[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) 95671907f33ff5f56b4306cb2c103c3c

Valeur :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) JyvYkf16 / 186 / 18[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Circuler librement au Pandemonium

permanents
Circuler librement au Limbo
Circuler librement à Elysium

Messages : 310
Avantages : 163
Faceclaim : Dev Patel
Crédits : Vesperis + Vanka
Multicompte(s) : Eisheth, Jabbah, Freesia, Magnolia, Giauzar & Bauhinia

Récompenses :
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) MLAfz91 [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal) AXFQhm6

 Sujet: Re: [TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)   posté le Dim 18 Aoû 2019 - 15:59

Une limite ne se touche pas
Ok… Elle avait dit ok ? Oh, ça allait être le plus jour de ma vie, c’était sûr ! Ça serait moins bien que de lui faire l’amour, mais déjà bien mieux que de simplement me masturber en pensant à elle tout seul dans mon coin : j’étais content d’avoir trouvé quelque chose qui se situait à mi-chemin. « Oh, vous êtes la meilleure ! C’est sûr que ça va nous détendre ! » m’écriais-je en saisissant mon membre.

Elle m’avait donné le top départ : il n’y avait plus de raison d’attendre. « Oui, je m’y mets tout de suite ! » Sans demander mon reste, je commençais à me branler furieusement, tout en suivant assidûment sa main qui défilait sur son corps. Si seulement elle pouvait légèrement écarter son sexe blanc de ses doigts graciles pour me laisser voir l’intérieur !

Mais de manière tout à fait inattendue, Opal s’enfuit en courant et en pouffant de rire. « Hé, Opal, att...attendez ! Vous allez où ?! » J’étais en plein effort, je me voyais assez mal lui courir après. Elle se moquait de moi ! J’avais été eu ! Impossible de m’arrêter dans ma lancée, je continuais en fermant les yeux pour faire apparaitre dans ma tête les dernières images que j’avais d’elle… c’était pas pareil. Consciencieusement, je retournais sous la douche pour éjaculer dans l’évacuation d’eau avant d’enfiler un t-shirt et de nouer ma serviette blanche autour de la taille.

Je rejoignais Opal dans la penderie qui devait être bien fière du petit tour qu’elle m’avait joué ! Moi, je boudais. « Opal, vous m’avez bien eu, vous êtes une petite coquine ! je n’arrivais pas m’empêcher de sourire, mais mes sourcils froncés parlaient à ma place. C’est dommage ! Je suis sûr qu’on aurait pu passer un bon moment ! » Je tapais légèrement du pied sur le sol. C’était ça ses limites alors… pas de séance de masturbation mutuelle… Je commençais à perdre espoir de pouvoir un jour lui faire l’amour. « Vous avez besoin d’aide pour choisir une tenue ? » Je voulais mettre ça derrière moi et continuer à profiter des bons moments complices que je pouvais avoir avec Opal : l’aider à choisir une tenue me semblait être une bonne idée. Et puis, c’était encore l’occasion de se rincer l’œil !

_________________
Perversion
is just another form of art

It's like painting or drawing or sculpting. Except instead of paint, us perverts use sex as our medium
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
[TERMINÉ] Une limite ne se touche pas (ft. Opal)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
+
Sauter vers: