RechercherRechercher  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonne année 2020 !
Mystic Swan vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année ♥️
Soutenez MS !
Un petit mot sur Bazzart, PRD et quelques votes ♥️
Mystic Swan recherche
L'hôtel a besoin de Guardians Et surtout d'hommes pour renflouer ses rangs.
Nous invitons les potentiels nouveaux à privilégier les scénarios !
Event #8 ~ À venir
stay tuned
Partagez
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
Aller en bas 

 (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel

Tsadquiel (Kristian)
Tsadquiel (Kristian)
(Admin) Mesmerized
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Tumblr_pwscykYTBp1wkomkoo3_250

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel 191103122206669187
Identité : Kristian Zablieski
Âge et date de naissance : 58 ans, né le 12.02.1960
Date d'arrivée : 25.02.1991
Occupation à l'hôtel : Propriétaire du Mystic Swan
Côté cœur : Son ex-femme pour la mélancolie, Virginia pour la beauté, Chrysanthe pour être son jouet. Le réel amour, Tsadquiel ignore ce que c'est.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel QWU42sS

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

provisoires
Avoir une Swan pour la nuit
Avoir une Jewel pour la nuit

Messages : 402
Avantages : 745
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : av. Horus / sign. anesidora / ico. vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Merremia

 Sujet: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Mar 27 Aoû 2019 - 0:44

Briser la glace
Ce soir se déroulait une réception toute particulière où Guests et Guardians triés sur le volets s'étaient parés de leurs plus belles tenues après un Show à l'Atrium.

Les apparats mis en avant, quelques Jewels attitrés aux bras des plus dépensiers, d'autres, disponibles, venaient tenter de se rendre utiles pour la nuit. Aucune ne venait vers Tsadquiel qui préférait de loin des compagnies plus raffinées. On ne le voyait que rarement avec des Jewels ou Shades - hormis la sienne, et encore, il ne la sortait pas beaucoup. Si on occultait Mentha, il ne voyait les bijoux du Mystic que pour les réprimander ou bien les sermonner sur leurs performances...

La nouvelle vedette de l'hôtel, Ébène, une pianiste hors pair, avait été installée sur une estrade, jouant de l'instrument majestueux en occultant le bruit ambiant de cet apéritif dînatoire organisé.

Accaparé par diverses personnalités de renom, invités de marque et remarquables prestataires, Tsadquiel dut user de verbe pour d'innombrables conversations. Cela ne l'ennuyait pas, ces événements permettaient bien des rencontres et échanges fructueux. Mais dans son esprit résonnait encore les danses et mélodies du spectacle qui avait été donné. Les prestations qui se déroulaient à l'Atrium était aux antipodes de ce qu'offrait ce lieu de débauche qu'était le Neon Lounge. Les show du Mystic Swan étaient prestigieux, élégants. L'érotisme se dégageait du raffinement des arts qui y étaient proposés par les Swans. Tsadquiel avait été comblé par la méticulosité de la mise en scène de chaque numéro, y retrouvant l'inéluctable patte artistique de Virginia.

Elle avait d'ailleurs été invitée à cette réception mais ce soir, ce n'était pas cette muse qui accaparait l'attention du propriétaire. Non. Au travers des groupuscules formés, Tsadquiel croisait le regard d'une Guest discrète et mystérieuse qui avait su capter son attention dès ses premiers pas à l'hôtel : Adhara. Cette femme avait une ressemblance frappante avec son ex-femme mais ce n'était pas ce qui l'avait attiré vers elle. Non. Ses pratiques étaient bien plus intéressantes. Cette scientifique amoureuse de l'inconnu, de la découverte. Un enthousiasme qui restait froid sur ces lèvres qu'il ne voyait jamais se courber plus que nécessaire. Une neutralité qui, chez le chef des Guardians, éveillait un charme certain.

Dès lors que les conversations vinrent à se tarir, il en profita pour s'approcher enfin d'Adhara. D'abord silencieux, seul un sourire cordial à ses lèvres. Il se saisit de deux coupes de champagne et vint en proposer une à la Guest. "Bonsoir chère Adhara, vous avez l'air pensive. Encore sous le charme des différentes prestations données lors du spectacle de ce soir ? Ou bien cherchez-vous à profiter de la musique ambiante tout en espérant que personne ne viendra vous importuner par sa compagnie ?" L'aborda-t-il d'une voix basse et ton léger qui évitaient d'attirer l'attention sur eux. Comme si le polonais ne voulait pas que des oreilles indiscrètes ne viennent s'intéresser à leur conversation qui, pour l'heure, se faisait bien banale. L'ancien directeur ne voulait pas déranger l'invitée et saurait s'éloigner si jamais elle venait à souhaiter son congé.

_________________
Fire away something calls on the edge of it all. Face the fire, let it come on the edge of it all. Hold your breath, feel it coming.
Revenir en haut Aller en bas
Adhara (Ebba)
Adhara (Ebba)
(Admin) Mesmerized
Identité : Ebba Ollson
Âge et date de naissance : 32 ans, née le 5 Février 1987.
Date d'arrivée : 12 Octobre 2014.
Occupation à l'hôtel : Négociatrice en drogues.
Côté cœur : Coeur hermétique.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Giphy

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf117 / 1817 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

permanents
Circuler librement au Purgatory
Avoir une Jewel personnelle (Jewel à choisir)
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 237
Avantages : 236
Faceclaim : Alicia Vikander
Crédits : av. dandelion + tumblr.
Multicompte(s) : non.

Récompenses :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel WCQe0c3

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Mer 28 Aoû 2019 - 22:25



briser la glace

Adhara & Tsadquiel



Il y a des soirs où le temps ne veut rien dire. Il est à la fois trop long, mais aussi trop court. Un réel paradoxe. Les secondes s’étirent et pourtant, chacune d’elle est précieuse et ne demande qu’à être gravé dans les mémoires. Dans ma mémoire, ce soir, étrangement, peu de choses se sont gravés pour le moment. Pas que j’étais ennuyée, j’étais simplement ailleurs. Ailleurs, loin, très loin. En Suède précisément. Là où le reste de ma famille brillait. Grâce à moi.

Moi, au cœur d’un pseudo Paradis ou pourtant bien trop de pêchés prennent vie. La luxure en premier. L’envie qui suit très vite derrière. Je devrais être aux Anges, mais pourtant, ce soir, j’ai le regard posé dans le vide parce que les notes de piano me semblent distendues au point de ressembler à une douce plainte qui pourrait briser le cœur de quiconque en avait un. Quiconque, mais pas moi.

Moulée dans une robe kimono noire tout juste nouée à la taille, je me contente d’être présente sans réellement l’être. Un coup d’œil plus loin me permet de voir que l’un de mes jouets favoris parade. Il s’amuse avec une autre femme, et si la jalousie me pique, je me contente de le regarder dans les yeux quand son visage se tourne, probablement à la recherche de quelqu’un d’autre. Un regard, rien de plus. Cela suffit pour qu’il voit son propre nom s’effacer de la liste de mes distractions possibles pour la nuit.

Si je connais certaines têtes, je connais aussi certaines voix. Quand la sienne s’installe dans mes oreilles et que mon prénom vibre contre mon tympan, je tourne les yeux pour saluer cet homme qui se tient à mes côtés. Mon sourcil gauche grimpe sur mon front alors que ma main se saisit de la coupe de liquide or qu’il m’offre. « Bonsoir Tsadquiel. » Ma voix se cale sur la sienne, basse. A croire que cette conversation qui s’entame ne doit concerner que nous.

Je porte le champagne à mes lèvres sans y réfléchir plus que de mesure alors qu’il poursuit. Je sais qu’ici, il ne se passera rien. Encore moins avec quelque chose provenant de ses mains à lui. Je suis probablement une Guest exemplaire et je n’ai rien à me reprocher. Pour le moment du moins. « La vérité, c’est que je n’ai pas de réponse à cette question. » La vérité, pure et  dure. Suis-je ici pour profiter de tout ce qui est offert ? Me laisser envouter ? Essayer de trouver des contacts pour nouer de nouvelles alliances business ?

Un coup d’œil sur la salle me permet de réfléchir, rapidement, et de tenter de lui apporter une réponse. « Il faut parfois être patient, se faire discret et observer pour pouvoir profiter par la suite. » Vérité absolue en ce qui me concerne. Je regarde, j’observe, je traque avant d’engager une décision. « Malgré tout, je suis ravie que ça soit vous qui me l’ayez posée. » Pas besoin d’en dire plus. Les rares échanges qui nous avons eu, aussi courts eussent-ils été, ont toujours été d’une saveur inédite et le champagne pose déjà les premières notes contre ma langue.


_________________

like a flower made of iron

Revenir en haut Aller en bas
Tsadquiel (Kristian)
Tsadquiel (Kristian)
(Admin) Mesmerized
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Tumblr_pwscykYTBp1wkomkoo3_250

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel 191103122206669187
Identité : Kristian Zablieski
Âge et date de naissance : 58 ans, né le 12.02.1960
Date d'arrivée : 25.02.1991
Occupation à l'hôtel : Propriétaire du Mystic Swan
Côté cœur : Son ex-femme pour la mélancolie, Virginia pour la beauté, Chrysanthe pour être son jouet. Le réel amour, Tsadquiel ignore ce que c'est.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel QWU42sS

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

provisoires
Avoir une Swan pour la nuit
Avoir une Jewel pour la nuit

Messages : 402
Avantages : 745
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : av. Horus / sign. anesidora / ico. vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Merremia

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Jeu 12 Sep 2019 - 14:13

Briser la glace
L'élégance froide de cette femme ne pouvait laisser indifférent un homme raffiné tel que Tsadquiel. Elle avait ce charme glacé qui le prenait aux tripes. Une sensation dont il se délectait en silence. Sa façon d'arquer le sourcil était à la fois provocante et nonchalante. Adhara semblait être détachée et en même temps joyeusement enchaînée à ce monde.

La réponse glissa de ses lèvres telle une caresse à l'objectif précis mais au sens abstrait. Une œuvre qu'Adhara vint agrémenter d'un trait de pinceau qui étira les lèvres de Tsadquiel en un sourire ravi. "Les coïncidences ne sont qu'un leurre tissé par l'esprit. Il n'y a guère de moment perdu, uniquement des opportunités que l'on saisit ou que l'on manque. Observer est le meilleur moyen de ne pas passer à côté des portes que nous souhaitons ouvrir", répondit-il presque philosophiquement avant de boire une nouvelle gorgée du pétillant.

Cette Guest était une source de curiosité pour le propriétaire des lieux. De ces visages qui parfois venaient frapper son esprit et capter ses pensées. Si leur relation était superficielle, ponctuée de brèves rencontres fugaces, Tsadquiel ressentait un intérêt tout particulier pour cette femme. Ce n'était peut-être pas réciproque, mais cela ne comptait pas encore pour l'ancien directeur. Il savait apprécier ce qu'il voyait, ce qu'il entendait, ce qu'il sentait. Les délicates volutes de son parfum se faisaient empreinte saisie au guichet. Tsad savait apprécier cette marque unique à chaque personne. Peut-être était-ce le parfum commun des Jewels qui faisait que, justement, il n'était que très rarement capté par ces dernières... Il s'attardait longuement sur ce genre de détails pouvant paraître matériels et insignifiant. Mais un même parfum pouvait avoir autant de notes différentes qu'il y avait de personnes qui le portaient.

S'il était courant de voir les Jewels et Shades étendre les rumeurs sur la cruauté de Tsadquiel, de voir les Guardians en jouer pour effrayer les plus revêches, le chef des Guardians conservait auprès des Guests une réputation on ne peut plus honorable. Homme raffiné, amoureux des arts et du beau. Oh bien sûr, on lui portait bien des vices et des déviances, on le savait intransigeant et plus qu'exigeant envers ses propriétés et ses hommes. Mais l'intimidation qu'il pouvait provoquer chez les clients était bien plus souvent par son charisme naturel et non par la peur que ses actes - généralement supposés et non vérifiés - peuvent inspirer. Ainsi ses échanges se faisaient toujours cordiaux et déférents. "J'ai récemment passé une soirée on ne peut plus agréable avec votre ami, Fafnir. Un homme remarquable. Je suis navré de ne pas avoir encore pris le temps de vous remercier de l'avoir recommander à ces lieux, Adhara. Alors comptez ce verre comme les prémices de ce remerciement et permettez-moi de vous proposer mes services pour vous remercier plus dignement. Si vous aviez besoin de quelque chose en particulier, ou bien désirez quelqu'un en particulier, soyez libre de me demander ce que vous voulez", proposa le maître des lieux sans se séparer de ce sourire à la fois charmeur et respectueux.

_________________
Fire away something calls on the edge of it all. Face the fire, let it come on the edge of it all. Hold your breath, feel it coming.
Revenir en haut Aller en bas
Adhara (Ebba)
Adhara (Ebba)
(Admin) Mesmerized
Identité : Ebba Ollson
Âge et date de naissance : 32 ans, née le 5 Février 1987.
Date d'arrivée : 12 Octobre 2014.
Occupation à l'hôtel : Négociatrice en drogues.
Côté cœur : Coeur hermétique.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Giphy

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf117 / 1817 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

permanents
Circuler librement au Purgatory
Avoir une Jewel personnelle (Jewel à choisir)
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 237
Avantages : 236
Faceclaim : Alicia Vikander
Crédits : av. dandelion + tumblr.
Multicompte(s) : non.

Récompenses :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel WCQe0c3

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Ven 13 Sep 2019 - 15:52



briser la glace

Adhara & Tsadquiel



Les bulles éclatent dans ma tête comme les mots de celui qui m’accompagnait pétillaient dans mes oreilles. Il n’était pas rare que Tsadquiel se glisse à mes côtés et entame une conversation souvent philosophique, portée sur ce qui se passe entre ces murs ou plus généralement sur les relations et les Hommes de ce monde. Ce soir, il était question d’opportunités. Quelle opportunité dois-je attendre de cet échange avec Tsadqueil, sinon celui de profiter d’un moment en dehors du temps, presque en dehors de ces murs dans le fond. Lui, il ne transpire pas la luxure qui nous entoure. Son sourire toujours en demi-teinte semble cacher quelque chose de plus profond, comme ses yeux qui trahissent son âge plus que son apparence.

Observatrice, c’est peut-être l’une des premières qualités qui vient à l’esprit des gens que je rencontre. Chaque détail à son importance. Du coup de l’œil, j’observe le maître des lieux qui se tient à mes côtés. Tous deux face au monde et pourtant, j’ai cette sensation étrange par notre proximité et les quelques mots échangés que nous sommes enfermés dans une bulle. Mes yeux glissent, commençant par ses chaussures immaculées, son pantalon sans le moindre pli. Je ne m’attarde pas alors que je remonte, atteignant le plus rapidement possible ses épaules qui semblent solides, son cou tendu et cette jugulaire qui pulse sous sa peau. Son pouls semble un peu plus rapide que le rythme qui fait vibrer ma propre cage thoracique. Il ne me reste qu’à lever les yeux plus haut pour terminer ma contemplation, mais je suis coupée par sa mâchoire qui s’agite. La bulle éclate.

Fafnir. Je souris et plonge les yeux dans mon verre dont je m’abreuve. Oskar, de son vrai prénom. Je suis incapable de me rappeler la dernière fois que j’ai eu le plaisir de le revoir. Plus encore, le plaisir de gémir sous son pouvoir. Nous avons été occupés, l’un et l’autre. Je ne lui en veux pas, nous nous retrouverons quand le destin le décidera. Ce qui provoque un peu de rancœur, par contre, c’est de savoir qu’Oskar a su inspirer une forme d’affection et de nostalgie à Tsadquiel au point qu’ils partagent une soirée ensemble. Jalousie qui m’habite soudain. Oskar qui brille et qui s’absente, Oskar qui semble m’oublier alors que nos étreintes semblaient soulever un certain plaisir. Oskar, qui semble plus privilégié que moi dans ce lieu où je l’ai moi-même emmené.

L’éclair se produit dans ma tête alors que je prends la mesure des paroles prononcées à mes côtés. Mon corps se tourne entièrement vers lui et ma tête se penche presque imperceptiblement sur le côté. Me remercier ? Mais de quoi ? Je peux comprendre que mes recommandations lui soient bénéfiques, mais au point de me proposer ses services ? Je doute un instant, alors que mes yeux s’installent dans ceux de mon interlocuteur. Un frisson me grimpe l’échine alors que je vois dans ses yeux tout ce que je ne vois pas lorsque je suis ici.

« Ce dont j’ai besoin, ce que je désire… Je doute de le trouver ici. » Les mots s’échappent de ma bouche que je referme aussitôt. Malgré tout, je ne baisse pas les yeux, surtout pas. La phrase est vague et laisse en suspens trop de possibilités. Nouvelle gorgée du pétillant. Pour beaucoup, cela donnerait l’impression que j’ai besoin de courage pour poursuivre. Ceux qui me connaissent savent que c’est seulement une pause dramatique. « Les rencontres que je fais ici sont toujours empreintes d’une dimension transactionnelle. J’achète le plaisir, mon plaisir. Je le commande et le tiens entre mes mains. » De la même façon que je tiens cette coupe de champagne. Ici, je suis maîtresse de tout, même de la façon que les Jewels ont de me faire jouir. Ils sont payés pour ça, et ils se plient à chacun de mes désirs, de mes caprices. Ils sont tenus de le faire. Et quand bien même, je leur demande de s’abandonner et de me traiter autrement que comme la femme qui les paye pour les posséder un moment… La barrière est toujours là.

« Vous tenez tout ce petit monde d’une main de maître. Rares sont ceux qui font des vagues. Ils sont obéissants et disciplinés à souhait. Service impeccable. » C’est une vérité, je le sais, je l’ai déjà vu. Les Guardians, Tsadquiel et Caïm a leur tête, sont les mains de fer, les Tout-Puissants. Les seuls à poser des limites, les dessiner. Les seuls, dans le fond à jouir du pouvoir de la liberté. « Ce qui me manque, voyez-vous, ce sont des mains de maître. Des mains libres, que je ne paye pas. Des mains qui ne se plient qu’à leurs propres désirs. » Le raisonnement est apporté d'une voix blanche alors que je réfléchis moi-même à mes propres mots. Ici, personne ne semble libre au point d'avoir ces mains et devenir mon maître.



_________________

like a flower made of iron

Revenir en haut Aller en bas
Tsadquiel (Kristian)
Tsadquiel (Kristian)
(Admin) Mesmerized
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Tumblr_pwscykYTBp1wkomkoo3_250

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel 191103122206669187
Identité : Kristian Zablieski
Âge et date de naissance : 58 ans, né le 12.02.1960
Date d'arrivée : 25.02.1991
Occupation à l'hôtel : Propriétaire du Mystic Swan
Côté cœur : Son ex-femme pour la mélancolie, Virginia pour la beauté, Chrysanthe pour être son jouet. Le réel amour, Tsadquiel ignore ce que c'est.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel QWU42sS

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

provisoires
Avoir une Swan pour la nuit
Avoir une Jewel pour la nuit

Messages : 402
Avantages : 745
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : av. Horus / sign. anesidora / ico. vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Merremia

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Ven 27 Sep 2019 - 21:17

Briser la glace
La façon dont elle le jaugeait discrètement ne lui échappait guère. Cela amusait Tsadquiel, le ravissait presque. Adhara avait un regard que l'on aimait voir glisser sur notre silhouette. De ces yeux froids et en même temps si fascinants... Rien ne trahissait ses pensées, ce qui avait don d'intriguer le maître des lieux.

Un frémissement difficilement perceptible attira l'œil de Tsadquiel à l'évocation de Fafnir. Il ne savait quoi en penser mais la logique voulait mettre cela sur le compte de l'affect qui les unissait tous les deux. Tsad les savaient proches et éprouvait un certain plaisir à les imaginer ensemble. Un songe pourtant enveloppé d'un brin d'envie ; il était bien curieux de l'effet que pouvait provoquer une caresse de la belle Guest. Un secret possédé par Fafnir, un fait que Tsadquiel jalousait silencieusement.

La promesse d'un service capta l'attention de la belle Adhara. Plutôt était-ce l'intrigue de cette proposition en récompense pour si peu. C'est qu'au-delà d'un remerciement, Tsad trouvait là un moyen habile de se rapprocher de la Guest. Ce n'était pas un mouvement des plus subtile, mais il fallait parfois bien peu de choses pour obtenir les faveurs du chef des Guardians. Ce n'était pas par leurs actes que ses collaborateurs obtenaient des avantages de sa part, mais par leur personne, ce qu'ils sont plus que ce qu'ils représentent.

La réponse d'Adhara fait hocher la tête au propriétaire de l'hôtel, on ne peut plus interpellé par cette déclaration. Un besoin, un désir, qui ne se trouve pas ici ? Comment est-ce qu'un tel drame pouvait être possible ? À l'écoute, Tsadquiel respecta son silence. Elle dévoila sa pensée, le laissant en apprendre plus sur ce qui l'ennuyait. La facilité. Le fait de demander et d'être alors servie. Une monotonie que Tsadquiel ne connaissait que trop bien. Lui qui se faisait alors très peu consommateur des services qu'il proposait. Un nouvel hochement de tête qui en disait long sur sa pensée et à quel point il partageait ce sentiment. Obtenir par l'argent, par le rang, c'était une tragédie qui limitait ses propres plaisirs. Tsadquiel n'était pas capable de nourrir ses désirs en usant de ces femmes et hommes lui appartenant. "L'authenticité", se risqua-t-il à nommer.

La pensée d'Adhara le ravissait. Un ressenti recherché et appliqué. La perfection de cet endroit était, finalement, ce qui le rendait imparfait à ses yeux. Un problème qui n'est guère aisé à résoudre... "L'argent et le pouvoir ne sont pas les seules monnaies de cet endroit. De quelque façon que ce soit, il y a toujours au sein des rapports entre humain un vendeur et un acheteur. Fatalité incombant à toute offre et toute demande. Le mal de la nature humaine. Une nature dont moi-même j'aime me détacher." Tsadquiel pencha légèrement la tête vers l'oreille de la Guest, telle l’indication d'une confidence à venir. "Tout tenir au creux de ma main ne suffit pas à combler mes désirs. Nous voilà deux âmes en manque dans cette oasis d'opulence", confia le chef des Guardians à la scientifique.

Il se recula doucement, regard traînant langoureusement sur les prunelles d'Adhara. Tsadquiel but une longue gorgée de son verre sans la quitter des yeux. "Ce que vous inspirez est certainement trop intimidant pour que que quiconque ne se sente à la hauteur. Cependant, je ferais en sorte que vos manques soient comblés, chère Adhara. Je refuse qu'une invitée si brillante ne puisse trouver son bonheur en ces murs." Un sourire, une réflexion intérieure, une idée derrière la tête. L'assurance dans ses iris de savoir comment s'y prendre. Tsadquiel savait qu'aucun obligé ne serait assez convainquant aux yeux d'un esprit aussi observateur et aiguisé que celui d'Adhara. Ce qui, quelque part, l'arrangeait bien...

_________________
Fire away something calls on the edge of it all. Face the fire, let it come on the edge of it all. Hold your breath, feel it coming.
Revenir en haut Aller en bas
Adhara (Ebba)
Adhara (Ebba)
(Admin) Mesmerized
Identité : Ebba Ollson
Âge et date de naissance : 32 ans, née le 5 Février 1987.
Date d'arrivée : 12 Octobre 2014.
Occupation à l'hôtel : Négociatrice en drogues.
Côté cœur : Coeur hermétique.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Giphy

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf117 / 1817 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

permanents
Circuler librement au Purgatory
Avoir une Jewel personnelle (Jewel à choisir)
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 237
Avantages : 236
Faceclaim : Alicia Vikander
Crédits : av. dandelion + tumblr.
Multicompte(s) : non.

Récompenses :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel WCQe0c3

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Sam 28 Sep 2019 - 18:17



briser la glace

Adhara & Tsadquiel



Un mot. Il n’en a pas fallu  pas plus à celui qui se trouve à mes côtés pour résumer cette recherche qui me semble vaine. Ce besoin qui devait probablement sembler ridicule ici, dans ce contexte. Après tout, comment peut-on rechercher l’authenticité dans une maison de luxure ? La luxure n’est qu’une illusion. Les femmes, les hommes ici ne sont que des illusions de perfection. Bien souvent, ils sont parfaits dans leurs attitudes et leurs physiques. Ils sont formatés et manipulés pour répondre à des ordres et des envies. Parfois, mon regard se pose réellement sur ces humains mis à disposition. Je les regarde comme les gens regardent les animaux au zoo. J’essaye de voir, de percer ce qui se passe réellement derrière un sourire forcé, des yeux qui furtivement balayent la pièce avant de charmer le Guest en face d’eux. Et c’est alors que l’illusion tombe, et pourtant, cette authenticité ne me semble jamais réelle, parce qu’inatteignable.

Les mots poursuivent leur fuite des lèvres de Tsadquiel et je l’écoute avec une attention particulière. Il est rare ici d’avoir des conversations qui valent le coup que je m’y attarde, alors, je savoure cet échange comme le champagne dans la coupe. Mon sourcil se hausse sur mon front alors que mes yeux se plissent et cherchent le moindre geste qui pourrait trahir les mots de l’homme. Cela ne me semble pas fou de vouloir se détacher d’un tel endroit, surtout dans sa position. Sauf erreur, il a toujours été ici, alors, probablement que s’évader est le désir ultime. Pourtant, je peine à croire que lui aussi, il soit en quête d’autre chose. Il n’aurait probablement qu’à claquer des doigts pour l’obtenir.

J’ai encore le frisson sur ma nuque des mots prononcés plus près. Et ce n’est pas la confidence, c’est plutôt la surprise de cette proximité soudaine. Une de mes mains glisse et va se poser contre mon décolleté, caressant de façon absente le pendentif qui se trouve là. Un geste anodin mais qui trahit le fait que je songe maintenant que le regard du maître des lieux capture le mien. La suite mérite une réflexion.

L’image qu’il dépeint de moi ne me surprend pas. Je tiens volontairement ce rôle car c’est mon éducation qui m’a emmenée là. Le fait de grandir petite dernière d’une fratrie masculine. Jouer des apparences, de ma froideur et de ma féminité pour me faire une place de choix. Parce qu’il est évident, aujourd’hui, que je m’assoirai sur le trône lorsque mon père décèdera. Pas mes frères, moi.

Ce qui me surprend, c’est la promesse sous-jacente dans ses mots. Comment peut-il affirmer, avec autant d’assurance, être capable de ne m’apporter mes désirs sur un plateau d’argent. Être capable de délivrer ce que lui-même semble rechercher. Si il le recherche, c’est qu’il ne l’a pas trouvé. C’est l’étincelle dans les yeux noisettes tirants vers le vert qui me met sur la piste. Probablement que mon regard noir s’allume à son tour.

« La certitude qui vous habite est intrigante. » Je ne lui sers rien de plus, parce qu’il me faut bien plus que des promesses pour que je m’enflamme. Composée, je termine ma coupe de champagne. J’ai la sensation d’être reine sur un échiquier grandeur nature et je suis incapable de saisir exactement la valeur de celui qui se tient face à moi. Le jeu commence et je lui sers les règles. « Chez moi, un homme aussi sûr de lui est un homme qui sait déjà exactement comment s’y prendre pour tenir ses promesses. » Je lui parle volontairement de mon pays, ou plutôt, de cet univers particulier dans lequel j’évolue habituellement. La mafia, c’est chez moi. Et les hommes qui font des promesses les tiennent. Il est rare de réchapper d’une promesse de vengeance voire d’une peine de mort. « Un homme d’honneur qui porte lui-même la condamnation. » Les mots sont choisis avec précaution et les prochains mots échangés feront probablement office de sentence, scellant la partie. Pourtant, je ne vascille pas, bien au contraire, intérieurement je m’installe avec aise pour l’observer le joueur face à moi en espérant pouvoir anticiper les prochains coups.



_________________

like a flower made of iron

Revenir en haut Aller en bas
Tsadquiel (Kristian)
Tsadquiel (Kristian)
(Admin) Mesmerized
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Tumblr_pwscykYTBp1wkomkoo3_250

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel 191103122206669187
Identité : Kristian Zablieski
Âge et date de naissance : 58 ans, né le 12.02.1960
Date d'arrivée : 25.02.1991
Occupation à l'hôtel : Propriétaire du Mystic Swan
Côté cœur : Son ex-femme pour la mélancolie, Virginia pour la beauté, Chrysanthe pour être son jouet. Le réel amour, Tsadquiel ignore ce que c'est.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel QWU42sS

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

provisoires
Avoir une Swan pour la nuit
Avoir une Jewel pour la nuit

Messages : 402
Avantages : 745
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : av. Horus / sign. anesidora / ico. vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Merremia

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Mar 1 Oct 2019 - 2:13

Briser la glace
La perspicacité de Tsadquiel l'aidait à cerner ses interlocuteurs avec un brio qui lui était propre. De quoi faire de cet homme un très bon négociateur. Ce n'était pas pour rien qu'il était parvenu à noué autant de liens avec les diverses mafias environnantes. Et parfois même, sur des continents étrangers. Le réseau démarré par son père était devenu une véritable toile. Des unités que le chef de l'organisation ne connaissait même pas mais dont ses sbires s'occupaient à merveille. Une multinationale du crime organisé dont le siège social restait masqué depuis tant de décennies...

Une force intérieure propre à ces personnes intellectuelles. De ceux qui obtiennent tout par l'utilisation d'autrui. Tsadquiel n'a jamais été un bagarreur très crédible. Ni même d'un charisme inspirant l'intimidation. Non. Sa carrure ne le lui permettait pas. Il se faisait par ses mots, inspirait la peur et le respect par ses actions. Un stratège habile de ses pions. Il y avait de ça dans le regard d'Adhara. Une femme ayant conscience des armes qu'elle avait en main et qui savait les utiliser pour se hisser au sommet, pour aller où elle le désire et devenir celle qu'elle voulait être. De ces reines que le chef des Guardians sait dénicher et admirer pour leur force de caractère. Bien loin des potiches rebelles dont la témérité trahissait la bêtise.

Il y avait une certaine sensualité dans l'échange du Polonais et de la Suédoise. Des gestes anodins et simples qui tissaient une atmosphère toute particulière entre eux. Un rapprochement, une main portée à son buste, il y avait là un échange tacite doux et rêveur. Celui d'une promesse qui ne manqua pas de surprendre agréablement l'invitée. À la déclaration de la jeune femme, Tsadquiel ne témoigna qu'un léger sourire approbateur. Il avait bel et bien en tête un moyen d'offrir à cette femme ce qu'elle voulait et d'être celui qui exécutera la sentence. "Peut-être partageons-nous des racines communes", se joua-t-il avant de vider son verre à son tour sans quitter Adhara des yeux. Tsadquiel était le genre d'homme à ne pas parier s'il n'est pas sûr de gagner. Non pas qu'il soit mauvais perdant, mais le propriétaire semble ancré dans cette vieille école où l'honneur avait encore de la valeur. Un trait que partageaient ses collaborateurs les plus proches, à l'exception de Caïm...

L'ancien directeur se permit d'ôter le verre vide des mains de sa cavalière improvisée et de la déposer, avec la sienne, sur le plateau d'un Shade qui faisait le tour des Guests pour les débarrasser. Divers Guests se prenaient à la mélodie jouée par Ébène et dansaient avec adresse. Les partenaires se faisaient hétéroclites ; Jewels empruntés, possédés, ou bracelets bleus enlacés. Si Tsadquiel avait noté l'appréciation d'Adhara à rester en retrait, il se permit de l'inviter à danser. Une main tendue vers l'invitée, il posa des mots sur sa requête. "Les pas de danse conversent bien plus que mille palabres, accordez-moi cette poésie muette en attendant que vienne s'accomplir ma promesse", déclara Tsadquiel d'une voix douce. "Osez, je vous en prie", insista-t-il. La danse est la seule langue que parlent les âmes. Un art auquel Tsadquiel se faisait alors particulièrement sensible. Il tenait à partager cela avec Adhara. Ne serait-ce qu'un instant.

_________________
Fire away something calls on the edge of it all. Face the fire, let it come on the edge of it all. Hold your breath, feel it coming.
Revenir en haut Aller en bas
Adhara (Ebba)
Adhara (Ebba)
(Admin) Mesmerized
Identité : Ebba Ollson
Âge et date de naissance : 32 ans, née le 5 Février 1987.
Date d'arrivée : 12 Octobre 2014.
Occupation à l'hôtel : Négociatrice en drogues.
Côté cœur : Coeur hermétique.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Giphy

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf117 / 1817 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

permanents
Circuler librement au Purgatory
Avoir une Jewel personnelle (Jewel à choisir)
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 237
Avantages : 236
Faceclaim : Alicia Vikander
Crédits : av. dandelion + tumblr.
Multicompte(s) : non.

Récompenses :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel WCQe0c3

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Mar 1 Oct 2019 - 21:26



briser la glace

Adhara & Tsadquiel



Des racines communes. La déclaration lancée sur le ton de l’amusement a le don de me faire réfléchir un instant et apprécier un peu plus l’homme avec qui je converse. Mes yeux qui le regardent avec une insistance presque malsaine alors que j’essaye de décortiquer chaque morceau de son être, de son âme, fixant son costume impeccable comme si j’étais capable de voir au travers un corps qui vit, des organes qui pulsent, un cœur qui bat. A le voir, comme ça, il me rappelle vaguement mon père. Sa façon de se tenir et de converser avec les gens. Poser des barrières invisibles par ses mots, suspendre au-dessus de certaines têtes des couteaux invisibles et pourtant bien présent.

Malgré tout, comme mon père, il m’inspire un côté rassurant. Son regard qui trahit les limites qu’il s’impose, l’éducation qui le contient en homme composé. Pourtant, les rumeurs qui le concernent ne sont pas toujours en adéquation avec ce sentiment.

La coupe vide quitte ma main et mes yeux s’accrochent de nouveau aux siens. Que cherche-t-il maintenant ? Et la réponse se trouve dans cette main qui apparaît dans la périphérie de mon regard. Sa main se tend dans ma direction et très vite, elle est accompagnée d’une explication. Danser avant l’accomplissement de sa promesse. Et plus que les mots, c’est la façon qu’il a de les utiliser et de les prononcer qui me pousse à chercher tout ce qu’ils peuvent bien cacher.

Les secondes doivent lui sembler interminables, parce que, moi, je prends le temps de chercher tout ce que ces mots pourraient avoir comme signification, comme ampleur. Mes doigts s’arrêtent sur le pendentif offert par mon père. Oser. Est-ce une demande ? Un défi ? Un ordre ? Cela pourrait être tellement de choses, surtout après l’échange précédent. Ai-je réellement le choix ? Oui et non. Et c’est ce qui est déroutant. Je ne suis pas habituée à ses zones d’ombre et de lumière qui luttent. Oui, j’ai le choix, parce que j’ai toujours le choix. Parce qu’ici, j’aurai toujours le choix. Mais, je ne l’ai pas vraiment… Précisément car je lui ai soufflé, que j’attendais peut-être de ne plus l’avoir. De ne plus avoir ce poids sur mes épaules. La ligne est floue, si floue que n’importe qui pourrait en attraper le tournis. N’importe qui, mais pas moi. Je me ressaisis rapidement.

« Vos désirs… » Je ne poursuis pas tout de suite, non. Je préfère continuer d’étirer le temps encore un peu. Prendre le temps, de porter ma main à hauteur de la sienne, avant de ne venir la poser délicatement. Le contact de sa peau sous mes doigts m’électrise. Je ne sais pas à quoi je m’attendais, mais certainement pas à quelque chose d’aussi doux que ce que doit l’être l’étoffe de son costume. Pourtant, je sais que la surprise ne se lit pas sur mon visage, je suis contenue. Mes doigts se serrent furtivement contre sa main. Pour lui prouver que peut-être, je domine encore la danse pour quelques secondes. Quelques secondes seulement, car maintenant que je lui ai confié ma main, je me suis confiée à ses soins. Surtout en acceptant cette invitation alors que mes chevilles jouent un jeu dangereux avec ses talons interminables.  Je lui sers la face de la femme sûre d’elle. Parce que, je le suis, sûre de moi. « Vos désirs, Tsadquiel, pourraient être mes ordres. »



_________________

like a flower made of iron

Revenir en haut Aller en bas
Tsadquiel (Kristian)
Tsadquiel (Kristian)
(Admin) Mesmerized
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Tumblr_pwscykYTBp1wkomkoo3_250

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel 191103122206669187
Identité : Kristian Zablieski
Âge et date de naissance : 58 ans, né le 12.02.1960
Date d'arrivée : 25.02.1991
Occupation à l'hôtel : Propriétaire du Mystic Swan
Côté cœur : Son ex-femme pour la mélancolie, Virginia pour la beauté, Chrysanthe pour être son jouet. Le réel amour, Tsadquiel ignore ce que c'est.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel QWU42sS

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

provisoires
Avoir une Swan pour la nuit
Avoir une Jewel pour la nuit

Messages : 402
Avantages : 745
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : av. Horus / sign. anesidora / ico. vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Merremia

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Mer 16 Oct 2019 - 0:05

Briser la glace
Adhara dégageait une austère douceur, de ces airs énigmatiques et mystérieux. Tel un coffret renfermant mille trésors. En trouver la clé ne serait pas une mince affaire. Tsadquiel ne voyait pas cela comme un défi ; non pas qu'il ait passé l'âge de ces jeux. Son entreprise était bien plus portée par le sincère intérêt que lui inspirait la Guest. Le chef des Guardians se verrait rassurer qu'elle ne vienne à voir cela uniquement comme un jeu. Un défi. Mais ne serait nullement offusqué si la douce venait à comprendre que tout ceci ne saurait se taire en une nuit.

Le temps qui s'écoule était d'une saveur succulente aux yeux de Tsadquiel qui appréciait la mysticité de cette compagnie. Élégante, différente, exigeante, insatisfaite... Un but à atteindre. Et Tsad ne doutait pas un instant du fait que la demoiselle était prête pour ce qu'il pouvait préparer. La façon dont elle l'observait, guettait ses mots et ses mimiques le flattait presque ; son intérêt était piqué. Une réceptivité qui surprenait agréablement l'ancien directeur.

Il était venu son tour. Le sien d'observer, de guetter, d'apprivoiser. Le mot désir entre les lèvres d'Adhara avait un charme inégalable qui fit silencieusement frissonner le maître des lieux. La lenteur de ses gestes, de sa phrase, laissait place à une sensualité certaine entre les deux êtres. La Suédoise lova sa main au cœur de celle du propriétaire. L'enserrant délicatement en faisant s'échouer ses derniers mots comme des vagues ensevelissant un digue. "Qu'il en soit autrement fera désordre, ma chère." Un sourire se lut sur les lèvres de Tsadquiel qui souffla un baiser sur le dos de la main d'Adhara avant de la maintenir fermement. Ainsi put-il la conduire parmi les autres danseurs, ne lui laissant d'autre choix que de la faire venir contre lui. Persistait une distance de politesse entre les deux êtres. Une fausse distance. Car leurs auras semblaient dessiner des arcs électriques dans l'air.

Le regard de Tsadquiel ne quittait pas celui de la Guest, s'y réfugiant pour savourer les mouvements accordés de leurs bassins et de leurs jambes. Une femme élancée, élégante, charismatique. Envoûtante créature qu'il s'amusait à faire virevolter au fil des mesures jouées. Une synergie implicite se dessinait entre les deux danseurs avec une facilité presque déconcertante. Sans briser l'harmonie de la danse face à la musique, Tsadquiel cassait la monotonie de leurs pas en la faisant tourner sur elle-même, en la mettant dos à lui, appuyée sur son torse, la soulevant de quelques centimètres, juste assez fort pour que l'inertie de son geste l'entraîne. Non pas qu'il se voulait acrobatique - il y avait encore beaucoup de marge - ni se faire remarquer. Tsadquiel cherchait à instiller un rapport plus insidieux. Comme s'il voulait lui intimer l'image d'une échelle à gravir. Marche après marche. Atteignant des hauteurs de plus en plus vertigineuses.

À partir de quelle hauteur aura-t-elle le vertige ? À quelle hauteur sera-t-elle tétanisée par la peur ? Il espérait secrètement qu'Adhara aime le vertige au point de gravir l'échelle jusqu'à en atteindre le sommet...

_________________
Fire away something calls on the edge of it all. Face the fire, let it come on the edge of it all. Hold your breath, feel it coming.
Revenir en haut Aller en bas
Adhara (Ebba)
Adhara (Ebba)
(Admin) Mesmerized
Identité : Ebba Ollson
Âge et date de naissance : 32 ans, née le 5 Février 1987.
Date d'arrivée : 12 Octobre 2014.
Occupation à l'hôtel : Négociatrice en drogues.
Côté cœur : Coeur hermétique.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Giphy

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf117 / 1817 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

permanents
Circuler librement au Purgatory
Avoir une Jewel personnelle (Jewel à choisir)
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 237
Avantages : 236
Faceclaim : Alicia Vikander
Crédits : av. dandelion + tumblr.
Multicompte(s) : non.

Récompenses :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel WCQe0c3

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Sam 26 Oct 2019 - 12:30



briser la glace

Adhara & Tsadquiel



Les mots prononcés par le maître des lieux ont le don de me piquer au plus profond. Curiosité, vanité aussi un peu peut-être. Sa prétention a un pouvoir intriguant et inédit sur moi. Il semble persuadé que ses désirs pourraient être mes ordres et je ne ferai rien pour l’en dissuader. Absolument rien. C’est presque un défi et je me demande si il mesure l’ampleur de la tâche. Non, je ne doute pas de ses capacités. Loin de là. Mais je ne suis pas la femme la plus facile à dompter. Je dirai même que j’ai été indomptable jusqu’alors. Insaisissable. Telle une gazelle furtive dans la savane, il devra déjà m’attraper avant de pouvoir exercer quelconque désir sur moi.

Pour le moment, je lui laisse bien volontiers ma main et ma personne pour une danse. Il faut savoir donner l’illusion au début du jeu. Savoir rendre les choses plus intéressantes en donnant de fausses impressions. Malgré tout, son regard ne me trompe pas alors qu’il nous attire vers la piste de danser. Alors qu’il m’attire à lui et se désigne comme le maître de notre danse. L’air autour semble se bousculer. Comme si les particules de nos âmes dansaient elles aussi autour de nous, nous enfermant dans un pseudo cocon dont personne ne pourrait nous sortir. Mes yeux plantés dans les siens. Ou bien, son regard qui envahit le mien. Je ne sais plus trop, bercée par la volonté du Guardian et le rythme de la musique.

Dans ce rôle pour le moment malléable, je tiens tout de même en équilibre. Sur la corde complexe de ma psyché, de ma personnalité, mais aussi sur ces talons beaucoup trop fins et beaucoup trop hauts pour que cette danse soit raisonnable. Ma main qui n’est pas lovée dans celle du Maître s’accroche doucement à l’encolure de sa chemise, là où les boutons du col sont défaits. Je pourrais aller toucher la peau nue juste là, à quelques centimètres de mes doigts. Je me retiens pourtant, préférant user de fermeté délicate contre le textile. Probablement que la volonté se dessine aussi dans mes yeux.

« Nous savons, l’un et l’autre, que c’est parfois dans le désordre voire le chaos que naissent les plus jolis souvenirs. » Et je m’amuse de ces mots que je viens de lui dire. Une vérité pour moi du moins. Les plus jolis souvenirs que j’ai ne sont pas ceux qui ont été planifiés, bien loin de là. J’aurai une liste complète pour appuyer mes dires, pourtant, je me contente seulement de me reposer un peu plus contre l’homme qui me tient entre ses bras, rompant la distance de sécurité qui semblait s’être imposée entre nous.

Si ses désirs pourraient être mes ordres, ce sont les miens qui me dirigent pour le moment. Ils sont joueurs et la partie s’annonce grandiose. L’adversaire est flamboyant et il doit pouvoir apprécier la lueur de feu qu’il a allumé dans mes yeux. Cette flamme sur laquelle je suis prête à me brûler juste pour ressentir son effet contre mon épiderme. « Quelle magnitude de chaos faut-il pour être déstabilisé ? » La question est sérieuse bien qu’imagée. La genèse de quelque chose de plus profond.



_________________

like a flower made of iron

Revenir en haut Aller en bas
Tsadquiel (Kristian)
Tsadquiel (Kristian)
(Admin) Mesmerized
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Tumblr_pwscykYTBp1wkomkoo3_250

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel 191103122206669187
Identité : Kristian Zablieski
Âge et date de naissance : 58 ans, né le 12.02.1960
Date d'arrivée : 25.02.1991
Occupation à l'hôtel : Propriétaire du Mystic Swan
Côté cœur : Son ex-femme pour la mélancolie, Virginia pour la beauté, Chrysanthe pour être son jouet. Le réel amour, Tsadquiel ignore ce que c'est.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel QWU42sS

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

provisoires
Avoir une Swan pour la nuit
Avoir une Jewel pour la nuit

Messages : 402
Avantages : 745
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : av. Horus / sign. anesidora / ico. vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Merremia

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Mer 30 Oct 2019 - 23:01

Briser la glace
Le souhait de la Guest n'était guère inconnu au tenancier de cet hôtel qui, lui-même, n'avait de plaisir dans la chair possédée que l'amusement du jeu. Loin de sans plaindre, il n'y a qu'une femme dans sa vie avec qui le plaisir charnel se lestait d'explication et de rationalité. Tsadquiel était loin de chercher à trouver de nouveau la perle rare, conscient de son âge et du temps écoulé. Rencontrer une personne capable de lui faire oublier le monde et tout ce qui pouvait compter, c'était inespéré.

Les gestes de l'invitée accompagnaient sans faux pas le chef des Guardians. Habile danseuse au regard éprit d'une détermination qui suscitait l'amusement de Tsadquiel. Qu'avait-elle en tête ? Quel sens avait cette danse pour elle ? Des questions qui tournaient au même rythme que ce duo improvisé. La main libre de la jeune femme s'aventure au col de l'ancien directeur. Il ne dit rien, ne cille pas un instant de peur qu'elle lui échappe. Tsadquiel se fait pilier pour la retenir, apprécier cette proximité qu'elle instaure entre leurs deux corps virevoltants au gré de la mélodie. "Est-ce réellement tout ce que vous cherchez en ces lieux ? De jolis souvenirs ?" Interrogea Tsadquiel, un léger sourire aux lèvres. Le souffle du propriétaire se heurte en murmure contre la joue d'Adhara.

Dans son regard s'était allumé une envie, perception d'un défi qui troublait la plénitude de sa soirée. "Les forces telluriques entourant cette soirée ne sauraient se faire assez chaotiques pour troubler la quiétude qui m'étreint. Et j'aime à croire qu'il vous en faille également plus pour m’octroyer le privilège de sentir votre corps frémir", déclara impunément Tsadquiel d'un air joueur. Non pas qu'il souhaitait la défier. Non. Il voulait la découvrir, lire dans ces iris énigmatiques qui le toisaient avec curiosité.

Offusquer sa cavalière n'était guère son intention. Il jaugeait, sondait sans en avoir trop l'air. Tsadquiel aimait voir le rouge tenter de conquérir les pommettes d'Adhara, si distante et froide face à ce qui pouvait défiler devant ses yeux. Les sensations qu'elle semblait rechercher étaient celles que Tsadquiel aimait lire dans le regard d'autrui. Bien loin d'un simple rapport sexuel entre deux êtres. Il était en quête de l'émotion, positive ou négative. Du plaisir ou de la douleur. Tant que cela était vrai, torturé dans un bon ou un mauvais sens, étriqué dans un court instant si intense que la nature humaine brisait les apparences et le paraître. A l'image de Virginia s'abandonnant dans ses danses, d'Orchid oubliant ses entraves pour jouir d'une extase qui la rendait coupable, de son ex-femme dont la douceur et la bonté procurait le vertige de l'innocence... l'art de ressentir et de laisser ses traits dessiner la profondeur que pouvait avoir une âme. Briserait-il la glace de cette poupée de cire pour en capturer l'essence unique que son visage renfermait ? Il en avait envie, tel un caprice emportant son désir.

_________________
Fire away something calls on the edge of it all. Face the fire, let it come on the edge of it all. Hold your breath, feel it coming.
Revenir en haut Aller en bas
Adhara (Ebba)
Adhara (Ebba)
(Admin) Mesmerized
Identité : Ebba Ollson
Âge et date de naissance : 32 ans, née le 5 Février 1987.
Date d'arrivée : 12 Octobre 2014.
Occupation à l'hôtel : Négociatrice en drogues.
Côté cœur : Coeur hermétique.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Giphy

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf117 / 1817 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

permanents
Circuler librement au Purgatory
Avoir une Jewel personnelle (Jewel à choisir)
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 237
Avantages : 236
Faceclaim : Alicia Vikander
Crédits : av. dandelion + tumblr.
Multicompte(s) : non.

Récompenses :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel WCQe0c3

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Jeu 31 Oct 2019 - 22:50



briser la glace

Adhara & Tsadquiel



Ce que je cherche, ici ou ailleurs, est tellement loin de jolis souvenirs. Loin de tout, loin d’ici. Loin de moi aussi. Parce que j’ai toujours été appliquée à trouver ce que je ne pouvais obtenir. Pour beaucoup de gens, cela sonne comme une quête perpétuelle de l’impossible. Pour moi, c’est surtout une montée crescendo. Quand j’ai commencé à avoir la reconnaissance de mon père, il m’en a fallu plus. Encore plus. Toujours plus. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai terminé sur la marche la plus haute, celle où se tient le trône… Quand mes frères m’ont interdit de fréquenter tel ou tel homme, je ne faisais que jouer avec, Torn en interdiction absolue mais qui fut pourtant l’une de mes plus belles réussites.

Alors, forcément, je ne peux que rester silencieuse face à la question du propriétaire. Je lui ai dit ce que je cherchais dans l’absolu. Des mains qui pourraient devenir mon Maître. Des mains qui sauraient me contrôler, ne serait-ce qu’un peu. Quelqu’un à ma hauteur, pour me retenir ou me faire décoller. Son souffle contre ma joue semble se jouer de moi, comme lui-même semble le faire alors que je lui pose une question dénuée de sens pour trop de gens. C’est ce qui le différencie du commun des mortels, je présume.

La flamme dans mes yeux doit changer de direction à ses mots. C’est maintenant lui que je veux brûler lentement pour le voir se consumer. Bien sûr qu’il m’en faut plus pour me faire frémir. L’équivalent d’un choc atomique, quelque chose ressemblant à Hiroshima. Une bombe qui fait des ravages sur des kilomètres à la ronde, qui gronde et ne laisse rien sur son passage que la sensation d’être à vif. Je ne cille pas, pourtant à ses intentions.

« L’intervention du Divin. Pas moins. » Je joue volontairement sur la religion et la supposée existence d’un Dieu absolu alors que quiconque me connaît, sait que je ne suis pas croyante. Loin de là. Je suis une femme de sciences, persuadée jusqu’au bout que chaque chose trouve une explication dans un fait, une réalité. L’attraction entre nous est explicable. Mais, ai-je envie de l’expliquer ? Non. Je viens juste de lui laisser entendre qu’il pourrait être ce Divin.

Je ne me raidis que pour stopper notre danse. Une seconde de plus me ferrait basculer et menacerait mes chevilles frêles. Pourtant, je maintiens la proximité, bravant même encore quelques centimètres entre nous bien que je me maintienne droite, comme à distance. Du bout des lèvres, je m’apprête à lui citer les mots d’une romancière française, auteure dramatique et critique littéraire populaire en Europe au XIXème siècle.

« Le parfum de l’âme, c’est le souvenir. » Et voilà ce que je cherche ici alors que je lui parlais de souvenirs. Le parfum de mon âme. En connaître les profondeurs. En partager les secrets. La laisser virevolter au gré du vent, de mes envies. Qu’elle brille aux côtés d’une autre. Que sa grandeur n’ait de limites que les mains qui sauront la voler et la tenir. Ses mains, peut-être.



_________________

like a flower made of iron

Revenir en haut Aller en bas
Tsadquiel (Kristian)
Tsadquiel (Kristian)
(Admin) Mesmerized
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Tumblr_pwscykYTBp1wkomkoo3_250

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel 191103122206669187
Identité : Kristian Zablieski
Âge et date de naissance : 58 ans, né le 12.02.1960
Date d'arrivée : 25.02.1991
Occupation à l'hôtel : Propriétaire du Mystic Swan
Côté cœur : Son ex-femme pour la mélancolie, Virginia pour la beauté, Chrysanthe pour être son jouet. Le réel amour, Tsadquiel ignore ce que c'est.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel QWU42sS

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf118 / 1818 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo
Circuler librement au Pandemonium
Circuler librement au Purgatory

permanents
Avoir une Shade à son service
Participer aux soirées privées des Guardians

provisoires
Avoir une Swan pour la nuit
Avoir une Jewel pour la nuit

Messages : 402
Avantages : 745
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : av. Horus / sign. anesidora / ico. vocivus
Multicompte(s) : Sao, Zagan, Orchid, Obsidian, Strelitzia & Merremia

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Mar 5 Nov 2019 - 1:31

Briser la glace
Elle chavirait du regard, joueuse et désireuse. Un mysticisme qui enjoignait Tsadquiel à en savoir plus. À la connaître plus. Il n'était pas homme à placer des espoirs vains en n'importe qui. Rares étaient ceux qui captaient son attention de la sorte. Une intensité dont il se méfierait demain mais qu'il savourait en cette soirée. À l'invitation de la Guest, il s'arrêta. Regard bienveillant sur la danseuse aux souvenirs.

Le reflet de l'âme. Quelle vision atroce et poétique à la fois. Tsadquiel n'apprécierait pas se résumer à ses souvenirs. Mais il y avait un certain sens à ces mots rêveurs. Enivré par son parfum et la caresse de sa chaleur, le chef des Guardians l'observa en silence avant d'afficher un sourire charmeur. "S'il on ne peut choisir les souvenirs qui doivent compter, alors je suis une âme à damner qui ne compte pas trouver de rédemption", insinua-t-il d'une voix basse et mielleuse. "Mais j'ai bien l'intention de lier nos deux âmes en un souvenir qui saura marquer votre visite en ces lieux", prétendit Tsadquiel non sans trouver un amusement certain à cet échange implicite.

Le chef des Guardians la gratifia d'une inclinaison de tête avant de s'éloigner. Il observa un instant Adhara d'un regard admiratif. Ses traits si doux se faisaient aussi hostiles que charmeurs. De ces expressions qui lui donnent envie de voir se tordre en d'inconvenante manière... "Vous devriez me rejoindre tout à l'heure. Il a beau faire frais, je connais un endroit se prêtant aux souvenirs", vint-il l'abandonner en s'autorisant de déposer un baiser soufflé sur le dos de la main. "Que l'ivresse ne vous emporte pas avant de m'avoir retrouvé, ma chère", ajouta-t-il avant de se dérober à sa compagnie. Quelques poignées de main à des Guests souhaitant avoir son attention ne serait-ce qu'une seconde et le chef des Guardians quitta les festivités.

_________________
Fire away something calls on the edge of it all. Face the fire, let it come on the edge of it all. Hold your breath, feel it coming.
Revenir en haut Aller en bas
Adhara (Ebba)
Adhara (Ebba)
(Admin) Mesmerized
Identité : Ebba Ollson
Âge et date de naissance : 32 ans, née le 5 Février 1987.
Date d'arrivée : 12 Octobre 2014.
Occupation à l'hôtel : Négociatrice en drogues.
Côté cœur : Coeur hermétique.

(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel Giphy

Valeur :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel JyvYkf117 / 1817 / 18(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel IxEBp2d
Privilèges : automatiques
Avoir une chambre personnelle
Circuler librement à Elysium
Circuler librement au Limbo

permanents
Circuler librement au Purgatory
Avoir une Jewel personnelle (Jewel à choisir)
Participer aux soirées privées des Guardians

Messages : 237
Avantages : 236
Faceclaim : Alicia Vikander
Crédits : av. dandelion + tumblr.
Multicompte(s) : non.

Récompenses :
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel WCQe0c3

 Sujet: Re: (terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel   posté le Mar 5 Nov 2019 - 14:03



briser la glace

Adhara & Tsadquiel



La promesse est comme murmurée entre nous et très sincèrement, j’espère que personne ne peut l’entendre. Cette promesse n’est faite que pour lui et moi. Personne d’autre ne devrait être de cet aveu qui a été fait, ce désir exprimé. Si j’étais une femme menée par les sentiments et les niaiseries de la vie, un peu comme ma mère, je serais probablement à jouer la midinette. Les joues rouges, les yeux qui se baissent comme une jeune biche effarouchée. Mais non, je soutiens le regard de celui qui se tient face à moi.

Ce regard dans lequel je suis plongée. Ce regard dans lequel je suis prisonnière de mon plein gré et auquel je ne peux échapper. Auquel je ne veux échapper. On ne peut choisir les souvenirs qui peuvent compter, ils s’imposent à nous. C’est comme ça. Par contre, on peut tout faire dans le moment présent pour que la seule chose qui puisse en rester, c’est un souvenir impérissable, profond. Notre proximité physique est rompue mais j’ai la sensation que ce n’est que pour mieux nous rapprocher psychologiquement. Peut-être est-ce pour ça que je le sonde du regard. Que je suis pendue à ses lèvres.

Ses lèvres qui terminent de façon furtive contre ma main avec une nouvelle invitation. Malgré tout, la seule chose que j’ai en tête, c’est d’imaginer ses lèvres contre d’autres morceaux de ma peau. Là où les réactions seraient plus vives, incontrôlables de ma part. C’est ce que je veux, ce que je recherche et je présume que mon regard semble le lui crier. Je me contente d’un demi sourire alors qu’il s’évade en faisant exploser cette bulle qui semblait s’être installée autour de nous.

Le bruit autour revient et j’en aurai presque la tête qui tourne. Est-ce réellement le bruit ? Je n’en suis pas si sûre. Je me contente seulement de lui accorder un dernier regard sans qu’il ne s’en aperçoive puisqu’il est de dos, occupé à saluer quelqu’un. Regard circulaire. Je ne manquerai à personne ici, alors, je m’éclipse aussi rapidement que mes chaussures infernales ne me le permettent.

Je ne redescends pour gagner le hall d’entrée qu’une vingtaine de minutes plus tard, exaltée face à cette nouvelle aventure qui semble se dessiner. J’aurai pris plaisir à revêtir le costume de l’aventurière si j’avais su ce qui pouvait m’attendre dans les mots de Tsadquiel. Je me suis contentée de troquer mes talons contre des mocassins de velours perdant quelques précieux centimètres. Mon corps enveloppé dans un plaid de cashmere d’une maison de luxe française et offert par mon père, je sors. Le froid me brûle la peau aussitôt que je suis dehors et il me fau quelques secondes pour que mon regard s’habitue à l’ambiance extérieure. La lune brille et sous ses reflets, le maître des lieux se tient.

Mes mains s’accrochent au plaid pour mieux le tenir contre moi alors que j’approche un sourire de Joconde sur les lèvres. Je lève les yeux pour le regarder lorsque j’arrive à sa hauteur, amusée et défiante alors que je m’apprête à lui resservir presque ses propres mots. « Apportez-moi l’ivresse dans un nouveau souvenir. »




_________________

like a flower made of iron

Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
(terminé) Briser la glace ~ Adhara & Tsadquiel
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Mystic Swan :: Hors-Jeu :: Archives :: RPs terminés
+
Sauter vers: